CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Christopher Lee
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Danièle Delorme



Date et Lieu de naissance : 9 octobre 1926 (Levallois-Perret, France)
Date et Lieu de décès : 19 octobre 2015 (Paris,France)
Nom Réel : Gabrielle Danielle Marguerite Andrée Girard

ACTRICE
Image
1949 Miquette et sa mère – de Henri-Georges Clouzot avec Louis Jouvet, Bourvil & Saturnin Fabre
Image
1955 Voici le temps des assassins – de Julien Duvivier avec Jean Gabin, Lucienne Bogaert & Gérard Blain
Image
1964 Marie-Soleil – de Antoine Bourseiller avec Jacques Charrier, Michel Piccoli & Roger Blin
Image
1982 La côte d’amour – de Charlotte Dubreuil avec Mario Adorf, Geneviève Fontanel & Françoise Prévost

Née le 9 octobre 1926 à Levallois-Perret, Danièle Delorme, de son vrai nom Gabrielle Girard, est la fille du peintre et affichiste André Girard. Alors qu’elle se prépare à une carrière de concertiste, son père, qui refuse l’occupation allemande, se refugie avec sa famille à Antibes en 1940. S’intéressant au théâtre, elle suit les cours de Jean Wall et Jean Huet à Cannes où elle rencontre Gérard Philipe. Elle apparaît pour la première fois à l’écran dans «La belle aventure» (1942) de Marc Allégret avec Claude Dauphin. Alors que son père gagne Londres où il fonde le réseau «Carte», sa mère est arrêtée et déportée. Gabrielle regagne la capitale où elle s’engage dans la Résistance tout en suivant les cours de René Simon. Elle y rencontre Daniel Gélin qu’elle épouse en 1945. Alors qu’elle tourne «Les petites du Quai aux Fleurs» (1943) de Marc Allégret avec Odette Joyeux, elle est arrêtée et torturée par la gestapo mais réussit à s’enfuir et utilise alors le pseudonyme de Danièle Delorme trouvé par Bernard Blier. Jusqu’à la Libération sans carte d’identité, elle fait du cinéma comme couverture, personne ne connaissant son activité de résistante à l’exception de Pierre Brasseur ou Simone Signoret.

Dans l’immédiate après-guerre, Danièle Delorme devient la jeune première vedette du cinéma français grâce à l’héroïne de Colette «Gigi» (1948) réalisée par Jacqueline Audry. Elle développe son personnage de jeune femme sage et fragile dans «La cage aux filles» (1949) de Maurice Cloche, «Agnès de rien» (1949) de Pierre Billon, «Miquette et sa mère» (1949) de Henri-Georges Clouzot, «L’ingénue libertine» (1950) ou «Mitsou» (1956) de Jacqueline Audry. Dans le même registre, elle arpente régulièrement les planches où elle interprète «Colombe» (1951) de Jean Anouilh qui lui permet de rencontrer Yves Robert qui devient son époux en 1956. Daniel Gélin, père de son fils Xavier né en 1946, la dirige dans «Les dents longues» (1952). On la retrouve en femme machiavélique, partenaire de Jean Gabin, dans «Voici le temps des assassins» (1955) de Julien Duvivier, dans le rôle de Fantine pour «Les Misérables» (1957) de Jean-Paul Le Chanois et en épouse de Bernard Blier dans «Le septième juré» (1961) de Georges Lautner.

Pour financer «La guerre des boutons» (1961), Yves Robert et Danièle Delorme fondent la «Guéville» qui va permettre à de jeunes metteurs en scène tels Eric Rohmer ou Bertrand Tavernier de se lancer et aide des cinéastes en marge comme André Delvaux. Dès lors à l’exception du «Voyou» (1970) de Claude Lelouch avec Jean-Louis Trintignant, Danièle Delorme met sa carrière de comédienne en sommeil ne participant qu’à des productions familiales. Son mari Yves Robert en fait la femme de Jean Rochefort dans «Un éléphant, ça trompe énormément» (1976) et «Nous irons tous au paradis» (1977) tandis que son fils Xavier Gélin la produit dans la série «Madame le Proviseur» (1993 à 1998) où elle retrouve Daniel Gélin. Sa dernière apparition à l’écran est dans «Sortez des rangs» (1996) de Jean-Denis Robert, fils d’Yves. En 1980 et 1981, elle est Présidente de la Commission d’avance sur recettes du Centre Nationale de la cinématographie. Après les décès successifs de son fils Xavier Gélin en 1999 ainsi que de Yves Robert et Daniel Gélin en 2002, Danièle Delorme cesse toutes ses activités professionnelles mais accepte de livrer ses souvenirs dans une autobiographie intitulée «Demain, tout commence» en 2008. Elle décède le 19 octobre 2015, à Paris.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1942La belle aventure – de Marc Allégret avec Claude Dauphin
1943Félicie Nanteuil – de Marc Allégret avec Micheline Presle
Les petites du Quai aux Feurs – de Marc Allégret avec Gérard Philipe
1944Lunegarde – de Marc Allégret avec Gaby Morlay
1945Le capitan – de Robert Vernay avec Jean Renoir
    Film en 2 parties
    1 : Flamberge au vent
    2 : Le chevalier du roi
Les J3 – de Roger Richebé avec Saturnin Fabre
1946Ouvert pour cause d’inventaire / Assieds-toi, veux-tu ? / Affaire classée – de Alain Resnais avec Michel Auclair
    Film inédit & disparu
1947Croisière pour l’inconnu – de Pierre Montazel avec Pierre Brasseur
Les jeux sont faits – de Jean Delannoy avec Marcello Pagliero
1948Gigi – de Jacqueline Audry avec Jean Tissier
L’impasse des deux anges – de Maurice Tourneur avec Simone Signoret
CM Aller et retour / Ulysse ou Les mauvaises rencontres – de Alexandre Astruc avec Boris Vian
1949Agnès de rien – de Pierre Billon avec Paul Meurisse
Miquette et sa mère / Miquette – de Henri-Georges Clouzot avec Louis Jouvet
La cage aux filles – de Maurice Cloche avec Noël Roquevert
Rendez-vous avec la chance – de Emil Edwin Reinert avec Jean Brochard
L’ingénue libertine / Minne / Minne, l’ingénue libertine – de Jacqueline Audry avec Franck Villard
CM Vedettes en liberté – de Jacques Guillon avec Jean Marais
    Seulement apparition
1950Souvenirs perdus – de Christian-Jaque avec Yves Montand
Olivia – de Jacqueline Audry avec Edwige Feuillère
Sans laisser d’adresse – de Jean-Paul Le Chanois avec Bernard Blier
Traité de bave et d’éternité – de Isidore Isou avec Jean-Louis Barrault
1951L’amour, Madame – de Gilles Grangier avec François Périer
    Seulement apparition
CM Vedettes sans maquillage – de Jacques Guillon avec Michel Simon
    Seulement apparition
1952Les dents longues – de Daniel Gélin avec Jean Chevrier
La jeune folle – de Yves Allégret avec Henri Vidal
Femmes de Paris – de Jean Boyer avec Michel Simon
1953Quelques pas dans la vie ( tempi nostri / Zibaldone N. 2 ) de Alessandro Blasetti avec Vittorio De Sica
Le guérisseur – de Yves Ciampi avec Jean Marais
Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
1954Huis clos – de Jacqueline Audry avec Yves Deniaud
La maison du souvenir ( Casa Ricordi ) de Carmine Gallone avec Marcello Mastroianni
Le dossier noir – de André Cayatte avec Jean-Marc Bory
1955Voici le temps des assassins – de Julien Duvivier avec Jean Gabin
1956Mitsou – de Jacqueline Audry avec Fernand Gravey
CM Ô saisons, ô châteaux – de Agnès Varda avec Clotilde Joano
    Seulement voix & narration
1957Chaque jour a son secret – de Claude Boissol avec Jean Marais
Les misérables – de Jean-Paul Le Chanois avec Bourvil
    Film en 2 parties
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
Ni vu, ni connu / L’affaire Blaireau / Vive Monsieur Blaireau – de Yves Robert avec Louis de Funès
1958Prisons de femmes – de Maurice Cloche avec Jacques Duby
1961Cléo de 5 à 7 – de Agnès Varda avec Corinne Marchand
Le septième juré – de Georges Lautner avec Francis Blanche
La guerre des boutons – de Yves Robert avec Michel Galabru
    Seulement production
CM Les fiancés du pont Mac Donald ou méfiez-vous des lunettes noires – de Agnès Varda avec Anna Karina
1962 CM Le pèlerinage – de Jean L’Hôte avec Pierre Etaix
1963Bébert et l’omnibus – de Yves Robert avec Blanchette Brunoy
    Seulement production
D’où vient-tu Johnny ? – de Noël Howard avec Johnny Hallyday
    Seulement production
CM Chemins de Paris – de Raymond Letouzey
    Seulement voix & narration
1964Marie-Soleil – de Antoine Bourseiller avec Jacques Charrier
Les copains – de Yves Robert avec Claude Rich
    Seulement production
1965La communale – de Jean L’Hôte avec Fernand Ledoux
    Seulement production
La vie de château – de Jean-Paul Rappeneau avec Catherine Deneuve
    Seulement production
1966 CM Le plus ancien visage – de Jean L’Hôte
    Seulement voix & narration
CM Le roi du Luxembourg – de Daniel Laveugle avec Jean-Pierre Kérien
1967Pierre et Paul – de René Allio avec Bulle Ogier
    Seulement production
La Chinoise / La Chinoise, ou plutôt à la chinoise : Un film en train de se faire – de Jean- Luc Godard avec Anne Wiazemsky
    Seulement production
Alexandre le bienheureux – de Yves Robert avec Philippe Noiret
    Seulement production
1968Le grand amour – de Pierre Etaix avec Annie Fratellini
    Seulement production
1969Ma nuit chez Maud – de Eric Rohmer avec Françoise Fabian
    Seulement production
Sept jours ailleurs – de Marin Karmitz avec Jacques Higelin
    Seulement production
Hoa-Binh – de Raoul Coutard avec Phi Lan
    + production
1970Le voyou – de Claude Lelouch avec Jean-Louis Trintignant
Le distrait – de Pierre Richard avec Marie-Christine Barrault
    Seulement production
Des Christs par milliers – de Philippe Arthuys avec Jean Vilar
    + production
1971Les malheurs d’Alfred / Les malheurs d’Alfred ou après la pluie... Le mauvais temps – de Pierre Richard avec Anny Duperey
    Seulement production
La grande Paulette – de Gérard Calderon avec Michael Lonsdale
    Seulement production
1972Touch me not / The hunted / Una secretaria para matar – de Douglas Fithian avec Ivan Desny
Absences répétées – de Guy Gilles avec Yves Robert
    + production
Le grand blond avec une chaussure noire – de Yves Robert avec Mireille Darc
    Seulement production
1973Belle – de André Delvaux avec Jean-Luc Bideau
Salut l’artiste – de Yves Robert avec Marcello Mastroianni
    Seulement production
Que la fête commence… – de Bertrand Tavernier avec Jean-Pierre Marielle
    Seulement production
Un nuage entre les dents – de Marco Pico avec Philippe Noiret
    Seulement production
1974Le retour du grand blond – de Yves Robert avec Pierre Richard
    Seulement production
1975Le plein de super – de Alain Cavalier avec Nathalie Baye
    Seulement production
Le petit Marcel – de Jacques Fansten avec Isabelle Huppert
    Seulement production
1976Un éléphant ça trompe énormément – de Yves Robert avec Claude Brasseur
    + production
DO Eric Tabarly et les autres – de Yves Hussenot avec Eric Tabarly
    Seulement production
1977La barricade du Point du Jour – de René Richon avec Anicée Alvina
Nous irons tous au paradis – de Yves Robert avec Victor Lanoux
    + production
Les petits câlins – de Jean-Marie Poiré avec Dominique Laffin
    Seulement production
1978Sale rêveur – de Jean-Marie Périer avec Lea Massari
    Seulement production
La femme qui pleure – de Jacques Doillon avec Haydée Politoff
    Seulement production
Trocadéro bleu citron – de Michael Schock avec Anny Duperey
    Seulement production
Martin et Léa – de Alain Cavalier avec Richard Bohringer
    Seulement production
1979La drôlesse – de Jacques Doillon avec Madeleine Desdevises
    Seulement production
Femme entre chien et loups ( een vrouw tussen hond en wolf ) de André Delvaux avec Rutger Hauer
    Seulement production
Courage fuyons ! – de Yves Robert avec Catherine Deneuve
    Seulement production
1980Un étrange voyage – de Alain Cavalier avec Camille de Casabianca
    Seulement production
La fille prodigue – de Jacques Doillon avec Jane Birkin
    Seulement production
1981Qu’est-ce qui fait courir David ? – de Elie Chouraqui avec Charles Aznavour
    + production
1982La côte d’amour – de Charlotte Dubreuil avec Mario Adorf
1984Le jumeau – de Yves Robert avec Jean-Pierre Kalfon
    Seulement production
1985Lune de novembre ( novembermond ) de Alexandra Von Grote avec Albert Delpy
Lune de miel ( hooneymoon ) de Patrick Jamain avec John Shea
    Seulement production
1987Fréquence meurtre – de Elizabeth Rappeneau avec André Dussollier
    Seulement production
TV L’été 36 – de Yves Robert avec Michel Aumont
    Seulement production
1989Bal perdu – de Daniel Benoin avec Jean-François Balmer
1990La gloire de mon père – de Yves Robert avec Philippe Caubère
    Seulement production
Le château de ma mère – de Yves Robert avec Nathalie Roussel
    Seulement production
1991Les eaux dormantes – de Jacques Tréfouel avec Ludmilla Mikaël
Le bal des casse-pieds – de Yves Robert avec Jean Rochefort
    Seulement production
Loulou Graffiti – de Christian Lejale avec Anémone
    Seulement production
1993Montparnasse-Pondichéry – de Yves Robert avec Miou-Miou
    Seulement production
1994La guerre des boutons, ça recommence ( war of the buttons ) de John Roberts avec John Cleese
    Seulement production
1996Sortez des rangs – de Jean-Denis Robert avec Laure Duthilleul
    + production
1998Himalaya, l’enfance d’un chef – de Eric Valli avec Thilen Lhondup
    Seulement production
2001Se souvenir des belles choses – de Zabou Breitman avec Isabelle Carré
    Seulement production
DO Le peuple migrateur – de Jacques Perrin, Jacques Cluzaud & Michel Debats
    Seulement production
CM La vie sans secret de Walter Nions – de Hugo Gélin avec Jean Rochefort
CM À l’abri des regards indiscrets – de Ruben Alves & Hugo Gélin avec Daniel Gélin
    Seulement production
2002Gomez & Tavarès – de Gilles Paquet-Brenner avec Stomy Bugsy
    Seulement production
2003L’équipier – de Philippe Lioret avec Philippe Torreton
    Seulement production
2005Joyeux Noël – de Christian Carion avec Diane Kruger
    Seulement production
2006UV – de Gilles Paquet-Brenner avec Jacques Dutronc
    Seulement production
2011Comme des frères – de Hugo Gélin avec François-Xavier Demaison
    Seulement production
2012La cage dorée – de Ruben Alves avec Joaquim de Almeida
    Seulement production
Fiche créée le 9 mai 2010 | Modifiée le 3 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5488 fois
PREVIOUSAlain Delon || Danièle Delorme || Guy DelormeNEXT