CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ruth Leuwerik
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Daniel Boulanger



Date et Lieu de naissance : 24 janvier 1922 (Compiègne, France)
Date et Lieu de décès : 27 octobre 2014 (Paris, France)
Nom Réel : Daniel Michel Auguste Boulanger

SCENARISTE
Image
1960 Le farceur – de Philippe de Broca avec Jean-Pierre Cassel, Anouk Aimée & Georges Wilson
Image
1963 L’homme de Rio – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo, Françoise Dorléac & Jean Servais
Image
1967 La mariée était en noir – de François Truffaut avec Jeanne Moreau & Jean-Claude Brialy
Image
1975 Police Python 357 – de Alain Corneau avec Yves Montand, Simone Signoret & François Périer

Né le 24 janvier 1922 à Compiègne, Daniel Boulanger est élève au petit Séminaire Saint-Charles à Saint-Chauny dans l’Aisne. En 1940, il est arrêté pour actes de sabotage envers l’armée allemande. Alors que le Service du Travail Obligatoire s’impose en 1942, son départ est repoussé en raison de son état de santé mais finalement n’aura pas lieu car il se cache dans des fermes de l’Oise. Lorsque l’occupation allemande prend fin, il quitte la France pour le Brésil où il devient précepteur pour jeunes filles en 1945. L’année suivante, il s’installe au Tchad où il exerce différents métiers notamment rédacteur stagiaire aux «Affaires Economiques du Tchad». En 1947, il s’engage dans la construction d’une ligne de chemin de fer en Bulgarie. Après de multiples voyages, il s’installe définitivement en France, à la fin des années cinquante, et publie son premier ouvrage à l’âge de 37 ans qui amorce une œuvre composée d’une centaine de romans, nouvelles, poésies et pièces de théâtre.

Publié aux Editions de Minuit, Daniel Boulanger fréquente les auteurs du «Nouveau Roman» dont Alain Robbe-Grillet est le chef de file et les cinéastes de la «La Nouvelle Vague». En tant qu’acteur, François Truffaut le dirige dans «A bout de souffle» (1959) où il compose l’inspecteur qui abat Jean-Paul Belmondo. En tant qu’auteur, il débute en signant les dialogues de la comédie «Les jeux de l’amour» (1959) de Philippe de Broca, assistant de François Truffaut, avec Jean-Pierre Cassel. Daniel Boulanger, Philippe de Broca et Jean-Pierre Cassel poursuivent leur collaboration avec «Le farceur» avec Anouk Aimée et «L’amant de cinq jours» avec Jean Seberg et Micheline Presle en 1960. Pour Philippe de Broca, il signe des sketches: «La gourmandise» avec Georges Wilson pour «Les sept péchés capitaux» (1961), «Une nuit avec la vedette» avec Darry Cowl pour «Les veinards» (1962) et «Mademoiselle Mimi» avec Jeanne Moreau pour «Le plus vieux métier du monde» (1966). Quand Philippe de Broca rencontre Jean-Paul Belmondo, il associe Daniel Boulanger à l’écriture de comédies populaires: «Cartouche» (1961), «L’homme de Rio» (1963) et «Les tribulations d’un chinois en Chine» (1965). Entre-temps, il participe aux deux premiers volets d’«Angélique» réalisés par Bernard Borderie avec Michèle Mercier. Il retrouve Jean-Paul Belmondo pour «Echappement libre» (1964) et «Tendre voyou» (1966) de Jean Becker ou «Les mariés de l’an II» (1970) de Jean-Paul Rappeneau. Daniel Boulanger et Philippe de Broca s’associent pour des comédies qui rencontrent un succès moindre «Le roi de cœur» (1966), «Le diable par la queue» (1968) et «Les caprices de Marie» (1969). À trois reprises, il collabore aussi avec Claude Chabrol.

Devenu scénariste et dialoguiste à succès, Daniel Boulanger signe des films pour les vedettes de l’époque: Brigitte Bardot et Claudia Cardinale dans «Les pétroleuses» (1971) de Christian Jaque, Jean Gabin dans «L’affaire Dominici» (1972) de Claude Bernard-Aubert, Yves Montand dans «Police Python 357» (1975) et «La menace» (1977) de Alain Corneau ou Marlène Jobert dans «Les cavaliers de l’orage» (1983) de Gérard Vergez. Au moment de la célébration du Bicentaire de la Révolution Française, il retrouve Philippe de Broca pour «Chouans!» (1987) et participe à l’écriture du diptyque «La Révolution Française» (1988) de Robert Enrico et Richard T. Heffron. Membre de l’Académie Goncourt entre 1983 et 2008, il abandonne le roman et la nouvelle en 2006 avant de publier un recueil de poèmes en 2012. Retiré à Senlis, Daniel Boulanger décède le 27 octobre 2014 à Paris, à l’âge de 92 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1959À bout de souffle – de Jean-Luc Godard avec Jean-Paul Belmondo
    Seulement interprétation
Les jeux de l’amour – de Philippe de Broca avec Jean-Pierre Cassel
    + interprétation
Le bal des espions – de Michel Clément avec Rosanna Schiaffino
La récréation – de François Moreuil & Fabien Collin avec Jean Seberg
1960Tirez sur le pianiste – de François Truffaut avec Charles Aznavour
    Seulement interprétation
Le farceur – de Philippe de Broca avec Anouk Aimée
    + interprétation
    Voile d’Argent du meilleur scénario original au festival international du cinéma de Locarno, Suisse

L’amant de cinq jours – de Philippe de Broca avec Micheline Presle
1961Les sept péchés capitaux – de Philippe de Broca, Claude Chabrol, Jacques Demy, Sylvain Dhomme, Max Douy, Jean-Luc Godard, Eugène Ionesco, Edouard Molinaro & Roger Vadim avec Georges Wilson
    Segment « La gourmandise » de Philippe de Broca
Cartouche – de Philippe de Broca avec Claudia Cardinale
Le petit garçon de l’ascenseur – de Pierre Granier-Deferre avec Louis Seigner
L’œil du malin – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
    Seulement interprétation
1962Les veinards – de Jean Girault, Philippe de Broca & Jacques Pinoteau avec Darry Cowl
    Segment « Une nuit avec une vedette » de Philippe de Broca
1963Peau de banane – de Marcel Ophüls avec Jeanne Moreau
L’homme de Rio – de Philippe de Broca avec Françoise Dorléac
1964Echappement libre – de Jean Becker avec Jean-Paul Belmondo
Angélique, marquise des anges / Angélique – de Bernard Borderie avec Michèle Mercier
Merveilleuse Angélique – de Bernard Borderie avec Jean-Louis Trintignant
1965Marie-Chantal contre de docteur Kha – de Claude Chabrol avec Marie Laforêt
Les tribulations d’un Chinois en Chine – de Philippe de Broca avec Ursula Andress
La vie de château – de Jean-Paul Rappeneau avec Catherine Deneuve
Monnaie de singe – de Yves Robert avec Robert Hirsch
1966Le roi de cœur – de Philippe de Broca avec Alan Bates
    + interprétation
Tendre voyou – de Jean Becker avec Nadja Tiller
Le voleur – de Louis Malle avec Geneviève Bujold
Un homme de trop – de Costa-Gavras avec Michel Piccoli
Le plus vieux métier du monde / L’amour à travers les âges ( the oldest profession / the oldest profession in the world / l’amore attraverso i secoli / love trough the centuries / das älteste gewerbe der welt ) de Michel Pfleghar, Franco Indovina, Jean-Luc Godard, Mauro Bolognini, Philippe de Broca & Claude Autant-Lara avec Jeanne Moreau
    Segment « Mademoiselle Mimi » de Philippe de Broca
1967Histoires extraordinaires ( tre passi nel delirio ) de Federico Fellini, Louis Malle & Roger Vadim avec Alain Delon
    Segments « William Wilson » de Louis Malle & « Metzengerstein » de Roger Vadim
La mariée était en noir – de François Truffaut avec Jeanne Moreau
    + interprétation
La route de Corinthe – de Claude Chabrol avec Jean Seberg
1968Le diable par la queue – de Philippe de Broca avec Yves Montand
1969Les caprices de Marie – de Philippe de Broca avec Marthe Keller
1970Domicile conjugal – de François Truffaut avec Claude Jade
    Seulement interprétation
Sortie de secours – de Roger Kahane avec Régine
    Seulement interprétation
Les mariés de l’an II – de Jean-Paul Rappeneau avec Marlène Jobert
1971La maison sous les arbres ( the deadly trap / the house under the trees / death dream ) de René Clément avec Faye Dunaway
Les pétroleuses – de Christian-Jaque avec Brigitte Bardot
1972Pas folle la guêpe – de Jean Delannoy avec Françoise Rosay
L’affaire Dominici – de Claude Bernard-Aubert avec Jean Gabin
1974Toute une vie – de Claude Lelouch avec Marthe Keller
    Seulement interprétation
1975Police Python 357 – de Alain Corneau avec Simone Signoret
1976Une femme fidèle – de Roger Vadim avec Sylvia Kristel
1977La menace – de Alain Corneau avec Carole Laure
La zizanie – de Claude Zidi avec Louis de Funès
    Seulement interprétation
1978Ils sont grands, ces petits / C’est la faute à papa / Si je suis comme ça, c’est la faute à papa – de Joël Santoni avec Claude Brasseur
1980Le cheval d’orgueil – de Claude Chabrol avec Jacques Dufilho
TV Un dessert pour Constance – de Sarah Maldoror avec Cheik Doukouré
1982 TV Les Longuelune – de Jean-Daniel Verhaeghe avec Madeleine Robinson
TV Cinéma 16 – de Jean Sagols, Patty Villiers & Philippe Condroyer avec Gérard Blain
    Série – Episodes « La dame de cœur » (1982) de Jean Sagols, « Sortie interdite » (1984) de Patty Villiers & «Domicile adoré, do mi si la do ré » (1986) de Philippe Condroyer
1983Les cavaliers de l’orage – de Gérard Vergez avec Marlène Jobert
1985 TV Intrigues – de Fabrice Cazeneuve, Juan Luis Buñuel, Maurice Dugowson, Gérard Jourd’hui & Alastair Reid avec Pierre Desproges
    Série
1987Les chouans ! – de Philippe de Broca avec Sophie Marceau
1988La révolution française : Les années lumières – de Robert Enrico avec Jane Seymour
La révolution française : Les années terribles – de Richard T. Heffron avec Jean-François Balmer
1989 TV Les jupons de la révolution – de Maroun Bagdadi avec Richard Bohringer
    Série – Episode « Marat »
1991 TV Mes coquins – de Jean-Daniel Verhaeghe avec Jean-Michel Dupuis
2013La voie de l’ennemi ( two men in town ) de Rachid Bouchareb avec Forest Whitaker
Fiche créée le 4 novembre 2014 | Modifiée le 3 février 2015 | Cette fiche a été vue 1288 fois
PREVIOUSKader Boukhanef || Daniel Boulanger || Michel BouquetNEXT