CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Kenneth More
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Daniel Ceccaldi



Date et Lieu de naissance : 25 juillet 1927 (Meaux, France)
Date et Lieu de décès : 26 mars 2003 (Villejuif, France)
Nom Réel : Daniel Jacques Ceccaldi

ACTEUR
Image
1974 Dis-moi que tu m’aimes – de Michel Boisrond avec Jean-Pierre Marielle, Mireille Darc & Marie-José Nat
Image
1978 Confidences pour confidences – de Pascal Thomas avec Henri Crémieux & Jacques François
Image
1979 Charles et Lucie – de Nelly Kaplan avec Ginette Garcin, Jean-Marie Proslier & Samson Fainsilber
Image
1982 Jamais avant le mariage – de Daniel Ceccaldi avec Mireille Darc, Jean-Pierre Marielle & Marco Perrin

Né le 25 juin 1927 à Meaux d’un père fonctionnaire de l’Enregistrement, Daniel Ceccaldi fréquente à Paris le prestigieux lycée Henri IV d’où il sort bachelier. C’est à cette occasion qu’il découvre la comédie, interprétant notamment «Le Misanthrope» de Molière. Tout petit déjà, sa maman l’emmenait régulièrement assister à des représentations théâtrales. Après des études de droit avortées, le jeune homme, suivant les conseils d’un ancien camarade de lycée, s’inscrit au cours d’art dramatique de Tania Bachalova et Henri Rollan. Et c’est tout naturellement qu’il débute sur les planches du Théâtre du Vieux Colombier, en 1946, décrochant des petits rôles dans des pièces comme «Les vivants» ou «Ubu Roi».

Dès 1948, le grand Sacha Guitry lui permet de découvrir le cinéma avec «Le diable boiteux» où le jeune acteur interprète Talleyrand (comme le Maître, donc) dans sa jeunesse. C’est le début d’une longue carrière cinématographique qui s’enrichira d’une centaine de films supplémentaires. Dans les années cinquante, Daniel Ceccaldi travaille avec de grands directeurs comme Christian-Jaque, René Clair ou Jacques Becker. Ses apparitions, dans des seconds rôles, se multiplient pendant la décennie suivante. En 1965 par exemple, on peut repérer son nom aux génériques d’une quinzaine de bandes! Ce n’est pourtant qu’en 1968 que le grand public le remarque lorsqu’il interprète le rôle du père de Claude Jade dans le chef-d’oeuvre de François Truffaut, «Baisers volés».

Sa carrière prend un nouveau tournant en 1972 lorsque le comédien rencontre le réalisateur Pascal Thomas. Ce sont alors «Les zozos» (1972), «Pleure pas la bouche pleine» (1973), «Celles qu’on n’a pa eues» (1978) et surtout ce film très attachant, «Confidences pour confidences» (1980). Les deux hommes travailleront sept fois ensemble. Le nom de Daniel Ceccaldi ne figure que très rarement en haut de l’affiche. Signalons toutefois ce premier rôle tenu dans le film de Nelly Kaplan, «Charles et Lucie» (1979), auprès de Ginette Garcin. Encore un film émouvant et méconnu. Délaissé par le cinéma de 1988 à 1997, on, le retrouve aux génériques de nombreuses productions télévisées dont la série «Julie Lescaut» en 2001. Il remplaça même un moment Pierre Tchernia dans l’émission «Monsieur Cinéma». Mais c’est aussi un homme de théâtre par excellence où il s’illustre notamment dans des pièces de boulevard.

Il est également, ce qui est moins connu, l’auteur de «Mais qu’est-ce qui fait courir les femmes la nuit à Madrid ?», donné au Théâtre de l’Athénée (1973), et de «L’éventail», présenté au Festival du Marais en 1975. «Je ne dirai jamais du mal du théâtre et du cinéma légers. Ce sont des genres très difficiles, qui ont leurs lettres de noblesse. Mais il faut aussi pouvoir changer de registre...» disait-il. Ainsi à partir de 1974, Daniel Ceccaldi s’implique dans la mise en scène pour la télévision et au théâtre. C’est donc tout naturellement qu’en 1981, il se lance dans la réalisation d’un long métrage cinématographique, «Jamais avant le mariage», avec Mireille Darc comme interprète principale. Un film, il faut bien le dire, qui ne laissera pas un souvenir impérissable. En 1966, il épouse Lucille Vacher. Le couple a deux enfants et vit dans la discrétion sa vie de famille. Collectionneur de livres anciens, l’homme est également un amateur de tennis. Enfin Daniel Ceccaldi est fait Chevalier de la Légion d’Honneur et Officier de l’Ordre national du Mérite. Il meurt le 26 mars 2003 à l’hôpital de Villejuif, des suites d’un cancer.

© Philippe PELLETIER

copyright
1948Le diable boiteux – de Sacha Guitry avec Lana Marconi
1949Maya – de Raymond Bernard avec Viviane Romance
Le jugement de dieu – de Raymond Bernard avec Andrée Debar
1950Une histoire d’amour – de Guy Lefranc avec Dany Robin
1951Les miracles n’ont lieu qu’une fois – de Yves Allégret avec Alida Valli
1952Deux de l’escadrille – de Maurice Labro avec Jean Richard
Un trésor de femme – de Jean Stelli avec Marie Daëms
Les amours finissent à l’aube – de Henri Calef avec Georges Marchal
1953Mam’zelle Nitouche – de Yves Allégret avec Pier Angeli
1954La reine Margot – de Jean Dréville avec Jeanne Moreau
Le fils de Caroline chérie – de Jean Devaivre avec Jean-Claude Pascal
Nana – de Christian-Jaque avec Charles Boyer
Frou-frou – de Augusto Genina avec Philippe Lemaire
1955La lumière d’en face – de Guy Lacombe avec Brigitte Bardot
Les grandes manœuvres – de René Clair avec Gérard Philipe
La Madelon – de Jean Boyer avec Line Renaud
Marie-Antoinette / Marie-Antoinette reine de France – de Jean Delannoy avec Michèle Morgan
1956Club de femmes – de Ralph Habib avec Dany Carrel
Elisa / La fille Elisa – de Roger Richebé avec Dany Carrel
Mannequins de Paris – de André Hunebelle avec Madeleine Robinson
Bonsoir Paris / Bonsoir Paris, bonjour l’amour – de Ralph Baum avec Daniel Gélin
Les aventures d’Arsène Lupin – de Jacques Becker avec Liselotte Pulver
1957Miss Pigalle – de Maurice Cam avec Dora Doll
1958Un témoin dans la ville – de Edouard Molinaro avec Sandra Milo
1959Le dialogue des carmélites – de Raymond Leopold Bruckberger & Philippe Agostini avec Pierre Brasseur
CM La femme et l’enfant – de ?
1960Dans la gueule du loup – de Jean-Charles Dudrumet avec Magali Noël
La mort a les yeux bleus / Mourir d’amour – de Dany Fog avec Elga Andersen
CM Caroline – de ?
1961Les amours célèbres – de Michel Boisrond avec Edwige Feuillère
    Segment « Les comédiennes »
Les lions sont lâchés – de Henri Verneuil avec Claudia Cardinale
1962Le voyage à Biarritz – de Gilles Grangier avec Fernandel
Les bricoleurs – de Jean Girault avec Elke Sommer
Carambolages – de Marcel Bluwal avec Jean-Claude Brialy
    Seulement voix
Les veinards – de Jean Girault, Philippe de Broca & Jacques Pinoteau avec Francis Blanche
1963L’appartement des filles – de Michel Deville avec Sylva Koscina
Coplan agent secret FX18 – de Maurice Cloche avec Jany Clair
L’homme de Rio – de Philippe de Broca avec Françoise Dorléac
Pouic-Pouic – de Jean Girault avec Jacqueline Maillan
La peau douce – de François Truffaut avec Jean Desailly
1964Patate – de Robert Thomas avec Sylvie Vartan
Monsieur – de Jean-Paul Le Chanois avec Liselotte Pulver
    Seulement voix française de Peter Vogel
Les gros bras – de Francis Rigaud avec Francis Blanche
Requiem pour un caïd – de Maurice Cloche avec Pierre Mondy
Faites vos jeux, mesdames / Feu à volonté ( Hagan juego, señoras ) de Marcel Ophüls avec Eddie Constantine
La bonne occase – de Michel Drach avec Edwige Feuillère
1965Le tonnerre de dieu – de Denys de La Patellière avec Lilli Palmer
Cent briques et des tuiles – de Pierre Grimblat avec Marie Laforêt
La grosse caisse – de Alex Joffé avec Bourvil
La métamorphose des cloportes – de Pierre Granier-Deferre avec Lino Ventura
Un milliard dans un billard – de Nicolas Gessner avec Jean Seberg
Le journal d’une femme en blanc – de Claude Autant-Lara avec Marie-José Nat
1966077 intrigue à Lisbonne ( misión Lisboa / da 077 : Intriguo a Lisbona ) de Tulio Demicheli avec Fernando Rey
Quand passe les faisans – de Edouard Molinaro avec Paul Meurisse
Du rififi à Paname – de Denys de La Patellière avec George Raft
Un facteur s’en va-t-en guerre – de Claude Bernard-Aubert avec Charles Aznavour
Monsieur le président directeur général / Appelez-moi maître – de Jean Girault avec Michel Galabru
1967Les poynettes – de Joël Lemoigne avec Arlene Dahl
1968Baisers volés – de François Truffaut avec Delphine Seyrig
1969L’ours et la poupée – de Michel Deville avec Brigitte Bardot
Une veuve en or – de Michel Audiard avec Michèle Mercier
1970Domicile conjugal – de François Truffaut avec Claude Jade
L’homme qui vient de la nuit /Le chanteur inconnu ( das lied der balalaika ) de Jean-Claude Dague avec Jean Parédès
Les lionnes ( la leonessa ) de Henry Saphiratos avec Nadja Tiller
1971Le poème de l’élève Mikovsky – de Pascal Thomas avec Christiane Duval
1972L’amour l’après-midi – de Eric Rohmer avec Bernard Verley
Les zozos – de Pascal Thomas avec Virginie Thévenet
Le complot – de René Gainville avec Michel Bouquet
Pas folle la guêpe – de Jean Delannoy avec Françoise Rosay
Trop jolies pour être honnêtes / Quatre souris pour un hold-up – de Richard Balducci avec Jane Birkin
Le concierge – de Jean Girault avec Alice Sapritch
1973La chute d’un corps – de Michel Pollac avec Marthe Keller
Pleure pas la bouche pleine – de Pascal Thomas avec Jean Carmet
Amore – de Henri Chapier avec Julian Negulesco
Les quatre Charlots mousquetaires – de André Hunebelle avec Bernard Haller
France société anonyme – de Alain Corneau avec Michel Bouquet
O.K. patron – de Claude Vital avec Jacques Dutronc
1974À nous quatre, cardinal – de André Hunebelle avec Gérard Filipelli
C’est jeune et ça c’est tout ! / Y’a pas de mal à ce faire du bien / L’éducatrice – de Claude Mulot avec Jean Lefebvre
Le chaud lapin – de Pascal Thomas avec Bernard Menez
Dis-moi que tu m’aimes – de Michel Boisrond avec Jean-Pierre Marielle
Un divorce heureux – de Henning Carlsen avec Bernadette Lafont
1975Le téléphone rose – de Edouard Molinaro avec Michael Lonsdale
L’incorrigible – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo
Le chasseur de chez Maxim’s – de Claude Vital avec Sabine Azéma
1977L’hôtel de la Plage – de Michel Lang avec Sophie Barjac
Le maestro – de Claude Vital avec Sophie Desmarets
Le jouet – de Francis Veber avec Pierre Richard
Un oursin dans la poche – de Pascal Thomas avec Darry Cowl
Mort d’un pourri – de Georges Lautner avec Alain Delon
1978Confidences pour confidences – de Pascal Thomas avec Henri Crémieux
DA La ballade des Dalton – de René Goscinny, Morris, Henri Gruel & Pierre Watrin
    Seulement voix
Le temps des vacances – de Claude Vital avec Nathalie Delon
Ils sont fous ces sorciers – de Georges Lautner avec Renée Saint-Cyr
TV Messieurs les ronds de cuir – de Daniel Ceccaldi avec Claude Dauphin
    + adaptation & scénario
1979Charles et Lucie – de Nelly Kaplan avec Ginette Garcin
Tous vedettes ! – de Michel Lang avec Leslie Caron
TV Le vol d’Icare – de Daniel Ceccaldi avec Caroline Cellier
    Seulement réalisation & scénario
1980Une merveilleuse journée – de Claude Vital avec Michel Galabru
Celles qu’on n’a pas eues – de Pascal Thomas avec Michel Aumont
1981Les Plouffe / Il était une fois des gens heureux… Les Plouffe – de Gilles Carle avec Stéphane Audran
Pour la peau d’un flic – de Alain Delon avec Anne Parillaud
1982Jamais avant le mariage – de Daniel Ceccaldi avec Mireille Darc
    Seulement réalisation
Ça va faire mal ! – de Jean-François Davy avec Henri Guybet
1983Le braconnier de dieu – de Jean-Pierre Darras avec Annie Cordy
Adieu, foulards – de Christian Lara avec Daniel Prévost
1984L’amour en douce / Une amie de passage – de Edouard Molinaro avec Emmanuelle Béart
1988Les maris, les femmes, les amants – de Pascal Thomas avec Guy Marchand
1989Le rêve du singe fou ( el sueño del mono loco / the mad monkey / twisted obsession / el mono loco ) de Fernando Trueba avec Jeff Goldbum
1996Barbara – de Nils Malmros avec Anneke von der Lippe
1997 Un grand cri d’amour – de Josiane Balasko avec Richard Berry
CM Liberté chérie – de Jean-Luc Gaget avec Estelle Larrivaz
1998Dieu seul me voit / Versailles-Chantiers – de Bruno Podalydès avec Jeanne Balibar
1999Le fils du français – de Gérard Lauzier avec Fanny Ardant
2000Le vélo de Ghislain Lambert – de Philippe Harel avec Benoît Poelvoorde
2002Elle est des nôtres – de Siegfried Alnoy avec Catherine Mouchet
Fiche créée le 5 février 2007 | Modifiée le 30 novembre 2016 | Cette fiche a été vue 6997 fois
PREVIOUSMaria Cebotari || Daniel Ceccaldi || Suso Cecchi d’AmicoNEXT