CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alexis Arquette
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Daniel Duval



Date et Lieu de naissance : 28 novembre 1944 (Vitry-sur-Seine, France)
Date et Lieu de décès : 10 octobre 2013 (Paris, France)
Nom Réel : Daniel Georges Duval

ACTEUR
Image
1979 La dérobade – de Daniel Duval avec Miou-Miou, Maria Schneider, Niels Arestrup & Jean Benguigui
Image
1995 Y aura-t-il de la neige à Noël ? – de Sandrine Veysset avec Dominique Raymond & Jessica Martinez
Image
1998 Si je t’aime… prends garde à toi – de Jeanne Labrune avec Nathalie Baye & Jean-Pierre Darroussin
Image
2011 Les Lyonnais – de Olivier Marchal avec Gérard Lanvin, Tchéky Karyo, Patrick Catalifo & François Levantal

Issu d’un milieu très modeste, Daniel Duval voit le jour le 28 novembre 1944, à Vitry-sur-Seine, trois mois après la libération de Paris. Une petite enfance difficile l’enlève à ses parents à huit ans pour être placé dans une famille d’accueil de l’assistance publique à la campagne. Adolescent, il apprend la menuiserie mais, hospitalisé pour quelques jours dans la même chambre que le producteur de l’émission religieuse «Le jour du Seigneur», il décide de se lancer dans une carrière artistique.

À la fin des années soixante, Daniel Duval est à Paris et fait la connaissance de Jacques Baratier qui ne tarde pas à lui offrir son premier rôle à l’écran et l’incite à participer au scénario de «La décharge / La ville bidon», un pamphlet sur l’urbanisme moderne réalisé au début de 1970 mais qui ne sortira qu’en 1976. Impatient de travailler, il entreprend l’écriture de son premier film, «Le voyage d’Amélie», l’histoire d’une femme qui engage cinq jeunes hommes désœuvrés pour transporter le corps de son mari dans un cimetière en Province. Le film, réalisé au début de l’année 1974, est présenté en sélection parallèle au Festival de Cannes, mais ne remportera pas l’adhésion du public. Deux ans plus trad, il dirige Philippe Léotard et Zoé Chauveau dans «L’ombre des châteaux», un drame sombre sur une jeune fille sauvée par ses deux frères de la maison de correction, un film qui remporte un prix au Festival de Moscou. Mais c’est avec «La dérobade» (1979) adaptation du roman sur la prostitution de Jeanne Cordelier, qu’il accède enfin à la notoriété et au succès. Miou-Miou y incarne une prostituée qui emploie tous les moyens pour se libérer du joug de son proxénète violent joué par Daniel Duval lui-même. Par la suite, il va réaliser «L’amour trop fort» (1980) un drame romantique avec Marie-Christine Barrault et Jean Carmet, «Effraction» (1982) avec Marlène Jobert et Jacques Villeret, deux épisodes de la série policière «Série noire» (1982/84), un téléfilm en 1990, et «Le temps des porte-plumes» (2005), un film tendre et émouvant où il revient sur son enfance, avec Jean-Paul Rouve et Annie Girardot dans un des ses derniers rôles.

Entre deux réalisations, Daniel Duval confirme son talent d’acteur dans plus de 80 rôles pour le grand et le petit écran. Avec son visage dur, taillé à la serpe, il incarne à la perfection des gangsters, des voyous, des hommes marqués par la vie. Dès les années 1980, il s’impose avec des personnages puissants, notamment celui du père dans «Y aura-t-il de la neige à Noël ?» (1995) de Sandrine Veysset; l’amant de Nathalie Baye dans «Si je t’aime… prends garde à toi» (1998) de Jeanne Labrune; le truand Venture Ricci dans «Le deuxième souffle» (2005) de Alain Corneau; ou le père de Audrey Tautou dans «De vrais mensonges» (2009) de Pierre Salvadori. Il est aussi au générique de deux films de Michael Haneke, «Le temps du loup» (2002) avec Isabelle Huppert et «Caché» (2004) avec Juliette Binoche, et deux de Olivier Marchal, «36, Quai des Orfèvres» avec Daniel Auteuil et Gérard Depardieu (2004) et «Les Lyonnais» (2011) avec Gérard Lanvin. Artiste généreux, il apparaît aussi dans de nombreux courts-métrages.

Daniel Duval avait été brièvement marié avec l’égérie de la Nouvelle-Vague Anna Karina entre 1978 et 1981. Début 2013, le cancer qui lui ronge les poumons devient plus difficile à supporter. Fatigué mais sans jamais cessé de travailler, il finit par s’éteindre le 10 octobre 2013. Son fils, Cyril Duval marche dans les traces de son père en s’affirmant comme l’un des assistants-réalisateurs les plus demandés.

© Pascal DONALD

copyright
1970La décharge / La ville bidon – de Jacques Baratier avec Bernadette Lafont
    + scénario
1972George qui ? – de Michèle Rosier avec Anne Wiazemsky
1974Le voyage d’Amélie – de Daniel Duval avec Louise Chevalier
    + scénario
Que la fête commence… – de Bertrand Tavernier avec Jean Rochefort
L’agression – de Gérard Pirés avec Catherine Deneuve
1976Ben et Bénédicte – de Paula Delsol avec Françoise Lebrun
L’ombre des châteaux – de Daniel Duval avec Zoé Chauveau
    Seulement réalisation & scénario
    Prix d’argent au festival international du cinéma de Moscou, URSS
1977Va voir maman … papa travaille – de François Leterrier avec Marlène Jobert
Le dernier amant romantique – de Just Jaeckin avec Dayle Haddon
1978L’histoire d’une mère ( historien om en moder ) de Claus Weeke avec Anna Karina
1979La dérobade – de Daniel Duval avec Miou-Miou
    + adaptation & scénario
1980Le bar du Téléphone – de Claude Barrois avec François Périer
L’amour trop fort – de Daniel Duval avec Marie-Christine Barrault
    + adaptation, dialogues & scénario
1982Effraction – de Daniel Duval avec Jacques Villeret
    Seulement réalisation & scénario
TV Série noire : Un chien écrasé – de Daniel Duval avec Pauline Lafont
    Série + scénario
1983Le juge – de Philippe Lefèvre avec Jacques Perrin
1984Un été d’enfer – de Michael Schock avec Véronique Jannot
1985Les loups entre eux – de José Giovanni avec Claude Brasseur
1986 TV Série noire : Lorfou – de Daniel Duval avec Niels Arestrup
    Série
1987 CM Strike – de Michel de Vidas avec Véronique Genest
1989Stan the flasher – de Serge Gainsbourg avec Claude Berri
1990 TV Les lendemains qui tuent – de Daniel Duval avec Fanny Bastien
TV Mais qui arrêtera la pluie? / Sale temps pour l’assassin – de Daniel Duval avec Gérard Darmon
    + adaptation & scénario
1992Nefertiti, la fille du soleil ( Nefertiti, figlia del sole ) de Guy Gilles avec Antonella Lualdi
1995Y aura-t-il de la neige à Noël ? – de Sandrine Veysset avec Dominique Raymond
1996Love, etc. – de Marion Vernoux avec Charlotte Gainsbourg
J’irai au paradis car l’enfer est ici – de Xavier Durringer avec Claire Keim
CM Marteau rouge – de Lucie Phan & Béatrice Plumet avec Abdellatif Kechiche
1997Je ne vois pas ce qu’on me trouve – de Christian Vincent avec Karin Viard
Ça ne se refuse pas – de Eric Woreth avec Julie Gayet
1998Si je t’aime… prends garde à toi – de Jeanne Labrune avec Nathalie Baye
Le vent de la nuit – de Philippe Garrel avec Catherine Deneuve
1999Le margouillat – de Jean-Michel Gibard avec Michel Robbe
2000 CM Falcone – de Jean-Dominique Ferrucci avec Clément Sibony
2001Total Kheops – de Alain Bévérini avec Marie Trintignant
CM Apporte-moi ton amour – de Eric Cantona avec Nadia Farès
2002Gomez & Tavarès – de Gilles Paquet-Brenner avec Stomy Bugsy
Le temps du loup – de Michael Haneke avec Isabelle Huppert
CM Témoins de la nuit – de Sylvain Foucher & Christophe Cousin avec Aïssa Maïga
2003Process – de C.S. Leigh avec Béatrice Dalle
Vendues – de Jean-Claude Jean avec Stéphane Ferrara
Trio – de Samuel Tasinaje avec Julie Gayet
CM À San Remo – de Julien Donada avec Claude Jade
200436, Quai des Orfèvres – de Olivier Marchal avec Gérard Depardieu
Caché – de Michael Haneke avec Juliette Binoche
CM L’origine du monde – de Erick Malabry avec Jeanne Delavenay
CM Mateo Falcone – de Olivier Volpi avec Sacha Bourdo
2005Le temps qui reste – de François Ozon avec Jeanne Moreau
Le temps des porte-plumes – de Daniel Duval avec Annie Girardot
    + adaptation & scénario
CM Mon trajet préféré – de Deniz Gamze Ergüven avec Jeanne Candel
2006C’est beau une ville la nuit – de Richard Bohringer avec Romane Bohringer
Jean de La Fontaine : Le défi – de Daniel Vigne avec Lorànt Deutsch
Gomez vs. Tavarès – de Gilles Paquet-Brenner & Cyril Sebas avec Noémie Lenoir
Le fils de l’épicier – de Eric Guirado avec Nicolas Cazalé
Trois amis – de Michel Boujenah avec Mathilde Seigner
Le deuxième souffle – de Alain Corneau avec Monica Bellucci
2007Plus tard tu comprendras / Plus tard – de Amos Gitai avec Jeanne Moreau
Les tremblements lointains – de Manuel Poutte avec Jean-François Stévenin
2008Banlieue 13 : Ultimatum – de Patrick Alessandrin avec Philippe Torreton
How to draw a perfect circle / Como desenhar um círculo perfeito – de Marco Martins avec Joana de Verona
RTT – de Frédéric Berthe avec Kad Merad
2009De vrais mensonges – de Pierre Salvadori avec Audrey Tautou
2010Beau rivage – de Julien Donada avec Françoise Arnoul
CM Le temps d’après – de Nicolas Cazalé
2011Des vents contraires – de Jalil Lespert avec Isabelle Carré
Les Lyonnais – de Olivier Marchal avec Gérard Lanvin
CM Comme tu lui ressembles – de Philippe Coroyer avec Elisa Tovati
2012Géographie du cœur malchanceux ( geography of the heart ) de David Allain, Alexandra Billington, Asa Mader, Rain Li, Samanta Rebillet, Espen Solberg & Cüneyt Kaya avec Sylvie Testud
    Segment « Paris » de Asa Mader
CM Le train bleu – de Stephanie Assimacopoulo avec Camille Figuereo
CM Écoute s’il pleut – de Clary Demangeon avec Dominique Frot
CM Duo – de Sheila O’Connor avec Margaux Vallé
2013La vie pure – de Jérémy Banster avec Dolores Chaplin
Kickback – de Franck Phelizon avec Vincent McDoom
CM La passagère – de Amaury Brumauld avec Antoine Chappey
Fiche créée le 10 octobre 2013 | Modifiée le 26 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 5741 fois
PREVIOUSJacques Dutronc || Daniel Duval || Christian DuvaleixNEXT