CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Run Run Shaw
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Daniel Gélin



Date et Lieu de naissance : 19 mai 1921 (Angers, France)
Date et Lieu de décès : 29 novembre 2002 (Paris, France)
Nom Réel : Daniel Yves Alfred Gélin

ACTEUR

Né le 19 mai 1921 à Angers, Daniel Gélin monte à Paris où il suit les cours d’art dramatique dispensés par René Simon. Il entre ensuite au Conservatoire National d’Art Dramatique, où il fait la rencontre de Louis Jouvet. Il entame alors une carrière au théâtre et fait sa première apparition à l’écran dans «Miquette» (1939) de Jean Boyer. Il tourne une bonne dizaine de films pendant l’occupation, avec des comédiens comme Lucien Baroux «Soyez les bienvenues» (1940) de Jacques de Baroncelli, Armand Bernard «Les surprises de la radio» de Marcel Aboulker, ou encore Raimu pour «L’inconnu dans la maison» adaptation d’un roman de Georges Simenon par Henri Decoin. Il est également dirigé par Henri-Georges Clouzot pour «L’Assassin habite au 21» (1942) avec Pierre Fresnay; Marc Allégret dans «Les petites du quai aux fleurs» (1943); sans oublier Henri Decoin qui lui donne le rôle d’un fils à papa, mauvais élève, dans «Premier rendez-vous» (1942) de avec Danielle Darrieux et Louis Jourdan.

En 1945, Daniel Gélin épouse l’actrice Danièle Delorme. L’année suivante il apparaît dans «Martin Roumagnac» de George Lacombe, avec Jean Gabin et Marlène Dietrich. Mais l’acteur se fait réellement connaître du grand public avec deux films à succès de Jacques Becker: «Rendez-vous de juillet» (1949) et «Edouard et Caroline» (1950). Par la suite, il retrouve Louis Jouvet dans le film dramatique «Une histoire d’amour» (1951) de Guy Lefranc, aux dialogues signés de Michel Audiard. Il collabore également à deux reprises avec le cinéaste Max Ophüls («La ronde» - 1950, et «Le plaisir» -1952). Il enchaîne avec un des films qu’il considère comme étant l’un de ses préférés, «La neige était sale» (1952) de Luis Saslavsky, avec Valentine Tessier. En 1952, Daniel Gélin décide de passer derrière la caméra pour mettre en scène son premier et seul long métrage «Les dents longues» avec Jean Chevrier. Faisant preuve d’un éclectisme étonnant, il se livre à de grandes performances d’acteur pour des réalisateurs comme Julien Duvivier dans «L’affaire Maurizius» (1954), Sacha Guitry pour «Napoléon» (1955), Alfred Hitchcock pour «L’homme qui en savait trop» (1956), et Denys de La Patellière dans «Retour de manivelle» (1957). Avec l’arrivée de la Nouvelle Vague, Daniel Gélin opère un important virage dans sa carrière en tournant sous la direction de Costa-Gavras dans «Compartiment tueurs» (1965), «La ligne de démarcation» (1965) de Claude Chabrol, ou encore «Détruire, dit-elle» (1969) de Marguerite Duras. Devenu un acteur incontournable du cinéma français et cultivant une image de séducteur parfois malchanceux, il apparaît dans des feuilletons télévisés incontournables de l’époque comme «Les saintes chéries» (1965-1970) avec la pétillante Micheline Presle ou encore «Les dames de cœur» (1979) de Paul Siegrist, avec Odette Laure, Madeleine Robinson et Jean-Marie Verselle.

La jeune génération redécouvre cet acteur à travers ses petites apparitions dans quelques comédies comme «La vie est un long fleuve tranquille» (1989) de Etienne Chatiliez, «La cité de la peur, une comédie familiale» (1993) de Alain Berberian, «Les marmottes» (1994) de Elie Chouraqui. Parallèlement, sa côte de popularité, dans les années quatre-vingt-dix, reste au beau fixe grâce à ses prestations dans les séries télévisées «Marc et Sophie» et «Une famille formidable». Endeuillé par le décès de son fils, Xavier Gélin en 1999, Daniel Gélin s’éteint le 29 novembre 2002 à la suite d’une insuffisance rénale. Il a trois autres enfants également comédiens: Manuel Gélin, Fiona Gélin et Maria Schneider.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1939Miquette / Miquette et sa mère – de Jean Boyer avec Lilian Harvey
1940Soyez les bienvenus – de Jacques de Baroncelli avec Lucien Baroux
Les surprises de la radio – de Marcel Aboulker avec Armand Bernard
Les inconnus dans la maison – de Henri Decoin avec Raimu
1941Premier rendez-vous – de Henri Decoin avec Georges Marchal
1942Les cadets de l’océan – de Jean Dréville avec Blanchette Brunoy
L’assassin habite… au 21 – de Henri-Georges Clouzot avec Pierre Fresnay
CM Etoiles de demain – de René-Guy Grand avec Suzy Carrier
    Seulement apparition
1943Les petites du Quai aux Fleurs – de Marc Allégret avec Gérard Philipe
1944Lucrèce – de Léo Joannon avec Edwige Feuillère
CM Enquête du 58 – de Jean Tedesco avec Charles Vanel
1945La tentation de Barbizon – de Jean Stelli avec Simone Renant
Un ami viendra ce soir… – de Raymond Bernard avec Paul Bernard
La nuit de Sybille – de Jean-Paul Paulin avec Pierre Larquey
1946Martin Roumagnac – de Georges Lacombe avec Marlene Dietrich
La femme en rouge – de Louis Cuny avec Jean Debucourt
Miroir – de Raymond Lamy avec Martine Carol
La fille du diable – de Henri Decoin avec Fernand Ledoux
Ouvert pour cause d’inventaire / Assieds-toi, veux-tu ? / Affaire classée – de Alain Resnais avec Danièle Delorme
    Film inédit & disparu
1947Le mannequin assassiné – de Pierre de Hérain avec Julien Carette
1948Le paradis des pilotes perdus – de Georges Lampin avec Henri Vidal
CM Aller et retour / Ulysse ou Les mauvaises rencontres – de Alexandre Astruc avec Danièle Delorme
1949Miquette et sa mère / Miquette – de Henri-Georges Clouzot avec Danièle Delorme
    Seulement apparition
Rendez-vous de juillet – de Jacques Becker avec Brigitte Auber
1950Traité de bave et d’éternité – de Isidore Isou avec Marcel Achard
La ronde – de Max Ophüls avec Danielle Darrieux
Dieu a besoin des hommes – de Jean Delannoy avec Madeleine Sologne
Edouard et Caroline – de Jacques Becker avec Betty Stockfeld
CM Chicago digest – de Paul Paviot avec Jean Desailly
1951Les mains sales – de Fernand Rivers avec Pierre Brasseur
Une histoire d’amour – de Guy Lefranc avec Louis Jouvet
CM Vedettes sans maquillage – de Jacques Guillon avec Michel Simon
    Seulement apparition
CM Saint-tropez, devoirs de vacances / Saint-Tropez – de Paul Paviot avec Michel Piccoli
    Seulement narration
1952Le plaisir – de Max Ophüls avec Simone Simon
    Segment « Le modèle »
Adorables créatures – de Christian-Jaque avec Marie Glory
La minute de vérité – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
La maison du silence ( la conciencia acusa / la voce del silenzio ) de Georg Wilhelm Pabst avec Jean Marais
La neige était sale – de Luis Saslavsky avec Valentine Tessier
Les dents longues – de Daniel Gélin avec Jean Chevrier
    + scénario
CM Torticola contre Frankensberg – de Paul Paviot avec Michel Piccoli
1953Rue de l’Estrapade – de Jacques Becker avec Anne Vernon
Sang et lumière ( sangre y luces ) de Georges Rouquier avec Zsa Zsa Gabor
L’esclave – de Yves Ciampi avec Maurice Biraud
Si Versailles m’était conté – de Sacha Guitry avec Claudette Colbert
L’affaire Maurizius – de Julien Duvivier avec Eleanora Rossi Drago
Rumeur publique / Chronique scandaleuse ( opinione pubblica ) de Maurizio Corgnati avec Massimo Serato
CM Echos des plateaux – de Hubert Knapp & Igor Barrère
1954Les amants du Tage – de Henri Verneuil avec Trevor Howard
Napoléon – de Sacha Guitry avec Orson Welles
Les gaietés de l’escadron ( l’allegro squadrone ) de Paolo Moffa avec Silvana Pampanini
La belle Romaine ( la Romana ) de Luigi Zampa avec Gina Lollobrigida
1955Paris canaille / Paris coquin / La soupe à la grimace / Oh, la-la chéri ! – de Pierre Gaspard- Huit avec Dany Robin
L’homme qui en savait trop ( the man who knew to much ) de Alfred Hitchcock avec Doris Day
1956Je reviendrai à Kandara – de Victor Vicas avec François Périer
En effeuillant la marguerite – de Marc Allégret avec Brigitte Bardot
Bonsoir Paris / Bonsoir Paris, bonjour l’amour – de Ralph Baum avec Dany Robin
Mort en fraude – de Marcel Camus avec Anne Méchard
1957Retour de manivelle – de Denys de La Patellière avec Michèle Mercier
Trois jours à vivre – de Gilles Grangier avec Jeanne Moreau
Charmants garçons – de Henri Decoin avec Zizi Jeanmaire
La fille de Hambourg – de Yves Allégret avec Hildegard Knef
CM Un tigre sur la ville – de Jean Renoir
1958Suivez-moi, jeune homme – de Guy Lefranc avec Dany Robin
Ce corps tant désiré – de Luis Saslavsky avec Belinda Lee
Carthage en flammes ( Cartagine in fiamme ) de Carmine Gallone avec Anne Heywood
CM Faisons le point sur les Spoutniks ( doroga k zvezdam ) de Pavel Klushantsev
    Seulement commentaires de la version française
1959Julie la rousse – de Claude Boissol avec Pascale Petit
Le testament d’Orphée / Le testament d’Orphée, ou ne me demandez pas pourquoi ! – de Jean Cocteau avec Yul Brynner
Les trois etc. du colonel ( le tre eccetera del colonello ) de Claude Boissol avec Vittorio De Sica
1960La morte saison des amours – de Pierre Kast avec Françoise Arnoul
Austerlitz – de Abel Gance avec Pierre Mondy
La proie pour l’ombre – de Alexandre Astruc avec Annie Girardot
1961Réveille-toi, chérie – de Claude Magnier avec François Périer
Dans la gueule du loup – de Jean-Charles Dudrumet avec Félix Marten
    Seulement apparition
Les petits matins – de Jacqueline Audry avec Noël-Noël
1962Le jour le plus long ( the longest day ) de Bernhard Wicki, Ken Annakin, Andrew Marton & Gerd Oswald avec John Wayne
    Scènes coupées au montage
Règlement de comptes / Peur panique – de Pierre Chevalier avec Dany Carrel
Les égarements – de Pierre Kast avec Françoise Brion
CM Bolivar 63-29 – de Serge d’Artec avec Christiane Minazzolli
1963Vacances portugaises / Les égarements / Les sourires de la destinée – de Pierre Kast avec Catherine Deneuve
Trois de perdues / Trois blondes à Paris ( tre piger i Paris ) de Gabriel Axel avec Jackie Sardou
Cherchez l’idole – de Michel Boisrond avec Johnny Hallyday
    Seulement apparition
La bonne soupe – de Robert Thomas avec Denise Grey
1964L’heure de la vérité – de Henri Calef avec Corinne Marchand
Compartiment tueurs – de Costa-Gavras avec Yves Montand
L’enfant et le mur ( el niño y el muro ) de Ismael Rodríguez avec Karin Kloer
Témoin de l’enfer ( zeugin aus der hölle ) de Zivorad Zika Mitrovic avec Irene Papas
1965La ligne de démarcation – de Claude Chabrol avec Jean Seberg
Paris brûle-t-il ? – de René Clément avec Leslie Caron
Duel à la vodka / Ces dames de l’étoile rouge ( zwei girls vom roten stern ) de Sammy Drechsel avec Curd Jürgens
1966À belles dents – de Pierre Gaspard-Huit avec Mireille Darc
Les sultans – de Jean Delannoy avec Philippe Noiret
Soleil noir – de Denys de La Patellière avec Michèle Mercier
CM Eaux vives, eaux mortes – de Gérard Renateau
    Seulement voix
CM Avec Claude Monet – de Dominique Delouche
    Seulement commentaires
1967Le mois le plus beau – de Guy Blanc avec Magali Noël
La trêve – de Claude Guillemot avec Charles Denner
1968Hallucinations sadiques – de Roy Kormon avec Anouk Ferjac
Slogan – de Pierre Grimblat avec Serge Gainsbourg
DO Bruegel – de Paul Haesaerts
    Seulement voix & narration
1969Détruire dit-elle – de Marguerite Duras avec Michael Lonsdale
La servante – de Jacques Bertrand avec Ulla Jacobsson
CM La nature retrouvée – de Gérard Renateau
    Seulement commentaires
CM Israël aujourd’hui – de Denys de La Patellière
    Seulement commentaires
1970Le souffle au cœur – de Louis Malle avec Lea Massari
L’hôtesse de Copenhague ( Christa / frigjorte Christa / swedish fly girls ) de Jack O’Connell avec Birte Tove
1971Far from Dallas – de Philippe Toledano avec Alexandra Stewart
Aimez-vous les uns les autres, mais pas trop / Les enragés – de Daniel Moosman avec Philippe Ogouz
1972La police au service du citoyen ( la polizia è al servizio del cittadino ? ) de Romolo Guerrieri avec John Steiner
1973La gueule de l’emploi – de Jacques Rouland avec Michel Serrault
1974Un linceul n’a pas de poches – de Jean-Pierre Mocky avec Sylvia Kristel
Trop c’est trop – de Didier Kaminka avec Darry Cowl
Dialogue d’exilés ( diálogo de exilados ) de Raoul Ruiz avec Françoise Arnoul
1976Arrête de ramer t’attaque la falaise / Qu’il est joli l’assassin de papa – de Michel Caputo avec Michel Galabru
La vocation suspendue – de Raoul Ruiz avec Edith Scob
1977Nous irons tous au paradis – de Yves Robert avec Victor Lanoux
L’honorable société – de Arielle Weinberger avec Marcel Dalio
1978 CM La jeune veuve – de Robert Rousson
Espace zéro ou la part du rêve – de Monique Demaine
1979L’œil du maître – de Stéphane Kurc avec Dominique Laffin
1980Une saison de paix à Paris ( sezona mira u Pariju / Сезона мира у Паризу ) de Petrag Golubovic avec Maria Schneider
Signé Furax – de Marc Simenon avec Coluche
1981Guy de Maupassant – de Michel Drach avec Simone Signoret
La nuit de Varennes ( il mondo nuovo ) de Ettore Scola avec Jean-Louis Barrault
1984Les enfants – de Marguerite Duras avec André Dussolier
1985Killing cars ( der elkoning ) de Michael Verhoeven avec Senta Berger
1986Monte Napoleone / Via Montenapoleone – de Carlo Vanzina avec Valentina Cortese
Un delitto – de Salvatore Nocita avec Emmanuelle Riva
1987Dandin – de Roger Planchon avec Claude Brasseur
Sécurité publique – de Gabriel Benattar avec Sophie Duez
1988La vie est un long fleuve tranquille – de Etienne Chatiliez avec Hélène Vincent
Itinéraire d’un enfant gâté – de Claude Lelouch avec Jean-Paul Belmondo
1989Mister Frost – de Philippe Setbon avec Jeff Goldblum
Promotion canapé – de Didier Kaminka avec Grace de Capitani
1990Mauvaise fille – de Régis Franc avec Yvan Attal
Les secrets professionnels du Dr. Apfelglück – de Thierry Lhermitte, Hervé Palud, Mathias Ledoux, Alessandro Capone & Stéphane Clavier avec Thierry Lhermitte
    Segment « La chandelle » de Alessandro Capone
1991Crimes et jardins – de Jean-Paul Salomé avec Magali Noël
Un type bien – de Laurent Bénégui avec Alain Beigel
1992Les eaux dormantes – de Jacques Trefouel avec Danièle Delorme
Coup de jeune – de Xavier Gélin avec Martin Lamotte
De force avec d’autres – de Simon Reggiani avec Serge Reggiani
Roulez jeunesse ! – de Jacques Fansten avec Blanchette Brunoy
1993Des feux mal éteints – de Serge Moati avec Christophe Malavoy
Les ténors – de Francis de Gueltz avec Claude Brasseur
La cité de la peur : Une comédie familiale / La cité de la peur – de Alain Berberian avec Alain Chabat
    Seulement apparition
3000 scénarios contre un virus – de Jean Achache, Richard Berry, Jane Birkin, Paul Boujenah, Paul Bérenger, Patrice Cazes, Caroline Champetier, Jacky Cukier, Jacques Deray, Xavier Durringer, Sébastien Grall, Laurent Heynemann, Benoît Jacquot, Gérard Jugnot, Cédric Klapisch, Philippe Lioret, Jean Marbœuf, Tonie Marshall, Ivana Massetti, Laetitia Masson, Michel Meyer, Fernand Moszkowicz, Jean-Daniel Pillault, Jacques Renard, Charlotte Silvera, Florence Strauss, Virginie Thévenet, Bernard Verley, Daniel Vigne & Patrick Volson avec Mathieu Kassovitz
    Segment « La pharmacie » de Philippe Lioret
1994Les marmottes – de Elie Chouraqui avec Anouk Aimée
Pushing the limits – de Thierry Donard avec Fiona Gélin
Fugueuses / Une fille galante – de Nadine Trintignant avec Nicole Garcia
1995Les Bidochon – de Serge Korber avec Anémone
Fantôme avec chauffeur – de Gérard Oury avec Gérard Jugnot
Adventures of Smoke Bellew – de Marc Simenon avec Wadeck Stanczak
CM Du soleil plein la tête – de Patty Villiers avec Patrick Chesnais
CM Bartleby ou les hommes au rebut – de Véronique Tacquin avec Xavier Gélin
1996Hommes, femmes, mode d’emploi – de Claude Lelouch avec Fabrice Luchini
Berlin Niagara ( obsession ) de Peter Sehr avec Marie-Christine Barrault
1999 DO Daniel Gélin, mon père… – de Manuel Gélin avec Robert Hossein
2001 CM À l’abri des regards indiscrets – de Ruben Alves & Hugo Gélin avec Didier Bourdon
Fiche créée le 27 février 2008 | Modifiée le 20 mars 2016 | Cette fiche a été vue 7928 fois
PREVIOUSVera Gebuhr || Daniel Gélin || Xavier GélinNEXT