CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Clément Duhour
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

David Hemmings



Date et Lieu de naissance : 18 novembre 1941 (Guilford, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 4 décembre 2003 (Bucarest, Roumanie)
Nom Réel : David Leslie Howard Hemmings

ACTEUR

Fils d’un négociant en pâtisserie, David Leslie Howard Hemmings vient au monde le 18 novembre 1941 à Guilford, dans le Surrey, en Grande-Bretagne. À neuf ans, il est déjà un petit soprano qui se produit avec succès avec la troupe de l’Opéra anglais. Il délaisse momentanément le monde musical après sa mue et étudie la peinture à l’école artistique d’Epsom.

David Hemmings débute discrètement au cinéma, en 1954, dans «Casaque arc-en-ciel», un drame sur l’univers des courses de chevaux réalisé par Basil Dearden. Il tourne encore dans quelques films mineurs dans les années cinquante et parallèlement, se produit dans des cabarets pour des tours de chant. Son talent de peintre lui vaut de faire sa première exposition à quinze ans.

Au début des années soixante, David Hemmings se partage entre la comédie, le chant et la peinture. En 1966, c’est pourtant le cinéma qui lui amène la gloire et la notoriété. En effet, Michelangelo Antonioni le choisit pour interpréter le jeune photographe, témoin involontaire d’un meurtre, dans «Blow-up» aux côtés de Vanessa Redgrave. Le film est un immense succès et remporte la Palme d’Or au Festival de Cannes. David devient alors la vedette du cinéma britannique la plus en vue. Très demandé, il enchaîne les rôles dans plusieurs grosses productions internationales, parmi lesquels: Mordred dans «Camelot» (1967) de Joshua Logan, Dildano dans «Barbarella» (1968) de Roger Vadim et le Roi Alfred dans «Alfred le grand, vainqueur des Vikings» (1969) de Clive Donner.

En 1967, David Hemmings fonde, avec John Daly, sa propre maison de production, la HemDale Corporation. Il produit entre autre «Melody» (1970) réalisé par Waris Hussein. En 1972, il passe à la réalisation avec «Running scared» avec Robert Powell. La même année, il réalise «The wild little bunch» qui remporte un double prix au Festival de Berlin. Malgré les prix et la reconnaissance de la critique, le film est un échec et David abandonne momentanément la mise en scène et se contente de faire l’acteur à travers le monde. Il joue notamment pour Franklin J. Schaffner, Sergio Corbucci, Richard Fleischer ou Claude Chabrol. En 1978, il revient derrière les caméras pour «Gigolo» avec David Bowie. Le film est raté mais le public a le plaisir de revoir Marlene Dietrich dans son dernier rôle.

Le reste de sa carrière, David Hemmings dirige encore plusieurs productions pour le grand et le petit écran, dont trois épisodes de la série «Magnum» avec Tom Selleck. L’âge venant et le physique alourdi, il se spécialise dans les rôles de composition. Parmi ses derniers rôles les plus remarquables, nous pouvons citer: Cassius dans «Gladiator» (1999) de Ridley Scott, Harry Duncan dans «Spy game» (2000) de Tony Scott, Monsieur Shermerhorn dans «Gangs of New York» (2001) de Martin Scorsese et Nigel dans «La ligue des gentlemen extraordinaires» (2002) de Stephen Norrington avec Sean Connery.

En 2003, il apparaît dans une dernière fois dans «Blessed» de Simon Fellows. En déplacement à Bucarest en Roumanie pour un tournage, David Hemmings meurt terrassé par une crise cardiaque le 3 décembre 2003. Son corps sera inhumé au cimetière Saint Peter Churchyard, à Calne, en Angleterre.

© Philippe PELLETIER

copyright
1954Casaque arc-en-ciel ( the rainbow jacket ) de Basil Dearden avec Kay Walsh
1956Sainte Jeanne ( Saint Joan ) de Otto Preminger avec Jean Seberg
    Seulement apparition
1957The heart within – de David Eady avec Betty Cooper
Five clues to fortune – de Joe Mendoza avec Roberta Paterson
1958No trees in the street – de Jack Lee Thompson avec Sylvia Syms
In the wake of a stranger – de David Eady avec Shirley Eaton
1959Men of tomorrow – de Alfred Travers avec Penny Morrell
1960The wind of change – de Vernon Sewell avec Hilda Fenemore
1961Play it cool – de Michael Winner avec Billy Fury
The painted smile / Murder can be deadly – de Lance Comfort avec Nanette Newman
1962Some people – de Clive Donner avec Kenneth More
West 11 – de Michael Winner avec Diana Dors
1963Two left feet – de Roy Ward Baker avec Michael Crawford
Live it up / Sing and swing – de Lance Comfort avec Jennifer Moss
1964The system / The girl-getters – de Michael Winner avec Joan Merrow
Be my guest – de Lance Comfort avec Andrea Monet
Dateline diamonds – de Jeremy Summers avec Anne Carteret
    Seulement apparition
1965 CM All eyes on Sharon Tate – de ? avec Sharon Tate
    Seulement apparition
Le mystère des treize ( eye of the devil / thirteen ) de Jack Lee Thompson avec David Niven
1966Blow-up ( blowup ) de Michelangelo Antonioni avec Vanessa Redgrave
1967Camelot – de Joshua Logan avec Richard Harris
La charge de la brigade légère ( the charge of the light brigade ) de Tony Richardson avec Harry Andrews
Trio d’escrocs / Trio d’espions ( only when I larf ) de Basil Dearden avec Alexandra Stewart
1968Barbarella – de Roger Vadim avec Jane Fonda
Un jour parmi tant d’autres ( the long day’s dying ) de Peter Collinson avec Tom Bell
Le club des libertins ( the best house in London ) de Phillip Saville avec Dany Robin
1969Alfred le grand, vainqueur des Vikings ( Alfred the great ) de Clive Donner avec Michael York
CM Simon, Simon – de Graham Stark avec Peter Sellers
    Seulement apparition
1970Qui veut la fin ( the walking stick ) de Eric Till avec Samantha Eggar
Le tunnel de la peur ( fragment of fear / freelance ) de Richard C. Sarafian avec Gayle Hunnicutt
Melody ( S.W.A.L.K. ) de Waris Hussein avec Mark Lester
    Seulement production
1971La mort d’un prof ( unman, wittering and zigo ) de John Mackenzie avec Carolyn Seymour
    + producteur exécutif
The love machine – de Jack Haley Jr. avec Dyan Cannon
1972Running scared – de David Hemmings avec Robert Powell
    Seulement réalisation
The wild little bunch / The fourteen – de David Hemmings avec Jack Wild
    Seulement réalisation
    Ours d’Argent au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

    Prix OCIC avec recommandation au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1973Voices / Nightmare – de Kevin Billington avec Lynn Farleigh
Lola ( no es nada, mamá, sólo un juego ) de José Maria Forqué avec Alida Valli
Les frissons de l’angoisse ( profondo rosso ) de Dario Argento avec Macha Méril
1974Terreur sur le Britannic ( juggernaut / terror on the Britannic ) de Richard Lester avec Omar Sharif
Mr. Quilp ( the old curiosity shop ) de Michael Tuchner avec Jill Bennett
1975L’île des adieux ( island in the steam ) de Franklin J. Schaffner avec George C. Scott
The disappearance – de Stuart Cooper avec John Hurt
    + production
Le prince et le pauvre ( crossed swords / the prince and the pauper ) de Richard Fleischer avec Raquel Welch
1976Le piège infernal ( the squeeze ) de Michael Apted avec Stephen Boyd
Action immédiate ( la via della droga ) de Enzo G. Castellari avec Fabio Testi
1977Le jeu de la puissance ( power play / operation overthrow / state of schock ) de Martyn Burke avec Donald Pleasence
    + production
Les liens de sang – de Claude Chabrol avec Donald Sutherland
Nico, l’arnaqueur ( squadra antifurta ) de Bruno Corbucci avec Tomas Milian
1978Meurtre par décret ( murder by decree / Sherlock Holmes : Murder by decree / Sherlock Holmes and Saucy Jack ) de Bob Clark avec James Mason
Gigolo ( schöner gigolo, amer gigolo / just a gigolo ) de David Hemmings avec Marlene Dietrich
1979Harlequin ( dark force / the minister’s magician ) de Simon Wincer avec Broderick Crawford
Thrist – de Rod Hardy avec Henry Silva
1980Les bourlingueurs / À la recherche du Yankee Zephyr ( race to the Yankee Zephyr/ treasure of the Yankee Zephyr ) de David Hemmings avec George Peppard
    Seulement réalisation & production
Beyond reasonable doubt – de John Laing avec John Heargraves
TV Magnum ( Magnum, P.I. ) de David Hemmings avec Tom Selleck
    Seulement réalisation de 3 épisodes – Série
1981Le survivant d’un monde parallèle ( the survivor ) de David Hemmings avec Joseph Cotten
    Seulement réalisation
    Prix du Jury de la Critique International au festival Catalan international du cinéma de Sitges, Espagne

Rêves sanglants / Transmission de cauchemar ( prisoners ) de Peter Werner avec Tatum O’Neal
    + producteur exécutif
Dead kids ( starnge behavior / human experiments / small town massacre ) de Michael Laughlin avec Louise Fletcher
    Seulement producteur exécutif
1982 DA Swan Lake – de ?
    Seulement voix
Escape 2000 / Blood camp thatcher / Turkey shoot – de Brian Trenchard-Smith avec Olivia Hussey
    Seulement producteur exécutif
1983Un homme, une femme et un enfant ( man, woman and a child ) de Dick Richards avec Martin Sheen
TV Ambulance tous risques ( the a-team ) de David Hemmings avec Dirk Benedict
    Seulement réalisation – Série
1984 TV Airwolf – de David Hemmings avec Jan-Michael Vincent
    Seulement réalisation – Série
TV Arabesque ( murder, she wrote ! ) de David Hemmings avec Angela Lansbury
    Seulement réalisation – Série
1985 DO Le monde de l’horreur ( il mondo dell’orrore di Dario Argento ) de Michele Soavi avec Jennifer Connelly
    Seulement apparition
TV The key to Rebecca – de David Hemmings avec Cliff Robertson
1986 TV Stingray – de David Hemmings avec Nick Mancuso
    Seulement réalisation – Série
1987 TV Davy Crockett : Rainbow in the thunder – de David Hemmings avec Johnny Cash
TV Werewolf – de David Hemmings avec John J. York
    Seulement réalisation – Série
1988L’arc-en-ciel ( the rainbow ) de Ken Russell avec Glenda Jackson
TV Dans la chaleur de la nuit ( in the heat of the night ) de David Hemmings avec Carroll O’Connor
    Seulement réalisation – Série
1989 TV Quantum leap – de David Hemmings avec Dean Stockwell
    Seulement réalisation
TV Quantum leap : Genesis – de David Hemmings avec Scott Bakula
    Seulement réalisation – Série
TV Hardball – de David Hemmings avec Jarrett Lennon
    Seulement réalisation – Série
1992Dark horse – de David Hemmings avec Ed Begley Jr.
    Seulement réalisation
TV Raven – de David Hemmings avec Jeff Imada
    Seulement réalisation – Série
1993 TV Passport to murder– de David Hemmings avec Connie Sellecca
    Seulement réalisation
TV Christmas reunion– de David Hemmings avec James Coburn
    Seulement réalisation
1995 TV Marker – de David Hemmings avec Richard Grieco
    Seulement réalisation – Série
1999Gladiator – de Ridley Scott avec Russell Crowe
2000Last orders – de Fred Schepisi avec Helen Mirren
    Prix NBR d’interprétation pour l’ensemble de la distribution par la National Board of Review, USA

Spy game, jeu d’espions ( spy game ) de Tony Scott avec Robert Redford
2001Carton rouge ( mean machine ) de Barry Skolnick avec Vinnie Jones
Equilibrium / Cubic – de Kurt Wimmer avec Christian Bale
Gangs of New York – de Martin Scorsese avec Daniel Day-Lewis
2002 DO Fame, fashion and photography : The real blow up – de ? avec Terence Stamp
    Seulement apparition
The night we called it a day – de Paul Goldman avec Melanie Griffith
La ligue des gentlemen extraordinaires ( the league of extraordinary gentlemen / LXG / the league ) de Stephen Norrington avec Sean Connery
2003Blessed – de Simon Fellows avec Fionnula Flanagan
Fiche créée le 26 janvier 2006 | Modifiée le 30 mars 2017 | Cette fiche a été vue 8519 fois
PREVIOUSMargaux Hemingway || David Hemmings || Paul HenckelsNEXT