CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de June Collyer
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

David Lean



Date et Lieu de naissance : 25 mars 1908 (Croydon, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 16 avril 1991 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : David Le Blount Lean

REALISATEUR
Image
1945 Brève rencontre (brief encounter) de David Lean avec Celia Johnson, Trevor Howard & Stanley Holloway
Image
1957 Le pont de la rivière Kwai (the bridge on the River Kwai) de David Lean avec William Holden
Image
1962 Lawrence d’Arabie (Lawrence of Arabia) de David Lean avec Peter O’Toole & Alec Guinness
Image
1965 Docteur Jivago (doctor Zhivago) de David Lean avec Omar Sharif, Julie Christie & Geraldine Chaplin

David Lean trône parmi les plus grands réalisateurs de l’histoire du cinéma. Rien pourtant n’augurait une telle destinée. Il naît le 25 mars 1908 à Croydon au Royaume Uni, dans une famille de Quakers, mouvement religieux protestant, hostile à toute ostentation. Peu doué pour les études, il quitte l’école à l’adolescence pour aller travailler dans l’entreprise de comptabilité de son père comme apprenti. Mais il est moins attiré par les chiffres que par le cinéma qui est sa seule passion. Grâce à son père, il intègre les Studios Gaumont, d’abord pour diverses tâches subalternes, pas forcément rémunérées, puis pour des postes de plus en plus gratifiants d’assistant opérateur à monteur. Il a ainsi la chance de pouvoir se former, acquérir de l’expérience et prouver, au fil des tournages auxquels il collabore, ses aptitudes au métier. Et c’est en 1942 qu’il réalise son premier film, «Ceux qui servent en mer», en collaboration avec le scénariste Noël Coward qui va l’accompagner jusqu’en 1945, année du film «Brève rencontre», autour du thème de l’adultère, salué à l’étranger comme le signe du renouvellement du cinéma britannique d’après-guerre. Conforté par ce succès et sa maîtrise, David Lean s’ouvre à d’autres univers. Il décide d’explorer l’Angleterre de l’écrivain Charles Dickens, dont il porte à l’écran avec brio «Les grandes espérances» (1946) et «Oliver Twist» (1947), avec Alec Guinness. Il est aussi fasciné par la passion amoureuse qu’il décrit dans «Les amants passionnés» (1948) et «Vacances à Venise» (1955), avec Katharine Hepburn.

La gloire, David Lean va la connaitre plus tard en abordant les films à grand spectacle et l’épopée historique. «Le pont de la rivière Kwai» (1957) sur fond de deuxième guerre mondiale, avec William Holden, puis «Laurence d’Arabie» (1962) avec Peter O\\\'Toole, lui assurent une renommée internationale. Ces productions grandioses, gratifiées de multiples récompenses, lui valent chacune l’Oscar du meilleur réalisateur. Jamais deux sans trois, David Lean triomphe encore avec «Docteur Jivago» (1965), d’après le roman de Boris Pasternak. Le film, porté par Omar Sharif et Julie Christie, sur une musique de Maurice Jarre, relate l’histoire tragique d’un amour passionné dans la Russie secouée par la Révolution. La notoriété du cinéaste est à son firmament. Poursuivant l’auscultation du trouble amoureux, il tourne «La fille de Ryan» (1971), avec Robert Mitchum, dans l’Irlande déchirée de 1916. Le film ne fait pas l’unanimité auprès de la critique et du public. David Lean entame alors une traversée du désert qui dure 14 ans et ne tourne à nouveau que pour une dernière production, «La route des Indes» (1983), mettant en scène l’Inde des années 1920 dont la découverte va bouleverser le destin d’une jeune bourgeoise anglaise. Le film est encensé par la critique et David Lean encore consacré meilleur réalisateur avec un 3ème Oscar.

Côté vie privée, David Lean, homme à femmes, collectionne les conquêtes et les épouses tout au long de sa vie. Il se marie six fois, la première avec sa propre cousine, Isabel, qu’il quitte en 1932 et dont il aura un fils, puis avec les actrices Kay Walsh et Ann Todd, et la sixième à l’âge de 82 ans! Tout en ne se privant pas de céder à toutes tentations qui se présentent à lui. Les dernières années de sa vie, il les passe à Londres, travaillant à l’adaptation du roman de Joseph Conrad, «Nostromo», qu’il n’achèvera pas. Il décède le 16 avril 1991 des suites d’un cancer de la langue. Fait Chevalier par la Reine en 1984, couronné de multiples prix, David Lean n’aurait pas envisagé sa vie hors du cinéma. Pour preuve, cet aveu: «J’espère que les financiers n’apprendront jamais que je les aurais payés pour qu’ils me laissent faire ça!»

© Isabelle MICHEL

copyright
1927Quinneys – de Maurice Elvey avec Alma Taylor
    Seulement assistant de plateaux – Non crédité
1928Sailors don’t care – de W.P. Kellino avec Estelle Brody
    Seulement assistant réalisateur
The physician – de George Jacoby avec Lissy Arna
    Seulement assistant réalisateur
Balaclava ( jaws of hell ) de Maurice Elvey & Milton Rosmer avec Cyril McLaglen
    Seulement assistant réalisateur
1929Haute trahison ( high treason ) de Maurice Elvey avec Benita Hume
    Seulement assistant réalisateur
1930The night porter – de Sewell Collins avec Donald Calthrop
    Seulement montage
1931These charming people – de Louis Mercanton avec Ann Todd
    Seulement montage
1932Insult – de Harry Lachman avec John Gielgud
    Seulement montage
1933The ghost camera – de Bernard Vorhaus avec John Mills
    Seulement montage
Song of the plough / County fair – de John Backer avec Stewart Rome
    Seulement montage
Matinee idol – de George King avec Camilla Horn
    Seulement montage
Money for speed / Daredevils of earth – de Bernard Vorhaus avec Ida Lupino
    Seulement montage & interprétation
1934The secret of the Loch – de Milton Rosmer avec Nancy O’Neal
    Seulement montage
Dangerous ground – de Norman Walker avec Malcolm Keen
    Seulement montage
Java head – de J. Walter Ruben & Thorold Dickinson avec John Loder
    Seulement montage
Tiger Bay – de J. Elder Wills avec Anna May Wong
    Seulement montage
1935Turn of the tide – de Norman Walker avec Geraldine Fitzgerald
    Seulement montage – Non crédité
Tu m’appartiens ( escape me never ) de Paul Czinner avec Hugh Sinclair
    Seulement montage
1936Ball at Savoy / With pleasure, Madame – de Victor Hanbury avec Conrad Nagel
    Seulement montage
Comme il vous plaira ( as you like it ) de Paul Czinner avec Elisabeth Bergner
    Seulement montage
1937Mélo ( dreaming lips ) de Paul Czinner avec Raymond Massey
    Seulement montage
The wife of general Ling / The revenge of general Ling – de Ladislao Vajda avec Valéry Inkijinoff
    Seulement montage
Les derniers aventuriers ( the last adventurers / down to the sea in ships ) de Roy Kellino avec Kay Walsh
    Seulement montage
1938Pygmalion ( Bernard Shaw’s Pygmalion ) de Anthony Asquith & Leslie Howard avec Wendy Hiller
    Seulement montage
1939Spy for a day – de Mario Zampi avec Jack Allen
    Seulement montage
En français messieurs ( french without tears ) de Anthony Asquith avec Ray Milland
    Seulement montage
1940Spies of the air – de David MacDonald avec Felix Aylmer
    Seulement montage
1941Quarante-neuvième parallèle ( forty-ninth parallel / the invaders ) de Michael Powell avec Leslie Howard
    Seulement montage
Major Barbara – de Gabriel Pascal avec Robert Morley
    Seulement montage & assistant réalisateur
1942Un de nos avions n’est pas rentré ( one of our aircraft is missing ) de Emeric Pressburger & Michael Powell avec Eric Portman
    Seulement montage
Ceux qui servent la mer ( in which we serve ) de David Lean & Noel Coward avec Noel Coward
    + montage
    Condor d’Argent du meilleur film étranger par l’association des critiques du cinéma argentin, Argentine
1943Heureux mortels ( this happy breed ) de David Lean avec John Mills
    + adaptation & scénario
1944L’esprit s’amuse ( blithe spirit ) de David Lean avec Rex Harrison
    + adaptation & scénario
1945Brève rencontre ( brief encounter ) de David Lean avec Trevor Howard
    + scénario – Non crédité
    Grand Prix du Festival au festival du cinéma de Cannes, France
1946Les grandes espérances ( great expectations ) de David Lean avec Alec Guinness
    + adaptation & scénario
1947Oliver Twist – de David Lean avec Robert Newton
    + scénario
1948Les amants passionnés ( the passionate friends / one woman’s story ) de David Lean avec Ann Todd
    + adaptation & scénario
1949Madeleine ( the strange case of Madeleine ) de David Lean avec Leslie Banks
1952Le mur du son ( the sound barrier / breaking through the sound barrier / breaking the sound barrier ) de David Lean avec Ralph Richardson
    + production
    BAFTA du meilleur film britannique aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    BAFTA du meilleur film (toutes origines) aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix NBR du meilleur réalisateur par National Board of Review, USA
1953Chaussure à son pied ( Hobson’s choice ) de David Lean avec Charles Laughton
    + scénario & production
    BAFTA du meilleur film britannique aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Ours d’Or au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1955Vacances à Venise ( summertime / summer madness ) de David Lean avec Katharine Hepburn
    + scénario
    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le Cercle des Critiques de Films de New York, USA
1957Le pont de la rivière Kwai ( the bridge on the River Kwai ) de David Lean avec William Holden
    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    Prix DGA pour la réalisation d’un film de cinéma par la guilde des réalisateurs américains, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    BAFTA du meilleur film britannique aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    BAFTA du meilleur film (toutes origines) aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix NBR du meilleur réalisateur par National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le Cercle des Critiques de Films de New York, USA
1962Lawrence d’Arabie ( Lawrence of Arabia ) de David Lean avec Peter O’Toole
    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    BAFTA du meilleur film britannique aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix DGA pour la réalisation d’un film de cinéma par la guilde des réalisateurs américains, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Prix NBR du meilleur réalisateur par National Board of Review, USA

    Ruban d’Argent du meilleur réalisateur d’un film étranger par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1964La plus grande histoire jamais contée ( the greatest story ever told ) de George Stevens avec Max von Sydow
    Seulement réalisation des scènes interprétées par Claude Rains
1965Docteur Jivago ( doctor Zhivago ) de David Lean avec Omar Sharif
    + production
    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    David du meilleur réalisateur étranger, Italie

CM Moscow in Madrid – de ? avec Rita Tushingham
    Seulement apparition
CM Pasternak – de ? avec Geraldine Chaplin
    Seulement apparition
CM Zhivago : Behind the camera with David Lean – de ? avec Julie Christie
    Seulement apparition
CM David Lean’s film of doctor Zhivago – de ? avec Robert Bolt
    Seulement apparition
1971La fille de Ryan ( Ryan’s daughter ) de David Lean avec Robert Mitchum
    Prix du meilleur film aux Evening Standard British Film Awards, Grande-Bretagne

CM Ryan’s daughter – de ? avec Sarah Miles
1979 CM Lost and found : The story of cook’s anchor – de David Lean
1983La route des Indes ( a passage to India ) de David Lean avec Judy Davis
    + montage & scénario
    Prix NBR du meilleur réalisateur par National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le Cercle des Critiques de Films de New York, USA

    Prix KCFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de Kansas City, USA
AUTRES PRIX :
      
    Laurel d’Or du meilleur réalisateur de l’année, USA ( 1966 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1973 )

    Prix DGA membre d’honneur à vie par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1973 )

    Prix de l’Amitié de l’Académie aux British Academy Awards, Grande-Bretagne ( 1974 )
Fiche créée le 29 avril 2009 | Modifiée le 12 juin 2016 | Cette fiche a été vue 5990 fois
PREVIOUSRobert Le Vigan || David Lean || Zarah LeanderNEXT