CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frances Drake
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

David Manners



Date et Lieu de naissance : 30 avril 1900 (Halifax, Nouvelle-Ecosse, Canada)
Date et Lieu de décès : 23 décembre 1998 (Santa Barbara, Californie, USA)
Nom Réel : Rauff de Ryther Duan Acklom

ACTEUR

Fils de George Morebye Acklom, directeur de la prestigieuse école de garçons de Harrow House, et de Lillian Manners, Rauff de Ryther Duan Acklom voit le jour le 30 avril 1900 à Halifax, ville de la province canadienne de Nouvelle-Écosse. Lorsque son père est nommé conseiller littéraire à la «Dutton Publishing Co.» de New York, toute la famille le suit aux Etats-Unis. À seize ans, étudiant à la Trinity School de New York, le jeune Rauff joue sa première pièce de théâtre, «La tempête» de William Shakespeare, c’est pour lui une révélation. Contre l’avis de ses parents, il décide de devenir comédien et s’inscrit, dès 1917, à l’Université de Toronto et suit des courts d’art dramatique à la «Little Theatre of Hart House». En 1924, il prend le nom de David Manners et intègre la troupe de Basil Sydney puis plus tard celle de Eva La Galienne, pour des tournées théâtrales à travers l’Amérique du Nord.

En 1929, David Manners épouse Suzanne Bushnell, mais après quelques mois de vie commune, le divorce est prononcé. La même année, alors que le succès tarde à venir, il envisage sérieusement d’abandonner la voie artistique. Employé dans une galerie d’art new-yorkaise, il décide de partir à Hawaii, pour travaille dans une plantation de cannes à sucre. En route pour sa nouvelle vie, il fait escale à Los Angeles et fait la connaissance de James Whale lors d’une party hollywoodienne. Le cinéaste s’intéresse beaucoup au beau jeune homme et lui propose un rôle dans sa prochaine réalisation. Après une apparition dans un film de John G. Blystone, David Manners joue pour James Whale, le jeune officier Raleigh jeté dans l’enfer de la guerre pour «La fin du voyage» (1930). Le film est un succès, les producteurs s’intéresse au comédien et les propositions affluent. L’année suivante, Tod Browning lui offre le rôle de Jonathan Harker dans «Dracula» aux côtés du maître de l’épouvante Bela Lugosi. Les portes de Hollywood lui sont alors grandes ouvertes.

Durant sept années de présence dans la capitale du cinéma, David Manners a le privilège de croiser des actrices légendaires: Loretta Young dans «Kismet» (1930), Barbara Stanwyck dans «La femme aux miracles» (1931), Katharine Hepburn dans «Hérédité» (1932) et «La rebelle» (1936), Carole Lombard dans «From hell to heaven» (1933), Claudette Colbert dans «Chanteuse de cabaret» (1933) et Camilla Horn dans «The luck of a sailor» (1934). Fin 1936, il stoppe définitivement sa carrière se consacrant à la réalisation de plusieurs courts métrages en 16mm, ayant pour sujet principal la vie dans son ranch de Victorville, dans le désert de Mojave (Californie).

En 1940, il change officiellement de nom en David Joseph Manners et, devient citoyen des Etats Unis. En 1946, il renoue avec le théâtre. Il joue dans la pièce de Maxwell Anderson «Truckline Café» aux côtés de Kenneth Tobey, Karl Malden et Marlon Brando débutant, puis, en 1948, dans «L’éventail de Lady Windermere» de Otis Skinner. En 1951, David compose une dernière prestation dans «L’insoutenable légèreté de l’être» au Playhouse Theater de Houston, au Texas. Il se retire définitivement du spectacle pour vivre auprès de son compagnon, l’écrivain William Mercer, à Pacific Palisades. Il se consacre essentiellement à la peinture et à l’écriture et publie plusieurs ouvrages. David Manners meurt le soir du 23 décembre 1998, au centre de soins de Vallee Verde, à Santa Barbara en Californie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1929The sky hawk – de John G. Blystone avec Helen Chandler
1930La fin du voyage ( journey’s end ) de James Whale avec Colin Clive
He knew women – de F. Hugh Herbert avec Alice Joyce
Sweet mama / Conflict – de Edward F. Cline avec Alice White
Kismet – de John Francis Dillon avec Loretta Young
Mother’s cry – de Hobart Henley avec Dorothy Peterson
The truth about youth – de William A. Seiter avec Myrna Loy
The right to love – de Richard Wallace avec Irving Pichel
CM An intimate dinner in celebration of Warner Bros. Silver Jubilee – de John G. Adolfi avec Otis Skinner
    Seulement apparition
1931Dracula – de Tod Browning avec Bela Lugosi
Le millionaire ( the millionaire ) de John G. Adolfi avec George Arliss
La femme aux miracles ( the miracle woman ) de Frank Capra avec Barbara Stanwyck
Son plus beau combat / Le dernier vol ( the last flight ) de William Dieterle avec Richard Barthelmess
The ruling voice / Upper underworld – de Rowland V. Lee avec Doris Kenyon
Les grecs avaient un nom pour elles ( the greeks had a word for them / three Broadway girls ) de Lowell Sherman avec Madge Evans
Lady with a past / Reputation – de Edward H. Griffith avec Constance Bennett
    + chansons
Stranger in town – de Erle C. Kenton avec Ann Dvorak
1932Beauty and the boss – de Roy Del Ruth avec Marian Marsh
L’homme que l’on desire ( man wanted / a dangerous brunette ) de William Dieterle avec Kay Francis
    + chansons
Crooner – de Lloyd Bacon avec Ann Dvorak
Hérédité ( a bill of divorcement ) de George Cukor avec Katharine Hepburn
They call it sin / The way of life – de Thornton Freeland avec Helen Vinson
Le baiser de la mort ( the death kiss ) de Edwin L. Marin avec Adrienne Ames
La momie ( the mummy / Cagliostro / Im-Ho-Tep / king of the dead ) de Karl Freund avec Boris Karloff
From hell to heaven – de Erle C. Kenton avec Carole Lombard
1933L’amazone et son mari ( the warrior’s husband ) de Walter Lang avec Elissa Landi
The girl in 419 – de Alexander Hall & George Somnes avec Gloria Stuart
Sous le soleil d’Afrique / Le prisonnier de Fort Zamba ( the devil’s in love ) de William Dieterle avec Loretta Young
Chanteuse de cabaret ( torch singer / Broadway singer ) de Alexander Hall & George Somnes avec Claudette Colbert
Scandales romains ( roman scandals ) de Frank Tuttle avec Eddie Cantor
1934Le chat noir ( the black cat / the house of Doom / the vanishing body ) de Edgar G. Ulmer avec Julie Bishop
Le grand flirt / Amour d’artistes ( the great flirtation ) de Ralph Murphy avec Adolphe Menjou
The moonstone – de Reginald Barker avec Phyllis Barry
The luck of a sailor / Contraband – de Robert Milton avec Camilla Horn
1935Le mystère d’Edwin Drood ( the mystery of Edwin Drood ) de Stuart Walker avec Valerie Hobson
The perfect clue – de Robert G. Vignola avec Betty Blythe
Jalna – de John Cromwell avec Kay Johnson
1936Hearts in bondage – de Lew Ayres avec Mae Clarke
La rebelle ( a woman rebels ) de Mark Sandrich avec Katharine Hepburn
Lucky fugitives – de Nick Grinde avec Maxine Doyle
Fiche créée le 29 décembre 2008 | Modifiée le 19 avril 2014 | Cette fiche a été vue 3542 fois
PREVIOUSJoseph L. Mankiewicz || David Manners || Ettore ManniNEXT