CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Rochefort
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Denise Grey



Date et Lieu de naissance : 17 septembre 1896 (Châtillon, Italie)
Date et Lieu de décès : 13 janvier 1996 (Paris, France)
Nom Réel : Jeanne Marie Laurentine Edouardine Verthuy

ACTRICE

Bien que certaines biographies la font naître à Turin, Jeanne Verthuy dite Denise Grey voit le jour le 17 septembre 1896 à Châtillon, village de la vallée d’Aoste rattachée à la province de Turin lors de la création du royaume d’Italie (1861) mais fortement francophone avant son italianisation forcée à l’époque mussolinienne. Issue d’une famille de douze enfants, la petite valdôtaine arrive bébé à Paris où ses parents s’installent comme concierges dans un immeuble du quartier de l’Opéra. Elle rentre toute jeune en apprentissage puis devient vendeuse en parfumerie et mannequin. À dix-sept ans elle fait une première figuration pour le cinématographe. Deux ans plus tard elle est embauchée aux Folies-Bergère. Remarquée notamment par Yvonne Printemps et Victor Boucher, elle se produit bientôt dans de nombreux théâtres et joue dans plusieurs opérettes à succès. En 1917, elle donne naissance à une petite fille, la future comédienne Suzanne Grey. Mais elle perd son grand amour, Henri Bara, décédé à l’âge de trente-deux ans et décide de se retirer du monde de la scène. Elle reprend sa carrière théâtrale dans les années trente et devient une valeur sûre de la scène française en jouant notamment les Dorine effrontées de Molière à la Comédie-Française où elle sera pensionnaire (1945-46 puis 1957-58). Dans les théâtres privés parisiens elle est notamment à la création des «Temps difficiles» (1934) de Edouard Bourdet.

En 1935, Denise Grey retrouve le chemin des studios en tournant avec Jules Berry et Josseline Gaël dans «Jeunes filles à marier» de Jean Vallée. Puis elle interprète quatre autres petits rôles durant la décennie. À la fin de la terrible année quarante, les spectateurs la retrouve donnant la réplique à Fernandel dans «Monsieur Hector» de Maurice Cammage. En 1941, Denise Grey épouse Charles Henri Dunkel et tourne une dizaine de films pendant l’Occupation dont «Les caves du Majestic» (1944) avec Albert Préjean. Puis jusqu’au début des années soixante, souvent dans un registre comique, elle participe à une cinquantaine de films essentiellement français. De cette époque rappelons-nous notamment le couple qu’elle forme avec Noël-Noël dans la série de Maurice Delbez, «À pied, à cheval et en voiture» (1957) puis en «spoutnik» (1958). Dans les années soixante, l’activité de la comédienne devant les caméras est beaucoup moins étoffée mais complétée par quelques téléfilms. Denise Grey perd son mari en 1967 et réduit encore sa présence à l’écran. Sur scène elle remporte néanmoins un immense succès en jouant la pièce de Robert Lamoureux «La soupière» avec, dans la distribution, sa fille et son arrière petite-fille Blanche Bervil. En 1980, le public des salles obscures retrouve la vieille actrice de plus de quatre-vingts ans, toujours aussi distinguée et pétulante, en Poupette, l’énergique et fantaisiste aïeule de Sophie Marceau, dans «La Boum» (1980) de Claude Pinoteau, avec Claude Brasseur et Brigitte Fossey. Et de nouveau très demandée par la profession, elle s’adapte merveilleusement à l’humour féroce de Jean-Pierre Mocky, dans «Les saisons du plaisir» (1988) avec Charles Vanel.

À quatre-vingt quatorze ans, Denise Grey interprète son quatre-vingt douzième rôle cinématographique dans une production italienne «Tchin-tchin» (1990) de Gene Saks avec Marcello Mastroianni et Julie Andrews. Cette extraordinaire comédienne décède six ans plus tard, presque centenaire, le 13 janvier 1996, à Paris, sans avoir jamais reçu un seul prix de la profession mais en ayant toujours eu l’affection du public.

© Caroline HANOTTE

copyright
1913 CM Mademoiselle Etchiko – de André Hugon
1914 CM En famille – de Georges Monca avec Jean Kemm
CM Madame Rigadin, modiste – de Georges Monca avec Charles Prince
CM Le voyage de Corbillon – de Georges Monca avec André Simon
1916Document secret – de René Navarre avec Florence Armstrong
Nemrod et compagnie / Nemrod et Cie – de Maurice Mariaud avec Léon Mathot
CM Rigadin professeur de danse – de Georges Monca avec Charles Prince
1917Honneur d’artiste – de Jean Kemm avec Henry Krauss
1918 CM Les bleus de l’amour – de Henri Desfontaines avec Huguette Duflos
1935Jeunes filles à marier – de Jean Vallée avec Jules Berry
1936La dame de Vittel – de Roger Goupillières avec Fernand Charpin
Trois artilleurs au pensionnat – de René Pujol avec Raymond Cordy
1938Trois artilleurs à l’opéra – de André Chotin avec Roland Toutain
Serge Panine – de Charles Méré & Paul Schiller avec Pierre Renoir
1940Monsieur Hector – de Maurice Cammage avec Fernandel
1941Montmartre-sur-Seine – de Georges Lacombe avec Edith Piaf
Boléro – de Jean Boyer avec Arletty
L’oasis dans la tourmente – de Max Pellet & Arturo Porchet avec Fernand Bercher
1942Romance à trois – de Roger Richebé avec Fernand Gravey
Le voile bleu – de Jean Stelli avec Gaby Morkay
Retour de flamme – de Henri Fescourt avec José Noguéro
L’honorable Catherine – de Marcel L’Herbier avec Edwige Feuillère
Des jeunes filles dans la nuit – de René Le Hénaff avec Louise Carletti
1943Adieu Léonard / La bourse ou la vie – de Pierre Prévert avec Charles Trénet
Vingt-cinq ans de bonheur / 25 ans de bonheur – de René Jayet avec Noël Roquevert
L’aventure est au coin de la rue – de Jacques Daniel-Norman avec Michèle Alfa
1944Les caves du Majestic – de Richard Pottier avec Albert Préjean
1945L’extravagante mission – de Henri Calef avec Yves Deniaud
Étrange destin – de Louis Cuny avec Henri Vidal
Le couple idéal – de Bernard-Roland & Raymond Rouleau avec Raymond Rouleau
Madame et son flirt – de Jean de Marguenat avec Andrex
L’insaisissable Frédéric / L’insaisissable Monsieur Frédéric – de Richard Pottier avec Paul Meurisse
On demande un ménage – de Maurice Cam avec Jean Tissier
1946Le diable au corps – de Claude Autant-Lara avec Gérard Philipe
Six heures à perdre – de Alex Joffé & Jean Lévitte avec Jean Gaven
Coïncidences – de Serge Debecque avec Pierre Renoir
1947Et dix de der – de Robert Hennion avec Georges Milton
Carré de valets – de André Berthomieu avec Jacques Louvigny
1948Une femme par jour – de Jean Boyer avec Jacques Pills
Bonheur en location / L’esprit de famille – de Jean Wall avec Philippe Lemaire
1949Tête blonde – de Maurice Cam avec Marcel Mouloudji
La ronde des heures – de Alexandre Ryder avec Lucien Baroux
Rome Express – de Christian Stengel avec Jean Debucourt
Pas de week-end pour notre amour – de Pierre Montazel avec Luis Mariano
Mon ami Sainfoin – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Pierre Blanchar
1950Les petites Cardinal – de Gilles Grangier avec Jacques Castelot
Demain nous divorçons – de Louis Cuny avec Jean Desailly
1951Allô… Je t’aime ! - de André Berthomieu avec Robert Lamoureux
Violence charnelle ( art. 519 codice penale ) de Leonardo Cortese avec Paolo Stoppa
1952La tournée des grands-ducs – de André Pellenc avec Raymond Bussières
1953Le père de mademoiselle – de Marcel L’Herbier & Robert-Paul Dagan avec André Luguet
Julietta – de Marc Allégret avec Jeanne Moreau
Dortoir de grandes – de Henri Decoin avec Jean Marais
Poisson d’avril – de Gilles Grangier avec Bourvil
Les corsaires du Bois de Boulogne – de Norbert Carbonnaux avec Christian Duvaleix
1954Châteaux en Espagne ( el torero ) de René Wheeler avec Maurice Ronet
Raspoutine – de Georges Combret avec Pierre Brasseur
Le mouton à cinq pattes – de Henri Verneuil avec Françoise Arnoul
Le séducteur ( il seduttore ) de Franco Rossi avec Alberto Sordi
Escalier de service – de Carlo Rim avec Danielle Darrieux
1955Fantaisie d’un jour – de Pierre Cardinal avec Gaby Morlay
Le printemps, l’automne et l’amour – de Gilles Grangier avec Georges Chamarat
La rue des bouches peintes – de Robert Vernay avec Paul Bernard
Villa Sans Souci / Mes petites amies et moi – de Maurice Labro avec Jean Bretonnière
1956Mitsou – de Jacqueline Audry avec Danièle Delorme
L’auberge en folie / L’auberge fleurie – de Pierre Chevalier avec Geneviève Kervine
Une nuit aux Baléares – de Paul Mesnier avec Georges Guétary
Sylviane de mes nuits – de Marcel Blistène avec Gisèle Pascal
1957La peau de l’ours – de Claude Boissol avec Jean Richard
C’est la faute d’Adam – de Jacqueline Audry avec Jacques Sernas
À pied, à cheval et en voiture – de Maurice Delbez avec Hubert Deschamps
Police judiciaire – de Maurice de Canonge avec Yves Vincent
Mimi Pinson – de Robert Darène avec Dany Robin
Le tombeur – de René Delacroix avec Mischa Auer
1958À pied, à cheval et en spoutnik – de Maurice Delbez avec Noël-Noël
Agent secret S.Z. ( carve her name with pride ) de Lewis Gilbert avec Paul Scofield
Le confident de ces dames – de Jean Boyer avec Sylva Koscina
1959Une nuit à Monte Carlo / Ça peut toujours servir ( bomben auf Monte Carlo / Eddie läßt die bombe platzen / ein natch in Monte Carlo ) de Georg Jacoby avec Eddie Constantine
1960La française et l’amour – de Michel Boisrond, Christian-Jaque, René Clair, Henri Decoin, Jean Delannoy, Jean-Paul Le Chanois & Henri Verneuil avec Annie Girardot
    Segment « Le divorce » de Christian-Jaque
Le panier à crabes – de Joseph Lisbona avec Paul Frankeur
1963La bonne soupe – de Robert Thomas avec Jean-Claude Brialy
1965Pas de caviar pour tante Olga – de Jean Becker avec Sophie Daumier
1969La maison de campagne – de Jean Girault avec Guy Tréjan
1970Hello, goodbye ( hello-goodbye ) de Jean Negulesco avec Curd Jürgens
1971Mais qui donc m’a fait ce bébé ? – de Michel Gérard avec Noël Roquevert
1980La boum – de Claude Pinoteau avec Claude Brasseur
1981N’oublie pas ton père au vestiaire – de Richard Balducci avec Jean Lefebvre
1982La boum 2 – de Claude Pinoteau avec Sophie Marceau
En cas de guerre mondiale, je file à l’étranger – de Jacques Ardouin avec Michel Galabru
1983Le voleur de feuilles – de Pierre Trabaud avec Jean-Pierre Darras
1985Le gaffeur – de Serge Pénard avec Jean Roucas
1988Les saisons du plaisir – de Jean-Pierre Mocky avec Charles Vanel
1990Tchin-tchin ( cin cin / a fine romance / a touch of adultery ) de Gene Saks avec Marcello Mastroianni
Fiche créée le 9 octobre 2007 | Modifiée le 29 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 10442 fois
PREVIOUSVanda Gréville || Denise Grey || Georges GreyNEXT