CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Anton Walbrook
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dickie Moore



Date et Lieu de naissance : 12 septembre 1925 (Los Angeles, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 7 septembre 2015 (Fairfield County, Connecticut, USA)
Nom Réel : John Richard Moore Jr.

ACTEUR
Image
1932 Oliver Twist – de William J. Cowen avec Irving Pichel, William Stage Boyd, Alec B. Francis & Clyde Cook
Image
1935 Sans foyer (Timothy’s quest) de Charles Barton avec Eleanore Whitney, Tom Keene & Elizabeth Patterson
Image
1938 Chérie (my Bill) de John Farrow avec Kay Franceis, Bonita Granville, Bobby Jordan & Anita Louise
Image
1949 Bill Cody, cavalier Éclair (Cody of the Pony Express) de Spencer Gordon Bennet avec Jock Mahoney

Joufflu comme un angelot, de grands yeux noirs frangés de cils soyeux et l’air boudeur des petits garçons, Dickie Moore fut un enfant prodige de l’écran, une de ces stars juvéniles au destin souvent tragique. Né John Richard Moore Jr le 12 septembre 1925 à los Angeles, il n’a pas deux ans quand un secrétaire de Selznick, en visite dans la maison paternelle, remarque le bébé et le fait engager dans «The beloved rogue» (1926) de Alan Crosland, où il interprète (si l’on peut dire!) le personnage de John Barrymore encore dans les langes. Suivent des rôles de bambins: il incarne ainsi un des enfants de Vivien Oakland dans «The matrimonial bed» (1930), il fait aussi partie de la progéniture de Lois Wilson et John Boles dans «Seed» (1931), et joue le fils de Sylvia Sidney dans «Confessions of a co-ed» (1931).

Ce ravissant marmot continue d’être adopté, à l’écran, par de grandes stars: c’est le cas de Warner Baxter, qui joue un ancien officier britannique dans «The squaw man» (1931) de Cecil B. DeMille (qui, durant le tournage, n’aurait pas hésité à frapper ce petit bonhomme de cinq ans!), de Barbara Stanwyck qui, dans «Mon grand» (1932), le couve des yeux comme son futur amour, ou encore de Marlene Dietrich qui, dans «Blonde Venus» (1932), câline ce chérubin aux joues roses. Mais ce qui fait sortir Dickie Moore de ces rôles convenus, et contribue le mieux à le faire connaître, c’est sa participation à une série de courts-métrages produits par Hal Roach et connus en France sous le titre de «Les petites canailles». Dickie Moore y est Dickie, un des petits chenapans de cette bande de galopins farceurs et dissipés. Il a aussi la gloire d’incarner Oliver Twist, l’immortel héros juvénile de Dickens dans le film du même nom de William J. Cowen, qui tourne en 1932 cette première version parlante du roman. Dickie Moore joue ensuite dans deux solides biographies filmées de William Dieterle, «La vie de Louis Pasteur» (1935) avec Paul Muni, où il incarne le petit Joseph Meister qui, le premier, fut vacciné contre la rage, et «La vie d’Emile Zola» (1937), où il campe un des enfants du capitaine Dreyfus.

Les années passent et le moutard au visage d’ange se transforme peu à peu en un adolescent au regard un peu buté. Les rôles évoluent, eux aussi: Dickie Moore interprète ainsi le frère de Gary Cooper dans «Sergent York» (1941) de Howard Hawks et le premier béguin de Shirley Temple, qu’il embrasse, dans «Miss Annie Rooney» (1942) de Edwin L. Marin. Peu à peu, les emplois se raréfient et Dickie Moore se réfugie dans des séries B comme «Dangerous years» (1947) de Arthur Pierson, où il fait partie d’une bande de jeunes délinquants. Il fait finalement ses adieux au cinéma au début des années 50, en personnifiant Buffalo Bill pour «Cody of the Pony Express» (1950) de Spencer Gordon Bennett. On le voit encore à la télévision dans quelques téléfilms, comme «Top gun» (1954), un épisode de la série «The web» ou à Broadway, où il figure dans une adaptation de la «Sainte Jeanne» de George Bernard Shaw, en 1956.

Puis, après avoir produit et dirigé, en 1949, un documentaire remarqué, qui raconte l’histoire de la guérison par un jeune infirme d’un aigle blessé, Dickie Moore, fonde, en 1966, une firme de relations publiques et publie son autobiographie. Il y révèle que, comme pour la plupart des anciens enfants stars, il dut lutter, à un moment de sa vie, contre les démons de la drogue et de l’alcool. C’est entouré de sa femme, Jane Powell, et de ses enfants, que Dickie Moore s’éteint, le 7 septembre 2015.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1926L’étrange aventure du poète vagabond / Le vagabond bien aimé ( the beloved rogue ) de Alan Crosland avec John Barrymore
1928Object : Alimony / Object : Matrimony – de Scott R. Dunlap avec Lois Wilson
Amour de gosses ( blue skies ) de Alfred L. Werker avec Helen Twelvetrees
1929La femme X ( madame X / absinthe ) de Lionel Barrymore avec Ruth Chatterton
Lummox – de Herbert Brenon avec Ida Darling
Le fils du ciel ( son of the gods ) de Frank Lloyd avec Constance Bennett
1930The three sisters – de Paul Sloane avec Louise Dresser
Soyons gais ( let us be gay ) de Robert Z. Leonard avec Norma Shearer
The matrimonial bed / A matrimonial problem – de Michael Curtiz avec Lilyan Tashman
Une femme de tête ( lawful larceny ) de Lowell Sherman avec Bebe Daniels
Son épouse du bureau ( the office wife ) de Lloyd Bacon avec Dorothy Mackaill
Passion flower – de William C. DeMille avec Kay Francis
1931Aloha ( no greater love ) de Albert S. Rogell avec Raquel Torres
Dix petits pieds ( seed ) de John M. Stahl avec Bette Davis
Three who loved – de George Archainbaud avec Betty Compson
Confessions of a co-ed / Her dilemna – de David Burton & Dudley Murphy avec Sylvia Sidney
Le redoutable témoin / Un redoutable témoin ( the star witness ) de William A. Wellman avec Walter Huston
L’Indienne / Le mari de l’indienne ( the squaw man / the white man ) de Cecil B. DeMille avec Lupe Velez
Sob Sister / The blonde reporter – de Alfred Santell avec James Dunn
Husband’s holiday – de Robert Milton avec Vivienne Osborne
Manhattan parade – de Lloyd Bacon avec Winnie Lightner
Gare Centrale ( union depot / gentleman for a day ) de Alfred E. Green avec Joan Blondell
Fireman save my child – de Lloyd Bacon avec Joe E. Brown
The expert – de Archie Mayo avec Earle Foxe
Conduite désordonnée / Corruption ( disorderly conduct ) de John W. Considine Jr. avec Spencer Tracy
Folies olympiques ( million dollar legs ) de Edward F. Cline avec W.C. Fields
1932Mon grand ( so big ! ) de William A. Wellman avec Barbara Stanwyck
Papa Cohen / Un grand amour ( no greater love / Divine love ) de Lewis Seiler avec Martha Mattox
Tout au vainqueur ( winner take all ) de Roy Del Ruth avec James Cagney
Vénus blonde ( blonde Venus ) de Josef von Sternberg avec Marlene Dietrich
Une allumette pour trois / Une allumette à trois ( three on a match ) de Mervyn LeRoy avec Joan Blondell
Vainqueur par amour / Pancrace ( deception ) de Lewis Seiler avec Thelma Todd
Conduits par Satan / Conduite par Satan / Les fous du volant ( the devil is driving ) de Benjamin Stoloff avec Edmund Lowe
Kelly l’invincible ( racing strain ) de Jerome Storm avec Wallace Reid Jr.
Oliver Twist – de William J. Cowen avec Irving Pichel
Obey the law – de Benjamin Stoloff avec Lois Wilson
Gabriel au-dessus de la Maison Blanche ( Gabriel over the White House ) de Gregory La Cava avec Karen Morley
CM Free wheeling – de Robert F. McGowan avec Matthew Stymie Beard
CM Birthday Blues – de Robert F. McGowan avec George Spanky McFarland
CM A lad an’ a lamp – de Robert F. McGowan avec Bobby Wheezer Hutchins
CM Fish Hooky – de Robert F. McGowan avec Dorothy DeBorba
1933Ceux de la zone ( man’s castle ) de Frank Borzage avec Loretta Young
Le chant du berceau ( cradle song ) de Mitchell Leisen avec Dorothea Wieck
Le secret de Miss Wyndham / Femme d’honneur ( Gallant Lady ) de Gregory La Cava avec Ann Harding
Ce côté du paradis ( this side of heaven ) de William K. Howard avec Fay Bainter
Ralph le vengeur ( the wolf dog ) de Colbert Clark & Harry L. Fraser avec Frankie Darro
    Sérial en 12 épisodes
    1 : The call of the wilderness
    2 : The shadow of a crime
    3 : The fugitive
    4 : A dead man’s hand
    5 : Wolf pack law
    6 : Gates of mercy
    7 : The empty room
    8 : Avenging fanks
    9 : Wizard of the wilderness
    10 : Accused !
    11 : The broken record
    12 : Danger lights
CM Forgotten babies – de Robert F. McGowan avec Tommy Bond
CM The kid from Borneo – de Robert F. McGowan avec Dickie Jackson
CM Mush and milk – de Robert F. McGowan avec John Uh huh Collum
1934Après l’orage / L’homme de quarante ans ( upperworld ) de Roy Del Ruth avec Ginger Rogers
In love with life – de Frank R. Strayer avec Lila Lee
Fifteen wives / The man with the electric voice – de Frank R. Strayer avec Conway Tearle
Range-toi papa ! ( the human side ) de Edward Buzzell avec Doris Kenyon
Tomorrow’s youth – de Charles Lamont avec Martha Sleeper
The world accuses – de Charles Lamont avec Vivian Tobin
Petits hommes ( little men ) de Phil Rosen avec Cora Sue Collins
Without children / Penthouse party – de William Nigh avec Marguerite Churchill
1935Swellhead – de Benjamin Stoloff avec Barbara Kent
Roses de sang ( so red the rose ) de King Vidor avec Margaret Sullavan
Peter Ibbetson – de Henry Hathaway avec Gary Cooper
Sans foyer ( Timothy’s quest ) de Charles Barton avec Eleanore Whitney
La vie de Louis Pasteur ( the story of Louis Pasteur ) de William Dieterle avec Paul Muni
The little red schoolhouse – de Charles Lamont avec Ann Doran
1936Star for a night – de Lewis Seiler avec Claire Trevor
1937La vie de Emile Zola ( the life of Emile Zola ) de William Dieterle avec Gloria Holden
La femme X ( Madame X ) de Sam Wood avec Gladys George
L’inconnue du palace ( the bride wore red ) de Dorothy Arzner avec Joan Crawford
Love, honor and behave – de Stanley Logan avec Priscilla Lane
1938Chérie ( my Bill ) de John Farrow avec Bonita Granville
    + chansons
Le gladiateur ( the gladiator ) de Edward Sedgwick avec June Travis
The Arkansas traveler – de Alfred Santell avec Bob Burns
1939Les petites pestes ( the under-pup ) de Richard Wallace avec Gloria Jean
Hidden power – de Lewis D. Collins avec Gertrude Michael
L’oiseau bleu ( the blue bird ) de Walter Lang avec Shirley Temple
CM Lincoln in the White House – de William C. McGann avec John Harron
1940Une dépêche pour Reuter ( a dispatch from Reuter / this man Reuter ) de William Dieterle avec Edward G. Robinson
The great Mr. Nobody – de Benjamin Stoloff avec Joan Leslie
1941Sergent York ( sergeant York ) de Howard Hawks avec Gary Cooper
Les aventures de Martin Eden ( the adventures of Martin Eden / high seas ) de Sidney Salkow avec Glenn Ford
1942Miss Anne Rooney – de Edwin L. Marin avec Shirley Temple
CM Hedda Hopper’s Hollywood No. 4 – de Herbert Moulton avec Bob Hope
    Seulement apparition
1943Le ciel peut attendre ( heaven can wait ) de Ernst Lubitsch avec Gene Tierney
Happy land – de Irving Pichel avec Frances Dee
Jive junction / Swing high – de Edgar G. Ulmer avec Tina Thayer
    + chansons
Le chant de Bernadette ( the song of Bernadette ) de Henry King avec Jennifer Jones
1944La veille de la Saint-Marc / L’amour de G.I. Joe ( the eve of St. Mark ) de John M. Stahl avec Anne Baxter
Youth runs wild – de Mark Robson avec Bonita Granville
Sweet and low-dawn – de Archie Mayo avec Benny Goodman
1947La griffe du passé / L’étreinte du passé/ Pendez-moi haut et court ( out of the past / build my Gallows High ) de Jacques Tourneur avec Jane Greer
Dangerous years – de Arthur Pierson avec William Halop
Récifs de Floride ( sixteen fathoms deep ) de Irving Allen avec Lon Chaney Jr.
1948L’antre de la folie ( behind locked doors / the human gorilla ) de Budd Boetticher avec Lucille Bremer
Garçons en cage ( bad boy / the story of Danny Lester ) de Kurt Neumann avec Audie Murphy
Le pari fatal ( Tuna Clipper ) de William Beaudine avec Elena Verdugo
1949Killer shark – de Budd Boetticher avec Laurette Luez
Bill Cody, cavalier Éclair ( Cody of the Pony Express ) de Spencer Gordon Bennet avec Jock Mahoney
    Sérial en 15 épisodes
    1 : Cody carries the mail
    2 : Captured by indians
    3 : Cody saved a life
    4 : Cody follows a trail
    5 : Cody to the rescue
    6 : The fatal arrow
    7 : Cody gets his man
    8 : Renegade raiders
    9 : Frontier law
    10 : Cody tempts fate
    11 : Trouble at silver
    12 : Cody comes trought
    13 : Marshal of Nugget
    14 : Bolt from the sky
    15 : Cody’s last ride
CM Boy and the eagle – de William Lasky
    + réalisation de quelques scènes, voix, narration & production
1952Huit hommes en fer ( eight iron men ) de Edward Dmytryk avec Lee Marvin
L’invité à la noce ( the member of the wedding ) de Fred Zinnemann avec Ethel Waters
Fiche créée le 12 septembre 2015 | Modifiée le 22 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 1274 fois
PREVIOUSConstance Moore || Dickie Moore || Dudley MooreNEXT