CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frédéric Duvallès
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dolores del Rio



Date et Lieu de naissance : 3 août 1905 (Durango, Durango, Mexique)
Date et Lieu de décès : 11 avril 1983 (Newport Beach, Californie, USA)
Nom Réel : María de los Dolores Asúnsolo López-Negrete

ACTRICE
Image
1933 Carioca (flying down to Rio) de Thornton Freeland avec Gene Raymond, Ginger Rogers & Fred Astaire
Image
1944 Les abandonnées (los abandonadas) de Emilio Fernández avec Pedro Armendariz & Víctor Junco
Image
1947 Dieu est mort (the fugitive) de John Ford avec Henry Fonda & Pedro Armendariz
Image
1951 Doña perfecta – de Alejandro Galindo avec Carlos Navarro, Esther Fernández & Julio Villarreal

Issue de la haute société mexicaine, Dolores del Rio voit le jour le 3 août 1905, à Durango, principale ville de l’état du même nom. Son père est directeur de banque. Au cours de la Révolution Mexicaine (1910/20), la famille qui a perdu une grande partie de sa fortune, part s’installer à Mexico. Les Asúnsolo López-Negrete vivent sous la protection du Président Francisco I. Madero, cousin de la mère. Ils sont aussi apparentés à l’acteur Ramon Novarro et à la comédienne Andrea Palma. Dolores étudie au lycée Franco-Mexicain et se passionne très tôt pour la danse.

La carrière de Dolores Del Rio peut être divisée en deux phases : sa période hollywoodienne et sa période mexicaine. Aux USA, c’est à l’époque du muet que son talent d’actrice est le plus mis à contribution. Elle incarne notamment une héroïne de Tolstoï dans «Resurrection» (1927) auprès de Rod La Roque et des personnages comme «Carmen» (1927) pour Raoul Walsh ou «Ramona» (1928) avec Warner Baxter. Après l’avènement du parlant, on estime que son accent limite désormais le type de personnages qu’elle peut incarner et on préfère insister sur sa beauté. Il faut dire que celle-ci est devenue encore plus spectaculaire : maquillage des yeux accentué, lèvres agrandies et structure osseuse du visage d’avantage mise en valeur. Hollywood privilégie alors l’aspect décoratif et glamour de son personnage, en oubliant souvent de donner de la substance à ses rôles. L’actrice elle-même ne tarde bientôt pas à le déplorer et, dans le début des années quarante, se rend compte que, si elle reste aux Etats-Unis, son parcours professionnel risque de s’achever moins glorieusement qu’il n’avait commencé. Après le tournage de «Voyage au pays de la peur» (1942), qui lui donne comme partenaire Orson Welles, avec qui elle est alors intimement liée, elle retourne au Mexique.

Dès 1943, sa carrière mexicaine lui ouvrit de nouveaux horizons. L’industrie cinématographique de son pays natal en fait une de ses reines et lui réserve de beaux rôles. Dolores del Rio est à nouveau considérée comme une véritable comédienne, au talent affirmé, et remporta notamment trois Ariel en 1946, 1952 et 1954 (l’équivalent mexicain de l’Oscar) dans la catégorie meilleure actrice, respectivement pour: «Les abandonnées» (1944) de Emilio Fernández, «L’enfant et le brouillard» (1950) de Roberto Gavaldón et «Doña perfecta» (1951) de Alejandro Galindo. Elle tourne aussi «Histoire d’une mauvaise femme» (1948) de Luis Saslavsky en Argentine et «Senora ama» (1954) de Julio Bracho et «La dama dell’alba» (1965) de Francisco Rovira Beleta, en Espagne. Elle renoue avec le cinéma nord-américain en figurant dans deux films de John Ford, «Dieu est mort» (1947) avec et «Les Cheyennes» (1964) avec James Stewart et en incarnant la mère de Elvis Presley dans «Les rôdeurs de la plaine» (1960). Après la co-production italo-française «La belle et le cavalier» (1967) de Francesco Rosi, elle n’apparaît plus que dans un seul film, «Les enfants de Sanchez» (1978), co-production américano-mexicaine avec Anthony Quinn.

Dolores del Rio s’est mariée avec le playboy Jaime Martínez del Río de 1921 à 1928, puis avec le célèbre décorateur américain Cedric Gibbons de 1930 à 1941 et enfin Lewis Riley en 1953 et qu’elle laissa veuf. Le 11 avril 1983, la star meurt d’une maladie du foie, à Newport Beach, en Californie. Son corps est incinéré et ses cendres sont enterrées au cimetière Panteón de Dolores de Mexico.

© Marlène PILAETE

copyright
1925Joanna – de Edwin Carewe avec Jack Mulhall
High steppers – de Edwin Carewe avec Mary Astor
1926Toute la ville en parle ( the whole town’s talking ) de Carl Laemmle avec Edward Everett Horton
Pals first – de Edwin Carewe avec Lloyd Hughes
Le prix de la gloire / Au service de la gloire ( what price glory ? ) de Raoul Walsh avec Victor McLaglen
CM WAMPAS baby stars of 1926 – de ? avec Joan Crawford
    Seulement apparition
1927Resurrection – de Edwin Carewe avec Rod La Rocque
Carmen / Passions d’Espagne ( the loves of Carmen ) de Raoul Walsh avec Don Alvarado
La rose de la jungle ( the gateway of the moon ) de John Griffith Wray avec Walter Pidgeon
1928La vengeance ( revenge ) de Edwin Carewe avec James A. Marcus
La piste de 98 ( the trail of’98 ) de Clarence Brown avec Ralph Forbes
La danse rouge ( the red dance / the red dancer of Moscow ) de Raoul Walsh avec Charles Farrell
No other woman – de Lou Tellegen avec Don Alvarado
Ramona – de Edwin Carewe avec Warner Baxter
DO Die filmstadt Hollywood – de Max Goldschmidt avec Charles Chaplin
    Seulement apparition
1929Evangeline – de Edwin Carewe avec Roland Drew
1930 The bad one – de George Fitzmaurice avec Edmund Lowe
CM Screen snapshots series 9, No. 14 – de Ralph Staub avec Mary Pickford
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 9, No. 23 – de Ralph Staub avec Ina Claire
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 9, No. 24 – de Ralph Staub avec Mickey Rooney
    Seulement apparition
1931Girl of the Rio / The dove – de Herbert Brenon avec Leo Carrillo
1932L’oiseau de paradis ( bird of paradise ) de King Vidor avec Joel McCrea
1933Carioca ( flying down to Rio ) de Thornton Freeland avec Fred Astaire
    + chansons
1934Le bar magnifique ( Wonder Bar ) de Lloyd Bacon avec Dick Powell
    + chansons
Madame du Barry ( Madame DuBarry ) de William Dieterle avec Victor Jory
    + chansons
CM Hollywood on parade No. B-13 – de Louis Lewyn avec Leslie Howard
    Seulement apparition
CM A trip thru a Hollywood studio – de Ralph Staub avec Busby Berkeley
    Seulement apparition
1935Je vis pour aimer ( I live for love / I live for you ) de Busby Berkeley avec Everett Marshall
A caliente ( in caliente ) de Lloyd Bacon avec Leo Carrillo
    + chansons
La veuve de Monte Carlo ( the widow from Monte Carlo / a present from Margate ) de Arthur Greville Collins avec Warren William
DO A dream comes true – de George Bilson avec Freddie Bartholomew
    Seulement apparition
1936Le danger d’aimer / Vous êtes accusée / Accusée ( accused ) de Thornton Freeland avec Douglas Fairbanks Jr.
Amour d’espionne ( lancer spy ) de Gregory Ratoff avec George Sanders
La danseuse de San Diego ( the devil’s playground ) de Erle C. Kenton avec Richard Dix
1937Nuits d’Arabie ( Ali Baba goes to town ) de David Butler avec Eddie Cantor
    Seulement apparition
Concession internationale ( international settlement ) de Eugene Forde avec George Sanders
    + chansons
CM Screen snapshots series 16, No. 7 – de Ralph Staub avec Gene Autry
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 16, No. 8 – de Ralph Staub avec Tom Brown
    Seulement apparition
1939L’homme du Dakota / L’homme de Dakota ( the man from Dakota / arouse and beware ) de Leslie Fenton avec Wallace Beery
CM Screen snapshots series 18, No. 10 – de Ralph Staub avec Basil Rathbone
    Seulement apparition
1940 CM Meet the stars #1 : Chinese Garden Festival – de Harriet Parsons avec William Bakewell
    Seulement apparition
CM Meet the stars #2 : Baby stars – de Harriet Parsons avec Evelyn Brent
    Seulement apparition
1942Voyage au pays de la peur / Voyage dans l’épouvante ( journey into fear ) de Norman Foster avec Joseph Cotten
1943L’ouragan ( Flor Silvestre / wild flower ) de Emilio Fernández avec Pedro Armendariz
1944Bugambilia, amour maudit / Bougainvillier ( Bugambilia ) de Emilio Fernández avec Pedro Armendariz
Les abandonnées ( los abandonadas ) de Emilio Fernández avec Pedro Armendariz
    Ariel d’Argent de la meilleure actrice, Mexique
1945Maria Candelaria ( Xochimilco / portrait of Maria ) de Emilio Fernández avec Miguel Inclan
La jungle en feu ( la selva de fuego / jungle fire ) de Fernando de Fuentes avec Arturo de Córdova
1946Double destinée / L’autre ( la otra ) de Roberto Gavaldón avec Víctor Junco
1947Dieu est mort / Le fugitif ( the fugitive / el fugitivo ) de John Ford avec Henry Fonda
1948Histoire d’une mauvaise femme ( historia de una mala mujer ) de Luis Saslavsky avec Fernando Lamas
Mis cinco hijos – de Oreste Caviglia & Bernardo Spoliavsky avec Tito Alonso
1949Le calvaire d’une femme / La maison de l’amour perdu ( la casa chica ) de Roberto Gavaldón avec Roberto Cañeto
La mal aimée ( la malquerida ) de Emilio Fernández avec Pedro Armendariz
1950L’enfant et le brouillard ( el niño y la niebla / The boy and the fog ) de Roberto Gavaldón avec Pedro Lopez Lagar
    Ariel d’Argent de la meilleure actrice, Mexique

Deseada – de Roberto Gavaldón avec Jorge Mistral
1951Doña perfecta – de Alejandro Galindo avec Carlos Navarro
    Ariel d’Argent de la meilleure actrice, Mexique
1953Reportaje – de Emilio Fernández avec Jorge Negrete
Señora Ama – de Julio Bracho avec José Losa
1954 CM Screen snapshots : Hollywood goes to Mexico– de Ralph Staub avec Cantinflas
    Seulement apparition
1956 DO Torero / Bullfighter – de Carlos Velo avec Luis Procuna
    Seulement apparition
1957Où vont nos enfants ? ( ¿ Adónde van nuestros hijos ? ) de Benito Alazraki avec Luis Aragón
1959La cucaracha – de Ismael Rodríguez avec Pedro Armandariz
1960Les rôdeurs de la plaine ( flaming star ) de Don Siegel avec Elvis Presley
El pecado de una madre – de Alfonso Corona Blake avec Libertad Lamarque
1963Les Cheyennes ( Cheyenne autumn ) de John Ford avec James Stewart
1965La dama del alba – de Francisco Rovira Beleta avec Jean Yonnel
1966Casa de mujeres – de Julián Soler avec Fernando Soler
El hijo de todas – de Julián Soler avec Elsa Aguirre
1967La belle et le cavalier ( c’era una volta ) de Francesco Rosi avec Omar Sharif
Rio Blanco – de Roberto Gavaldón
1968 DO Mexico 68. Instantaneas – de Rafael Corkidi avec José Luis Cuevas
    Seulement apparition
1976 DO Salsa – de Leon Gast avec Desi Arnaz
    Seulement apparition
1977 DO México de mis amores – de Nancy Cárdenas avec Maria Félix
    Seulement apparition
1978Les enfants de Sanchez ( the children of Sanchez ) de Hal Bartlett avec Anthony Quinn
Fiche créée le 23 juillet 2009 | Modifiée le 14 mars 2017 | Cette fiche a été vue 4959 fois
PREVIOUSCarla del Poggio || Dolores del Rio || Roy Del RuthNEXT