CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Suzanne Delvé
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Don Ameche



Date et Lieu de naissance : 31 mai 1908 (Kenosha, Wisconsin, USA)
Date et Lieu de décès : 6 décembre 1993 (Scottsdale, Arizona, USA)
Nom Réel : Dominic Felix Amici

ACTEUR
Image
1939 Et la parole fût (the story of Alexander Graham Bell) de Irving Cummings avec Loretta Young & Henry Fonda
Image
1943 Le ciel peut attendre (heaven can wait) de Ernst Lubitsch avec Gene Tierney & Charles Coburn
Image
1985 Cocoon – de Ron Howard avec Jessica Tandyn Wilford Brimley, Hume Cronyn & Gwen Verdon
Image
1988 Parrain d’un jour (things change) de David Mamet avec Joe Mantegna, Ricky Jay & Robert Prosky

Don Ameche est né Dominic Felix Amici le 31 mai 1908, à Kenosha dans le Wisconsin. Son père Felice Amici est un barman venu de la région italienne des Marches; sa mère, Barbara, de descendance écossaise, irlandaise et allemande, élève notre futur acteur, ses trois frères et ses quatre sœurs. Il fait ses études à l’Université jésuite Marquette de Milwaukee, dans le Wisconsin et à l’Université du Wisconsin où il apprend le droit. Parallèlement, il se passionne pour le théâtre et participe à de nombreuses pièces dans le cadre scolaire. En décembre 1932, il épouse Honore Prendergast, une laborantine hospitalière qui abandonne son métier pour son mari. Elle ira vivre loin d’Hollywood, dans leur ranch de Dubuque dans l’Iowa où elle élèvera leurs six enfants, quatre fils et deux filles. Le couple restera très soudé jusqu’au décès d’Honore en septembre 1986.

En 1929, Don Ameche remplace au pied levé un acteur absent pour la pièce «Jerry for Short» jouée à New York. Une expérience qui bouleverse sa vie car il enchaîne une tournée à travers les Etats-Unis avec la troupe de la comédienne Texas Guinan mais, après quelques mois, la meneuse de revue le renvoie le jugeant trop sérieux. Il travaille alors pour la radio puis décide d’aller tenter sa chance à Hollywood. En 1935, il fait des essais pour la MGM qui ne l’engage pas mais il est pris sous contrat par la 20th Century Fox et fait un peu de figuration. L’année suivante, il joue les deux fils de Jean Hersholt dans «Le chant des cloches» puis il interprète le jeune indien amoureux de Loretta Young dans «Ramona» de Henry King. Peu crédible dans ce rôle, sa carrière cinématographie est malgré tout lancée.

Son élégance, sa fine moustache et son charme de latin lover font de Don Ameche le parfait faire-valoir des vedettes féminines des années trente et quarante. Le séduisant jeune premier de la Fox, qui est aussi un excellent chanteur, donne encore quatre fois la réplique à Loretta Young, il partage six fois la vedette avec Alice Faye, trois fois avec Claudette Colbert et Carmen Miranda et deux fois avec Sonja Henie, Simone Simon et Betty Grable. Son interprétation d’Alexander Graham Bell dans «La folle parade» fait de lui une star à part entière. En 1943, Ernst Lubitsch lui offre son meilleur rôle dans «Le ciel peut attendre» avec Gene Tierney. Avec le déclin des grands studios dans les années 1950, il s’éloigne du cinéma et se consacre à la télévision, à la radio et, surtout, au théâtre. Il connaît plusieurs succès à Broadway, notamment avec les comédies musicales «Silk stockings» (1955/56) et «Our town» (1988/89).

En 1983, Don Ameche fait un retour fracassant au cinéma dans «Un fauteuil pour deux» de John Landis où, aux côtés de Ralph Bellamy, un autre vétéran d’Hollywood, il partage l’affiche avec Eddie Murphy et Dan Aykroyd. Deux ans plus tard, son rôle de retraité qui retrouve sa jeunesse après un contact avec des extraterrestres dans «Cocoon» (1985) de Ron Howard, lui vaut l’Oscar du second rôle masculin. Il tourne encore une dizaine de films dont «Parrain d’un jour» (1988) de David Mamet où il interprète un vieux cireur de chaussures qui accepte de se faire passer pour un caïd de la Mafia, un rôle couronné d’un double prix d’interprétation au Festival de Venise. Atteint par un cancer de la prostate, Don Ameche est décédé le 6 décembre 1993, dans la maison de son fils Don Ameche Jr. à Scottsdale en Arizona, à l’âge de 85 ans. Il repose auprès de sa femme au cimetière catholique de Dubuque.

© Pascal DONALD

copyright
1935Révolte aux Indes / Le conquérant des Indes ( clive of India ) de Richard Boleslawski avec Ronald Colman
L’enfer ( Dante’s inferno ) de Harry Lachman avec Spencer Tracy
1936Le chant des cloches / les péchés de l’homme ( sins of man ) de Gregory Ratoff & Otto Brower avec Jean Hersholt
Ramona – de Henry King avec Loretta Young
    + chansons
Quatre femmes à la recherche du bonheur ( ladies in love ) de Edward H. Griffith avec Janet Gaynor
Tourbillon blanc ( one in a million ) de Sidney Lanfield avec Sonja Henie
    + chansons
L’amour en première page ( love is news ) de Tay Garnett avec Tyrone Power
1937L’incendie de Chicago ( in old Chicago ) de Henry King avec Alice Brady
    + chansons
Week-end mouvementé ( fifty races to town / fifty roads to town ) de Norman Taurog avec Ann Sothern
Brelan d’as ( you can’t have everything ) de Norman Taurog avec Alice Faye
    + chansons
Aventure en Espagne / Aventures en Espagne ( love under fire ) de George Marshall avec Frances Drake
L’escale du bonheur ( happy landing ) de Roy Del Ruth avec Sonja Henie
    + chansons
1938La folle parade ( Alexander’s ragtime band / Irving Berlin’s Alexander’s ragtime band ) de Henry King avec Ethel Merman
    + chansons
Josette et compagnie ( Josette ) de Allan Dwan avec Simone Simon
L’île des angoisses / Ellis Island ( gateway ) de Alfred L. Werker avec Arleen Whelan
Les trois louf’quetaires ( the three musketeers / the singing musketeer ) de Allan Dwan avec Binnie Barnes
    + chansons
La baronne de minuit ( midnight ) de Mitchell Leisen avec Claudette Colbert
1939Et la parole fût ( the story of Alexander Graham Bell / the modern miracle ) de Irving Cummings avec Loretta Young
Hollywood cavalcade – de Irving Cummings avec Alice Faye
Swanee River / The life of Stephen Foster – de Sidney Lanfield avec Al Jolson
CM Screen snapshots series 18, No. 8 – de Ralph Staub avec Joan Crawford
    Seulement apparition
1940Le roman de Lillian Russell ( Lillian Russell ) de Irving Cummings avec Henry Fonda
    + chansons
Four sons – de Archie Mayo avec Eugenie Leontovich
Sous le ciel d’Argentine ( down Argentine way ) de Irving Cummings avec Carmen Miranda
    + chansons
1941Une nuit à Rio ( that night in Rio ) de Irving Cummings avec Maria Montez
    + chansons
Soirs de Miami / Rendez-vous à Miami ( moon over Miami ) de Walter Lang avec Betty Grable
    + chansons
Vedette à tout prix ( kiss the boys goodbye ) de Victor Schertzinger avec Mary Martin
    + chansons
Quand une femme s’en mêle ( the feminine touch ) de W.S. Van Dyke avec Rosalind Russell
Bombes sur Londres / Correspondant de guerre ( confirm or deny ) de Archie Mayo avec Joan Bennett
1942Le nigaud magnifique ( the magnificent dope ) de Walter Lang avec Lynn Bari
    + chansons
Don Juan en habit ( girl trouble ) de Harold D. Schuster avec Billie Burke
Something to shout about – de Gregory Ratoff avec Janet Blair
    + chansons
1943Le ciel peut attendre ( heaven can wait ) de Ernst Lubitsch avec Gene Tierney
Happy land – de Irving Pichel avec Frances Dee
1944Porte-avions X ( wing and a prayer ) de Henry Hathaway avec Dana Andrews
Montmartre à New York / L’histoire de Greenwich Village ( Greenwich Village ) de Walter Lang avec Vivian Blaine
    + chansons
1945La cinquième chaise ( it’s in the bag ! / the fifth chair ) de Richard Wallace avec Fred Allen
Désir de femme ( guest wife ) de Sam Wood avec Claudette Colbert
1946Ainsi va mon amour ( so goes my love / a genius in the family ) de Frank Ryan avec Myrna Loy
Le bébé de mon mari ( that’s my man / will tomorrow ever come ? ) de Frank Borzage avec Catherine McLeod
CM Rough but hopeful – de ? avec Red Skelton
    Seulement apparition
1947L’homme aux lunettes d’écaille ( sleep, my love ) de Douglas Sirk avec Claudette Colbert
CM Week end in Hollywood – de ? avec Guy Kebbee
    Seulement apparition
1948Française d’occasion ( slightly french ) de Douglas Sirk avec Dorothy Lamour
    + chansons
1952 CM Screen snapshots 5852 : Hollywood night at 21 Club – de Ralph Staub avec Martha Raye
    Seulement apparition
1959Un matin comme les autres ( beloved infidel ) de Henry King avec Deborah Kerr
    Seulement chansons
1960A fever in the blood – de Vincent Sherman avec Angie Dickinson
1966Picture mommy dead / Color mommy dead – de Bert I. Gordon avec Zsa Zsa Gabor
DO Rings around the world – de Gilbert Cates avec Mara
    Seulement apparition
1969Du vent dans les voiles ( the boatniks ) de Norman Tokar avec Stefanie Powers
1970Un sacré baroud / Trois réservistes en java ( suppose they gave a war and nobody came ? / war games ) de Hy Averback avec Tony Curtis
TV Julia – de Don Ameche avec Diahann Carroll
    Série – Réalisation de l’épisode « Call me by my rightful number »
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood ) de Michael Winner avec Charlton Heston
1983Un fauteuil pour deux ( trading places ) de John Landis avec Dan Aykroyd
1985Cocoon – de Ron Howard avec Jessica Tandy
    + chansons
    Oscar du meilleur second rôle masculin, USA
1986Pals – de Lou Antonio avec Sylvia Sidney
Bigfoot et les Henderson ( Harry and the Hendersons / Bigfoot and the Hendersons ) de William Dear avec John Lithgow
1987Un prince à New York ( coming to America / prince in New York ) de John Landis avec Eddie Murphy
1988Parrain d’un jour ( things change ) de David Mamet avec Joe Mantegna
    Coupe Volpi du meilleur acteur au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix Pasinetti du meilleur acteur au festival du cinéma de Venise, Italie

Cocoon, le retour ( Cocoon : The return ) de Daniel Petrie avec Maureen Stapleton
1989Oddball Hall – de Jackson Hunsicker avec Burgess Meredith
1990L’embrouille est dans le sac ( Oscar ) de John Landis avec Sylvester Stallone
1991Folks ! – de Ted Kotcheff avec Tom Selleck
1992L’incroyable voyage ( Homeward Bound : The incredible journey ) de Duwayne Dunham avec Kim Greist
    Seulement voix
1993Corrina, Corrina – de Jessie Nelson avec Whoopi Goldberg
Fiche créée le 16 septembre 2010 | Modifiée le 20 mars 2017 | Cette fiche a été vue 3916 fois
PREVIOUSBlanquita Amaro || Don Ameche || AmidouNEXT