CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rikar Gil
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dorothy Mackaill



Date et Lieu de naissance : 4 mars 1903 (Hull, Royaume-Uni)►
Date et Lieu de décès : 12 août 1990 (Honolulu, Hawaii, USA)
Nom Réel : Dorothy Mackaill

ACTRICE
Image
1928 Forains (the barker) de George Fitzmaurice avec Milton Sills, Betty Compson & Douglas Fairbanks Jr.
Image
1928 Sur les docks (waterfront) de William A. Seiter avec Jack Mulhall, James Bradbury Sr. & William Bailey
Image
1929 Mademoiselle et son chauffeur (children of the Ritz) de John Francis Dillon avec Jack Mulhall & James Ford
Image
1931 La fille de l’enfer (safe in hell) de William A. Wellman avec Donald Cook, Ralf Harolde & Clarence Muse

La belle Dorothy Mackaill était une actrice en avance sur son temps, un look classique de jeune fille sage plein de sensualité, avec un soupçon de timidité teinté d’une touche de sexualité provocante. Fille de John et Florence Mackaill, elle naît le 4 mars 1903, à Sculcoates, quartier de la ville d’Hull dans le Yorkshire. Son frère Harry est né un an plus tôt. Après la séparation de ses parents, elle vit avec son père. Tout en fréquentant l’école primaire, elle travaille dans l’école de danse de son père alors qu’elle n’a qu’une dizaine d’années. Les années passent, Dorothy Mackaill, jolie adolescente aux cheveux blonds, est la principale danseuse de deux numéros dans la revue «Joybells» à l’hippodrome de Londres. À 17 ans, à Paris elle est repérée par un chorégraphe de Broadway qui l’a persuade de venir s’installer à New-York. On la voit d’abord choriste dans le spectacle de variétés «Century Revue» puis, l’année suivante, elle est engagé dans la troupe des «Ziegfeld Follies» où elle se lie d’amitié avec Marion Davies et Nita Naldi.

En 1920, pour ses premiers pas au cinéma, on aperçoit son joli minois dans «The face at the window» de Wilfred Noy, aux cotés de C. Aubrey Smith en criminologue. En 1921, Dorothy Mackaill côtoie des Noah Beery, en hindou, et Lon Chaney, en mari violent de Anna May Wong, dans «Bits of life» de Marshall Neilan. En 1923, elle est la fiancée de Richard Barthelmess en soldat de fortune dans «Par l’épée» de John S. Robertson. Le cinéaste les réunit à nouveau dans «Twenty one». En 1924, Dorothy Mackaill accède au rang de vedette avec le drame «The man who came back» de Emmett J. Flynn, où un playboy alcoolique, joué par George O’Brien, rencontre Dorothy Mackaill en chanteuse se cabaret accroc à la drogue, ils finissent par s’aimer après un long combat contre leurs démons. Cette même année, avec treize autres jeunes actrices, elle est nommée WAMPAS Baby Star. Elle est tout aussi remarquable dans la comédie légère, notamment dans «Chickie» (1925) de John Francis Dillon, où dans le rôle-titre, elle est une jeune sténographe qui rêve d’épouser un millionnaire, puis devient couturière courtisée par un marin en permission, Richard Barthelmess, dans «Shore leave» (1925) de John S. Robertson.

Mais bientôt le parlant entre dans l’industrie du cinéma. La voix claire et posée, Dorothy Mackaill passe le cap, mais la First National Pictures, rachetée par la Warner, ne lui renouvèle pas son contrat. Désormais actrice indépendante, elle tourne pour différents studios. Pour la Warner elle est une prostituée accusé de meurtre dans «La fille de l’enfer» (1931) de William A. Wellman; pour la Columbia Pictures, elle tombe dans les bras de Humphrey Bogart dans «Love affair» (1932) de Thornton Freeland; pour la Paramount, elle donne la réplique à Clark Gable et Carol Lombard dans «Un mauvais garçon» (1932) de Wesley Ruggles; pour la MGM dans «The chief» (1933) de Charles Reisner. Dorothy Mackaill quitte la profession en 1937 pour s’occuper de sa mère invalide. À la fin des années 70, elle sort de sa retraite pour apparaître à la télévision dans deux épisodes de «Hawaii, police d’état».

Coté vie privée, Dorothy Mackaill se marie et divorce à trois reprises, avec le réalisateur Lothar Mendes (1926/28), avec le chanteur Neil Miller (1931/34), et le producteur d’orchidées Harold Patterson (1947/48). Elle reste célibataire jusqu’à la fin de ses jours survenus le 12 août 1990 à Honolulu, à Hawaii. Elle est incinérée et ses cendres dispersées au large de Waikiki.

© Gary RICHARDSON

copyright
1920The face at the window – de Wilfred Noy avec C. Aubrey Smith
CM Torchy – de Charles Hines avec Walter P. Lewis
CM Torchy’s millions – de ? avec Johnny Hines
1921Bits of life – de Marshall Neilan avec Lon Chaney
The lotus eater – de Marshall Neilan avec John Barrymore
CM Torchy’s promotion – de ? avec Johnny Hines
1922Isle of doubt – de Hamilton Smith avec George Fawcett
A woman’s woman – de Charles Giblyn avec Rod La Rocque
The streets of New York – de Burton L. King avec Anders Randolf
The inner man – de Hamilton Smith avec Wyndham Standing
Mighty Lak’a Rose – de Edwin Carewe avec Sam Hardy
1923The broken violin – de John Francis Dillon avec Reed Howes
Par l’épée ( the fighting blade ) de John S. Robertson avec Richard Barthelmess
The fair cheat – de Burton L. King avec Wilfred Lytell
His children’s children – de Sam Wood avec James Rennie
Twenty one – de John S. Robertson avec Richard Barthelmess
The next corner – de Sam Wood avec Ricardo Cortez
1924What shall I do ? – de John G. Adolfi avec John Harron
The man who came back – de Emmett J. Flynn avec George O’Brien
The painted lady – de Chester Bennett avec John Miljan
The man with the iron door – de Sam Wood avec Pat O’Malley
Un joueur enrage ( the bridge of sighs ) de Phil Rosen avec Alec B. Francis
1925Un an à vivre ( one year to live ) de Irving Cummings avec Antonio Moreno
Chickie – de John Francis Dillon avec John Bowers
The making of O’Malley – de Lambert Hillyer avec Milton Sills
Shore leave – de John S. Robertson avec Richard Barthelmess
Joanna – de Edwin Carewe avec Jack Mulhall
Sa dernière chance ( the dancer of Paris ) de Alfred Santell avec Conway Tearle
CM Screen snapshots No. 2 – de Louis Lewyn avec Douglas Fairbanks
    Seulement apparition
CM Screen snapshots, series 5, No. 14 – de ? avec Priscilla Dean
    Seulement apparition
1926Ransom’s folly – de Sidney Olcott avec Richard Barthelmess
Subway Sadie – de Alfred Santell avec Charles Murray
Just another blonde / The girl from Coney Island – de Alfred Santell avec William Collier Jr.
The lunatic at large – de Fred C. Newmeyer avec Leon Errol
1927Convoy – de Joseph C. Boyle avec Lawrence Gray
Smile, brother, smile – de John Francis Dillon avec Jack Mulhall
The crystal cup – de John Francis Dillon avec Rockliffe Fellowes
Man crazy – de John Francis Dillon avec Jack Mulhall
CM A trip through the Paramount Studio – de ? avec Richard Arlen
    Seulement apparition
CM Life in Hollywood No. 7 – de ? avec Lionel Belmore
    Seulement apparition
1928Ladies’ night in a Turkish Bath – de Edward F. Cline avec James Finlayson
Lady be good – de Richard Wallace avec John Miljan
The whip – de Charles Brabin avec Ralph Forbes
Sur les docks ( waterfront ) de William A. Seiter avec Jack Mulhall
Forains ( the barker ) de George Fitzmaurice avec Douglas Fairbanks Jr.
His captive woman – de George Fitzmaurice avec Milton Sills
1929Mademoiselle et son chauffeur ( children of the Ritz ) de John Francis Dillon avec James Ford
Two weeks off – de William Beaudine avec James Finlayson
Hard to get / Classified – de William Beaudine avec Charles Delaney
Nuits mexicaines ( the great divide ) de Reginald Barker avec Ian Keith
The love racket / Such things happen – de William A. Seiter avec Edmund Burns
1930Strictly modern – de William A. Seiter avec Jack Benny
The flirting widow – de William A. Seiter avec William Austin
Son épouse du bureau ( the office wife ) de Lloyd Bacon avec Lewis Stone
Man trouble – de Berthold Viertel avec Milton Sills
Dans le décor ( bright lights / adventures in Africa ) de Michael Curtiz avec Noah Beery
    + chansons
Once a sinner – de Guthrie McClintic avec Joel McCrea
1931Kept husbands – de Lloyd Bacon avec Joel McCrea
Party husbands – de Clarence G. Badger avec James Rennie
Their mad moment – de Charles Sprague & Hamilton MacFadden avec Warner Baxter
The reckless hour – de John Francis Dillon avec Conrad Nagel
La fille de l’enfer ( safe in hell / the lost lady ) de William A. Wellman avec Donald Cook
    + chansons
1932Love affair – de Thornton Freeland avec Humphrey Bogart
Un mauvais garçon ( no man of her own ) de Wesley Ruggles avec Clark Gable
1933Neighbor’s wives – de B. Reeves Eason avec Tom Moore
Curtain at eight – de E. Mason Hopper avec C. Aubrey Smith
The chief / My old man’s a fireman – de Charles Reisner avec Ed Wynn
1934Picture brides – de Phil Rosen avec Alan Hale
Cheaters – de Phil Rosen avec William Boyd
1937Bulldog Drummond aux abois ( Bulldog Drummond at Bay ) de Norman Lee avec John Lodge
Fiche créée le 18 mars 2010 | Modifiée le 20 février 2019 | Cette fiche a été vue 3911 fois
PREVIOUSMax Mack || Dorothy Mackaill || Janet MacLachlanNEXT