CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gösta Ekman Jr.
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dorothy Sebastian



Date et Lieu de naissance : 23 avril 1903 (Birmingham, Alabama, USA)
Date et Lieu de décès : 8 avril 1957 (Woodland Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Dorothy Sebastian

ACTRICE
Image
1927 Wyoming (the rock of friendship) de W.S. Van Dyke avec Tim McCoy, William Fairbanks & Charles Bell
Image
1929 Le figurant (spite marriage) de Edward Sedgwick avec Buster Keaton, Edward Earle & Leila Hyams
Image
1933 Le bateau des fugitifs (ship of wanted men) de Lewis D. Collins avec Leon Ames & Fred Kohler
Image
1937 Les pirates de l’air (the mysterious pilot) de Spencer Gordon Bennet avec Frank Hawks & Rex Lease

Dorothy Sebastian naît à Birmingham en Alabama, le 26 avril 1903. Une enfance dont elle ne retiendra pas grand-chose si ce n’est cette folle envie perpétuelle qui la taraude de devenir une actrice, une star de Broadway. À 15 ans, elle s’enfuit pour New-York. Mais il y a une chose à laquelle elle n’a pas pensé: son accent de l’Alabama qui fait s’évanouir tout Broadway d’épouvante dès qu’elle ouvre la bouche. Elle a beau lutter, prendre des cours, supplier des agents qu’ils la présentent pour des rôles muets dans des comédies musicales, comme elle ne sait ni chanter si danser en plus de devoir se taire c’est peine perdue. La fuyarde, la mort dans l’âme doit prendre un bus de nuit pour chez papa-maman.

Les choses auraient pu en rester là mais une autre idée a déjà germé dans cette jolie tête brûlée! Le cinéma! le cinéma, cette chose toute neuve que l’on considère encore comme un divertissement pour bouseux présenté sur les foires agricoles! Le cinéma qui n’a pas un millième du prestige de Broadway mais le cinéma qui…se tait! Le temps de se refaire, la belle plus motivée que jamais s’enfuit à nouveau, vers l’ouest cette fois, vers Hollywood. À cette époque, il suffit encore de se présenter au studio le matin pour demander si on a besoin de vous mais ce petit bonheur ne va guère durer. La première trace formelle que l’on ait de Dorothy à l’écran c’est en 1924. Même si Dorothy Sebastian a plus que probablement du jouer les figurantes dans une kyrielle de bobines, elle a quand même 22 ans lorsqu’enfin elle touche au but qu’elle vise avec acharnement depuis plus de 7 ans. Heureusement, elle signe un contrat avec la MGM où on préfère engager des brunes. Elle rejoint ainsi le staff Greta Garbo, Norma Shearer, Joan Crawford.

En 1929 Dorothy Sebastian est une authentique star même si son fan mail ne peut rivaliser avec celui de Anita Page ou de Mary Pickford. Mais cette année là, les hasards des distributions font d’elle la partenaire de Buster Keaton. Dorothy tombe follement amoureuse mais Buster est marié à Natalie Talmadge, sœur de Constance et Norma Talmadge. Cette rivalité entre Dorothy, fille de pasteur, et Natalie, grenouille de bénitier, pour les beaux yeux de l’homme qui ne rit jamais, mais boit tout le temps et courtise toutes les femmes, est pour le moins compliquée. D’autant que toujours en 1929, Dorothy sans doute pour détourner l’attention accepte les avances empressées d’un autre de ses partenaires: William Boyd. Le couple se marie à Las Vegas, à la Noël 1930, et divorce 6 ans plus tard. Toujours en 1929, un autre changement de taille se profile dans sa vie sous la forme apparemment sans danger d’un micro. Dorothy Sebastian est épouvantée, dévastée mais continue à tourner.

Mais si elle aligne quelques films entre 1929 et 1939, la gloire irréversiblement s’éloigne. Dorothy n’est plus qu’une figurante souvent muette/ Elle se range après une longue période d’errance en épousant l’homme d’affaires Harold Shapiro en 1947 et abandonne le cinéma. Dorothy Sebastian qui a tant voulu être une actrice célèbre n’a pas supporté de voir la gloire lui tourner le dos et l’oubli se faire irrésistiblement sur son visage son nom et enfin son souvenir. La presse finit par ne même plus relayer ses déboires avec la justice et ses arrestations pour conduite en état d’ivresse. Son second mariage met fin a cette triste capilotade. Confiée à une institution pour comédiens nécessiteux, Dorothy Sebastian s’éteint emportée par le cancer, à seulement 53 ans, le 8 avril 1957.

© Céline COLASSIN

copyright
1924Sackcloth and Scarlet – de Henry King avec John Miljan
CM Half a hero – de Fred Hibbard avec Lloyd Hamilton
1925Terre maudite ( winds of chance ) de Frank Lloyd avec Ben Lyon
Why women love / Sea woman – de Edwin Carewe avec Bert Sprotte
Bluebeard’s seven wives – de Alfred Santell avec Sam Hardy
Le torrent ( the torrent / Ibáñez’ Torrent ) de Monta Bell avec Ricardo Cortez
1926You’d be surprised – de Arthur Rosson avec Raymond Griffith
La morsure ( the show ) de Tod Browning avec Lionel Barrymore
The demi-bride – de Robert Z. Leonard avec Norma Shearer
Slide, Kelly, slide – de Edward Sedgwick avec William Haines
CM Beauty à la mode – de Harold Beaudine avec Jimmie Adams
1927California – de W.S. Van Dyke avec Tim McCoy
On ze boulevard – de Harry F. Millarde avec Renée Adorée
Le bateau ivre ( twelve miles out ) de Jack Conway avec John Gilbert
The isle of forgotten women / Forgotten women – de George B. Seitz avec Conway Tearle
Tea for three – de Robert Z. Leonard avec Owen Moore
The Arizona wildcat – de Roy William Neill avec Tom Mix
Anna Karenine ( love / Anna Karenina ) de Edmund Goulding avec Greta Garbo
The haunted ship – de Forrest Sheldon avec Montagu Love
Their hour – de Alfred Raboch avec John Harron
Wyoming ( the rock of friendship ) de W.S. Van Dyke avec Tim McCoy
1928The house of scandal – de King Baggot avec Pat O’Malley
The adventurer / The gallant gringo – de Victor Tourjansky avec Charles Delaney
Les nouvelles vierges ( our dancing daughters ) de Harry Beaumont avec Johnny Mack Brown
Mirages ( show people ) de King Vidor avec William Haines
    Seulement apparition
Intrigues ( a woman of affairs ) de Clarence Brown avec Lewis Stone
La lumière dans le clocher ( Morgan’s last raid ) de Nick Grinde avec Wheeler Oakman
The rainbow – de Reginald Barker avec Lawrence Gray
The spirit of youth – de Walter Lang avec Betty Francisco
The devil’s apple tree – de Elmer Clifton avec Larry Kent
1929Le figurant ( spite marriage ) de Edward Sedgwick avec Buster Keaton
Le droit d’aimer ( the single standard ) de John S. Robertson avec Nils Asther
Le spectre vert ( the unholy night / the green ghost ) de Lionel Barrymore avec John Loder
His first command – de Gregory La Cava avec William Boyd
Officier O’Brien ( officer O’Brien ) de Tay Garnett avec Clyde Cook
CM The rounder – de J.C. Nugent avec Jack Benny
1930Montana moon – de Malcolm St. Clair avec Joan Crawford
Le metteur en scène ( free and easy / easy go ) de Edward Sedgwick avec Buster Keaton
L’île du diable ( Hell’s Island ) de Edward Sloman avec Jack Holt
Cœurs impatients / Jeunes filles modernes ( our blushing brides ) de Harry Beaumont avec Robert Montgomery
Ladies must play – de Raymond Cannon avec Neil Hamilton
Brothers / Blood brothers – de Walter Lang avec William Morris
The Utah kid – de Richard Thorpe avec Boris Karloff
Lightning flyer – de William Nigh avec James Hall
CM The voice of Hollywood No. 12 – de ? avec Lloyd Hamilton
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 9, No. 20 – de Ralph Staub avec Al Jolson
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 9, No. 23 – de Ralph Staub avec Ina Claire
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 10, No. 5 – de Ralph Staub avec Mary Pickford
    Seulement apparition
1931Ships of hate – de John P. McCarthy avec Lloyd Hughes
The big gamble – de Fred Niblo avec Warner Oland
Qui est coupable ? / Le désenchanteur ( the deceiver ) de Louis King avec Ian Keith
CM The wide open spaces – de Arthur Rosson avec Antonio Moreno
1932They never come back – de Fred C. Newmayer avec Regis Toomey
Contraband – de Raymond Wells avec Paul Ellis
Contrabando – de Alberto Mendez Bernal avec Don Alvarado
    Version mexicaine de « Contraband » de Raymond Wells
1933Le bateau des fugitifs ( ship of wanted men ) de Lewis D. Collins avec Leon Ames
1934Le calvaire de Flora Winters / Hors la famille ( the life of Vergie Winters ) de Alfred Santell avec Ann Harding
CM No sleep on the deep – de Charles Lamont avec Harry Langdon
CM L’horloger amoureux ( allez Oop ) de Charles Lamont & Buster Keaton avec Harry Myers
1935 CM Radio barred – de Leslie Goodwins avec Johnny Arthur
1937Les pirates de l’air ( the mysterious pilot ) de Spencer Gordon Bennet avec Frank Hawks
    Sérial en 15 épisodes
    1 : The howl of the wolf
    2 : The web tangled
    3 : Enemies in the air
    4 : In the hand of the law
    5 : The crack-up
    6 : The dark hour
    7 : Wings of destiny
    8 : Battle in the sky
    9 : The great fight
    10 : Whirlpool of death
    11 : The haunted hill
    12 : The lost trail
    13 : The net Tightens
    14 : Vengeance rides the airways
    15 : Retribution
1938Rough riders’ round-up – de Joseph Kane avec Roy Rogers
1939Femmes ( the women ) de George Cukor avec Rosalind Russell
The Arizona Kid – de Joseph Kane avec George Montgomery
À la poursuite de Jesse James ( days of Jesse James ) de Joseph Kane avec George Gabby Hayes
1941Kansas cyclone – de George Sherman avec Don Red Barry
Among the living – de Stuart Heisler avec Harry Carey
Les naufrageurs des mers du sud ( reap the wild wind ) de Cecil B. DeMille avec John Wayne
True to the army – de Albert S. Rogell avec Allan Jones
1945George White’s scandals – de Felix E. Feist avec Jack Haley
1948Le miracle des cloches ( the miracle of the bells ) de Irving Pichel avec Fred MacMurray
Fiche créée le 30 septembre 2015 | Modifiée le 2 février 2017 | Cette fiche a été vue 1023 fois
PREVIOUSZachary Scott || Dorothy Sebastian || Jean SebergNEXT