CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Darling
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dudley Nichols



Date et Lieu de naissance : 6 avril 1895 (Wapakoneta, Ohio, USA)
Date et Lieu de décès : 4 janvier 1960 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Dudley Nichols

SCENARISTE

Originaire de Wapakoneta, petite ville de l’ouest de l’Ohio, Dudley Nichols nait le 6 avril 1895 dans une famille aisée. Il étudie à l’Université du Michigan. En 1913, il est engagé comme radio-opérateur à bord d’un bateau qui navigue dans la région des grands lacs avant de débuter comme journaliste dans le Wisconsin. Après une parenthèse de deux ans (1918/19) où il sert dans la marine américaine, il est employé en qualité de grand reporter à l’étranger, pour les quotidiens «New York World» et «New York Evening News», et rédige des textes en free-lance pour plusieurs journaux et magazines. Journaliste vedette, son style intéresse au plus haut point les producteurs hollywoodiens, à la recherche de nouveaux talents pour écrire des scénarii pour un cinéma devenu parlant.

En 1929, Dudley Nichols décroche son premier contrat avec la «Fox Film Corporation» et cosigne avec John Ford «Hommes sans femme». Ce film d’action ne restera pas dans les anales de l’histoire du cinéma mais marque le début d’une belle amitié et d’une prolifique collaboration. Leurs noms seront réunis à l’affiche de seize productions jusqu’à «Dieu est mort» en 1946. Cette étroite coopération se concrétise par quelques-uns des plus grand chefs-d’œuvre des années trente, parmi lesquels «La patrouille perdue» (1934), «La chevauchée fantastique» (1939), mais surtout «Le mouchard» (1935) qui vaut à Dudley l’Oscar du meilleur scénario, à John Ford celui du meilleur réalisateur, à Max Steiner celui de la meilleure musique et à Victor McLaglen celui du meilleur acteur.

Désormais Dudley Nichols est le scénariste-star de Hollywood et l’un des plus courtisés pour les dirigeants des studios. Il a alors le rare privilège de pouvoir sélectionner ses collaborations. Ses choix se portent sur quelques uns des plus grands noms de la réalisation. Il travaille avec Cecil B. DeMille sur «Les croisades» en 1935, mais le courant ne passe pas entre les deux hommes. Il écrit trois scénarios pour Howard Hawks dont l’inoubliable «Impossible Monsieur Bébé» (1938) avec Katharine Hepburn et Cary Grant. Il travaille avec George Stevens pour «Gunga Din» (1939), mais aussi avec Elia Kazan, Henry Hathaway, Anthony Mann, Michael Curtiz, George Cukor, etc. Son nom est également associé à trois des meilleurs cinéastes européens exilés en Amérique pendant la Seconde Guerre Mondiale: Jean Renoir («L’étang tragique» - 1941, «Vivre libre» - 1943); Fritz Lang («Chasse à l’homme» - 1942, «La rue rouge» - 1945) et René Clair («C’est arrivé demain» - 1943, «Les dix petits indiens» - 1945).

En 1942, Dudley Nichols souhaite avoir la pleine maîtrise de ses projets. Il écrit, produit et dirige «L’exubérante Smokey», une comédie romantique avec Olivia de Havilland en vedette. Quatre ans plus tard, il renouvelle l’expérience pour «Sister Kenny» avec Rosalind Russell, puis en 1947 pour «Le deuil sied à Electre» adaptation d’une pièce de Eugene O’Neill. La réussite artistique et commerciale de ses trois productions n’étant pas au rendez-vous, il se contente d’écrire pour les autres et de vivre une vie paisible auprès de sa femme Esta Vacez Gooch-Collins, épousée en 1924. Se sachant condamné par un cancer, il s’éloigne du cinéma à la fin des années cinquante. Dudley Nichols meurt le 4 janvier 1960. Deux de ses scripts originaux seront réadaptés en 1965: «Dix petits indiens» de George Pollock et «La diligence vers l’Ouest» de Gordon Douglas.

© Pascal DONALD

copyright
1929Hommes sans femme ( men without women ) de John Ford avec J. Farrell MacDonald
1930Born reckless – de John Ford & Andrew Bennison avec Edmund Lowe
On the level – de Irving Cummings avec Victor McLaglen
A devil with women – de Irving Cummings avec Humphrey Bogart
One mad kiss – de Marcel Silver & James Tinling avec José Mojica
El precio de un beso – de Marcel Silver & James Tinling avec Antonio Moreno
    Version espagnole de « One mad kiss »
Seas beneath – de John Ford avec George O’Brien
La belle et les trois larrons ( three rogues / not exactly gentlemen ) de Benjamin Stoloff avec Fay Wray
1931The black camel – de Hamilton MacFadden avec Bela Lugosi
Hush money – de Sidney Lanfield avec Joan Bennett
Skyline – de Sam Taylor avec Thomas Meighan
Elle veut un milliardaire ( she wanted a millionaire ) de John G. Blystone avec Joan Bennett
1932This sporting age – de Andrew Benninson & A.F. Erickson avec Jack Holt
Robbers’ Roost – de Louis King & David Howard avec Maureen O’Sullivan
Fille de feu ( hot pepper ) de John G. Blystone avec Lupe Velez
1933The man who dared – de Hamilton MacFadden avec Preston Foster
Deux femmes ( pilgrimage ) de John Ford avec Heather Angel
You can’t buy everything – de Charles Reisner avec May Robson
1934La patrouille perdue ( the lost patrol ) de John Ford avec Boris Karloff
Hold that girl – de Hamilton MacFadden avec Claire Trevor
L’or blanc ( wild gold ) de George Marshall avec John Boles
Quelle veine ! ( call it luck à de James Tinling avec Charles Starrett
Judge Priest – de John Ford avec Will Rogers
    + chansons
Marie Galante – de Henry King avec Spencer Tracy
Mystery woman – de Eugene Forde avec Gilbert Roland
La vie commence à quarante ans ( life begins at forty ) de George Marshall avec Rochelle Hudson
1935Le mouchard ( the informer ) de John Ford avec Victor McLaglen
    Oscar du meilleur scénario, USA

The Arizonian – de Charles Vidor avec Richard Dix
La source du feu / Elle ( she ) de Irving Pichel & Lansing C. Holden avec Helen Gahagan
Les croisades ( the crusades ) de Cecil B. DeMille avec Loretta Young
Steamboat Bill ( Steamboat’round the bend ) de John Ford avec Anne Shirley
Les trois mousquetaires ( the three musketeers ) de Rowland V. Lee avec Paul Lukas
1936Révolte à Dublin / Révolte en Irlande ( the plough and the stars ) de John Ford avec Barbara Stanwyck
Marie Stuart ( Mary of Scotland ) de John Ford avec Katharine Hepburn
1937Hurricane / L’ouragan ( the hurricane ) de John Ford & Stuart Heissler avec Dorothy Lamour
L’or et la femme / L’or et la chair ( the toast of New York ) de Rowland V. Lee avec Cary Grant
1938Amanda ( carefree ) de Mark Sandrich avec Ginger Rogers
L’impossible monsieur Bébé ( bringing up Baby ) de Howard Hawks avec Katharine Hepburn
Ma femme en feu ( next time I marry ) de Garson Kanin avec Lucille Ball
La chevauchée fantastique ( stagecoach ) de John Ford avec John Wayne
1939Gunga Din – de George Stevens avec Douglas Fairbanks Jr.
The marshal of Mesa City – de David Howard avec Virginia Vale
DO Les 400 millions ( the 400 millions ) de Joris Ivens
    Seulement écriture des commentaires
1940Les hommes de la mer ( the long voyage home ) de John Ford avec Thomas Mitchell
1941L’étang tragique ( swamp water / the man who came back ) de Jean Renoir avec Anne Baxter
1942Chasse à l’homme ( man hunt ) de Fritz Lang avec Walter Pidgeon
L’exubérante Smokey ( government girl ) de Dudley Nichols avec Olivia de Havilland
    + production
DO La bataille de Midway ( the battle of Midway ) de John Ford
1943Air force – de Howard Hawks avec John Garfield
Vivre libre ( this land is mine ) de Jean Renoir avec Charles Laughton
    + production
Mister Lucky / Pile ou face / À tout cœur ( Mr. Lucky ) de H.C. Potter avec Laraine Day
Pour qui sonne le glas ( for whom the bell tolls ) de Sam Wood avec Ingrid Bergman
C’est arrivé demain ( it happened tomorrow ) de René Clair avec Linda Darnell
1945Les dix petits indiens ( and then there were none / ten little niggers ) de René Clair avec June Duprez
Les cloches de Sainte-Marie ( the bells of St. Mary’s ) de Leo McCarey avec Bing Crosby
La rue rouge / Chair maudite ( Scarlet Street ) de Fritz Lang avec Edward G. Robinson
1946Sœur Kenny ( sister Kenny ) de Dudley Nichols avec Rosalind Russell
    + production
Dieu est mort / Le fugitif ( the fugitive / el fugitivo ) de John Ford avec Dolores del Rio
1947Le deuil sied à Electre ( mourning becomes Electra ) de Dudley Nichols avec Michael Redgrave
    + production
1949L’héritage de la chair / Pinky, la négresse blanche ( Pinky ) de Elia Kazan avec Jeanne Crain
1951L’attaque de la malle-poste ( rawhide / desperate siege ) de Henry Hathaway avec Susan Hayward
1952Le retour du Texan ( return of the Texan ) de Delmer Daves avec Joanne Dru
La captive aux yeux clairs / La grande aventure ( the big sky ) de Howard Hawks avec Kirk Douglas
1954Prince Vaillant ( prince Valiant ) de Henry Hathaway avec Janet Leigh
1956La course au soleil ( run for the sun ) de Roy Boulting avec Richard Widmark
1957Du sang dans le désert / L’étoile de fer ( the tin star ) de Anthony Mann avec Henry Fonda
1959Le bourreau du Nevada ( the hangman ) de Michael Curtiz avec Robert Taylor
1960La diablesse en collants roses ( Heller in pink tighs ) de George Cukor avec Sophia Loren
1965Dix petits indiens ( ten little indians / and then there were none / Anna Christie’s ten little indians ) de George Pollock avec Shirley Eaton
La diligence vers l’Ouest / Ringo Kid ( stagecoach ) de Gordon Douglas avec Van Heflin
AUTRES PRIX :
      
    Prix Laurel par la Guilde des scénaristes américains, USA ( 1954 )
Fiche créée le 3 septembre 2009 | Modifiée le 29 août 2016 | Cette fiche a été vue 3503 fois
PREVIOUSBarbara Nichols || Dudley Nichols || Mike NicholsNEXT