CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Marcel Dalio
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ed Begley



Date et Lieu de naissance : 25 mars 1901 (Hartford, Connecticut, USA)
Date et Lieu de décès : 28 avril 1970 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Edward James Begley

ACTEUR
Image
1950 Dangereuse mission (Wyoming mail) de Reginald Le Borg avec Alexis Smith & Stephen McNally
Image
1957 Douze hommes en colère (twelve angry men) de Sidney Lumet avec Henry Fonda, Lee J. Cobb & Martin Balsam
Image
1962 Doux oiseau de jeunesse (sweet bird of youth) de Richard Brooks avec Paul Newman & Geraldine Page
Image
1967 Les troupes de la colère (wild in the streets) de Barry Shear avec Shelley Winters & Christopher Jones

Fils d’émigrants irlandais, Edward James Begley vient au monde le 25 mars 1901, à Hartford dans le Connecticut. Pendant ses études, il prend goût à la comédie en se produisant dans des petits spectacles locaux.

Ed Begley entame sa carrière au music-hall et au théâtre en 1925. Pendant cinq années, il apprend son métier sur différentes scènes de la côte Est. Au début des année trente, il décroche un contrat dans une radio locale où, très vite, il devient annonceur et prête sa voix pour plusieurs séries. La décennie suivante, on le retrouve à New York, où toujours pour les ondes, il joue des dramatiques. Il acquiert rapidement une grande popularité en interprétant le rôle titre dans «Charlie Chan» (1944 à 1947), et débute à Broadway en 1943.

Il débute tardivement au cinéma, dans «Boomerang!» (1947), un beau rôle de composition, sous la direction de Elia Kazan. À la fin des années quarante, il enchaîne les rôles secondaires dans une douzaine de productions. Il y côtoie les plus grandes stars, parmi lesquelles: John Garfield dans «Sang et or» (1947), Maureen O’Hara dans «Bonne à tout faire» (1948), Jean Peters dans «L’orphelin de la mer» (1948), Richard Widmark dans «La dernière rafale» (1948), Barbara Stanwyck dans «Raccrochez, c’est une erreur» (1948) et Susan Hayward dans «Tulsa» (1949).

Dans les années cinquante, Ed Begley reste tres actif au cinéma où il donne la réplique à Ava Gardner dans «L’étoile du destin» (1951), Humphrey Bogart dans «Bas les masques» (1952), James Cagney dans «Deux durs à cuire» (1952) de John Ford et Henry Fonda dans «Douze hommes en colère» (1957). Il devient aussi une figure familière pour des millions d’américains, grâce à la télévision. En 1955, il interpréte, à Broadway, le drame «Inherrit the wind – Procès de singe» de Jerome Lawrence et Robert E. Lee. La pièce est un énorme succès. Elle est jouée presque huit cents fois et sera adaptée pour la télévision en 1965.

En 1962, Ed Begley joue Tom Finlay, un personnage cruel et démagogue, dans «Doux oiseau de jeunesse» de Richard Brooks. Sa formidable prestation lui vaut l’Oscar du meilleur second rôle masculin. Par la suite, il apparaît notamment dans «La reine du Colorado» (1964) avec Debbie Reynolds, «Pendez-les haut et court» (1967) avec Clint Eastwood, « Les cinq hors-la-loi » (1968) avec James Stewart et «La route de Salina» (1969) avec Rita Hayworth. Parallèlement, il compose pour le petit écran un grand nombre de rôles, souvent antipathiques, mais qui lui confèrent une certaine célébrité. Parmi les grandes série auxquelles il participe: «Le virginien», «Bonanza» et «Gunsmoke», pour ne citer que les plus célèbres.

Ed Begley disparaît le 28 avril 1970, victime d’une crise cardiaque dans la maison de son ami Jay Bernstein, à Hollywood. Son corps est inhumé au cimetière de la Mission San Fernando, à Los Angeles, en Californie. Son fils Ed Begley Jr. suivra ses traces peu après sa mort.

© Philippe PELLETIER

copyright
1947Boomerang ! – de Elia Kazan avec Dana Andrews
Big town / Guilty assignment – de William C. Thomas avec Hillary Brooke
Le traquenard ( the web ) de Michael Gordon avec Ella Raines
Sang et or ( body and soul / an affair of the heart ) de Robert Rossen avec Lilli Palmer
DO The Roosevelt story – de Lawrence M. Klee
    Seulement narration
1948La dernière rafale ( the street with no name ) de William Keighley avec Richard Widmark
Bonne à tout faire ( sitting pretty ) de Walter Lang avec Maureen O’Hara
Raccrochez c’est une erreur ( sorry wrong number ) de Anatole Litvak avec Barbara Stanwyck
L’orphelin de la mer ( deep waters ) de Henry King avec Jean Peters
1949Tulsa – de Stuart Heisler avec Susan Hayward
Le prix du silence ( the great Gatsby ) de Elliott Nugent avec Betty Field
It happens every spring – de Lloyd Bacon avec Ray Milland
Du sang sur le tapis vert / Un homme à disparu ( backfire ) de Vincent Sherman avec Viveca Lindfors
1950Les fleurons de ma couronne ( stars in my crown ) de Jacques Tourneur avec Joel McCrea
Le vagabond et les lutins ( saddle tramp ) de Hugo Fregonese avec Wanda Hendrix
La main qui venge ( dark city ) de William Dieterle avec Charlton Heston
Dangereuse mission / Mission spéciale ( Wyoming mail ) de Reginald Le Borg avec Alexis Smith
La loi des bagnards / La loi des brigands ( convicted / one way out ) de Henry Levin avec Glenn Ford
Les dégourdis de la marine / La marine est dans le lac / Jimmy s’en va-t-en guerre (you’re in the navy now ! / U.S.S. Teakettle ) de Henry Hathaway avec Jane Greer
1951The lady from Texas – de Joseph Pevney avec Mona Freeman
La maison dans l’ombre / L’admirable inspecteur Wilson ( on dangerous ground ) de Nicholas Ray avec Ida Lupino
L’étoile du destin ( Lone Star ) de Vincent Sherman avec Ava Gardner
1952Deux durs à cuire ( what price glory ? ) de John Ford avec James Cagney
Le cran d’arrêt ( the turning point / this is dynamite ! ) de William Dieterle avec William Holden
Bas les masques / Du sang à la une ( deadline U.S.A. / deadline ) de Richard Brooks avec Humphrey Bogart
Vocation secrète ( Boots Malone ) de William Dieterle avec Johnny Stewart
1956Les rapaces ( patterns / patterns of power ) de Fielder Cook avec Van Heflin
1957Douze hommes en colère ( twelve angry men ) de Sidney Lumet avec Henry Fonda
1959Le coup de l’escalier ( odds against tomorrow ) de Robert Wise avec Robert Ryan
1961The green Helmet – de Michael Forlong avec Diane Clare
1962Doux oiseau de jeunesse ( sweet bird of youth ) de Richard Brooks avec Paul Newman
    Oscar du meilleur second rôle masculin, USA
1964La reine du Colorado ( the unsinkable Molly Brown ) de Charles Walters avec Debbie Reynolds
1966L’assassin est-il coupable ? / La nuit des assassins ( warning shot ) de Buzz Kulik avec Lillian Gish
Le corrompu / La statue en or massif ( the Oscar ) de Russell Rouse avec Elke Sommer
1967Un cerveau d’un milliard de dollars ( billion dollar brain ) de Ken Russell avec Françoise Dorléac
Prière de ne pas plier ( do not fold, staple, spindle, or mutilate ) de John Howe avec Joe Austin
Pendez les haut et court ( hang’em high ) de Ted Post avec Clint Eastwood
Les troupes de la colère ( wild in the streets ) de Barry Shear avec Shelley Winters
1968Les cinq hors-la-loi ( Firecreek ) de Vincent McEveety avec James Stewart
A time to sing – de Arthur Dreifuss avec Hank Williams Jr.
The violent enemy – de Don Sharp avec Tom Bell
1969The monitors – de Jack Shea avec Keenan Wynn
La route de Salina / Sur la route de Salina ( road to Salina / quando il sole scotta ) de Georges Lautner avec Rita Hayworth
Horreur à volonté ( the Dunwich horror ) de Daniel Haller avec Sandra Dee
Fiche créée le 15 octobre 2005 | Modifiée le 26 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5408 fois
PREVIOUSWallace Beery || Ed Begley || Barbara Bel GeddesNEXT