CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Christopher Reeve
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Eddie Albert



Date et Lieu de naissance : 22 avril 1906 (Rock Island, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 26 mai 2005 (Pacific Palisades, Californie, USA)
Nom Réel : Edward Albert Heimberger

ACTEUR
Image
1950 En plein cirage (the Fuller Brush girl) de Lloyd Bacon avec Lucille Ball, Jeff Donnell & John Litel
Image
1956 Attaque! (attack!) de Robert Aldrich avec Jack Palance, Lee Marvin & Peter van Eyck
Image
1962 L’inconnue du gang des jeux (who’s got the action?) de Daniel Mann avec Lana Turner & Dean Martin
Image
1972 Le brise-cœur (the heartbreak kid) de Elaine May avec Charles Grodin, Cybill Sheperd & Jeannie Berlin

Edward Albert Heimberger naît le 22 avril 1906, à Rock Island, dans l’Illinois (USA). Diplômé de l’Université du Minnesota, il travaille quelques temps comme trapéziste dans un cirque ambulant. Au début des années trente, il se produit comme chanteur dans des cabarets et des night-clubs et anime plusieurs émissions radiophoniques.

Fin 1935, le jeune homme s’installe à New York et tente sa chance comme acteur de théâtre. En Janvier 1936, il décroche un petit rôle dans «O evening star», mis en scène par Leontine Sagan. Puis, quelques mois plus tard, sous le nom de Eddie Albert, il se fait remarquer pour son rôle de Bing Edwards, dans la pièce «Brother Rat», une comédie militaire sur l’Académie des Cadets de Virginie de John Monk Jr. et Fred F. Finklehoffe. En juin de la même année, il participe à l’une des toutes premières émissions télévisée pour la RCA/NBC.

Le cinéma s’intéresse à lui et particulièrement la Warner Bros qui lui signe un contrat de sept ans. En 1938, Eddie Albert reprend son rôle de Bing Edwards dans «Les cadets de Virginie» auprès de Ronald Reagan et Priscilla Lane. Le film est un succès, ce qui incite la Warner à produire son jeune poulain dans plusieurs autres films. Il enchaîne alors avec «Quatre épouses» (1940) de Michael Curtiz; «Brother rat and the baby» (1940) de Ray Enright, la suite des Cadets de Virginie; «Une dépêche pour Reuter» (1941) de William Dieterle et «L’escadrille des aigles» (1942) de Arthur Lubin. En 1943, il s’engage dans l’US Navy. En novembre, il combat vaillamment lors de la bataille de Tarawa, en plein milieu du Pacifique. Pour sa bravoure, il sera décoré de la prestigieuse Etoile de Bronze Militaire.

Après sa démobilisation, Eddie Albert reprend le chemin des studios, mais sa carrière ne décolle pas et il reste cantonné dans des rôles secondaires. Il faut attendre 1953 et sa nomination à l’Oscar du meilleur second rôle masculin, pour «Vacances Romaines» de William Wyler, pour que les studios lui accordent à nouveau leur confiance. Parmi ses prestations suivantes, nous pouvons citer les plus remarquables: le lâche et veule Capitaine Erskine Cooney dans «Attaque !» (1956) de Robert Aldrich, le journaliste sans scrupule Abe Fields dans «Les racines du ciel» (1958) de John Huston, le Colonel Norval Algate Bliss dans «Le combat du capitaine Newman» (1963) de David Miller et Mr Corcoran dans «Le brise-cœur» (1972) de Elaine May, rôle qui lui vaut un prix d’interprétation par la critique américaine.

Mais c’est surtout son incarnation d’Oliver Wendell Douglas dans la fameuse série télévisée «Les verts arpents» de 1965 à 1971, aux côtés de Eva Gabor, qui lui apporte la gloire et la célébrité. Devenu une star du petit écran, il délaisse le cinéma et se consacre essentiellement à la télévision, notamment avec les séries «Switch» de 1975 à 1979 et «Falcon Crest» de 1981 à 1990.

Marié à l’actrice Margo (1917-1985) et père de deux enfants, dont l’acteur Edward Albert, Eddie Albert s’éloigne progressivement de toute vie publique après la mort de Margo. Il meurt emporté par une pneumonie le 26 mai 2005, dans sa propriété de Pacific Palisades, en Californie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1938Les cadets de la Virginie ( brother rat ) de William Keighley avec Priscilla Lane
1939Sur les pointes ( on your toes ) de Ray Enright avec Vera Zorina
Quatre jeunes femmes / Quatre épouses / Rêves d’été ( four wives ) de Michael Curtiz avec Gale Page
1940Brother rat and a baby / Baby be good – de Ray Enright avec Jane Wyman
An angel from Texas – de Ray Enright avec Rosemary Lane
My love came back – de Curtis Bernhardt avec Olivia de Havilland
Femmes adorables ( four mothers ) de William Keighley avec Lola Lane
Une dépêche pour Reuter ( a dispatch from Reuter / this man Reuter ) de William Dieterle avec Edna Best
The great Mr. Nobody – de Benjamin Stoloff avec Joan Leslie
1941Thieves fall out – de Ray Enright avec Jane Darwell
L’amour et la bête ( the wagons roll at night ) de Ray Enright avec Sylvia Sidney
Out of the fog – de Anatole Litvak avec Ida Lupino
CM Breakdowns of 1941 – de ? avec Bette Davis
    Seulement apparition
1942Treat’em rough – de Ray Taylor avec Peggy Moran
L’escadrille des aigles ( eagle squadron ) de Arthur Lubin avec Diana Barrymore
Lady Bodyguard – de William Clemens avec Anne Shirley
1943Ladies’ day – de Leslie Goodwins avec Lupe Velez
CM Screen snapshots series 23, No. 1: Hollywood in uniform – de Ralph Staub avec Gene Autry
    Seulement apparition
Bombardier – de Richard Wallace avec Randolph Scott
1946Strange voyage – de Irving Allen avec Elena Verdugo
Rendez-vous with Annie / Caporal Dolan AWOL – de Allan Dwan avec Gail Patrick
Mariage parfait ( the perfect marriage ) de Lewis Allen avec Loretta Young
Une vie perdue ( smash-up – the story of a woman / smash-up ) de Stuart Heisler avec Susan Hayward
CM Human growth – de ?
    Seulement production
CM Human beginnings – de ?
    Seulement production
1947Hit parade of 47 / High and happy – de Frank McDonald avec Constance Moore
Désir de bonheur ( time out of mind ) de Robert Siodmak avec Phyllis Calvert
Les conquérants du nouveau monde ( unconquered ) de Cecil B. DeMille avec Paulette Goddard
    Scènes coupées au montage – Non crédité
1948Le bourgeois téméraire ( the dude goes West ) de Kurt Neumann avec Gale Storm
Monsieur propose, madame dispose ( you gotta stay happy ) de H.C. Potter avec Joan Fontaine
La chasse aux maris ( every girls should be married ) de Don Hartman avec Diana Lynn
1950En plein cirage ( the Fuller Brush girl / affairs of Sally ) de Lloyd Bacon avec Lucille Ball
Les dégourdis de la marine / La marine est dans le lac / Jimmy s’en va-t-en guerre (you’re in the navy now ! / U.S.S. Teakettle ) de Henry Hathaway avec Jane Greer
1951Folies de Broadway ( meet me after the show ) de Richard Sale avec Betty Grable
1952 DO Actors and sins / Woman of sin – de Ben Hetch & Lee Garmes avec Marsha Hunt
    Seulement apparition
Un amour désespéré ( Carrie ) de William Wyler avec Jennifer Jones
1953Vacances romaines ( roman holiday ) de William Wyler avec Audrey Hepburn
1954Oklahoma ! – de Fred Zinnemann avec Shirley Jones
1955L’héritière de Las Vegas ( the girl rush ) de Robert Pirosh avec Rosalind Russell
Une femme en enfer ( I’ll cry tomorrow ) de Daniel Mann avec Jo Van Fleet
1956Attaque ! ( attack ! ) de Robert Aldrich avec Jack Palance
La petite maison de thé ( the teahouse of the august moon ) de Daniel Mann avec Machiko Kyô
CM Operation teahouse – de avec Marlon Brando
    Seulement apparition
1957Le soleil se lève aussi ( the sun also rises ) de Henry King avec Ava Gardner
La chevauchée du retour ( the ride back ) de Allen Minner avec Anthony Quinn
    Seulement chanson
Le pantin brisé ( the joker is wild / all the way / the joker ) de Charles Vidor avec Mitzi Gaynor
1958Ordre de tuer / Ordre d’exécution ( orders to kill ) de Anthony Asquith avec Lillian Gish
Les racines du ciel ( the roots of heaven ) de John Huston avec Juliette Gréco
Trafiquants d’armes à Cuba ( the gun runners / the gunrunners ) de Don Siegel avec Audie Murphy
DO Disneyland’59 / Kodak presents Disneyland’59 – de Marshall Dirkin & Hamilton Luske avec Harriet Hilliard
    Seulement apparition
1959Un matin comme les autres ( beloved infidel ) de Henry King avec Deborah Kerr
1960Madison Avenue – de H. Bruce Humberstone avec Eleanor Parker
1961Les blouses blanches ( the young doctors ) de Phil Karlson avec Fredric March
Le jour le plus long ( the longest day ) de Bernhard Wicki, Ken Annakin, Andrew Marton & Gerd Oswald avec Robert Mitchum
1962L’inconnue du gang des jeux ( who’s got the action ? ) de Daniel Mann avec Lana Turner
Le grand retour ( miracle of the white stallions / flight of the white stallions ) de Arthur Hiller avec Lilli Palmer
1963The two little bears – de Randall Hood avec Jane Wyatt
Le combat du capitaine Newman ( captain Newman, M.D. ) de David Miller avec Angie Dickinson
1964 CM The secret of the sixties – de Herk Harvey avec Anita Bryant
    Seulement apparition
The party’s over – de Guy Hamilton avec Ann Lynn
1966Frontière chinoise ( 7 women / seven women ) de John Ford avec Anne Bancroft
1972Le brise-cœur ( the heartbreak kid ) de Elaine May avec Cybill Sheperd
    Prix NSFC du meilleur second rôle masculin par la société nationale des critiques de cinéma, USA
1973Plein la gueule ( the longest yard / the mean machine ) de Robert Aldrich avec Burt Reynolds
Un silencieux au bout du canon ( McQ ) de John Sturges avec John Wayne
1974Le pot de vin ( the take ) de Robert Hartford-Davis avec Frankie Avalon
La montagne ensorcelée ( escape to witch mountain ) de John Hough avec Ray Milland
1975La pluie du diable ( the devil’s rain ) de Robert Fuest avec Ernest Borgnine
C.A.S.H, l’infirmière de la compagnie casse-cou ( whiffs / C.A.S.H. / W.H.I.F.F.S. ) de Ted Post avec Jennifer O’Neill
La cité des dangers ( Hustle ) de Robert Aldrich avec Catherine Deneuve
1976Les flics aux trousses ( moving violation ) de Charles S. Dubin avec Kay Lenz
1977Birch interval – de Delbert Mann avec Anne Revere
1978Airport 80 ( the Concorde : Airport’79 / airport’79 / airport’ 80 : The Concorde / the Concorde affair / the Concorde / S.O.S. Concorde ) de David Lowell Rich avec Sylvia Kristel
1979Un flic de choc ( the border / the blood barrier / border cop ) de Christopher Leitch avec Telly Savalas
1980Foolin’around – de Richard T. Heffron avec Annette O’Toole
How to beat the high co$t of living – de Robert Scheerer avec Jessica Lange
1981Gabrielle ( yesterday / scoring / this time forever / the victory ) de Larry Kent avec Cloris Leachman
Ça passe ou ça casse ( take this job and shove it ) de Gus Trikonis avec Barbara Hershey
1982Yes, Giorgio – de Franklin J. Schaffner avec Luciano Pavarotti
The act / Bless’em all – de Sig Shore avec Jill St. John
1983Dreamscape, l’aventure est au bout du rêve / Les aventurier du rêve perdu ( dreamscape ) de Joseph Ruben avec Dennis Quaid
1984Head office – de Ken Finkleman avec Danny DeVito
1985Toubib Academy numéro un ( Stitches ) de Rod Holcomb avec Susanne Wasson
1986Turnaround – de Ola Solum avec Gayle Hunnicutt
1987Brenda Starr – de Robert Ellis Miller avec Brooke Shields
1988The big picture – de Christopher Guest avec Kevin Bacon
1994 CM Headless ! – de Lawrence Guterman
DO Death Valley memories – de Ted Faye
    Seulement voix & narration
Fiche créée le 16 octobre 2005 | Modifiée le 12 novembre 2016 | Cette fiche a été vue 7495 fois
PREVIOUSHans Albers || Eddie Albert || Edward AlbertNEXT