CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Maria Casares
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edmund Goulding



Date et Lieu de naissance : 20 mars 1891 (Londres, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 24 décembre 1959 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Edmund Goulding

REALISATEUR

Fils d’un boucher, Edmund Goulding voit le jour le 20 mars 1891, à Londres, capitale de l’Empire Britannique de la Reine Victoria. Dès son adolescence, il débute sur les scènes anglaises. Après la guerre de 1914-1918, il émigre aux USA. Il reprend le théâtre à New York et acquiert rapidement une solide réputation d’auteur-interprète.

Il signe aussi plusieurs scénarii et aborde ainsi tous les sujets sur la société américaine. Edmund Goulding écrit pour des cinéastes aussi différents que Robert Z. Leonard, Victor Fleming et Henry King. En 1925, la Metro-Goldwyn-Mayer lui confie sa première réalisation: «Poupées de théâtre» avec Constance Bennett. Réalisateur sensible et cultivé, il contribue à la découverte de la future star Joan Crawford avec le film précédemment cité et «Paris» (1926), puis il dirige la grande Greta Garbo dans «Anna Karénine» (1927). En 1929, Gloria Swanson le fait engager pour écrire et réaliser son premier film parlant «L’intruse». En 1931, il épouse la danseuse Marjorie Moss qui le laissera veuf quatre ans plus tard. Par la suite, il connaîtra plusieurs relations amoureuses, aussi bien avec des femmes qu’avec de jeunes hommes, mais il ne se remariera jamais.

Au cours des années trente, Edmund Goulding devient rapidement l’un des cinéaste préférés des vedettes hollywoodiennes: Douglas Fairbanks pour «Pour décrocher la lune» (1930), Nancy Carroll pour «L’ange de la nuit» (1931) et Marion Davies pour «Blondies of the Follies» (1932). En 1932, il rassemble tous les plus grands acteurs de la MGM dans «Grand Hôtel». Cette production décroche l’Oscar du meilleur film et lui vaut de diriger l’épouse de Irving Thalberg (directeur du studio): Norma Shearer, dans «Riptide» (1934). Le film est un échec, Goulding quitte la MGM pour la Warner Bros. En 1937, il dirige Bette Davis pour la première fois dans «Une certaine femme». Il retrouvera l’actrice à trois reprises, notamment dans le magnifique «Victoire sur la nuit» (1939) également avec Humphrey Bogart et qui reste sans conteste son meilleur film.

Au cours des années quarante, Edmund Goulding travaille sur des films ambitieux qui rencontrent rarement la faveur du public. En 1946, il renoue avec le succès avec «Le fil du rasoir», un drame d’après l’œuvre littéraire homonyme de Somerset Maugham, magistralement interprété par Gene Tierney et Tyrone Power. L’année suivante, il retrouve Tyrone dans «Le charlatan». En 1949, il se lance dans la comédie avec «Si ma femme savait ça» avec Linda Darnell.

Edmund Goulding termine sa carrière avec «Cinq mariages à l’essai» (1952), une comédie légère interprétée par Ginger Rogers et Marilyn Monroe. Cette dernière sera suivie par trois productions moins réussies: «Down among the Sheltering Palms» (1953) avec Jane Greer, «L’enfant du divorce» (1956) où il retrouve Ginger Rogers et «Mardis gras» (1958) avec le jeune chanteur Pat Boone.

Malade depuis plusieurs mois, Edmund Goulding se suicide la veille de Noël 1959, à son domicile de Los Angeles. Son corps repose désormais au Forest Lawn Memorial Park de Glendale, en Californie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1911Henry VIII – de William G.B. Barker avec Arthur Bourchier
    Seulement interprétation
1916The quest of life – de Ashley Miller avec Florence Walton
    Seulement pièce & scénario
1917The silent partner – de Marshall Neilan avec Blanche Sweet
    Seulement sujet & scénario
1918The ordeal of Rosetta – de Emile Chautard avec Alice Brady
    Seulement sujet & scénario
The imp – de Robert Ellis avec Elsie Janis
    Seulement sujet & scénario
The perfect lover – de Ralph Ince avec Lucille Lee Stewart
    Seulement scénario
The glorious lady – de George Irving avec Olive Thomas
    Seulement sujet & scénario
A regular girl – de James Young avec Matt Moore
    Seulement scénario
Sealed hearts – de Ralph Ince avec Ethel Kingsley
    Seulement sujet & scénario
A daughter of two worlds – de James Young avec Norma Talmadge
    Seulement scénario
1920Madonnas and men – de B.A. Rolfe avec Anders Randolf
    Seulement sujet & scénario
The dangerous paradis – de William P.S. Earle avec Louise Huff
    Seulement sujet & scénario
The sin that was his – de Hobart Henley avec Lucy Cotton
    Seulement scénario
1921The devil – de James Young avec George Arliss
    Seulement sujet & scénario
A man of stone – de George Archainbaud avec Betty Howe
    Seulement sujet & scénario
Quand une maman pleure / David l’endurant ( tol’able David ) de Henry King avec Gladys Hulette
    Seulement scénario
Dangerous toys – de Samuel R. Bradley avec Marguerite Clayton
    Seulement scénario
Les trois revenants ( three live ghost ) de George Fitzmaurice avec Norman Kerry
    Seulement interprétation
1922Au Paon ( Peacock Alley ) de Robert Z. Leonard avec Mae Murray
    Seulement scénario
Le septième jour ( the seventh day ) de Henry King avec Richard Barthelmess
    Seulement scénario
Fascination – de Robert Z. Leonard avec Creighton Hale
    Seulement sujet & scénario
La rose de Broadway ( Broadway Rose ) de Robert Z. Leonard avec Monte Blue
    Seulement sujet & scénario
La rencontre ( till we meet again ) de Christy Cabanne avec Norman Kerry
    Seulement scénario
1923Furie ( fury ) de Henry King avec Dorothy Gish
    Seulement sujet & scénario
Le châle aux fleurs de sang ( the bright shawl ) de John S. Robertson avec Robert Ellis
    Seulement scénario
Dark secrets – de Victor Fleming avec Dorothy Dalton
    Seulement sujet & scénario
La folie du jazz ( jazzmania ) de Robert Z. Leonard avec Rod La Rocque
    Seulement sujet & scénario
Bright lights of Broadway – de Webster Campbell avec Doris Kenyon
    Seulement scénario
Tiger Rose – de Sidney Franklin avec Leonor Ulric
    Seulement adaptation & scénario
Heroes of the street – de William Beaudine avec Marie Prevost
    Seulement scénario
1924The man who came back – de Emmett J. Flynn avec Dorothy Mackaill
    Seulement scénario
Dante’s inferno – de Henry Otto avec Gloria Grey
    Seulement scénario
Gerald Granston’s lady – de Emmett J. Flynn avec Alma Rubens
    Seulement scénario
Dansons ! ( the dancers ) de Emmett J. Flynn avec George O’Brien
    Seulement scénario
1925The scarlet honeymoon – de Alan Hale avec Shirley Mason
    Seulement sujet & scénario
Sun-up – de Edmund Goulding avec Pauline Starke
    + adaptation & scénario
Havoc – de Rowland V. Lee avec Madge Bellamy
    Seulement scénario
The beautiful city – de Kenneth S. Webb avec William Powell
    Seulement sujet & scénario
The fool – de Harry F. Millarde avec Anne Dale
    Seulement scénario
Poupées de théâtre ( Sally, Irene and Mary ) de Edmund Goulding avec Constance Bennett
    + scénario
DO 1925 studio tour – de ? avec Tod Browning
    Seulement apparition
1926La soif de vivre ( dancing mothers ) de Herbert Brenon avec Clara Bow
    Seulement pièce & scénario
Paris – de Edmund Goulding avec Joan Crawford
    + scénario
La femme aux diamants ( women love diamonds ) de Edmund Goulding avec Lionel Barrymore
    + scénario
1927Anna Karénine ( Anna Karenina / love ) de Edmund Goulding avec Greta Garbo
    + production
1928La reine Kelly ( queen Kelly ) de Erich von Stroheim avec Seena Owen
    Seulement scénario & réalisation de quelques scènes – Non crédité
Happiness ahead – de William A. Seiter avec Colleen Moore
    Seulement sujet & scénario
Au fil de la vie ( a lady of chance ) de Robert Z. Leonard avec Norma Shearer
    Seulement adaptation
1929L’intruse ( the trespasser ) de Edmund Goulding avec Gloria Swanson
    + scénario, lyriques & production
The Broadway melody – de Harry Beaumont avec Anita Page
    Seulement sujet & scénario
Peacock Alley – de Marcel de Sano avec Mae Murray
    Seulement scénario
1930The grand parade – de Fred C. Newmeyer avec Helen Twelvetrees
    Seulement apparition, musique, chansons, scénario & production
Paramount on parade – de Edmund Goulding, Ernst Lubitsch, Otto Bower, Dorothy Arzner, A. Edward Sutherland, Victor Heerman, Rowland V. Lee, Edwin H. Knoff, Lothar Mendes, Victor Schertzinger & Frank Tuttle avec Jean Arthur
Voleuse / Vacances du diable ( the devil’s holiday ) de Edmund Goulding avec Nancy Carroll
    + musique, sujet & scénario
Les anges de l’enfer ( hell’s angels ) de Howard Hughes avec Jean Harlow
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
Pour décrocher la lune ( reaching for the moon ) de Edmund Goulding avec Douglas Fairbanks
    + scénario
Quelle veuve ! ( what a widow ! ) de Allan Dwan avec Owen Moore
    Seulement musique
1931L’ange de la nuit / Ange de la nuit ( night angel ) de Edmund Goulding avec Fredric March
    + scénario & musique
La fiesta del diablo – de Adelqui Migliar avec Manuel Russell
    Seulement sujet
En kvinnas morgondag – de Gustaf Bergman avec Mathias Taube
    Seulement sujet
Les vacances du diable – de Alberto Cavalcanti avec Marcelle Chantal
    Seulement sujet
La vacanza del diavolo – de Jack Salvatori avec Carmen Boni
    Seulement sujet
Sonntag des lebens – de Leo Mittler avec Camilla Horn
    Seulement sujet
1932Grand Hôtel ( Grand Hotel ) de Edmund Goulding avec John Barrymore
La reine des girls ( Blondie of the follies ) de Edmund Goulding avec Marion Davies
Une femme survint ( flesh ) de John Ford avec Wallace Beery
    Seulement sujet & scénario
Un mauvais garçon ( no man of her own ) de Wesley Ruggles avec Carole Lombard
    Seulement sujet & scénario
1934Hollywood party – de Roy Rowland avec Stan Laurel
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
Quand une femme aime ( riptide ) de Edmund Goulding avec Norma Shearer
    + scénario
1935La femme errante ( the flame within ) de Edmund Goulding avec Ann Harding
    + scénario & production
1937La patrouille de l’aube ( the dawn patrol ) de Edmund Goulding avec Errol Flynn
Une certaine femme ( that certain woman ) de Edmund Goulding avec Bette Davis
    + scénario
La femme errante ( white banners ) de Edmund Goulding avec Jackie Cooper
1939Victoire sur la nuit ( dark victory ) de Edmund Goulding avec Ronald Reagan
La vieille fille ( the old maid ) de Edmund Goulding avec Miriam Hopkins
Nous ne sommes pas seuls ( we are not alone ) de Edmund Goulding avec Paul Muni
1940Two girls on Broadway / Choose your partner – de S. Sylvan Simon avec Lana Turner
    Seulement sujet & scénario
Voyage sans lendemain / Voyage sans retour ( ’til we meet again ) de Edmund Goulding avec Merle Oberon
1941Le grand mensonge ( the great lie ) de Edmund Goulding avec Mary Astor
1942Et la vie recommence ( forever and a day ) de René Clair, Edmund Goulding, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke, Victor Saville, Robert Stevenson & Herbert Wilcox avec Charles Laughton
    + production
1943Tessa la nymphe au cœur fidèle ( the constant nymph ) de Edmund Goulding avec Joan Fontaine
Claudia – de Edmund Goulding avec Dorothy McGuire
1945Flight from Folly – de Herbert Mason avec Patricia Kirkwood
    Seulement sujet & scénario
1946L’emprise ( of human bondage ) de Edmund Goulding avec Eleanor Parker
Le fil du rasoir ( the razor’s edge ) de Edmund Goulding avec Gene Tierney
    + musique & chansons
1947Le charlatan ( Nightmare Alley ) de Edmund Goulding avec Tyrone Power
L’extravagante Miss Pilgrim ( the shocking Miss Pilgrim ) de George Seaton avec Betty Grable
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1949Si ma femme savait ça / Si ma moitié savait ça ( everybody does it ) de Edmund Goulding avec Linda Darnell
1950La bonne combine ( Mister 880 ) de Edmund Goulding avec Burt Lancaster
1952Cinq mariages à l’essai ( we’re not married ! ) de Edmund Goulding avec Ginger Rogers
Down among the Sheltering Palms / Friendly island – de Edmund Goulding avec Jane Greer
1956L’enfant du divorce ( teenage rebel ) de Edmund Goulding avec Michael Rennie
    + scénario, musique & chansons
1958Mardis gras – de Edmund Goulding avec Pat Boone
Fiche créée le 24 octobre 2005 | Modifiée le 5 août 2016 | Cette fiche a été vue 6807 fois
PREVIOUSHarold Gould || Edmund Goulding || Robert GouletNEXT