CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Georges Bever
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edouard Delmont



Date et Lieu de naissance : 5 décembre 1883 (Marseille, France)
Date et Lieu de décès : 22 novembre 1955 (Cannes, France)
Nom Réel : Edouard Marius Autran

ACTEUR
Image
1936 César – de Marcel Pagnol avec Raimu, Orane Demazis, Fernand Charpin et Pierre Fresnay
Image
1938 La femme du boulanger – de Marcel Pagnol avec Raimu, Ginette Leclerc & Fernand Charpin
Image
1943 Le val d’enfer – de Maurice Tourneur avec Ginette Leclerc & Gabriel Gabrio
Image
1954 Les lettres de mon moulin – de Marcel Pagnol avec Pierrette Bruno, Michel Galabru & Henri Arius

Un physique sec, un visage anguleux et émacié, une voix traînante et expressive, un jeu sobre tel apparaît Edouard Delmont, second rôle attachant du cinéma français qui a promené sa silhouette lasse dans plus de 90 films entre 1931 et 1954. Il naît à Marseille, le 5 décembre 1893, et travaille comme ouvrier métallo mais il est surtout attiré par la magie du théâtre (d’abord comme régisseur et administrateur de tournées puis comme acteur dès 1930) et de music-hall où il monte un numéro comique. Il fait partie de cette mouvance marseillaise montée à Paris et regroupée autour de Marcel Pagnol.

Edouard Delmont va jouer dans nombre de ses films en commençant par la célèbre trilogie de «Marius» (1931), «Fanny» (1932) et «César» (1936) dans laquelle Raimu le traite de «médecin des chèvres» au cours de la scène inoubliable de partie de cartes. On le retrouve ensuite dans «Angèle» (1934) avec Orane Demazis, «Regain» (1937) avec Fernandel, «La femme du boulanger» (1938) avec Raimu et Ginette Leclerc, «Manon des sources» (1952) avec Jacqueline Pagnol et «Les lettres de mon moulin» (1954) d’après Alphonse Daudet dans lequel il compose un savoureux maître Cormille. Delmont interprète, par ailleurs, deux autres personnages du célèbre écrivain, l’abbé Germaine dans «Le petit chose» (1938) de Maurice Cloche et le berger Balthazar dans «L’arlésienne» (1941) de Marc Allégret.

Outre Marcel Pagnol, Edouard Delmont croise la route d’autres grands cinéastes comme Jean Grémillon pour «L’étrange Monsieur Victor» (1938) ou il retrouve une fois de plus Raimu, Jacques Becker pour «Ali baba et les quarante voleurs» (1954) aux côtés d’un autre «grand» de Marseille, Fernandel, Jean Renoir, pour «Toni» (1934) avec Charles Blavette et «La Marseillaise» (1937) ou Léonide Moguy pour le méconnu «Déserteur» (1939) dans lequel il interprète le père de Jean Pierre Aumont. Enfin, Delmont réussit à sortir de ses emplois «marseillais», du ciel bleu, du soleil et des cigales pour des contrées moins hospitalières comme Le Havre dans «Quai des brumes», chef-d’œuvre de Marcel Carné dans lequel il interprète l’inoubliable Panama, le patron de bistrot, aux côtés de Jean Gabin et Michèle Morgan. On le voit également interpréter un vieillard au bout du rouleau dans «Le val d’enfer» (1943) de Maurice tourneur et un évêque dans «La fiancée des ténèbres» (1944) de Serge de Poligny. Il tourne aussi des divertissements honorables: «Hercule» (1937) de Alexandre Esway et Carlo Rim, ou «Berlingot» (1939) de Fernand Rivers, avec Fernandel dans les rôles-titres. Mais à côté de ses rôles avec des grands metteurs en scène, il est aussi l’interprète de films réalisés par des réalisateurs peu conventionnels comme André Hugon pour «Le héros de la Marne» (1939).

Cette alternance brouille donc les pistes pour brosser le portrait de Edouard Delmont mais il faut reconnaître qu’il sut user de son physique, guidé par l’amour du cinéma, pour jouer des personnages excentriques ou pathétiques. Il a ainsi tout joué et on ne peut que regretter qu’il n’ait pas eu la carrière d’un Fernandel ou d’un Raimu, n’étant souvent que leur faire-valoir dans d’aimables seconds rôles alors que, parfois, en une seule scène il a su donner toute sa densité et son vécu, comme dans «Adieu Léonard» (1943) de Pierre Prévert ou «Juliette ou la clé des songes» (1950) de Marcel Carné. Il est mort à Cannes, dans un quasi-anonymat, le 22 novembre 1955.

© Daniel CHOCRON

copyright
1931Marius – de Alexander Korda avec Pierre Fresnay
Mam’zelle Nitouche – de Marc Allégret avec Edwige Feuillère
Mardi gras – de Pierre Weill avec Anna Lefeuvrier
Le marchand de sable / El Guelmouna, marchand de sable – de André Hugon avec Suzanne Christy
1932Fanny – de Marc Allégret avec Fernand Charpin
CM Amour et biceps – de Frank Windrow avec Nina Hegen
1933Au pays du soleil – de Robert Péguy avec Henri Alibert
Roger la honte – de Gaston Roudès avec Marcel Maupi
L’illustre Maurin – de André Hugon avec Antonin Berval
Chourinette – de André Hugon avec Frédéric Duvallès
CM Le gros lot de Cornembuis – de André Hugon avec Régine Paris
1934Angèle – de Marcel Pagnol avec Orane Demazis
Le train de huit heures quarante-sept – de Henry Wulschleger avec Bach
Toni – de Jean Renoir avec Charles Blavette
Les bleus de la marine – de Maurice Cammage avec Suzanne Dehelly
1936Romarin – de André Hugon avec Robert Le Vigan
César – de Marcel Pagnol avec Raimu
Blanchette – de Pierre Caron avec Marie Bell
CM Joseph tu m’énerves ! – de Georges Winter avec Albert Dinan
1937L’étrange Monsieur Victor – de Jean Grémillon avec Madeleine Renaud
Franco de port – de Dimitri Kirsanoff avec Paul Azaïs
Regain – de Marcel Pagnol avec Gabriel Gabrio
Hercule / l’incorruptible – de Alexandre Esway & Carlo Rim avec Gaby Morlay
Le chanteur de minuit – de Léo Joannon avec Corinne Luchaire
La Marseillaise – de Jean Renoir avec Lise Delamare
Balthazar – de Pierre Colombier avec Danièle Parola
Les secrets de la Mer Rouge – de Richard Pottier avec Harry Baur
1938La femme du boulanger – de Marcel Pagnol avec Ginette Leclerc
Quai des brumes / Le quai des brumes – de Marcel Carné avec Michèle Morgan
Le petit chose – de Maurice Cloche avec Arletty
Firmin le muet de Saint-Fiacre – de Jacques Séverac avec Colette Darfeuil
Farinet ou l’or dans la montagne – de Max Haufler avec Jean-Louis Barrault
1939Le héros de la Marne / La famille Lefrançois / Jean Lefrançois, le héros de la Marne – de André Hugon avec Germaine Dermoz
Berlingot et compagnie / Berlingot et Cie – de Fernand Rivers avec Fernandel
Le déserteur / Je t’attendrai – de Léonide Moguy avec Jean-Pierre Aumont
Le club des fadas – de Emile Couzinet avec Alida Rouffe
Le paradis des voleurs / Avec les chevaux de bois / Escapade – de L.C. Marsoudet avec Paulette Dubost
L’héritier des Mondésir – de Albert Valentin avec Elvire Popesco
1940La nuit merveilleuse – de Jean-Paul Paulin avec Fernandel
Trois argentins à Montmartre – de André Hugon avec Pierre Brasseur
Notre Dame de la Mouise – de Robert Péguy avec Odette Joyeux
Parade en sept nuits – de Marc Allégret avec Micheline Presle
Un chapeau de paille d’Italie – de Maurice Cammage avec Josseline Gaël
Soyez les bienvenus – de Jacques de Baroncelli avec André Lefaur
1941L’Arlésienne – de Marc Allégret avec Gaby Morlay
Le soleil a toujours raison – de Pierre Billon avec Tino Rossi
Une femme dans la nuit – de Edmond T. Gréville avec Claude Dauphin
Une vie de chien – de Maurice Cammage avec Thérèse Dorny
1942Simplet – de Fernandel & Carlo Rim avec Andrex
Cap au large – de Jean-Paul Paulin avec Robert Lynen
Feu sacré – de Maurice Cloche avec Viviane Romance
Port d’attache – de Jean Choux avec René Dary
Picpus / Signé Picpus – de Richard Pottier avec Albert Préjean
La bonne étoile – de Jean Boyer avec Fernandel
Steibruch – de Sigfrit Steiner avec Maria Schell
1943Mon amour est près de toi – de Richard Pottier avec Mona Goya
Adieu Léonard / La bourse ou la vie – de Pierre Prévert avec Charles Trénet
Le val d’enfer – de Maurice Tourneur avec Gabriel Gabrio
La collection Ménard – de Bernard-Roland avec Suzy Prim
L’île d’amour – de Maurice Cam avec Tino Rossi
1944La fiancée des ténèbres – de Serge de Poligny avec Line Noro
1945Solita de Cordoue – de Willy Rozier avec Blanchette Brunoy
L’affaire du Grand Hôtel – de André Hugon avec Noël Roquevert
La guardian – de Jean de Marguenat avec Loleh Bellon
1946La nuit sans fin – de Jacques Séverac avec Ginette Leclerc
Ploum, ploum, tra-la-la – de Robert Hennion avec George Milton
La renégate – de Jacques Séverac avec Louise Carletti
1947Le destin exécrable de Guillemette Babin – de Guillaume Radot avec Germaine Kerjean
Le dessous des cartes – de André Cayatte avec Serge Reggiani
Colomba – de Emile Couzinet avec Jacques Louvigny
1948Bagarres – de Henri Calef avec Maria Casarès
L’école buissonnière – de Jean-Paul Le Chanois avec Bernard Blier
Le grand cirque – de Georges Péclet avec Pierre Cressoy
Les eaux troubles – de Henri Calef avec Marcel Mouloudji
Deux amours – de Richard Pottier avec Louise Sylvie
Tabusse – de Jean Gehret avec Rellys
1949L’homme qui revient de loin – de Jean Castanier avec Annabella
La belle que voilà – de Jean-Paul Le Chanois avec Michèle Morgan
L’auberge du péché – de Jean de Marguenat avec Jean-Pierre Kérien
1950Juliette ou la clé des songes – de Marcel Carné avec Gérard Philipe
Trafic sur les dunes – de Jean Gourguet avec Suzy Prim
1951Au pays du soleil – de Maurice de Canonge avec Véra Norman
La table aux crevés – de Henri Verneuil avec Maria Mauban
Eternel espoir – de Max Joly avec Michel Ardan
Monsieur Octave – de Maurice Téboul avec Robert Seller
1952Ce coquin d’Anatole – de Emile Couzinet avec Paul Azaïs
Son dernier Noël – de Jacques Daniel-Norman avec Mado Robin
L’appel du destin – de Georges Lacombe avec Roberto Benzi
Le retour de Don Camillo – de Julien Duvivier avec Fernandel
Manon des sources – de Marcel Pagnol avec Milly Mathis
1953La pensionnaire ( la spiaggia ) de Alberto Lattuada avec Martine Carol
La caraque blonde – de Jacqueline Audry avec Roger Pigaut
1954Le mouton à cinq pattes – de Henri Verneuil avec Dario Moreno
Les lettres de mon moulin – de Marcel Pagnol avec Pierrette Bruno
    Segment « Le secret de Maître Cornille »
Ali Baba et les quarante voleurs / Ali Baba – de Jacques Becker avec Henri Vilbert
Fiche créée le 12 mai 2009 | Modifiée le 30 décembre 2014 | Cette fiche a été vue 4899 fois
PREVIOUSSuzanne Delmas || Edouard Delmont || Alain DelonNEXT