CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Betty Garrett
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edvin Adolphson



Date et Lieu de naissance : 25 février 1893 (Furingstadt, Suède)
Date et Lieu de décès : 31 octobre 1979 (Stockholm, Suède)
Nom Réel : Edvin Adolphson

ACTEUR
Image
1939 Une seule nuit (en enda natt) de Gustaf Molander avec Ingrid Bergman, Aino Taube & Olof Sandborg
Image
1950 Quand l’amour arrive au village (när kärleken kom till byn) de Arne Mattsson avec Ingrid Thulin
Image
1952 Le ton dur (hård klang) de Arne Mattsson avec Victor Sjöström, John Elfström & Margit Carlqvist
Image
Goda vänner, trogna grannar – de Torgny Anderberg avec Anita Björk, George Fant & Gunnel Lindblom

Edvin Adolphson naît le 25 février 1893, à Furingstadt, dans la région des Östergötlands du Royaume de Suède. Fils d’un forgeron, il passe sa jeunesse à Norrkoeping et débute sur scène, au petit théâtre de cette même ville, en 1912. Quelques années plus tard, il joue pour le Lorensbergsteatern de Göteborg, puis au Vasateatern et à l’Oscarsteatern de Stockholm.

En 1818, Edvin Adolphson entame sa carrière cinématographique sous la direction du grand cinéaste Mauritz Stiller dans «Leur premier né». Dans les années vingt, il se forge une solide réputation d’acteur en travaillant avec les plus grands maîtres du cinéma nordique, tels que: Victor Sjöström pour «La charrette fantôme» (1920), «La maison cernée» (1921), «L’épreuve du feu» (1922); John W. Brunius pour «Gyurkovicsarna» (1920) et cinq autres productions; Gustaf Molander pour «La tutelle de Thomas Graal» (1922) et «La farce pascale du policier Paulus» (1924) et une nouvelle fois avec Mauritz Stiller pour «Les émigrés» (1921). En 1923, il obtient son premier succès personnel dans «Friaren från landsvägen» de Sigurd Wallén. Parallèlement, sur les planches, il joue toutes les grandes pièces classiques, se spécialisant dans les grands rôles shakespeariens.

En 1929, vedette incontestée des écrans suédois, il passe à la réalisation avec «Säg det i toner», co-signé avec Julius Jaenson, un des premiers films sonores européens. Pendant les années trente, Edvin se partage entre l’interprétation, la direction et l’écriture de scénarii. Comme acteur, il apparaît aux côtés des plus grandes vedettes scandinaves: Gösta Ekman dans «Chère famille» (1933), «Johan Ulfstjerna» (1936) et Lars Hanson dans «Du côté du soleil» (1936). Comme réalisateur, il contribue largement à la découverte de Ingrid Bergman en lui offrant un joli rôle dans «Le conte du Pont au Moine» en 1934.

Par la suite, Edvin Adolphson réalise encore deux films (en 1946 et 1947) et multiplie les interprétations dans des dizaines de productions. Parmi ses plus grands rôles, nous pouvons citer: le général dans «General von Döbeln» (1942) d’Olof Molander, Matteo Carotti dans «Flottans kavaljerer» (1948) de Gustav Edgren, le général Jakob dans «Giftas» (1955) d’Anders Henrikson et le père de Bibi Andersson dans «Jour de noces» (1960) de Kenne Fant. En 1955, il offre une interprétation magistrale dans le rôle du roi, pour une adaptation télévisée très réussie de «Hamlet» d’après Shakespeare.

Dans les années soixante, Edvin Adolphson s’éloigne progressivement du cinéma et se consacre essentiellement au théâtre. Il apparaît une dernière fois sur le grand écran en 1964, dans «Bröllopsbesvär» avec Jarl Kulle et pour le petit écran, en 1968, dans «Markurells i Wadköping», une nouvelle adaptation d’un scénario de Gustaf Molander.

Après plus de soixante ans d’une carrière exemplaire, Edvin Adolphson, atteint de cécité, se retire définitivement de la vie publique. Marié à quatre reprises et père de nombreux enfants, dont le chanteur et poète Olle Adolphson et l’actrice Kristina Adolphson, il s’éteint discrètement le 31 octobre 1979 à Stockholm, en Suède.

© Philippe PELLETIER

copyright
1918Leur premier-né ( Thomas Graals bästa barn ) de Mauritz Stiller avec Axel Nilsson
1920Maître Samuel ( mästerman ) de Victor Sjöström avec Concordia Selander
Gyurkovicsarna – de John W. Brunius avec Nils Asther
La charrette fantôme ( körkarlen ) de Victor Sjöström avec Astrid Holm
1921Les émigrés ( de landsflyktige ) de Mauritz Stiller avec Carl Nissen
En vildfågel – de John W. Brunius avec Pauline Brunius
La maison cernée ( det omringade huset ) de Victor Sjöström avec Meggie Albanesi
1922L’épreuve du feu ( vem dömer ) de Victor Sjöström avec Tore Svennberg
Anderssonskans Kalle på nya upptåg – de Sigurd Wallén avec Gösta Alexandersson
Kärleckens ögon – de John W. Brunius avec Karen Winther
La tutelle de Thomas Graal ( Thomas Graals myndling ) de Gustaf Molander avec Einar Axelsson
1923Friaren från landsvägen – de Sigurd Wallén avec Jenny Hasselqvist
Andersson, Pettersson och Lundström – de Carl Barcklind avec Tor Weijden
Där fyren blinkar – de Ivar Kåge avec Magda Holm
1924Sten Stensson Stéen från Eslöv – de Elis Ellis avec Helga Cerlsson
La farce pascale du policier Paulus ( Polis Paulus’ påskasmäll / spritsmuglerne ) de Gustaf Molander avec Harald Madsen
1925Karl XII – de John W. Brunius avec Mona Mårtenson
Karl XII, dell II – de John W. Brunius avec Augusta Lindberg
Flygande holländaren / Der fliegende holländer – de Karin Swénström avec Edit Rolf
Vers l’Orient ( till österland ) de Gustaf Molander avec Lars Hanson
1926Fänrik Ståls sägner : Del 1 – de John W. Brunius avec Olga Andersson
Fänrik Ståls sägner : Del 2 – de John W. Brunius avec Olga Andersson
Elle, la seule ( hon, den enda ) de Gustaf Molander avec Alphons Fryland
1927Lèvres closes ( förseglade läppar ) de Gustaf Molander avec Sandra Milovanoff
Bröllopet i Bränna – de Erik A. Petschler avec Mona Mårtenson
1928Janssons frestelse – de Sigurd Wallén avec Margita Alfvén
Gustav Wasa del I – de John W. Brunius avec John Ericsson
Gustav Wasa del II – de John W. Brunius avec Gösta Ekman
1929Le triomphe du cœur ( hjärtats triumf / the triumph of the heart / die verführerin ) de Gustaf Molander avec Lissy Arna
Säg det i toner – de Edvin Adolphson & Julius Jaenson avec Björn Berglund
1930Vi två – de John W. Brunius avec Margit Manstad
Ohé ! Le bateau ! ( skepp ohoj ! ) de Gustaf Edgren avec Brita Appelgren
När rosorna slå ut – de Edvin Adolphson avec Karin Swanström
    Seulement réalisation & scénario
1931Brokiga blad – de Edvin Adolphson & Valdemar Dalquist avec Lili Ziedner
    + scénario
Längtan till havet – de Alexander Korda & John W. Brunius avec Inga Tidblad
I bönhuset – de Edvin Adolphson
    Seulement réalisation
Isabella – de Edvin Adolphson
    Seulement réalisation
Generalen – de Gustaf Bergman avec Karin Swanström
Tango – de Gösta Hellström avec Sture Lagerwall
Faderväll – de
1932Amour et escroquerie ( kärlek och kassabrist ) de Gustaf Molander avec Ruth Stevens
Skråköpings rundradio inviges – de Edvin Adolphson
    + scénario
Modärna fruar – de Edvin Adolphson avec Elsa Carlsson
    + scénario
Halvvägs till himlen – de Rune Carlsten & Stellan Windrow avec Elisabeth Frisk
1933Chère famille ( kära släkten ) de Gustaf Molander avec Gösta Ekman
Vad veta väl männen ? – de Edvin Adolphson avec Anders De Wahl
    Seulement réalisation & scénario
Aventure dans l’Atlantique ( Atlantäventyret ) de Edvin Adolphson & Lorens Marmstedt avec John Ekman
1934Sången om den eldröda blomman – de Per-Axel Branner avec Gertrud Pålsson-Wettergren
Le conte du Pont au Moine ( munkbrogreven ) de Edvin Adolphson avec Valdemar Dahlquest
1935Flickornas Alfred – de Edvin Adolphson avec Maria Schildknecht
    Seulement réalisation & scénario
Voyage de noces ( bröllopsresan ) de Gustaf Molander avec Anne-Marie Brunius
Kanske en gentleman – de Edvin Adolphson & Tancred Ibsen avec Olga Andersson
    Seulement réalisation & scénario
1936Johan Ulfstjerna – de Gustav Edgren avec Edith Erastoff
Du côté du soleil ( på solsidan ) de Gustaf Molander avec Olga Andersson
Ryska snuvan – de Gustav Edgren avec Julia Cæsar
1937Klart till drabbning – de Edvin Adolphson avec Anna-Greta Adolphson
    Seulement réalisation
John Ericsson le triomphateur d’Hampton Roads ( John Ericsson segraren vid Hampton Roads ) de Gustaf Edgren avec Märta Ekström
1938Dollar – de Gustaf Molander avec George Rydeberg
Efterlyst – de Schamyl Bauman avec Birgit Rosengren
1939Une seule nuit ( en enda natt ) de Gustaf Molander avec Ingrid Bergman
Le vieux arrive ( gubben kommer ) de Per Lindberg avec Elsa Burnett
1940Ett brott – de Anders Henrikson avec Carl Barcklind
Avec toi dans mes bras ( med dej i mina armar ) de Hasse Ekman avec Karin Ekelund
La vie continue ( livet går vidare ) de Anders Henrikson avec Sigurd Wallén
1941Fröken Kyrkråtta – de Schamyl Bauman avec Oscar Åberg
En kvinna ombord – de Gunnar Skoglund avec Gunnar Sjöberg
Flammes dans l’ombre ( lågor i dunklet ) de Hasse Ekman avec Inga Tidblad
1942General von Döbeln – de Olof Molander avec Gunnar Björnstrand
Man glömmer ingenting – de Åke Ohberg avec Marianne Löfgren
Vi mötte stormen – de Bengt Janzon avec Anna-Lisa Baude
CM Djurgårdsmässan – de ? avec Åke Söderblom
1943Sjätte skottet – de Hasse Ekman avec Gunn Wållgren
Hon trodde det var han – de Per-Axel Branner avec Ann-Margret Björlin
    + scénario
DO Edvin Adolphson 50 år – de ?
    Seulement apparition
1944En dag skall gry – de Hasse Ekman avec Elsie Albiin
Kungliga patrasket – de Hasse Ekman avec Eva Henning
Maria på kvarngården – de Arne Mattsson avec Viveca Lindfors
1945Mans kvinna – de Gunnar Skoglund avec Birgit Tengroth
Le bourreau ( galgmannen ) de Gustaf Molander avec Olof Molander
1946Begär – de Edvin Adolphson avec Hilda Borgström
    + scénario
Åsa-Hanna – de Anders Henrikson avec Greta Berthels
Diner à deux ( supé för två ) de Ragnar Arvedson avec Gaby Stenberg
1947Pas de retour possible ( ingen väg tillbaka ) de Edvin Adolphson avec Anita Björk
    + scénario
Les gens de la vallée ( folket i Simlångsdalen ) de Åke Ohberg avec Eva Dahlbeck
1948En svensk tiger – de Gustav Edgren avec Margareta Fahlén
Flottans kavaljerer – de Gustav Edgren avec Åke Söderblom
De valde friheten – de Gunnar Olsson avec Olof Sandborg
1949Skolka skolan – de Schamyl Bauman avec Viveca Serlachius
Singoalla – de Christian-Jaque avec Michel Auclair
Folket i Simlångsdalen – de Åke Ohberg avec Eva Dahlbeck
1950Frökens första barn – de Schamyl Bauman avec Sickan Carlsson
Quand l’amour arrive au village ( när kärleken kom till byn ) de Arne Mattsson avec Ingrid Thulin
Pique-nique sur l’herbe ( kastrullresan ) de Arne Mattsson avec Sture Lagerwall
Le quatuor éclaté ( kvartetten som sprängdes ) de Gustaf Molander avec Victor Sjöström
1951Les mers que nous parcourons ( bärande hav ) de Arne Mattsson avec Ulla Jacobsson
Dårskapens hus – de Hasse Ekman avec Stig Järrel
Elle n’a dansé qu’un seul été ( hon dansade en sommar ) de Arne Mattsson avec Irma Christenson
1952Un fiancé à la fois ( en fästman i taget ) de Schamyl Bauman avec Karl-Arne Holmsten
Le ton dur ( hård klang ) de Arne Mattsson avec John Elfström
1953La route de Klockrike ( vägen till Klockrike ) de Gunnar Skoglund avec Anders Ek
Vingslag i natten – de Kenne Fant avec Pia Skoglund
Le grand chef de Goinge ( Göingehövdingen ) de Åke Ohberg avec Alf Kjellin
1954Förtrollad vandring – de Arne Mattsson avec Folke Sundquist
Ung sommar – de Kenne Fant avec Gunnar Olsson
Älskling på vågen – de Schamyl Bauman avec Jan Molnder
1955Les hommes dans l’obscurité ( männen i mörker / nattens väv ) de Arne Mattsson avec Elof Ahrle
Giftas – de Anders Henrikson avec Elsa Carlsson
La licorne ( enhörningen ) de Gustaf Molander avec Birger Malmsten
Ute blåser sommarvind – de Åke Ohberg avec Margit Carlqvist
Paradiset – de Arne Ragneborn avec Eva Dahlbeck
1956Litet bo – de Arne Mattsson avec Maj-Britt Nilsson
Pettersson i Annorlunda – de Per Gunvall avec Stig Järrel
Sceningång – de Bengt Ekerot avec Lars Ekborg
Le chant de la fleur écarlate ( sången om den eldröda blomman ) de Gustaf Molander avec Ulla Jacobsson
1957La petite fée de Solbakken ( synnöve Solbakken ) de Gunnar Hellström avec Harriet Andersson
Bock i örtagård – de Gösta Folke avec Gunnel Broström
1958La charrette fantôme ( körkarlen ) de Arne Mattsson avec Anita Björk
La fille des steppes / Laila, la fille des steppes ( Laila ) de Rolf Husberg avec Erika Remberg
1959Puis-je emprunter votre femme ? ( får jag låna din fru ? ) de Arne Mattsson avec Sven Lindberg
Paw, un garçon entre deux mondes ( Paw ) de Astrid Henning-Jensen avec Jimmy Sterman
1960Av hjärtans lust – de Rolf Husberg avec Margita Ahlin
Jour de noces ( bröllopsdagen ) de Kenne Fant avec Bibi Andersson
Goda vänner, trogna grannar – de Torgny Anderberg avec Anita Björk
1961Croyez-vous aux anges ? / Existe-t-il encore des anges ? ( änglar, finns dom ? ) de Lars- Magnus Lindgren avec Jarl Kulle
Pärlemor – de Torgny Anderberg avec Isa Quensel
1962Prins hatt under jorden – de Bengt Lagerkvist avec Britta Pettersson
1963Sällskapslek – de Torgny Anderberg avec Hjördis Petterson
1964Bröllopsbesvär – de Åke Falck avec Christina Schollin
Fiche créée le 21 mai 2005 | Modifiée le 2 juin 2016 | Cette fiche a été vue 6847 fois
PREVIOUSLuther Adler || Edvin Adolphson || Renée AdoréeNEXT