CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Richard Conte
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edward Albert



Date et Lieu de naissance : 20 février 1951 (Los Angeles, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 22 septembre 2006 (Malibu, Californie, USA)
Nom Réel : Edward Laurence Albert Heimberger

ACTEUR
Image
1972 Libres sont les papillons (butterflies are free) de Milton Katselas avec Goldie Hawn & Eileen Heckart
Image
1976 Un taxi mauve – de Yves Boisset avec Charlotte Rampling, Philippe Noiret, Peter Ustinov & Fred Astaire
Image
1981 Butterfly – de Matt Cimber avec Pia Zadora, Stacy Keach, Lois Nettleton & Orson Welles
Image
2000 Mimic 2 – de Jean de Segonzac avec Alix Koromzay, Bruno Campos, Will Estes & Jon Polito

Edward Albert naît Edward Laurence Albert Heimberger, le 20 février 1951, à Los Angeles. Son père, Eddie Albert est un acteur de cinéma et de télévision bien connu aux Etats-Unis. Sa mère, sous le pseudonyme de Margo, est également actrice et chanteuse, mais d’origine mexicaine.

Edward commence sa carrière cinématographique à quatorze ans, en jouant dans «The fool killers» (1965) de Servando Gonzáles, un gamin fugueur qui rencontre Anthony Perkins devenu amnésique. Cette expérience n’a pas de suite immédiate et Edward Albert poursuit ses études jusqu’à une formation universitaire en psychologie. Il ne retrouve les caméras que sept ans plus tard pour l’adaptation au cinéma de la pièce «Libres sont les papillons» (1972) de Leonard Gershe, qui a déjà rencontré un grand succès à Broadway avec Eileen Heckart et Paul Michael Glaser. Edward y interprète Don Baker, un aveugle qui va progressivement se libérer d’une mère autoritaire pour gagner son autonomie grâce à une jeune femme pleine de vie et de fantaisie jouée par Goldie Hawn. À cette occasion il se voit décerner un «Golden Globe» de meilleur espoir masculin. L’année suivante il est le jeune amant d’une nuit de Liv Ullmann qui découvre un peu tard qu’il est aussi le petite ami de sa fille, dans une libre adaptation par Milton Katselas d’une pièce du Français Pierre Barillet «Forty carats». Il travaille aussi à la télévision et apparaît notamment dans la série italo-britannique «Alle origini della mafia» (1976) de Enzo Muzzi avec des acteurs prestigieux comme Trevor Howard, Joseph Cotten, Claudio Gora et Amedeo Nazzari. Il tourne des films variés comme la superproduction «La bataille de Midway» où pendant la guerre du Pacifique, il est un jeune enseigne de vaisseau aux côtés de ses supérieurs que sont Charlton Heston, Henry Fonda, Glenn Ford et Robert Mitchum tandis que Pat Morita est bien sûr un officier japonais. L’année suivante, Edward part en Irlande pour jouer dans une adaptation du roman de Michel Déon «Un taxi mauve» de Yves Boisset avec Charlotte Rampling, Philippe Noiret, Peter Ustinov et Fred Astaire. Puis en 1977, c’est l’inquiétant film «La théorie des dominos» de Stanley Kramer, avec Gene Hackman, ancien du Vietnam au passé trouble. En 1978, dans «L’empire du Grec» Edward campe le fils de l’armateur milliardaire interprété par Anthony Quinn. Cette même année, il épouse une consœur d’origine britannique Katherine Woodville.

À partir des années 1980, Edward Albert fait surtout des films de série B. On peut néanmoins citer «Fist fighter» (1989) de Frank Zuniga, film dans lequel l’acteur avec sa double culture ne se trouve pas dépaysé en jouant dans une ville sud-américaine. Il tourne des films d’épouvante: «Massacre dans l’ascenseur» (1989). Mais il donne aussi la réplique à Shirley MacLaine, dans la comédie de Hugh Wilson, «Un ange gardien pour Tess» (1993). Il prête également sa voix à des héros de dessins animés.

Et même si, homme intelligent, cultivé et excellent comédien, ses talents ne sont pas suffisamment employés, Edward Albert connaît les valeurs de la vie, s’occupe de ses parents âgés et préserve sa famille. Il découvre en 2005 qu’il est atteint d’un cancer du poumon. Il est encore au générique de deux films avant de s’éteindre, à seulement cinquante cinq ans, le 22 septembre 2006 dans sa propriété de Malibu, entouré de son épouse et de leur fille Thais Albert, elle aussi artiste de la scène.

© Caroline HANOTTE

copyright
1965The fool killers / Violent journey – de Servando Gonzáles avec Anthony Perkins
1972Libres sont les papillons ( butterflies are free ) de Milton Katselas avec Goldie Hawn
    Golden Globe du meilleur espoir masculin, USA
1973Forty carats – de Michael Katselas avec Liv Ullmann
1975La bataille de Midway ( Midway / the battle of Midway ) de Jack Smight avec Henry Fonda
1976La théorie des dominos ( the domino principle / the domino killings ) de Stanley Kramer avec Richard Widmark
Un taxi mauve – de Yves Boisset avec Charlotte Rampling
1977Le renard de Brooklyn / Le retour du parrain ( the squeeze / the rip off / diamond thieves / the rip-off / the heist ) de Antonio Margheriti avec Lee Van Cleef
1978L’empire du grec / Le grec ( the greek tycoon ) de Jack Lee Thompson avec Anthony Quinn
1979V comme vengeance ( a time to die / seven graves for Rogan ) de Matt Cimber avec Rex Harrison
Le jour de la fin du monde ( when time ran out / the day the world ended / earth’s final fury ) de James Goldstone avec Paul Newman
1980La galaxie de la terreur ( galaxy of terror / mindwarp : An infinity of terror / planet of horrors / quest ) de Bruce D. Clark avec Ray Walston
1981Butterfly – de Matt Cimber avec Pia Zadora
Fantômes à louer / La maison des spectres ( the house where evil dwells ) de Kevin Connor avec Susan George
1982Le grand transport ( veliki transport / heroes / the courageous ) de Veljko Bulajic avec Robert Vaughn
1983Ellie – de Peter Wittman avec Shelley Winters
1985Terminal entry – de John Kincade avec Yaphet Kotto
1986Getting even / Hostage : Dallas – de Dwight H.Little avec Joe Don Baker
Machinations ( distortion ) de Armand Mastroianni avec Piper Laurie
1987The underachievers – de Jackie Kong avec Barbara Carrera
Accidents – de Gideon Amir avec Leigh Taylor-Young
1988Mission : Sauvetage / Opération Phénix ( the rescue ) de Ferdinand Fairfax avec Kevin Dillon
Mind games – de Bob Yari avec Maxwell Caulfield
1989Fist fighter – de Frank Zuniga avec Mike Connors
Wild zone ( Okavango ) de Percival Rubens avec Peter J. Elliott
Massacre dans l’ascenseur ( out of sight, out of mind / out of sight, out of her mind / sight unseen ) de Greydon Clark avec Susan Blakely
1991Exiled in America – de Paul Leder avec Viveca Lindfors
Shootfighter ( Shootfighter : Fight to the death ) de Patrick Allen avec Maryam d’Abo
1992Red sun rising – de Francis Megahy avec Mako
The ice runner – de Barry Samson avec Olga Kabo
1993Broken trust – de Rafe M. Portilo avec Nick Cassavetes
Un ange gardien pour Tess ( guarding Tess ) de Hugh Wilson avec Shirley MacLaine
Sexual malice – de Jag Mundhra avec Chad McQueen
1994Hard drive / Enter Deliah – de James Merendino avec Kristina Fulton
Demon keeper – de Joe Tornatore avec Dirk Benedict
Sorceress / Temptress II – de Jim Wynorski avec Linda Blair
1995The royal affair – de ? avec Ron Gilbert
Espions en herbe ( the secret agent club ) de John Murlowski avec Hulk Hogan
1996Kid cop – de Rob Malenfant avec Alexandra Paul
Space marines – de John Weidner avec Meg Foster
1997L’homme au masque de fer ( the man in the iron mask ) de William Richert avec Timothy Bottoms
Modern rhapsody – de Andrea Alvarez & Elly Friedman avec Karen Black
1998Unbowed – de Nanci Rossov avec Tembi Locke
DO Some nudity required – de Johanna Demetrakas & Odette Springer avec Lisa Boyle
    Seulement apparition
DO The dark side of Hollywood – de Odette Springer avec Ava Cadell
    Seulement apparition
1999Stageghost / Stage ghost – de Stephen Furst avec Christophe Atkins
2000Mimic 2 – de Jean de Segonzac avec Jon Polito
Ablaze – de Jim Wynorski avec Tom Arnold
2001Extreme honor / Last line of defense 2 – de Steven Rush avec Michael Ironside
Night class / Seduced by a thief – de Sheldon Wilson avec Sean Young
2002A light in the forest – de John Carl Buechler avec Lindsay Wagner
Fighting words – de Paul F. Edwards avec C. Thomas Howell
2003No regrets – de Curt Hahn avec Kate Jackson
The work and the glory – de Russell Holt avec Brenda Strong
2004A-list – de Shira-Lee Shalit avec Sally Kirkland
Sea of fear – de Andrew Schuth avec Caroline Walker
2005Chinaman’s chance – de Aki Aleong avec Ernest Borgnine
2006Fighting words / Street Poet – de E. Paul Edwards avec C. Thomas Howell
Fiche créée le 1 octobre 2006 | Modifiée le 9 janvier 2015 | Cette fiche a été vue 7783 fois
PREVIOUSEddie Albert || Edward Albert || Giorgio AlbertazziNEXT