CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Victor Jory
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edward Arnold



Date et Lieu de naissance : 18 février 1890 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 26 avril 1956 (Encino, Californie, USA)
Nom Réel : Gunther Edward Arnold Schneider

ACTEUR
Image
1935 Diamond Jim, le milliardaire ( Diamond Jim ) de A. Edward Sutherland avec Jean Arthur & Binnie Barnes
Image
1938 Vous ne l’emporterez pas avec vous (you can’t take it with you) de Frank Capra avec Jean Arthur
Image
1942 Les yeux dans les ténèbres (eyes in the night) de Fred Zinnemann avec Donna Reed & Ann Harding
Image
1951 Ma fille n’est pas un ange (dear brat) de William A. Seiter avec Mona Freeman, Billy De Wolfe & Lyle Bettger

De son vrai nom Gunther Schneider, Edward Arnold est né à New-York le 18 février 1890. La stature imposante, le visage sévère et le nez busqué, il dégage une impression de puissance carnassière, qui lui vaut d’interpréter des patrons au cœur sec ou des personnages véreux, en délicatesse avec la loi.

Edward Arnold est d’abord connu pour avoir incarné le méchant dans une série de grands films de Frank Capra. Dans «Vous ne l’emporterez pas avec vous» (1938), il campe un banquier sans scrupule, qui veut acquérir la maison des Vanderhoff, des gens simples et unis. L’année suivante, il compose, dans «M. Smith au Sénat», un magnat de la presse corrompu qui, de mèche avec un sénateur sans états d’âme, Claude Rains, s’oppose au projet d’un jeune parlementaire candide, James Stewart, qui veut installer un camp de vacances sur un terrain convoité par les deux aigrefins. Dans «L’homme de la rue» (1941), il est encore un patron de journal aux dents longues, qui se sert de la popularité d’un autre (faux) naïf, John Doe, incarné par Gary Cooper, pour assouvir ses ambitions politiques. On le voit, des personnages bien souvent en marge de la loi, comme aussi ce Paul Madvig, boss du milieu et de la politique dans la première version de «La clé de verre» (1935), de Frank Tuttle ou cet Amory Stilham, convaincu de fraude et perdu de dettes dans «Madame Parkington» (1944), de Tay Garnett, avec Greer Garson.

Mais Edward Arnold a de la prestance et, comme il porte à ravir le costume trois pièces, on lui donne à jouer d’autres notables qui, ceux-là, se mettent au service de la société. Il est par exemple avocat, comme ce Daniel Webster qui, en plein prétoire, déboute le diable en personne dans «Tous les biens de la terre» (1940), de William Dieterle ou cet autre plaideur qui, dans «Traqué dans Chicago» (1952), périt assassiné. Fidèle au monde de la robe, il lui arrive aussi d’être juge, comme dans «Le fiancé de ma fiancée» (1947). Il tient aussi l’emploi du privé: ses rondeurs le destinaient à incarner Nero Wolf, le volumineux détective à l’orchidée de Rex Stout, dans «Meet Nero Wolf» (1936), mais il incarne, de façon plus inattendue, le détective aveugle Duncan McLain, imaginé par le romancier Baynard Kenderick dans «L’œil caché» (1945) de Richard Whorf. Il prend du galon et se hisse aux premiers rangs: il est ainsi le Louis XIII du «Richelieu» (1935) Rowland V. Lee, avec le grand comédien britannique George Arliss dans le rôle de l’Eminence et le grand vizir du très kitsch «Kismet» (1944), de William Dieterle, aux côtés de Marlene Dietrich. À noter aussi sa puissante interprétation du bâtisseur d’empire John Suter dans «L’or» (1935), de James Cruze, d’après Blaise Cendrars. Mais Edward Arnold peut aussi faire rire, en incarnant l’avocat fiscaliste et père sévère de «The youngest profession» (1942) de Edward Buzzell ou en tombant sous le charme de Margaret O’Brien dans «Three wise fools» (1946), du même réalisateur.

Dans les années 1950, Edward Arnold apparaît aussi sur le petit écran, dans des séries comme «The Eddy Cantor comedy theater», «Celebrity playhouse» ou «Strange stories», qu’il présente. Citoyen engagé, Edward Arnold soutient le parti républicain et envisage de se présenter aux élections sénatoriales. Marié trois fois, notamment à Harriet Marshall, dont il eut trois enfants, dont l’un, William, fit une courte carrière au cinéma sous le nom d’Edward Arnold Jr., Edward Arnold décède le 26 avril 1956 à Encino, en Californie, d’une hémorragie cérébrale. Il est enterré au «San Fernando Mission Cemetery».

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1915The misleading lady – de Arthur Berthelet avec Edna Mayo
Vultures of society – de E.H. Calvert avec Lillian Drew
The strange case of Mary Page – de J. Charles Haydon avec Edna Mayo
    Sérial en 15 épisodes
    1 : Titre inconnu
    2 : Titre inconnu
    3 : Titre inconnu
    4 : Titre inconnu
    5 : Titre inconnu
    6 : Titre inconnu
    7 : Titre inconnu
    8 : Titre inconnu
    9 : The accusing eye
    10 : Titre inconnu
    11 : Titre inconnu
    12 : Titre inconnu
    13 : Titre inconnu
    14 : Titre inconnu
    15 : Titre inconnu
CM The white alley – de Harry Beaumont avec Betty Burbridge
CM The primitive strain – de Arthur Berthelet avec Nell Craig
CM The despoiler – de ? avec Bryant Washburn
1916The return of Eve / When Eve came back – de Arthur Berthelet avec Eugene O’Brien
CM Il will repay – de ? avec Marguerite Clayton
CM The last adventure – de E.H. Calvert avec Lillian Drew
CM The danger line – de Charles Ashley avec Betty Burbridge
CM A return to youth and trouble – de ? avec Lillian Drew
CM A traitor to art – de ? avec Ann Kirk
CM The higher destiny – de Charles Brabin avec Warda Howard
CM The greater obligation – de ? avec Mary Brown
CM Marooned – de E.H. Calvert avec Alice McChesney
CM The heart of Virginia Keep – de Richard Foster Baker avec John Cossar
CM His moral code – de E.H. Calvert avec Lillian Drew
CM The border line – de Lawrence C. Windom avec Nell Craig
CM The burning band – de E.H. Calvert avec Marguerite Clayton
CM Dancing with Folly – de E.H. Calvert avec Sidney Ainsworth
CM Wife in sunshine – de E.H. Calvert avec Marguerite Clayton
CM When the man speaks – de E.H. Calvert avec Thomas Commerford
CM The wide, wrong way – de E.H. Calvert avec Sidney Ainsworth
CM The sinful marriage – de E.H. Calvert avec Marion Lydston
CM The magic mirror – de E.H. Calvert avec Lillian Drew
CM Shifting shadows – de E.H. Calvert avec Thomas Commerford
CM Desertion and non-support – de E.H. Calvert avec John Cossar
CM Ashes on the hearthstone – de E.H. Calvert avec Marguerite Clayton
CM The extravagant bride – de E.H. Calvert avec Lillian Drew
1917The slacker’s heart – de Frederick J. Ireland avec Bernardine Zuber
CM The vanishing woman – de E.H. Calvert avec Marguerite Clayton
CM The pulse of madness – de E.H. Calvert avec Sidney Ainsworth
CM The Pallid dawn – de E.H. Calvert avec Ernest Maupain
CM The wifeless husband – de E.H. Calvert avec Thomas Commerford
CM Meddling with marriage – de E.H. Calvert avec Ullrich Haupt
CM Pass the hash, Ann – de Arthur Berthelet avec Marguerite Clayton
CM Be my best man – de Fred E. Wright avec Helen Daly
CM The lighted lamp – de ? avec Anna Mae Walthall
1919Phil-for-Short – de Oscar Apfel avec Evelyn Greeley
A Broadway saint / Broadway sinner – de Harry O. Hoyt avec Montagu Love
1920Les erreurs qui se paient ( the cost ) de Harley Knoles avec Violet Heming
1924Larmes de clown ( he who gets slapped ) de Victor Sjöström avec Lon Chaney
1932Okay, America ! / The penalty of fame – de Tay Garnett avec Maureen O’Sullivan
Une allumette pour trois ( three on a match ) de Mervyn LeRoy avec Bette Davis
Afraid to talk / Merry-go-round – de Edward L. Cahn avec Tully Marshall
Raspoutine et l’impératrice ( Rasputin and the empress / Rasputin the mad monk ) de Richard Boleslawski avec Ethel Barrymore
En sifflant dans la nuit / Le drame dans la nuit ( whistling in the dark / scared ! ) de Elliott Nugent avec Una Merkel
CM Murder in the Pullman – de Joseph Henabery avec Donald Meek
1933La sœur blanche ( the white sister ) de Victor Fleming avec Helen Hayes
Le chant du Nil ( the barbarian / the arab / man of the Nile / a night in Cairo ) de Sam Wood avec Myrna Loy
La deuxième aurore ( the life of Jimmy Dolan / the kid’s last flight ) de Archie Mayo avec Douglas Fairbanks Jr.
Jennie Gerhardt – de Marion Gering avec Mary Astor
Les secrets de la chambre bleue ( the secret of the blue room ) de Kurt Neumann avec Gloria Stuart
Her bodyguard – de William Beaudine avec Wynne Gibson
Je ne suis pas un ange ( I’m not angel ) de Wesley Ruggles avec Mae West
Soupe au canard ( duck soup ) de Leo McCarey avec Harpo Marx
Scandales romains ( roman scandals ) de Frank Tuttle avec Eddie Cantor
Madame Spy – de Karl Freund avec Nils Asther
1934Unknown blonde / The man who pawned his soul – de Hobart Henley avec Dorothy Revier
Vivre et aimer ( Sadie McKee ) de Clarence Brown avec Joan Crawford
Princesse par intérim ( thirty day princess ) de Marion Gering avec Sylvia Sidney
Suprême aveu / Jours heureux ( hide-out ) de W.S. Van Dyke avec Robert Montgomery
Un million de rançon ( million dollar ransom ) de Murray Roth avec Mary Carlisle
Le foyer qui s’éteint ( wednesday’s child ) de John S. Robertson avec Karen Morley
Le président disparaît / Le président fantôme ( the president vanishes / strange conspiracy ) de William A. Wellman avec Rosalind Russell
Biography of a bachelor girl – de Edward H. Griffith avec Ann Harding
1935Richelieu ( cardinal Richelieu ) de Rowland V. Lee avec George Arliss
La clé de verre ( the glass key ) de Frank Tuttle avec George Raft
Diamond Jim, le milliardaire ( Diamond Jim ) de A. Edward Sutherland avec Jean Arthur
Cocktails et homicides ( remember last night ? ) de James Whale avec Constance Cummings
Remords / Crime et châtiment ( crime and punishment ) de Josef von Sternberg avec Peter Lorre
L’or / L’or maudit ( sutter’s gold ) de James Cruze avec Binnie Barnes
1936Meet Nero Wolfe – de Herbert J. Biberman avec Lionel Stander
Le vandale ( come and get it / roaring timbers ) de William Wyler & Howard Hawks avec Joel McCrea
    + chansons
Deux femmes ( John Meade’s woman ) de Richard Wallace avec Gail Patrick
CM Screen snapshots series 15, No. 10 – de Ralph Staub avec Al Jolson
    Seulement apparition
1937La vie facile ( easy living ) de Mitchell Leisen avec Ray Milland
L’or et la femme / L’or et la chair ( the toast of New York ) de Rowland V. Lee avec Frances Farmer
    + chansons
Blossoms on Broadway – de Richard Wallace avec Shirley Ross
1938La foule en délire ( the crowd roars ) de Richard Thorpe avec Jane Wyman
Vous ne l’emporterez pas avec vous ( you can’t take it with you ) de Frank Capra avec Jean Arthur
La ronde des pantins ( idiot’s delight ) de Clarence Brown avec Clark Gable
Le flambeau de la liberté ( let freedom ring / song of the plains ) de Jack Conway avec Nelson Eddy
1939L’irrésistible monsieur Bob ( man about town ) de Mark Sandrich avec Betty Grable
Monsieur Smith au sénat (Mr. Smith goes to Washington / Frank Capra’s Mr. Smith goes to Washington ) de Frank Capra avec James Stewart
Le poignard mystérieux / Le peu honorable Mr… ( slightly honorable ) de Tay Garnett avec Broderick Crawford
Le gangster de Chicago ( the earl of Chicago ) de Richard Thorpe avec Robert Montgomery
Johnny Apollo – de Henry Hathaway avec Dorothy Lamour
1940Le roman de Lillian Russell ( Lillian Russell ) de Irving Cummings avec Alice Faye
L’homme de la rue / John Doe, l’homme de la rue ( meet John Doe / John Doe, Dynamite ) de Frank Capra avec Gary Cooper
Le châtiment ( the penalty ) de Harold S. Bucquet avec Marsha Hunt
Tous les biens de la terre / Le diable et Daniel Webster ( all that money can buy / the devil and Daniel Webster / a certain Mr. Scratch / Daniel and the devil / here is a man ) de William Dieterle avec Simone Simon
1941Une femme à poigne / La danseuse de Burma ( the lady from Cheyenne ) de Frank Lloyd avec Loretta Young
Rien que la vérité ( nothing but the true ) de Elliott Nugent avec Paulette Goddard
Associés sans honneur ( unholy partners ) de Mervyn LeRoy avec Laraine Day
Evitons le scandale ( design for scandal ) de Norman Taurog avec Walter Pidgeon
Johnny, roi des voleurs / Johnny, roi des gangsters ( Johnny Eager ) de Mervyn LeRoy avec Lana Turner
1942The war against Mrs. Hadley – de Harold S. Bucquet avec Fay Bainter
Les yeux dans les ténèbres / La victoire de l’ombre ( eyes in the night ) de Fred Zinnemann avec Donna Reed
The youngest profession – de Edward Buzzell avec John Carroll
CM Inflation – de Cy Endfield avec Betty Blythe
1943L’amour cherche un toit ( standing room only ) de Sidney Lanfield avec Fred MacMurray
1944Janie – de Michael Curtiz avec Joyce Reynolds
Kismet / Oriental dream – de William Dieterle avec Marlene Dietrich
Madame Parkington ( Mrs. Parkington ) de Tay Garnett avec Greer Garson
Main Street after dark – de Edward L. Cahn avec Audrey Totter
1945Ziegfeld Follies – de George Sidney, Vincente Minnelli, Norman Taurog, Marill Pye, Robert Lewis, Roy Del Ruth & Lemuel Ayers avec William Powell
L’œil caché ( the hidden eye ) de Richard Whorf avec Frances Rafferty
Week-end au Waldorf ( week end at the Waldorf ) de Robert Z. Leonard avec Ginger Rogers
1946Janie gets married – de Vincent Sherman avec Joan Leslie
Three wise fools – de Edward Buzzell avec Margaret O’Brien
Pas de congé, pas d’amour ( no leave, no love ) de Charles Martin avec Van Johnson
L’invincible McGurk ( the mighty McGurk ) de John Waters avec Wallace Beery
My brother talks to horses / My brother who talks to horses – de Fred Zinnemann avec Peter Lawford
1947Le fiancé de ma fiancée / Cupidon en permission ( dear Ruth ) de William D. Russell avec Joan Caulfield
Marchands d’illusions ( the hucksters ) de Jack Conway avec Deborah kerr
Cupidon mène la danse ( three daring daughters / The birds and the bees ) de Fred M. Wilcox avec Jeanette McDonald
La gosse de tout le monde ( big city ) de Norman Taurog avec Margaret O’Brien
1948Wallflower – de Frederick De Cordova avec Janis Paige
Tragique décision ( command decision ) de Sam Wood avec Clark Gable
Le sénateur marie sa fille ( John loves Mary ) de David Butler avec Patricia Neal
1949Match d’amour ( take me out to the ball game / everybody’s cheering ) de Busby Berkeley avec Esther Williams
Big Jake – de Richard Thorpe avec Marjorie Main
Le démon du logis / Le démon du foyer ( dear wife ) de Richard Haydn avec William Holden
Taxi, s’il vous plaît ( the yellow cab man ) de Jack Donohue avec Gloria DeHaven
1950Annie reine du cirque ( Annie get your gun ) de George Sidney avec Betty Hutton
The skipper surprised his wife – de Elliott Nugent avec Joan Leslie
CM Screen actors – de Hal Elias avec Gene Autry
    Seulement apparition
1951Ma fille n’est pas un ange ( dear brat ) de William A. Seiter avec Mona Freeman
1952Six filles à marier / Six filles cherchent un mari ( belles on their toes ) de Henry Levin avec Debra Paget
Traqué dans Chicago / Traqués dans Chicago ( city that never sleeps ) de John H. Auer avec Mala Powers
1953Man of conflict / My dad J.R. – de Hal R. Makelim avec John Agar
1954C’est pas une vie / Martin et Lewis atomisés ( living it up ) de Norman Taurog avec Janet Leigh
1955Le gang de l’or noir / Le gang ne pardonne pas ( the Houston story ) de William Castle avec Barbara Hale
1956La fille de l’ambassadeur ( the ambassador’s daughter ) de Norman Krasna avec Olivia de Havilland
L’homme à abattre / Témoin à abattre ( Miami expose ) de Fred S. Sears avec Patricia Medina
Fiche créée le 8 septembre 2014 | Modifiée le 14 mai 2017 | Cette fiche a été vue 2328 fois
PREVIOUSSig Arno || Edward Arnold || Françoise ArnoulNEXT