CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Fay Holden
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edward Rigby



Date et Lieu de naissance : 5 février 1879 (Ashford, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 5 avril 1951 (Richmond, Royaume-Uni)
Nom Réel : Edward Coke

ACTEUR
Image
1937 Jeune et innocent (young and innocent) de Alfred Hitchcock avec Nova Pilbeam & Derrick De Marney
Image
1940 Convoi (convoy) de Pen Tennyson avec Clive Brook, John Clements, Edward Chapman & Judy Campbell
Image
1945 Meurtre à crédit (murder in reverse) de Montgomery Tully avec William Hartnell & Chili Bouchier
Image
1949 Cette sacrée jeunesse (the happiest days of your life) de Frank Launder avec Margaret Rutherford & Alastair Sim

Né au 17 High Street de la ville d’Ashford, dans le Kent, Edward Rigby est le deuxième fils du docteur William Harriot Coke et de son épouse Mary Elizabeth, née Rigby. Scolarisé adolescent au Collège d’Haileybury, il poursuit des études d’agriculture au College de St. Gregory et St. Martin de Wye. Pendant la Première Guerre mondiale, il sert dans l’«Artists’ Rifles», un régiment de volontaires formé d’artistes de toutes origines, puis s’engage comme officier de liaison d’artillerie dans la «Royal Field Artillery». En septembre 1917, il est décoré de la prestigieuse Croix Militaire pour dévouement et bravoure au cours de missions périlleuses.

Edward Rigby fait sa première apparition sur scène en 1900, au Grand Théâtre de Fulham. Au cours des années suivantes, il part en tournée en Australie, aux États-Unis et au Canada, enchaînant les contrats pour diverses compagnies. Entre 1924 et 1931, il est distribué dans une quinzaine de pièces à Broadway, parmi lesquelles: «Peter Pan» (1924) de James M. Barrie, mis en scène au Knickerbocker Theatre par Basil Dean; «The ivory door » (1927) de A. A. Milne, qui remporte un franc succès avec plus de 300 représentations; «La cerisaie» (1939), de Anton Tchekhov, et «The inspector general» (1930) de John Anderson d’après Gogol. Il met également en scène quelques pièces dont «This woman business» (1926/27), une comédie de Benn W. Levy au Ritz Theatre de New York.

En 1910, Edward Rigby fait une brève incursion au cinéma, une expérience qui ne le convainc guère et il faut attendre le milieu des années 30 pour le voir revenir devant les caméras. C’est donc à la cinquantaine bien tassée qu’il tient son premier vrai rôle dans «Les maudits du château-fort» (1934), une adaptation par Basil Dean du célèbre roman de R.D. Blackmore, «Lorna Doone». Son allure d’homme simple et modeste, d’Anglais moyen de l’époque, lui permet d’interpréter souvent des grands-pères bienveillants et les hommes du peuple d’une attendrissante dignité. Pendant plus de quinze ans, il accumule rôle sur rôle à un rythme soutenu. On le voit, entre autres, donner la réplique à George Formby dans les comédies «Plein gaz» (1935) de Monty Banks et «Get cracking» (1943) de Marcel Varnel, à Gracie Fields dans trois autres comédies, mais aussi à Dolores del Rio dans «Le danger d’aimer» (1936) de Thornton Freeland, Margot Grahame «Crime à Londres» (1936) de Alfred Zeisler, Vivien Leigh et Robert Taylor «Vivent les étudiants» (1937) de Jack Conway, Deborah Kerr «Entracte au mariage» (1945) de Alexander Korda ou Fredric March «Christophe Colomb» (1949) de Frank MacDonald. Mais ses films les plus marquants restent «Jeune et innocent» (1937) de Alfred Hitchcock et «Un conte de Canterbury» (1944) de Emeric Pressburger et Michael Powell. Edward Rigby a aussi tourné un peu pour la télévision dont l’adaptation, pour la BBC, de la pièce de Eugene O’Neill «Anna Christie» en 1936.

Le 5 avril 1951, alors qu’il se promène dans une rue de Richmond, ville de la banlieue sud-ouest de Londres, Edward Rigby s’effondre brutalement. Arrivé aux urgences de l’hôpital de cette même ville, il est déclaré mort, son corps est incinéré le 11 avril au Mortlake Crematorium de Richmond. En 1912, il avait épousé Phyllis Muriel Austin, une romancière. Leur fils, Cyril Edward Rigby Coke (1914/93), fera carrière comme réalisateur et producteur pour la télévision.

© Pascal DONALD

copyright
1910The blue bird – de ? avec Pauline Gilmer
1934Les maudits du château-fort ( Lorna Doone ) de Basil Dean avec Victoria Hopper
1935Windfall – de George King avec Googie Withers
Plein gaz / Sans limite / À plein gaz ( no limit ) de Monty Banks avec Florence Desmond
Gay old dog – de George King avec Ruby Miller
This green hell – de Randall Faye avec Sybil Grove
1936Queen of hearts – de Monty Banks avec Gracie Fields
À nous la musique / Le pays sans musique / Révolte en musique ( land without music / forbidden music ) de Walter Forde avec Jimmy Durante
Reine des cœurs / Méprise ( queen of hearts ) de Monty Banks avec Gracie Fields
Crime à Londres / Crime sur Londres ( crime over London ) de Alfred Zeisler avec Margot Grahame
The Heirloom mystery – de Maclean Rogers avec Mary Glynne
Irish for luck – de Arthur B. Woods avec Margaret Lockwood
Le danger d’aimer / Vous êtes accusée / Accusée ( accused ) de Thornton Freeland avec Dolores del Rio
Les deux aventuriers ( jump for glory / when thief meets thief ) de Raoul Walsh avec Valerie Hobson
1937The show goes on – de Basil Dean avec Owen Nares
The fatal hour – de George Pearson avec Moira Reed
Under a cloud – de George King avec Betty Ann Davies
Mr. Smith carries on – de Lister Laurance avec Dorothy Oldfield
Jeune et innocent ( young and innocent / the girl was young ) de Alfred Hitchcock avec Nova Pilbeam
Vivent les étudiants ( a yank at Oxford ) de Jack Conway avec Vivien Leigh
Kicking the moon around / Millionaire Merry-go-round / The playboy – de Walter Forde avec Florence Desmond
1938Yellow sands – de Herbert Brenon avec Robert Newton
Keep smiling / Smiling along – de Monty Banks avec Roger Livesey
Le crime de Sir Hubert / L’affaire Ware ( the Ware case ) de Robert Stevenson avec Jane Baxter
Les quatre justiciers ( the four just men / the secret four ) de Walter Forde avec Anna Lee
1939There ain’t no justice – de Pen Tennyson avec Mary Clare
Lettres anonymes ( Poison Pen ) de Paul L. Stein avec Ann Todd
Young man’s fancy – de Robert Stevenson avec Felix Aylmer
Sous le regard des étoiles / Emmurés vivants ( the stars look down ) de Carol Reed avec Michael Redgrave
1940The tunnel / The proud valley – de Pen Tennyson avec Paul Robeson
Convoi ( convoy ) de Pen Tennyson avec Clive Brook
Le dernier témoin ( girl in the news / the girl in the case ) de Carol Reed avec Emlyn Williams
Sailors don’t care – de Oswald Mitchell avec Michael Wilding
The farmer’s wife – de Norman Lee & Leslie Arliss avec Patricia Roc
Fingers – de Herbert Mason avec Elizabeth Scott
1941Major Barbara – de Gabriel Pascal avec Wendy Hiller
Kipps ( the remarkable Mr. Kipps ) de Carol Reed avec Diana Wynyard
Les bas-fonds de Londres / L’auberge du père Charly ( the common touch ) de John Baxter avec Greta Gynt
Penn of Pensylvania / Courageous Mr. Penn – de Lance Comfort avec Clifford Evans
1942Forteresses volantes ( flying fortress ) de Walter Forde avec Betty Stockfeld
Laisse chanter le peuple ( let the people sing ) de John Baxter avec Alastair Sim
Salute John Citizen – de Maurice Elvey avec Peggy Cummins
Quarante-huit heures ( went the day well ? / forty-eight hours ) de Alberto Cavalcanti avec Leslie Banks
CM Our film – de Harold French avec Walter Hudd
1943Get cracking – de Marcel Varnel avec Dinah Sheridan
Contre-espionnage ( they met in the dark ) de Carl Lamac avec James Mason
1944Un conte de Canterbury ( a Canterbury tale ) de Emeric Pressburger & Michael Powell avec Dennis Price
Don’t take it to heart – de Jeffrey Dell avec Patricia Medina
Grosvenor Square ( I live in Grosvenor Square / a yank in London ) de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
L’agitateur ( the agitator ) de John Harlow avec Joss Ambler
1945Entracte au mariage ( perfect stranger / vacation from marriage ) de Alexander Korda avec Deborah Kerr
Meurtre à crédit ( murder in reverse / Query ) de Montgomery Tully avec Petula Clark
1946The years between – de Compton Bennett avec Flora Robson
Quiet weekend – de Harold French avec Barbara White
Piccadily incident – de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
Le port de la tentation / Quai aux crimes ( Temptation Harbour / Temptation Harbor ) de Lance Comfort avec Simone Simon
Daybreak – de Compton Bennett avec Ann Todd
1947Mésalliance ( the Courtneys of Cuzon Street / the Courtney affair / Kathy’s love affair ) de Herbert Wilcox avec Michael Wilding
Green fingers – de John Harlow avec Robert Beatty
Les amour de Joanna Godden ( the loves of Joanna Godden ) de Charles Frend avec Jean Kent
Easy money – de Bernard Knowles avec Jack Warner
The three weird sisters – de Daniel Birt avec Mary Clare
1948Le nœud coulant / Menace ( noose / the silk noose ) de Edmond T. Gréville avec Carole Landis
It’s hard to be good – de Jeffrey Dell avec Anne Crawford
Rover and me – de Frank Chisnell avec Judy Edwards
All over the town – de Derek Twist avec Sarah Churchill
1949Christophe Colomb ( Christopher Colombus ) de Frank MacDonald avec Frederic March
Don’t ever leave me – de Arthur Crabtree avec Barbara Murray
De la coupe aux lèvres / Vous en aurez pour votre argent ( a run for your money ) de Charles Frend avec Alec Guinness
Cette sacrée jeunesse ( the happiest days of your life ) de Frank Launder avec Margaret Rutherford
1950Double confession – de Ken Annakin avec Peter Lorre
What the butler saw – de Godfrey Grayson avec Anne Valery
Tony draws a horse – de John Paddy Carstairs avec Cecil Parker
Le moineau de la Tamise ( the mudlark ) de Jean Negulesco avec Irene Dunne
Into the blue / Man in the dinghy – de Herbert Wilcox avec Odile Versois
1951L’enquête est close / Le treizième témoin ( circle of danger ) de Jacques Tourneur avec Ray Milland
Fiche créée le 14 mars 2017 | Modifiée le 2 avril 2017 | Cette fiche a été vue 457 fois
PREVIOUSGeorges Rigaud || Edward Rigby || Alexandre RignaultNEXT