CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Brigitte Horney
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ekrem Bora



Date et Lieu de naissance : 4 mars 1934 (Ankara, Turquie)
Date et Lieu de décès : 1er avril 2012 (Istanbul, Turquie)
Nom Réel : Ekrem Şerif Uçak

ACTEUR
Image
1961 Les hyènes chassent la nuit (camp der verdammten) de Ernst R. von Theumer avec Christiane Nielsen
Image
1964 Les tueurs innocents (günahsız katiller) de Nejat Saydam avec Semra Sar, Tamer Yigit & Suzan Avci
Image
1969 Triste amour (hüzünlü aşk) de Mehmet Bozkus avec Filiz Akin, Engin Çaglar & Hüseyin Baradan
Image
1977 Les enfants du ciel (cennetin çocukları) de Kartal Tibet avec Itir Esen, Ahmet Sezerel & Münir Özkul

Ekrem Bora est né Ekrem Şerif Uçak le 4 mars 1934 à Ankara, nouvelle capitale de la Turquie depuis le 13 octobre 1923, remplaçant Istanbul, la capitale historique de trois empires. Après son école secondaire, il poursuit ses études à l’imprimerie d’Etat de Sultanhamet à Istanbul où il décroche un diplôme de typographe et de relieur. En 1953, il participe et remporte le concours «Artiste de Cinéma» organisé par un grand magazine, ce qui lui permet de faire ses premiers pas sur scène la même année.

Ses mensurations d’athlète et sa plastique superbe vont très vite attirer les lumières du cinéma. En 1955, Ekrem Bora fait ses débuts devant la caméra de Mehdi Özgürel dans «Le destin». Le film est un succès mais malheureusement, la jeune vedette doit faire son service militaire. Après un longue période sous les drapeaux, il revient en force à l’écran en 1958, avec quatre productions en tête d’affiche dont «Les perles bleues» de Esat Özgül.

Dès lors Ekrem Bora va être le protagoniste de plus de cent-vingt films. Avec son physique à la James Bond, mâchoires carrées et les yeux clairs, il est certainement l’acteur turc le plus séduisant de son époque. Sa carrière va se maintenir à un niveau extraordinairement élevé pendant plus de trois décennies, crédible dans les mélodrames et les films de guerre, en passant par les comédies romantiques, les films d’aventure ou les drames psychologiques. En 1961, il fait partie de la distribution du film turco-germanique «Les hyènes chassent la nuit» un drame de guerre réalisé par Ernst R. von Theumer avec Christiane Nielsen, Helmut Lange et Thomas Alder pour partenaires. Il serre dans ses bras les plus belles actrices de son pays, parmi lesquelles: Serpil Gül (6 films), Filiz Akin (9 films), Semra Sar (3 films), Hülya Koçyigit (10 films), Fatma Girik (4 films), Sema Ozcan (7 films) mais surtout Türkan Soray, avec qui il forme le couple mythique du cinéma turc dans dix-sept films. En 1966, pour son rôle de riche propriétaire de boîte de nuit qui tombe amoureux de la chanteuse des rues, Türkan Soray, dans «Sürtük» (1965) de Ertem Egilmez, il remporte le prix d’interprétation masculine au Festival d’Antalya. Il recevra la même récompense en 1991 pour «Il fait froid et il pleut» (1990) de Engin Ayça, une histoire d’amour entre un musicien et une chanteuse, toujours interprétée par Türkan Soray. En 1994, il tourne son dernier rôle au cinéma dans «La peau douce» de Orhan Aksoy.

À partir des années 1990, Ekrem Bora oriente sa carrière principalement vers la télévision. Déjà grande star du cinéma dans son pays, il accroît considérablement sa popularité avec ses apparitions dans les séries «Marziye» (1998) avec Gülben Ergen dans le rôle-titre, «Savunma» (2000), «Kumsaldaki izler» (2002), «Yadigar» (2004),«Gümüs» (2005-2007) et «Makber» (2009-2012). Immense vedette en Turquie, il reste pratiquement inconnu au-delà des frontières de son pays.

Le 30 mars 2012, Ekrem Bora est admis à l’hôpital Florence Nightingale Hastanesi du quartier de Sisli à Istanbul pour soigner un grave œdème pulmonaire. Traité à l’unité de soins intensifs, il décède le 1er avril à l’âge de 78 ans, d’une insuffisance cardiaque. Ekrem Bora s’était marié deux fois. Il avait une fille, Sevil, de son premier mariage et deux autres, Lale et Yasemin, avec sa seconde femme.

© Pascal DONALD

copyright
1955Le destin ( alın yazısı ) de Mehdi Özgürel avec Sedat Akpinar
1958Tilki Leman – de Nejat Saydam avec Neriman Köksal
Les perles bleues ( mavi boncuk ) de Esat Özgül avec Hüseyin Peyda
Bir kadın tuzağı – de Mehmet Muhtar avec Eva Palmer
Bana gönül baglama – de Muharrem Gürses avec Neriman Köksal
1959Histoire de trois jeunes filles ( üç kızın hikayesi ) de Orhan Elmas avec Leyla Sayar
Kanundan kaçılmaz – de Nisan Hançer avec Serpil Gül
1960La lampe de la maison verte ( yeşil köşkün lambası ) de Nejat Saydam avec Kadir Savun
Divane – de Baki Çallioglu avec Serpil Gül
1961Ruzgar Zehra / Les plongeurs d’éponges ( Rüzgar Zehra ) de Nisan Hançer avec Sezer Sezin
Les trois héros ( kahraman üçler ) de Semih Evin avec Kadir Savun
Montagnes hurlantes ( inleyen dağlar ) de Nedim Otyam avec Muhterem Nur
Les hyènes chassent la nuit ( camp der verdammten ) de Ernst R. von Theumer avec Christiane Nielsen
Seni benden alamazlar – de Nisan Hançer avec Muhterem Nur
1962Cinq frères ( beş kardeştiler ) de Atif Yilmaz avec Esref Kolçak
Le vie est douleur ( acı hayat ) de Metin Erksan avec Türkan Soray
Les deux colombes ( çifte kumrular ) de Metin Erksan avec Ahmet Tarik Tekçe
Haine ( kin ) de Osman F. Seden avec Sezer Güvenirgil
1963La mort nous séparera ( ölüm bizi ayiramaz ) de Nisan Hançer avec Filiz Akin
Les bourgeons de l’amour ( aşk tomurcukları ) de Orhan Elmas avec Tamer Yigit
Amour amère ( acı aşk ) de Hulki Saner avec Türkan Soray
Şafak bekçileri – de Halit Refig avec Göksel Arsoy
Chanson de la méditerranée ( akdeniz Şarkısı ) de Nejat Saydam avec Belgin Doruk
Aşka Susayanlar – de Feyzi Tuna avec Kenan Pars
1964Nous ne sommes pas seuls ( yalnız değiliz ) de Ülkü Erakalin avec Neriman Köksal
Faire l’amour sur la plage ( plajda sevişelim ) de Orhan Elmas avec Ajda Pekkan
Amour souillé ( lekeli aşk ) de Ülkü Erakalin avec Neriman Köksal
Kara Memed – de Tunç Basaran avec Tanju Gürsu
Kalbe vuran düşman – de Atif Yilmaz avec Tamer Yigit
Le destin frappe à la porte ( kader kapıyı çaldı ) de Ülkü Erakalin avec Muzaffer Tema
Hizli Osman – de Hasan Kazankaya avec Sevda Ferdag
Les tueurs innocents ( günahsız katiller ) de Nejat Saydam avec Semra Sar
Gözleri ömre bedel – de Ülkü Erakalin avec Cüneyt Arkin
Bitirimsin hanim abla – de Nisan Hançer avec Belgin Doruk
Hızlı yaşayanlar – de Nevzat Pesen avec Pervin Par
Suçlular aramizda – de Metin Erksan avec Tamer Yigit
1965Yıldız tepe – de Memduh Ün avec Fatma Girik
Paradis perdu ( yasak cennet ) de Ülkü Erakalin avec Ayhan Isik
Sürtük – de Ertem Egilmez avec Cüneyt Arkin
    Orange d’Or du meilleur acteur au festival du cinéma Orange d’Or d’Antalya, Turquie

Les victimes du diable ( şeytanın kurbanları ) de Arsevir Alyanak avec Müsfik Kenter
La colère a soufflé sur les montagnes ( öfke dağları sardı ) de Sirri Gültekin avec Pervin Par
Mon fils, mon fils ( oğlum oğlum ) de Mehmet Dinler avec Orhan Günsiray
Le chat noir ( kara kedi ) de Orhan Ates avec Neriman Ates
Kamyon faresi – de Orhan Ates avec Tunç Oral
Reverie ( hülya ) de Nevzat Pesen avec Hülya Koçyigit
Beleş Osman – de Kemal Inci avec Orhan Günsiray
Artık düşman değiliz – de Ilhan Engin avec Ajda Pekkan
La fille du camionneur ( soförün kizi ) de Ülkü Erakalin avec Ayhan Isik
Bozuk düzen – de Haldun Dormen avec Belgin Doruk
1966La vie toxique ( zehirli hayat ) de Aram Gülyüz avec Gürel Ünlüsoy
Ümit sokagi – de Ilhan Engin avec Izzet Günay
Je t’aime ( seni seviyorum ) de Ertem Egilmez avec Hülya Koçyigit
La femme en rose ( pembe kadin ) de Atif Yilmaz avec Yildiz Kenter
Les peupliers d’Izmir ( İzmir’ın kavakları ) de Sirri Gültekin avec Figen Say
L’enfant du péché ( günah çocugu ) de Ülkü Erakalin avec Selma Guneri
La fille ( el kizi ) de Nejat Saydam avec Türkan Soray
Les marins arrivent ( fenizciler geliyor ) de Feyzi Tuna avec Hülya Koçyigit
Je brûle de fièvre ( bir ateşim yanarım ) de Kenan Pars avec Figen Say
Avare kiz – de Ülkü Erakalin avec Fatma Girik
Sevgilim artist olunca – de Atif Yilmaz avec Belgin Doruk
1967Je veux vivre ( yasamak istiyorum ) de Semih Evin avec Selda Alkor
Quand la pluie tombe ( yağmur çiselerken ) de Nuri Ergün avec Turgut Özatay
La belle-mère ( üvey Ana ) de Ülkü Erakalin avec Ayfer Feray
Les trois amours d’une jeune fille ( üç sevdalı kız ) de Sirri Gültekin avec Sevda Ferdag
Commandos turcs : Istanbul 44 ( türk komandolari [Istanbul 44] ) de Hasan Kazankaya avec Leyla Altin
Dites-moi jeunes filles ( söyleyin genç kızlara ) de Hasan Kazankaya avec Hülya Koçyigit
Ils sont mort les mains armées ( silahlari ellerinde öldüler ) de Feyzi Tuna avec Fikret Hakan
La femme immortelle ( ölümsüz kadın ) de Mehmet Dinler avec Türkan Soray
Kiralik kadin – de Ülkü Erakalin avec Fatma Girik
L’ennemi des femmes ( kadın düşmanı ) de Ilhan Engin avec Sema Ozcan
Toujours dans mon cœur ( her zaman kalbimdesin ) de Duygu Sagiroglu avec Kuzey Vargin
Dördü de seviyordu – de Ülkü Erakalin avec Selda Alkor
La main de fer ( demir yumruklu üçler ) de Nisan Hançer avec Esen Püsküllü
Les lèvres serrées ( çildirtan dudaklar ) de Arsevir Alyanak avec Hülya Koçyigit
Aysecik, ma mère bien-aimée ( Aysecik : Canim annem ) de Aram Gülyüz avec Zeynep Degirmencioglu
Etoile du soir ( aksam yildizi ) de Semih Evin avec Reha Yurdakul
Pardonne-moi ( affet beni ) de Ertem Göreç avec Muammer Gözalan
Evlat uğruna – de Türker Inanoglu avec Selda Alkor
1968Le livre qui devrait être brûlé ( yakılacak kitap ) de Süreyya Duru avec Nazan Soray
Tek kursun – de Feyzi Tuna avec Mine Mutlu
Une femme amoureuse ( kadin severse ) de Ülkü Erakalin avec Türkan Soray
On ne vit que deux fois ( insan iki kere yaşar ) de Aram Gülyüz avec Mehmet Ali Akpinar
L’amour de mon ami ( arkadasimin aşkısın ) de Türker Inanoglu avec Izzet Günay
Aşk eski bir yalan – de Ilhan Engin avec Salih Güney
Alnimin kara yazisi – de Ertem Göreç avec Vahi Öz
Les années flamboyantes ( alevli yillar ) de Mehmet Dinler avec Erol Tas
Toute une vie pour pleurer ( ağlayan bir ömür ) de Nejat Saydam avec Sema Ozcan
La revanche d’une femme ( kadın İntikamı ) de Ilhan Engin avec Önder Somer
Même si le destin doit nous séparer ( kader ayirsa bile ) de Süreyya Duru avec Filiz Akin
1969La ville des bandits ( şehir eşkiyasi ) de Nuri Ergün avec Esen Püsküllü
La patience a une fin ( sabrın sonu ) de Mehmet Aslan avec Gülsen Erten
Triste amour ( hüzünlü aşk ) de Mehmet Bozkus avec Engin Çaglar
Le péché de celui qui paie ( günahini ödeyen adam ) de Ülkü Erakalin avec Sezer Güvenirgil
Bir vefasız Yar için – de Nuri Ergün avec Mine Mutlu
La course d’amour ( aşk yarışı ) de Süha Dogan avec Selma Guneri
Aci yalan – de Semih Evin avec Leman Akçatepe
Mazimdeki kadın – de Aram Gülyüz avec Feri Cansel
1970Sürtük – de Ertem Egilmez avec Hülya Koçyigit
Mazi kalbimde yaradir – de Osman F. Seden avec Tanju Gürsu
La femme fière ( mağrur kadın ) de Nevzat Pesen avec Süleyman Turan
Les amants fugitifs ( firari aşıklar ) de Nejat Saydam avec Mine Kutlu
Dikkat... kan aranıyor – de Temel Gürsu avec Semra Sar
L’ange qui pleure ( aglayan melek ) de Safa Önal avec Türkan Soray
1971Quand une femme disparaît ( bir kadin kayboldu ) de Safa Önal avec Peri Han
Emine – de Orhan Aksoy avec Zeki Alasya
1972La séparation ( ayrılık ) de Türker Inanoglu avec Filiz Akin
Le petit témoin de l’Orient Express ( yumurcak küçük şahit ) de Türker Inanoglu & Guido Zurli avec Ilker Inanoglu
Kanlı para – de Natuk Baytan avec Kadir İnanır
Le péché des pères ( babaların günahı ) de Mehmet Aslan avec Semra Sar
1973Les voleurs ( soyguncular ) de Türker Inanoglu avec Ediz Hun
Les orphelins ( öksüzler ) de Ertem Göreç avec Zeynep Degirmencioglu
Dikiz aynası – de Ülkü Erakalin avec Sadri Alisik
Je veux être aimé ( sevilmek istiyorum ) de Oksal Pekmezoğlu avec Hale Soygazi
1974Çılgınlar – de Safa Önal avec Ekrem Gökkaya
Des mondes séparés ( ayri dünyalar ) de Orhan Aksoy avec Cüneyt Arkin
Le criminel ( sabıkalı ) de Nejat Saydam avec Hülya Koçyiğit
1977Les enfants du ciel ( cennetin çocukları ) de Kartal Tibet avec Itit Esen
Baskin – de Atif Yilmaz avec Necla Nazir
1979Des larmes d’amour ( aşkın gözyaşları ) de Orhan Elmas avec Canan Perver
1981Yüz karası / Şöhretin sonu – de Orhan Aksoy avec Serpil Çakmaklı
Inoubliable ( unutulmayanlar ) de Remzi Jöntürk avec Cüneyt Arkin
1983Bedel – de Melih Gülgen avec Cristina Haydar
1984De si jolis chevaux ( vahşi aşk ) de Ümit Efekan avec Neşe Aksoy
1985La femme adorée ( tapılacak kadın ) de Temel Gürsu avec Hülya Avşar
1986İhanetin darbesi – de Yücel Uçanoğlu avec Tuluğ Çizgen
Oğlum oğlum – de Memduh Ün avec Eray Özbal
1987Temas – de Temel Gürsu avec Harika Avcı
1988Amour interdit ( yasak aşk ) de Aram Gülyüz avec Nil Ünal
Sevince – de Melih Gülgen avec Diler Saraç
1990Il fait froid et il pleut ( soğuktu ve yağmur çiseliyordu ) de Engin Ayça avec Türkan Şoray
    Orange d’Or du meilleur acteur au festival du cinéma Orange d’Or d’Antalya, Turquie
1994La peau douce ( yumuşak ten ) de Orhan Aksoy avec Mahmut Cevher
Fiche créée le 2 avril 2012 | Modifiée le 21 avril 2012 | Cette fiche a été vue 5444 fois
PREVIOUSShirley Booth || Ekrem Bora || Caterina BorattoNEXT