CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Carmet
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Eli Wallach



Date et Lieu de naissance : 7 décembre 1915 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 24 juin 2014 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Eli Herschel Wallach

ACTEUR
Image
1956 La poupée de chair (baby doll) de Elia Kazan avec Carroll Baker, Karl Malden & Mildred Dunnock
Image
1960 Les désaxés (the misfits) de John Huston avec Marilyn Monroe, Clark Gable & Montgomery Clift
Image
1967 Le bon, la brute et le truand (il buono, il brutto, il cattivo) de Sergio Leone avec Clint Eastwood
Image
2002 Mystic River – de Clint Eastwood avec Sean Penn, Kevin Bacon, Tim Robbins & Laurence Fishburne

Fils d’immigrés juifs polonais, Eli Wallach naît le 7 décembre 1915 dans le quartier de Brooklyn de Red Hook, à New York. Ses parents, Abraham Wallach et Bertha née Schorr, ont hérité du magasin de confiserie de son grand-père maternel. C’est la seule famille juive a vivre dans ce coin de Brooklyn essentiellement peuplé de migrants italiens. Eli fait ses études à l’université du Texas à Austin d’où il sort diplômé en histoire en 1936. Entretemps, il a fait ses premiers pas sur scène dans une pièce où débutent également Ann Sheridan et le futur journaliste Walter Cronkite. Il poursuit son cursus universitaire au City College of New York et en sort avec un master en enseignement en 1938. À cette époque, il prend des cours à l’école de théâtre «Neighborhood Playhouse». Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il sert dans l’armée américaine en tant que sergent-chef dans un hôpital d’Hawaï. Ensuite il suit une formation à Abilene au Texas avant d’être envoyé à la caserne Madison dans l’Etat de New York. Il part ensuite à Casablanca et participe au combat en France.

Démobilisé, Eli Wallach décide de s’investir totalement dans sa carrière d’acteur. Il prend des cours avec Erwin Piscator dans son atelier d’art dramatique et participe à l’aventure de l’Actors Studio dès sa création en octobre 1947. Ses camarades de classe sont Marlon Brando, Montgomery Clift, Herbert Berghof, Sidney Lumet et Anne Jackson qu’il épouse en mars 1948. Il fait ses débuts à Broadway en 1945 avec la pièce «Skydrift» écrite par Harry Kleiner. En 1951, il remporte un Tony Award pour sa performance dans «La rose tatouée» de Tennessee Williams. Parmi la quarantaine de pièces qu’il a joué sur scène, citons quelques grands succès: «Antony and Cleopatra» (1947/48) de Shakespeare dans une mise en scène de Guthrie McClintic; «Mister Roberts» (1948/51) de Joshua Logan; «The teahouse of the august moon» (1953/56) de John Patrick; «Luv» (1964/66) de Murray Schisgal et Irving Joseph; «Twice around the park» (1982/83) de Murray Schisgal; etc.

Pour son premier rôle au cinéma dans «Baby Doll» (1956) réalisé par Elia Kazan, il remporte le BAFTA de la meilleure révélation et une nomination aux Golden Globes. Parmi ses rôles les plus célèbres il y a Calvera, l’impitoyable chef des pillards, dans «Les sept mercenaires» (1960) de John Sturges, Guido dans «Les désaxés» (1960) de John Huston où il partage l’affiche à part égale avec Marilyn Monroe, Clark Gable et Montgomery Clift, et le truand Tuco dans «Le bon, la brute et le truand» (1967) de Sergio Leone. Rappelons également quelques interprétations remarquables dans «Le parrain III» (1989) de Francis Ford Coppola, «Piège pour un privé» (1989) de Jack Nicholson, «King of the corner» (2003) de Peter Riegert, «The ghostwriter» (2009) de Roman Polanski ou «Wall Street: L’argent ne dort jamais» (2009) de Oliver Stone, son dernier rôle au cinéma. Il a également à son actif une centaine de participations à des téléfilms, séries, shows et documentaires.

En 2005, Eli Wallach publie son autobiographie «The good, the bad and me: In my anecdotage». En novembre 2010, il reçoit un Oscar d’honneur pour sa contribution à l’industrie du cinéma. De son mariage avec Anne Jackson il a trois enfants: Peter, Roberta et Katherine. Acteur à la carrière d’une rare longévité, il meurt le 24 juin 2014, à New York presque centenaire.

© Pascal DONALD

copyright
1956La poupée de chair ( baby doll ) de Elia Kazan avec Carroll Baker
    BAFTA du meilleur espoir masculin aux British Academy Awards, Grande-Bretagne
1957La ronde du crime ( the lineup ) de Don Siegel avec Robert Keith
1958Les sept voleurs ( seven thieves ) de Henry Hathaway avec Joan Collins
1960Les sept mercenaires ( the magnificent seven ) de John Sturges avec Yul Brynner
Les désaxés ( the misfits ) de John Huston avec Marilyn Monroe
1961La conquête de l’Ouest ( how the West was won ) de Henry Hathaway, George Marshall, John Ford & Richard Thorpe avec Harry Dean Stanton
    Segment « The outlaws » de Henry Hathaway
1962Aventures de jeunesse ( Hemingway’s adventures of a young man / adventures of a young man ) de Martin Ritt avec Paul Newman
1963Les vainqueurs ( the victors ) de Carl Foreman avec Jeanne Moreau
Act one – de Dore Schary avec George Hamilton
1964La baie aux émeraudes ( the moon-spinners ) de James Neilson avec Pola Negri
Un mari à tout faire ( kisses for my president ) de Curtis Bernhardt avec Polly Bergen
1965Genghis Khan ( Dschingis Khan / Dzingis-Kan ) de Henry Levin avec Omar Sharif
Lord Jim – de Richard Brooks avec Peter O’Toole
1966Opération opium ( the poppy is also a flower / opium connection / poppies are also flowers / danger grows wild ) de Terence Young avec Rita Hayworth
    Emmy du meilleur second rôle masculin dans un film dramatique, USA

Comment voler un million de dollars ? ( how to steal a million ? / how to steal a million dollars and live happily ever after ) de William Wyler avec Audrey Hepburn
1967Le bon, la brute et le truand ( il buono, il brutto, il cattivo ) de Sergio Leone avec Clint Eastwood
Le minus se rebiffe ( the tiger makes out ) de Arthur Hiller avec Dustin Hoffman
    + production – Non crédité
Bague au doigt, corde au cou ( how to save a marriage ( and ruin your life ) de Fielder Cook avec Dean Martin
1968Un détective à la dynamite / L’otage de la violence ( a lovely way to die / a lovely way to go ) de David Lowell Rich avec Kirk Douglas
L’or de Mackenna ( Mackenna’s gold ) de Jack Lee Thompson avec Gregory Peck
Les quatre de l’Ave Maria / Les quatre tueurs de l’Ave Maria / Deux honnêtes crapules (i quattro dell’Ave Maria / ace high / four gumen of Ave Maria / have gun will travel / revenge at El Paso / revenge in El Paso ) de Giuseppe Colizzi avec Terence Hill
1969Le cerveau – de Gérard Oury avec Bourvil
The angel Levine – de Ján Kadár avec Harry Belafonte
1970The people next door – de David Green avec Julie Harris
Zigzag ( false witness ) de Richard A. Colla avec George Kennedy
Les aventures de Gérard ( the adventures of Gerard / adventures of brigadier Gérard ) de Jerzy Skolimowski avec Claudia Cardinale
1971Le roman d’un voleur de chevaux / Le voleur de chevaux ( romance of a horsethief ) de Abraham Polonsky & Fedor Hanzekovic avec Jane Birkin
Compagneros ( ¡ viva la muerte… tua ! / killer from Yuma / don’t turn the other cheek / long live your death / zwei wilde Companeros ) de Duccio Tessari avec Franco Nero
1972Permission d’aimer ( Cinderella Liberty ) de Mark Rydell avec James Caan
1973La dernière chance ( l’ultima chance ) de Maurizio Lucidi avec Ursula Andress
1974Joe le fou ( Crazy Joe ) de Carlo Lizzani avec Peter Boyle
Le blanc, le jaune et le noir ( il bianco, il gallo, il nero / el blanco, el amarillo y el negro / shoot first...ask questions later / samourai /white, the yellow, and the black ) de Sergio Corbucci avec Giuliano Gemma
DO L’chaim : To life – de Harold Mayer
    Seulement voix & narration
1975Attenti al buffone ! – de Alberto Bevilacqua avec Mariangela Melato
DO The dream factory – de Michael Negrin avec Gloria Swanson
    Seulement apparition, voix & narration
1976…E tanta paura – de Paolo Cavara avec John Steiner
La théorie des dominos ( the domino principle / the domino killings ) de Stanley Kramer avec Richard Widmark
CM Independence – de John Huston avec Anne Jackson
1977La sentinelle des maudits ( the sentinel ) de Michael Winner avec Ava Gardner
Drôles de manières ( nasty habits / the abbess ) de Michael Lindsay-Hogg avec Melina Mercouri
Les grands fonds ( the deep ) de Peter Yates avec Nick Nolte
Le cercle de fer ( circle of iron / the silent flute ) de Richard Moore avec David Carradine
1978Brigade anti-mafia ( squadra antimafia / Little Italy ) de Bruno Corbucci avec Tomas Milian
Girlfriends – de Claudia Weill avec Viveca Lindfors
Folie, folie ( movie, movie ) de Stanley Donen avec Red Buttons
1979L’arme au poing / Le trio de feu ( firepower ) de Michael Winner avec Sophia Loren
Qui a tué le président ? ( winter kills ) de William Richert avec Elizabeth Taylor
Le chasseur ( the hunter ) de Buzz Kulik avec Steve McQueen
1980La salamandre ( the salamander ) de Peter Zinner avec Anthony Quinn
1984Sam’s son – de Michael Landon avec Anne Jackson
1985 DO Sanford Meisner : The american theatre’s best kept secret – de Nick Doob avec Bob Fosse
    Seulement apparition
1986Coup double ( tough guys ) de Jeff Kanew avec Burt Lancaster
DO Spark among the ashes : A Bar Mitzvah in Poland – de Oren Rudavsky
    Seulement voix & narration
1987Cinglée ( nuts ) de Martin Ritt avec Barbra Streisand
DO Hollywood uncensored – de James Forsher avec Peter Fonda
    Seulement apparition
1988 DO Funny – de Bran Ferren avec Adolphe Green
    Seulement apparition
1989Le parrain III ( the godfather : Part III / Mario Puzo’s the godfather : Part III ) de Francis Ford Coppola avec Al Pacino
Piège pour un privé ( the two jakes ) de Jack Nicholson avec Harvey Keitel
DO The Yidishe Gauchos – de Mark Freeman
    Seulement voix & narration
1990Article 99 – de Howard Deutch avec Ray Liotta
DO Terezín diary – de Dan Weissman
    Seulement voix & narration
1991Hollywood mistress ( mistress ) de Barry Primus avec Robert De Niro
1992La loi de la nuit ( night and the city ) de Irwin Winkler avec Jessica Lange
1994Caro dolce amor / Miele dolce amor / Honey sweet love – de Enrico Coletti avec Ben Cross
1995Two much – de Fernando Trueba avec Melanie Griffith
DO Elia Kazan : A director’s journey – de Richard Schickel avec Elia Kazan
    Seulement voix & narration
1996L’associé ( the associate ) de Donald Petrie avec Whoopi Goldberg
DO Clark Gable: Tall, dark and handsome – de Susan F. Walker avec Robert Stack
    Seulement apparition
1998Uninvited / L’escluso – de Carlo Gabriel Nero avec Patricia Dunnock
DO Jones Beach: An American Riviera – de George P. Pozderec avec Robert A. Caro
    Seulement voix & narration
1999Au nom d’Anna ( keeping the faith ) de Edward Norton avec Anne Bancroft
2001 DO Cinerama adventure – de David Strohmaier avec Carroll Baker
    Seulement apparition
DO Broadway : The golden age, by the legends who were there / Broadway : The golden age – de Rick McKay avec Fay Wray
    Seulement apparition
CM Advice and dissent – de Leib Cohen avec Rebecca Pidgeon
2002Mystic River – de Clint Eastwood avec Sean Penn
The root – de Matthew Penn avec Karen Allen
DO I sogni nel mirino – de Luca Morsella avec Carla Leone
    Seulement apparition
2003King of the corner – de Peter Riegert avec Isabella Rossellini
    Prix du Jury du meilleur acteur au festival du cinéma de Newport, Rhode Island, USA

DO The easter egg adventure – de John Michael Williams
    Seulement voix & narration
DO Unforgivable blackness: The rise and fall of Jack Johnson – de Ken Burns
    Seulement voix
2004A taste of Jupiter – de Derek Diorio avec Teri Garr
DA The moon and the son : An imagined conversation – de John Canemaker
    Seulement voix
2005Faussaire ( the hoax ) de Lasse Hallström avec Richard Gere
DO Sergio Leone: The way I see things – de Giulio Reale avec Claudia Cardinale
    Seulement apparition
DO The needs of Kim Stanley – de Dani Minnick avec Jessica Lange
    Seulement apparition
2006The holiday – de Nancy Meyers avec Cameron Diaz
Mama’s boy – de Tim Hamilton avec Diane Keaton
DO Life Is a dream in cinema: Pola Negri – de Mariusz Kotowski avec Anthony Slide
    Seulement apparition
DO Denn sie kennen kein Erbarmen : Der Italowestern – de Peter Dollinger & Hans-Jürgen Panitz avec Pierre Brice
    Seulement apparition
2007Vote and die: Liszt for President – de Mark Mitchell avec Marisa Berenson
DA The toe tactic – de Emily Hubley
    Seulement voix
DO Constantine’s sword – de Oren Jacoby
    Seulement voix
2008New York, je t’aime (New York, I love you ) de Fatih Akin, Yvan Attal, Allen Hughes, Wen Jiang, Shunji Iwai, Scarlett Johansson, Joshua Marston, Anthony Minghella, Mira Nair, Natalie Portman, Brett Ratner, Andrei Zvyagintsev & Randall Balsmeyer avec Emilie Ohana
Tickling Leo – de Jeremy Davidson avec Annie Parisse
DO In the name of democracy : The story of Lt. Ehren Watada – de Nina Rosenblum avec Carolyn Ho
    Seulement voix & narration
2009The ghostwriter ( the ghost writer ) de Roman Polanski avec Ewan McGregor
Wall Street : L’argent ne dort jamais ( Wall Street : Money never sleeps ) de Oliver Stone avec Michael Douglas
DO Ahead of time – de Robert Richman avec Ruth Gruber
    Seulement voix
2010 DO Just laugh ! – de Anton Evangelista avec Danny Aiello
    Seulement apparition
2012 DO Showing up – de Riad Galayini & James Morrison avec Zoe Kazan
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 2001 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du court-métrage de Almería, Espagne ( 2006 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la National Board of Review, USA ( 2006 )

    Oscar d’Honneur aux Academy Awards, USA ( 2010 )
Fiche créée le 24 janvier 2009 | Modifiée le 14 avril 2016 | Cette fiche a été vue 6510 fois
PREVIOUSMarcia Wallace || Eli Wallach || Otto WallburgNEXT