CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Curd Jürgens
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Elia Kazan



Date et Lieu de naissance : 7 septembre 1909 (Constantinople, Empire Ottoman)
Date et Lieu de décès : 28 septembre 2003 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Avraam Elia Kazanjoglou

REALISATEUR

D’origine grecque, Elia Kazan naît le 7 septembre 1909 à Constantinople (quartier de Kadi-Keu). En 1913 Les Kazanjoglou émigrent aux États-Unis (New-York) où ils tiennent un commerce de Tapis. Ils déménagent ensuite à New Rochelle. Leur fils y fait ses études à la «Mayfair School» puis au «Williams College» dont il sort diplômé en 1930. Mais il s’intéresse aussi au théâtre et fréquente la «Yale Drama School». Au début des années trente, Elia se rapproche du CPUSA, le parti communiste nord-américain, et trouve sa place au sein du «Group Theatre», une troupe aux sympathies de gauche. Il y apprend le métier d’acteur, d’accessoiriste, de régisseur et fait ses premières mises en scène. Il découvre également le cinéma en jouant dans deux courts métrages (1934-1935) de son ami Ralph Steiner puis en réalisant un premier essai cinématographique (1937).

En 1940 Elia Kazan décroche un petit rôle dans «Ville conquise» de Anatole Litvak. Au théâtre il joue bientôt à guichets fermés au «Plymouth Theatre» de New York «The skin of our teeth» (1942) de Thornton Wilder avec Fredric March en tête d’affiche. Les propositions affluent alors mais Elia ambitionne surtout de faire du cinéma et accepte, pour la «Twentieth-Century-Fox », de diriger «Le lys de Brooklyn» en 1944. L’année suivant, il tourne deux films coup sur coup: «Le maître de la prairie», un western avec Spencer Tracy, et «Boomerang», un drame policier avec Dana Andrews. En 1947, il met en scène la pièce «All my sons», le premier triomphe de Arthur Miller. Il fonde également l’«Actor Sudio» avec Lee Strasberg et dirige Gregory Peck dans «Le mur invisible» (Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur). Il termine l’année au théâtre avec «Un tramway nommé Désir» de Tennessee Williams. Par la suite des films magnifiques vont s’ajouter à sa filmographie comme «L’héritage de la chair» (1949) un drame sur le racisme avec Jeanne Crain; «Panique dans la rue» (1950) un «thriller» avec Richard Widmark; l’adaptation d’«Un tramway nommé Désir» (1951) avec Marlon Brando et Vivien Leigh; deux autres films avec Brando «Viva Zapata!» (1952) et «Sur les quais» (1954); «À l’est d’Eden» (1955) avec James Dean; et «Le fleuve sauvage» (1959) avec Montgomery Clift.

Mais la politique anticommuniste menée par le sénateur Joseph McCarthy déclenche bientôt une «chasse aux sorcières» dans le monde artistique, et transforme la vie du réalisateur. Convoqué devant la très médiatisée «commission des activités antiaméricaines», Elia Kazan est amené à reconnaître les sensibilités de gauche de plusieurs de ses amis. Une attitude ambiguë que certains jugeront lâche et qu’il essaiera toute sa vie de justifier. Il va néanmoins encore tourner deux œuvres plus personnelles adaptées de ses propres romans, «America, America» (1963), l’histoire d’un jeune grec qui décide d’émigre aux USA pour fuir l’oppression turc, puis «L’arrangement» (1969) l’analyse de sa vie par un homme aisé, Kirk Douglas, ses deux amours, Deborah Kerr et Faye Dunaway, ses relations avec son père. Pour son dernier film, en 1976, il adapte le roman inachevé de Scott Fitzgerald, «Le dernier nabab» avec Robert De Niro en producteur avide, obsédé de travail, devenu veuf. Il se consacre ensuite essentiellement l’écriture même s’il fait quelques apparitions dans des documentaires. Elia Kazan, un immense artiste, sans doute bien plus attaché, en toute indépendance, à la défense des valeurs humaines, qu’à un parti politique, meurt presque centenaire le 28 septembre 2003, à New York.

© Philippe PELLETIER

copyright
1934 CM Cafe Universal – de Ralph Steiner
    Seulement interprétation
1935 CM Pie in the sky – de Ralph Steiner avec Elman Koolish
    Seulement interprétation
1937 CM The people of the Cumberland – de Elia Kazan
    + scénario & production
1940Ville conquise / La ville des rêves ( city for conquest ) de Anatole Litvak avec James Cagney
    Seulement interprétation
1941It’s up to you – de Elia Kazan avec Helene Tamiris
Blues in the night – de Anatole Litvak avec Priscilla Lane
    Seulement pièce & scénario – Non crédité & interprétation
1944Le lys de Brooklyn ( a tree grows in Brooklyn ) de Elia Kazan avec Dorothy McGuire
1945 DO Watchtower over tomorrow – de John Cromwell avec Edward R. Stettinius Jr.
    Seulement réalisation de quelques scènes – Non crédité
1946Boomerang ! – de Elia Kazan avec Dana Andrews
    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

Le maître de la prairie ( the sea of grass ) de Elia Kazan avec Katharine Hepburn
1947Le mur invisible ( gentleman’s agreement ) de Elia Kazan avec Gregory Peck
    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Prix NBR du meilleur réalisateur par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1948Vénus / Un caprice de Vénus ( on touch of Venus ) de William A. Seiter avec Ava Gardner
    Seulement stagiaire – Non crédité
1949L’héritage de la chair / Pinky, la négresse blanche ( Pinky ) de Elia Kazan avec Jeanne Crain
1950Panique dans la rue ( panic in the streets ) de Elia Kazan avec Barbara Bel Geddes
    + apparition
    Prix International au festival du cinéma de Venise, Italie
1951Un tramway nommé Désir ( a streetcar named Desire ) de Elia Kazan avec Vivien Leigh
    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

    Prix spécial du jury au festival du cinéma de Venise, Italie
1952Viva Zapata ! – de Elia Kazan avec Marlon Brando
1953Cirque en révolte ( man on a tightrope ) de Elia Kazan avec Gloria Grahame
    Prix Spécial du Sénat de Berlin au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1954Sur les quais ( on the waterfront ) de Elia Kazan avec Eva Marie Saint
    Oscar du meilleur réalisateur, USA

    Bodil du meilleur film américain, Danemark

    Prix DGA pour la réalisation d’un film de cinéma par la Guilde des Réalisateurs Américains, USA

    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Prix NYFCC du meilleur réalisateur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

    Lion d’Argent au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix OCIC au festival du cinéma de Venise, Italie

    Prix de la critique du cinéma italien au festival du cinéma de Venise, Italie
1955À l’est d’Eden ( east of Eden / John Steinbeck’s east of Eden ) de Elia Kazan avec James Dean
    + production
    Bodil du meilleur film américain, Danemark

    Prix du meilleur film dramatique au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix Kinema Junpo du meilleur film étranger aux Prix Kinema Junpo, Japon

    Prix Ruban Bleu du meilleur film étranger au prix des rubans bleus de Tokyo, Japon

    Prix CEC du meilleur réalisateur étranger par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne
1956La poupée de chair ( baby doll ) de Elia Kazan avec Carroll Baker
    + production
    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA
1957Un homme dans la foule ( a face in the crowd ) de Elia Kazan avec Patricia Neal
    + production
1959Le fleuve sauvage / Quand gronde le fleuve ( wild river ) de Elia Kazan avec Montgomery Clift
    + production
1961La fièvre dans le sang ( splendor in the grass / splendour in the grass ) de Elia Kazan avec Warren Beatty
    + production
1963America, America ( the Anatolian smile ) de Elia Kazan avec Frank Wolff
    + production, livre & scénario
    Golden Globe du meilleur réalisateur de cinéma, USA

    Coquille d’Or au festival international du film de San Sebastián, Espagne

    Saint Jordi du meilleur film étranger aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne
1969L’arrangement ( the arrangement ) de Elia Kazan avec Kirk Douglas
    + production, nouvelle & scénario
1971Les visiteurs ( the visitors ) de Elia Kazan avec James Woods
1975Le dernier nabab ( the last tycoon ) de Elia Kazan avec Robert De Niro
1982 DO Elia Kazan outsider – de Annie Tresgot avec Mike Kazan
    Seulement apparition
1985 DO Sanford Meisner: The American Theatre’s best kept secret – de Nick Doob avec Robert Duvall
    Seulement apparition
1988Le brouillard ( sis / the fog / mist ) de Zülfü Livaneli avec Ugur Polat
    Seulement interprétation
1995 DO Elia Kazan : A director’s journey – de Richard Schickel
    Seulement apparition
1998 DO Liv till varje pris – de Stefan Jarl avec Jan Troell
    Seulement apparition
2001 CM Diaspora – de Atom Egoyan
    Seulement extraits du scénario original de « America, America »
AUTRES PRIX :
      
    Prix DGA d’honneur membre à vie par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1983 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la guilde des réalisateurs américains, USA ( 1987 )

    Ours d’Or d’honneur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne ( 1996 )

    Mention Spéciale pour l’ensemble de sa carrière par la National Board of Review, USA ( 1996 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Istanbul, Turquie ( 1997 )

    Oscar d’Honneur aux Academy Awards, USA ( 1999 )
Fiche créée le 3 décembre 2007 | Modifiée le 6 mai 2015 | Cette fiche a été vue 8596 fois
PREVIOUSDanny Kaye || Elia Kazan || Buster KeatonNEXT