CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Adele Mara
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Elizabeth Taylor



Date et Lieu de naissance : 27 février 1932 (Londres, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 23 mars 2011 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Elizabeth Rosemond Taylor

ACTRICE
Image
1957 La chatte sur un toit brûlant (cat on a hot tin roof) de Richard Brooks avec Paul Newman & Burl Ives
Image
1960 Vénus en vison (butterfield eight) de Daniel Mann avec Eddie Fisher & Laurence Harvey
Image
1963 Cléopâtre (Cleopatra) de Joseph L. Mankiewicz avec Rex Harrison, Richard Burton & Hume Cronyn
Image
1965 Qui a peur de Virginia Woolf? (who’s afraid of Virginia Woolf?) de Mike Nichols avec Richard Burton

Elizabeth Taylor naît à Londres le 27 février 1932, de parents américains. Lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclate, elle arrive aux Etats-Unis avec sa famille. Elle fait ses premiers pas dans le Septième Art à l’âge de dix ans, sa mère l’ayant présentée à un casting. En 1943, elle apparaît dans «Fidèle Lassie», dont le succès lui permet de décrocher un contrat à la Metro-Goldwyn-Mayer. En 1944, elle tourne aux côtés de Orson Welles dans «Jane Eyre» puis de Mickey Rooney dans «Le grand National», son premier rôle important. Accumulant les succès, elle joue les jeunes premières et tourne avec des cinéastes chevronnés comme Michael Curtiz, Mervyn LeRoy, Jack Conway et Vincente Minnelli.

Connaissant une popularité grandissante, cette belle brune au regard violet ne tarde pas à gagner la faveur des cinéphiles et des producteurs. Dans «Une place au soleil» (1951), elle donne la réplique à son ami Montgomery Clift, avant de crever l’écran dans «Ivanhoé». En 1954, suivent «Rhapsodie» et «La dernière fois que j’ai vu Paris», qui confirment son extraordinaire photogénie. Lors du tournage de «Géant» (1955), elle rencontre James Dean et Rock Hudson, avec qui elle entretiendra une forte amitié, avant de retrouver Montgomery Clift dans «L’arbre de vie» (1956). «La chatte sur un toit brûlant» (1957), adapté de Tennessee Williams, où elle interprète la femme de Paul Newman, achève de la propulser au rang de star. C’est lors du tournage de ce film que meurt son troisième mari, le producteur Mike Todd, dans un accident d’avion. Elle se révèle très convaincante, sombrant dans la folie, dans «Soudain l’été dernier» (1958) de Joseph L. Mankiewicz, avant d’obtenir un Oscar pour son rôle de call-girl dans «La Vénus au vison» (1959), avec son nouveau mari Eddie Fisher.

En 1960, Elizabeth Taylor débute «Cléopâtre» sous la direction de Rouben Mamoulian, avant que ce dernier ne cède sa place à Mankiewicz. La star tombe alors amoureuse de son partenaire Richard Burton, avec qui elle se mariera en 1964. À l’issue d’un tournage chaotique, «Cléopâtre» sort en 1963 et, malgré l’échec du film, elle devient l’actrice hollywoodienne la mieux payée. Elle forme avec Richard Burton un couple d’anthologie, à l’écran comme à la ville. Sa composition saisissante dans «Qui a peur de Virginia Woolf?» (1965) lui rapporte son deuxième Oscar. En 1967, John Huston la fait tourner avec Marlon Brando, puis elle se retrouve à l’affiche, en 1968, de deux œuvres de Joseph Losey. Mais le déclin s’amorce, ces films ne remportant pas le succès espéré. De même, son ménage avec Richard Burton connaît une mauvaise passe, qui se conclut par un divorce en 1974.

Les années soixante-dix s’annoncent moins glorieuses pour Elizabeth Taylor. Sa vie privée est toujours aussi orageuse, puisqu’elle se marie une seconde fois avec Richard Burton en 1975, pour divorcer à nouveau un an plus tard. Pour ce qui est du cinéma, il ne lui offrira plus que des rôles dans des films mineurs, poursuivant sa carrière dans des séries télévisées, tout en récoltant des fonds pour la lutte contre le SIDA. Avec le temps, sa santé s’aggrave de plus en plus et on finit par lui diagnostiquer une insuffisance cardiaque, maladie dont elle décède le 23 mars 2011, à Los Angeles. Star par excellence, Elizabeth Taylor a sans cesse défrayé la chronique par ses huit mariages successifs, ses caprices, sa santé fragile, ses cachets exubérants. Mais, d’une éternelle beauté, elle demeure l’une des plus grandes icônes de Hollywood.

© Simon BENATTAR-BOURGEAY

copyright
1942There’s one born every minute – de Harold Young avec Hugh Herbert
1943Fidèle Lassie ( Lassie come home ) de Fred M. Wilcox avec Donald Crisp
Les blanches falaises de Douvres ( the white cliffs of Dover ) de Clarence Brown avec Roddy McDowall
1944Jane Eyre – de Robert Stevenson avec Orson Welles
Le grand National ( the National Velvet ) de Clarence Brown avec Mickey Rooney
1945Le courage de Lassie ( courage of Lassie / Blue Sierra ) de Fred M. Wilcox avec Frank Morgan
1946Cynthia ( Cynthia, the rich, full life / the rich full life ) de Robert Z. Leonard avec George Murphy
1947Mon père et nous ( life with father ) de Michael Curtiz avec William Powell
1948Ainsi sont les femmes ( a date with Judy ) de Richard Thorpe avec Wallace Beery
La belle imprudente ( Julia Misbehaves ) de Jack Conway avec Walter Pidgeon
1949Les quatre filles du docteur March ( little women ) de Mervyn LeRoy avec Rossano Brazzi
Guet-apens ( conspirator ) de Victor Saville avec Robert Taylor
Le chevalier de Bacchus ( the big Hangover ) de Norman Krasna avec Van Johnson
1950Le père de la mariée ( father of the bride ) de Vincente Minnelli avec Don Taylor
Allons donc papa ! ( father’s little dividend ) de Vincente Minnelli avec Spencer Tracy
Quo Vadis ? – de Mervyn LeRoy avec Peter Ustinov
    Seulement apparition
1951Une place au soleil ( a place in the sun ) de George Stevens avec Montgomery Clift
Ivanhoe – de Richard Thorpe avec George Sanders
1952Une vedette disparaît ( Callaway went thataway / the star said no ) de Melvin Frank & avec Fred MacMurray
    Seulement apparition
Ruse d’amour ( love is better than ever / the light fantastic ) de Stanley Donen avec Larry Parks
La fille qui avait tout ( the girl who had everything ) de Richard Thorpe avec Fernando Lamas
1953La piste des éléphants ( elephant walk ) de William Dieterle avec Peter Finch
1954Rhapsodie ( rhapsody ) de Charles Vidor avec Vittorio Gassman
Le beau Brummell ( Beau Brummell ) de Curtis Bernhardt avec Stewart Granger
La dernière fois que j’ai vu Paris ( the last time I saw Paris ) de Richard Brooks avec Van Johnson
1955Géant ( giant ) de George Stevens avec James Dean
CM Warner Pathé news issue # 87 – de ? avec Georges Stevens
    Seulement apparition
1956L’arbre de vie ( Raintree County ) de Edward Dmytryk avec Lee Marvin
    Laurel d’Or de la meilleure interprétation féminine dramatique, USA

CM Operation Raintree – de ? avec Nigel Patrick
    Seulement apparition
CM Screen snapshots : Hollywood, city of stars – de Ralph Staub avec Alan Ladd
    Seulement apparition
1957La chatte sur un toit brûlant ( cat on a hot tin roof ) de Richard Brooks avec Paul Newman
    Laurel d’Or de la meilleure interprétation féminine dramatique, USA
1958Soudain l’été dernier ( suddenly, last summer ) de Joseph L. Mankiewicz avec Katharine Hepburn
    Golden Globe de la meilleure actrice de cinéma catégorie drame, USA

    Laurel d’Or de la meilleure interprétation féminine dramatique, USA
1959Scent of mystery / Holiday in Spain – de Jack Cardiff avec Peter Lorre
    Seulement apparition
DO Premier Khrushchev in the USA – de avec Gary Cooper
    Seulement apparition
1960Vénus en vison ( butterfield eight ) de Daniel Mann avec Eddie Fisher
    Oscar de la meilleure actrice, USA
1961 DO Lyyke og krone – de Colbjörn Helander & Stein Sælen avec Vittorio De Sica
    Seulement apparition
1962Le concierge ( the caretaker / the guest ) de Clive Donner avec Alan Bates
    Seulement production – Non crédité
DA Number 13 / Fragments of a fate forgotten / The magic mushroom people of Oz / Oz – de Harry Smith
    Seulement production
1963Cléopâtre ( Cleopatra ) de Joseph L. Mankiewicz avec Rex Harrison
Hôtel International ( the V.I.P’s / International Hotel ) de Anthony Asquith avec Louis Jourdan
1964Le chevalier des sables ( the sandpiper ) de Vincente Minnelli avec Charles Bronson
DO The big sur – de ? avec Vincente Minnelli
    Seulement apparition
CM On the trail of the iguana – de Ross Lowell avec John Huston
    Seulement apparition
1965Qui a peur de Virginia Woolf ? ( who’s afraid of Virginia Woolf ? ) de Mike Nichols avec George Segal
    Oscar de la meilleure actrice, USA

    BAFTA de la meilleure actrice britannique aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Laurel d’Or de la meilleure interprétation féminine dramatique, USA

    Prix NBR de la meilleure actrice par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC de la meilleure actrice par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1966La mégère apprivoisée ( la bisbetica domata / the taming of the shrew ) de Franco Zeffirelli avec Michael York
    + production
    David de la meilleure actrice étrangère, Italie

Docteur Faust ( doctor Faustus ) de Richard Burton & Nevil Coghill avec Richard Burton
1967Reflets dans un œil d’or ( reflections in a golden eye ) de John Huston avec Marlon Brando
Les comédiens ( the comedians ) de Peter Glenville avec Alec Guinness
DO The comedians in Africa – de ? avec Lillian Gish
    Seulement apparition
1968Boom ! – de Joseph Losey avec Noel Coward
Cérémonie secrète ( secret ceremony ) de Joseph Losey avec Robert Mitchum
    Etoile de Cristal de la meilleure actrice étrangère aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

DO Around the world of Mike Todd – de Saul Swimmer avec Ethel Merman
    Seulement apparition
DO On location : Where eagles dare – de ? avec Clint Eastwood
    Seulement apparition
1969 Anne des mille jours ( Anne of the thousand days / Anne of a thousand days ) de Charles Jarrott avec Anthony Quayle
    Seulement apparition
Las Vegas, un couple ( the only game in town ) de George Stevens avec Warren Beatty
1970Une belle tigresse ( X, Y and Zee / Zee & Co ) de Brian G. Hutton avec Michael Caine
    David de la meilleure actrice étrangère, Italie
1971Au bois lacté ( under milk wood ) de Andrew Sinclair avec Peter O’Toole
Liberté provisoire ( Hammersmith is out ) de Peter Ustinov avec George Raft
    Ours d’Argent de la meilleure actrice au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne
1972Divorce ( divorce his, divorce her ) de Warris Hussein avec Richard Burton
Terreur dans la nuit ( night watch ) de Brian G. Hutton avec Laurence Harvey
1973Noces de cendres ( ash Wednesday ) de Larry Peerce avec Henry Fonda
1974Il était une fois à Hollywood ( that’s entertainment ! ) de Jack Haley Jr. avec Fred Astaire
    Seulement apparition
Identikit / Driver’s seat / psychotic – de Giuseppe Patroni Griffi avec Ian Bannen
CM Just one time – de Michael J. Shapiro avec Gene Kelly
    Seulement apparition
1975L’oiseau bleu ( the blue bird ) de George Cukor avec Ava Gardner
DO Hooray for Hollywood – de Michael J. Sheridan avec Mickey Rooney
    Seulement apparition
1976Victoire à Entebbe ( victory at Entebbe ) de Marvin J. Chomsky avec Kirk Douglas
1977Petite musique de nuit ( a little night music ) de Harold Prince avec Christopher Guard
1978Qui a tué le président ? ( winter kills ) de William Richert avec Anthony Perkins
1979Le miroir se brisa ( the mirror crack’d ) de Guy Hamilton avec Rock Hudson
1981 DO Genocide – de Arnold Schwartzman
    Seulement apparition, voix & narration
1987Toscanini ( young Toscanini / il giovane Toscanini ) de Franco Zeffirelli avec Philippe Noiret
1993La famille Pierrafeu ( the Flintstones ) de Brian Levant avec John Goodman
1994Les cent et une nuits / Les cent et une nuit de Simon Cinéma – de Agnès Varda avec Michel Piccoli
    Seulement apparition
1999 DO Get Bruce ! – de Andrew J. Kuehn avec Robin Williams
    Seulement apparition
2001 DO Cannes : Through the eyes of the hunter – de Nicolas Neuhold avec Morgan Freeman
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix Spécial aux Golden Globes, USA ( 1957 )

    Plaque d’Or aux prix David di Donatello, Italie ( 1960 )

    Laurel d’Or de la meilleure star masculine, USA ( 1965 )

    Laurel d’Or de la meilleure star masculine, USA ( 1966 )

    Golden Globe de la star féminine favorite dans le monde, USA ( 1974 )

    Femme de l’année par le Hasty Pudding Theatricals, USA ( 1977 )

    Prix Crystal aux Crystal Awards des femmes dans le cinéma, USA ( 1985 )

    Prix Pomme d’Or de la star féminine de l’année aux Golden Apple Awards, USA ( 1985 )

    Prix Cecil B. DeMille aux Golden Globes, USA ( 1985 )

    Gala Tribute par le Film Society of Lincoln Center, USA ( 1986 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par l’American Film Institut, USA ( 1993 )

    Prix Humanitaire Jean Hersholt aux Academy Awards, USA ( 1993 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la Guilde des acteurs de cinéma, USA ( 1998 )

    Prix de l’Académie Fellowship aux British Academy Awards, Grande-Bretagne ( 1999 )

    Prix Vanguard aux prix GLAAD Media, USA ( 2000 )

    Prix Maverick au festival de cinéma & vidéo de Taos, USA ( 2001 )
Fiche créée le 20 mai 2007 | Modifiée le 31 août 2014 | Cette fiche a été vue 8546 fois
PREVIOUSBertrand Tavernier || Elizabeth Taylor || Estelle TaylorNEXT