CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Christopher Reeve
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Elsa Lanchester



Date et Lieu de naissance : 28 octobre 1902 (Lewisham, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 26 décembre 1986 (Woodland Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Elsa Sullivan Lanchester

ACTRICE
Image
1935 La fiancée de Frankenstein (bride of Frankenstein) de James Whale avec Boris Karloff
Image
1936 Rembrandt – de Alexander Korda avec Charles Laughton, Gertrude Lawrence & Edward Chapman
Image
1957 Témoin à charge (witness for the prosecution) de Billy Wilder avec Tyrone Power & Marlene Dietrich
Image
1958 L’adorable voisine (bell, book and candle ) de Richard Quine avec James Stewart & Kim Novak

Deux rôles ont marqué la carrière de Elsa Lanchester et manifesté son talent hors pair. D’abord celui de la fiancée fabriquée par le baron Frankenstein pour sa créature dans «Bride of Frankenstein» (1935) de James Whale. Poupée tressautante, au visage aigu surmonté d’une coiffure en hauteur barrée de deux mèches blanches zigzagantes, elle se tourne, comme une mécanique à ressorts, vers son fiancé, qui la boit des yeux, et, reculant soudain d’horreur, pousse un des plus beaux cris d’effroi de l’histoire du cinéma. Et puis, plus tard, dans «Témoin à charge» (1957) de Billy Wilder, celui d’une infirmière zélée qui veille avec vigilance sur la santé défaillante d’un célèbre avocat, campé par Charles Laughton, qui doit éviter les émotions fortes. Sans doute doit-on aussi porter à son crédit d’avoir supporté le grand acteur, homme ombrageux s’il en fut, durant trente ans. Ils tournèrent d’ailleurs d’autres films ensemble: «La vie privée d’Henry VIII» (1933) de Alexander Korda, où elle campe la quatrième épouse du souverain, «Rembrandt» (1936) du même réalisateur, où elle interprète la compagne du peintre, ou encore «Tales of Manhattan» (1942) de Julien Duvivier, où elle incarne toujours l’épouse du grand homme.

Elsa Lanchester, de son vrai nom Elisabeth Lanchester Sullivan, est née le 28 octobre 1902 dans la banlieue de Londres. Passionnée par la danse classique, elle l’apprend à Paris, sous la férule de la grande Isadora Duncan, puis l’enseigne dans l’école de Margaret Morris, disciple de la célèbre danseuse. De la danse elle passe à la scène, fonde un théâtre dans le quartier de Soho, à Londres, et fait ses débuts dans le West End, en 1922, tout en chantant dans un cabaret fréquenté par des intellectuels.

Avec son nez en trompette, ses grands yeux noirs et ses lèvres sensuelles, elle n’est pas une beauté selon les canons d’Hollywood, mais elle a «du chien» et un tempérament piquant. Installée en Californie au début des années 30, Elsa Lanchester continue à faire du théâtre et du music-hall, notamment au «Bar of Music», puis, débute une carrière au cinéma qui lui apportera rarement de grands rôles. Elle est pourtant en vedette dans «Passport to destiny» (1944) de Ray McCarey, où elle incarne une femme de ménage chargée d’assassiner Hitler. Elle joue ensuite une princesse russe dans «Poste avancé» (1947) de Allan Dwan, et tourne de plus en plus souvent des comédies, où son sens du comique et, parfois, son goût pour les pitreries, font merveille: on peut citer: «Vive Monsieur le Maire» (1949) avec Danny Kaye, «Un grand séducteur» (1952), où elle interprète un médecin face à Clifton Webb, ou encore «Le clown est roi» (1954) où elle donne la réplique au célèbre duo formé par Jerry Lewis et Dean Martin. Et comment oublier la sorcière facétieuse de «L’adorable voisine» (1958), tante de Kim Novak?

Mais elle incarne aussi une comtesse dans «Frenchie» (1950) de Louis King, ou encore Mme Magloire, la sœur et servante de Mgr Myriel, dans «La vie de Jean Valjean» (1952) de Lewis Milestone. À partir de la fin des années 50, Elsa Lanchester se tourne vers les productions Disney, comme «Mary Poppins» (1964) et «L’espion aux pattes de velours» (1965), ou vers le petit écran, où elle apparaît dans des programmes comme «L’homme à la Rolls» (1963/64), «Des agents très spéciaux» (1965), «The John Forsythe show» (1965/66), où elle interprète la principale d’un collège de jeunes filles, ou encore le «Bill Cosby show» (1970/71). Elle s’éteint des suites d’une pneumonie, le 26 décembre 1986, à Los Angeles.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1924 CM The scarlet woman : An ecclesiastical melodrama – de Terence Greenidge avec Derek Erskine
1927One of the best – de T. Hayes Hunter avec James Lindsay
The constant nymph – de Adrian Brunel avec Ivor Novello
1928 CM Blue bottles – de Ivor Montagu avec Charles Laughton
CM Daydreams – de Ivor Montagu avec Harold Warrender
CM The tonic – de Ivor Montagu avec Charles Laughton
1929 CM Mr. Smith wakes up – de Jack Harrison avec Moore Marriott
1930Comets – de Sacha Greneen avec Charles Laughton
The love habits – de Harry Lachman avec Seymour Hicks
CM Ashes – de Frank Birch avec Ernest Thesiger
1931The officer’s mess – de H. Manning Haynes avec Harold French
La femme de Putiphar ( Potiphar’s wife / her strange desir ) de Maurice Elvey avec Laurence Olivier
The strong sex – de Gareth Gundrey avec Colin Clive
1933La vie privée de Henry VIII ( the private life of Henry VIII ) de Alexander Korda avec Merle Oberon
1934La vie privée de Don Juan ( Don Juan / the private life of Don Juan ) de Alexander Korda avec Douglas Fairbanks
David Copperfield ( the personal history, adventure, experience & observation of David Copperfield the younger ) de George Cukor avec W.C. Fields
La fugue de Mariette ( naughty Marietta ) de W.S. Van Dyke & Robert Z. Leonard avec Frank Morgan
1935La fiancée de Frankenstein ( bride of Frankenstein / the bride of Frankenstein ) de James Whale avec Boris Karloff
CM Miss Bracegirdle does her duty – de Lee Garmes
1936Fantômes à vendre ( the ghost goes west ) de René Clair avec Robert Donat
Rembrandt – de Alexander Korda avec Gertrude Lawrence
1938L’excentrique Ginger Ted ( vessel of wrath / the beachcomber ) de Eric Pommer avec Robert Newton
1941Le crime d’Ellen Creed / La maison dans la brume ( ladies in retirement ) de Charles Vidor avec Louis Hayward
Le chevalier de la vengeance ( son of fury / the story of Benjamin Blake ) de John Cromwell avec Frances Farmer
1942Six destins / Histoires de Manhattan ( tales of Manhattan ) de Julien Duvivier avec Charles Boyer
Et la vie recommence ( forever and a day ) de René Clair, Edmund Goulding, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke, Victor Saville, Robert Stevenson & Herbert Wilcox avec Anna Neagle
1943Thumbs up – de Joseph Santley avec Richard Fraser
Fidèle Lassie ( Lassie come home ) de Fred M. Wilcox avec Elizabeth Taylor
1944Deux mains, la nuit / L’escalier tournant ( the spirale staircase ) de Robert Siodmak avec Dorothy McGuire
Passport to destiny / Passport to adventure – de Ray McCarey avec Gordon Oliver
1946Le fils du rasoir ( the razor’s edge ) de Edmund Goulding avec Clifton Webb
    + chansons – Non créditée
1947Honni soit qui mal y pense ( the bishop’s wife ) de Henry Koster avec Cary Grant
Poste avancé / Complot ( Northwest outpost / end of the rainbow ) de Allan Dwan avec Ilona Massey
La grande horloge ( the big clock ) de John Farrow avec Maureen O’Sullivan
1949Le jardin secret ( the secret garden ) de Fred M. Wilcox avec Dean Stockwell
Les sœurs Casse-Cou ( come to the stable ) de Henry Koster avec Loretta Young
L’inspecteur général / Vive monsieur le maire ! ( the inspector general / happy times ) de Henry Koster avec Walter Slezack
La fille du boucanier ( buccaneer’s girl ) de Frederick De Cordova avec Yvonne De Carlo
1950Le mystère de la plage perdue ( mystery street / murder at Harvard ) de John Sturges avec Ricardo Montalban
La scandaleuse ingénue / La femme de l’année ( the petty girl / girl of the year ) de Henry Levin avec Robert Cummings
La femme sans loi ( Frenchie ) de Louis King avec Joel McCrea
1952Un grand séducteur ( dreamboat ) de Claude Bynion avec Ginger Rogers
Androclès et le lion ( Androcles and the lion ) de Chester Erskine avec Victor Mature
La vie de Jean Valjean / Jean Valjean ( les misérables ) de Lewis Milestone avec Robert Newton
1953Les belles de l’île du plaisir ( the girls of Pleasure Island ) de F. Hugh Herbert & Alvin Ganzer avec Don Taylor
Les bas-fonds d’Hawaii ( hell’s half acre ) de John H. Auer avec Wendell Corey
1954Le clown est roi ( three ring circus / Jerrico, the wonder clown ) de Joseph Pevney avec Dean Martin
La pantoufle de verre ( the glass slipper ) de Charles Walters avec Leslie Caron
1957Témoin à charge ( witness for the prosecution ) de Billy Wilder avec Marlene Dietrich
    Golden Globe du meilleur second rôle féminin, USA
1958L’adorable voisine ( bell, book and candle ) de Richard Quine avec James Stewart
CM Fabulous Hollywood – de ?
1964Honeymoon Hotel – de Henry Levin avec Robert Goulet
Mary Poppins – de Robert Stevenson avec Julie Andrews
1965L’espion aux pattes de velours ( that darn cat ! ) de Robert Stevenson avec Dean Jones
Pajama party / The maid and the martian – de Don Weis avec Dorothy Lamour
1966Trois gars, deux filles… et un trésor ( easy come, easy go ) de John Rich avec Elvis Presley
    + chansons
Le fantôme de Barbe Noire ( Blackbeard’s ghost ) de Robert Stevenson avec Peter Ustinov
1969Me, Natalie – de Fred Coe avec Martin Balsam
Rascal – de Norman Tokar avec Steve Forrest
1971Willard – de Daniel Mann avec Ernest Borgnine
1973Arnold ( family plot ) de Georg Fenady avec Farley Granger
Terror in the wax museum – de Georg Fenady avec Broderick Crawford
1976Un cadavre au dessert ( murder by death ) de Robert Moore avec Maggie Smith
1980Die laughing – de Jeff Werner avec Charles Durning
Fiche créée le 20 septembre 2009 | Modifiée le 20 décembre 2015 | Cette fiche a été vue 3583 fois
PREVIOUSBurt Lancaster || Elsa Lanchester || Bernard LancretNEXT