CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Catherine Deneuve
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Emil Jannings



Date et Lieu de naissance : 23 juillet 1884 (Roschach, Suisse)
Date et Lieu de décès : 3 janvier 1950 (Wolfgansee, Autriche)
Nom Réel : Theodor Friedrich Emil Janenz

ACTEUR
Image
1922 Othello – de Dimitri Buchowetzki avec Werner Krauss, Ica von Lenkeffy, Theodor Loos & Lya De Putti
Image
1927 Le crépuscule de la gloire (the last command) de Josef von Sternberg avec Evelyn Brent & William Powell
Image
1936 Crépuscule (der herrscher) de Veit Harlan avec Käthe Haack, Hilde Körber & Marianne Hoppe
Image
1938 La lutte héroïque (Robert Koch, der bekämpfer des todes) de Hans Steinhoff avec Werner Krauss

Theodor Friedrich Emil Janenz voit le jour à Roschach en Suisse le 23 juillet 1884. A partir de 1901, sous le nom de Baumann, il joue dans différents théâtres allemands. En 1914, il est engagé par le Künstlertheater de Berlin et débute au cinéma dans des rôles mineurs. L’année suivante, sur scène, il travaille avec Max Reinhardt.

Dans les années vingt, il devient le plus important acteur de la République de Weimar. Ses apparitions, dans des films de Ernst Lubitsch, puis dans des adaptations historiques attirent les foules. Acteur caméléon, son interprétation dans «Le dernier des hommes» (1924) de Friedrich Wilhelm Murnau est magistrale. Il est le plus grand acteur européen, et Hollywood s’intéresse alors à son talent. Parmi les autres grands films de cette époque, nous pouvons citer: «Pierre le grand» (1922) de Dimitri Buchowetzki, «Tout pour l’argent» (1923) de Reinhold Schünzel, «Le cabinet des figures de cire» (1923) de Paul Leni, «À qui la faute?» (1924) de Paul Czinner et «Variété» (1925) de Ewald André Dupont.

Après les triomphes de «Faust» et de «Tartuffe», toujours de Murnau, Emil Jannings rejoint les Etats-Unis en 1926. Il passe un contrat de trois ans avec la Paramount et tourne pour Mauritz Stiller dans «Le crépuscule de la gloire» puis également pour Victor Fleming dans «Quand la chair succombe», tous deux de 1927. Grâce à ses deux interprétations, il devient ainsi le premier acteur à obtenir un Oscar. Star planétaire, il est alors au sommet de la popularité. Cependant, l’arrivée du cinéma parlant menace sa carrière américaine. Son fort accent germanique… n’y est pas étranger! Il décide donc de retourner en Allemagne au terme de son contrat hollywoodien.

En 1930, il campe le professeur d’anglais transi d’amour pour Marlene Dietrich dans le film mythique «L’ange bleu» réalisé par Josef von Sternberg. Cette production est un triomphe critique et public, et Jannings conforte ainsi son statut de superstar. En 1933, avec la prise du pouvoir par le National Socialisme, l’immense artiste qu’il est devenu, offre son art au service du régime. Acteur favori d’Adolf Hitler, il joue dans tous les grands films de propagande, parmi lesquels: «Crépuscule» (1936) de Veit Harlan (pour ce rôle il gagne la Coupe Volpi à Venise), «La lutte héroïque» (1938) de Hans Steinhoff et «Le président Kruger» toujours de Steinhoff. Il est aussi honoré de L’Aigle Impérial en 1938, la plus haute récompense culturelle du régime nazi. En 1941, Joseph Goebbels le nomme acteur d’état pour la qualité de ses interprétations.

Après la capitulation allemande en 1945, Emil Jannings doit subir les foudres de la dénazification. Il est accusé pour les conséquences de ses interprétations, ainsi que pour ses activités artistiques pendant le troisième Reich. Il est jugé coupable et il lui est désormais interdit de pratiquer son art.

Emil Jannings se retire définitivement du monde du spectacle et se convertit au catholicisme. Il vit dans la dévotion et obtient la nationalité autrichienne en 1946. Il meurt d’un cancer, le 2 janvier 1950, dans sa propriété de Wolfgansee, en Autriche.

© Philippe PELLETIER

copyright
1914Im banne der keidenschaft – de Walter Schmidthässler
Pauvre Eva / Fromont jeune et Risler aîné ( arme Eva ) de Robert Wiene avec Erna Morena
Dans les tranchées ( im schützengraben / der 12 jährige kriegsheld ) de Walter Schmidthässler avec Theodor Loos
1915Passionels tagebuch – de Louis Ralph avec Adele Sandrock
Klingendes leben – de Felix Basch avec Paul Bildt
Unheilbar – de Emerich Hanus avec Werner Krauss
Stein unter steinen – de Felix Basch avec Dagny Servaes
Der zehnte pavillon der zitadelle – de Danny Kaden avec Blandine Ebenger
1916Le mariage de Louise Rohrbach ( die ehe der Luise Rohrbach ) de Rudolf Biebrach avec Henny Porten
Nuit d’horreur ( nächte des grauens ) de Arthur Robison avec Lupu Pick
Madame Eva ( frau Eva ) de Arthur Berger & Robert Wiene avec Theodor Loos
Aus mangel aus beweisen / Unter falschem verdacht – de Edmund Edel avec Yo Larte
Im angesicht des toten / Die tote gerächt – de avec Margarete Ferida
Der morphinist – de Louis Ralph
Das leben ein traum – de Robert Wiene avec Maria Fein
Le dixième pavillon de la citadelle ( der 10. pavillon der zitadelle ) de Danny Kaden avec Julius Falkenstein
Die bettlerin von St. Marien – de Alfred Halm avec Werner Krauss
1917L’entreprise ( das geschäft ) de Ernst Reicher avec Bruno Kastner
Lulu – de Alexander Antalffy avec Rolf Brunner
Gesühnte schuld – de Werner Krauss avec Hermann Thimig
Quand quatre font la même chose ( wenn vier dasselbe tun ) de Ernst Lubitsch avec Ossi Oswalda
La joyeuse prison ( ein fideles gefängnis / das fidele gefängnis ) de Ernst Lubitsch avec Harry Liedtke
Nach zwanzig jahren – de Willy Zeyn avec Dagny Servaes
L’anneau de Giuditta Foscari ( der ring der Giuditta Foscari ) de Alfred Halm avec Erna Morena
Seeshlacht – de Richard Oswald avec Werner Krauss
1918Les yeux de la momie ( die augen der mumie ma ) de Ernst Lubitsch avec Pola Negri
Les frères Karamasoff ( die brüder Karamasoff ) de Carl Froelich avec Werner Krauss
Keimendes leben. 1. Teil – de Georg Jacoby avec Hanna Ralph
Keimendes leben. 2. Teil – de Georg Jacoby avec Marga Lindt
Rose Bernd – de Alfred Halm avec Henny Porten
Fuhrmann Henschel – de Ernst Lubitsch
1919Der mann der tat – de Victor Janson avec Hanna Ralph
Madame du Barry ( Madame DuBarry / passion ) de Ernst Lubitsch avec Pola Negri
Vendetta ( blutrache ) de Georg Jacoby avec Pola Negri
La fille de Mohamed ( die tochter des Mehemed ) de Alfred Halm avec Harry Liedtke
La grande lumière ( das große licht ) de Hanna Henning avec Margarete Schön
1920Colombine / Colombine : Die braut des Apachen – de Martin Hartwig avec Erich Ziegler
Les filles de Kohlhiesel ( Kohlhiesels töchter ) de Ernst Lubitsch avec Henny Porten
Algol ( Algol : Tragödie der macht ) de Hans Werckmeister avec John Gottowt
Anne Boleyn ( Anna Boleyn / deception ) de Ernst Lubitsch avec Henny Porten
Le crâne de la fille du pharaon ( der schädel der pharaonentochter ) de Otz Tollen avec Erna Morena
Danton / La mort de Danton ( all for a woman ) de Dimitri Buchowetzki avec Charlotte Ander
1921Le taureau d’Olivera ( der stier von Olivera ) de Erich Schönfelder avec Hanna Ralph
La femme du pharaon ( das weib des pharao ) de Ernst Lubitsch avec Lyda Salmonova
Der schwur des Peter Hergatz – de Alfred Halm avec Ernst Stahl-Nachbaur
Les rats ( die ratten ) de Hanns Kobe avec Lucie Klöpfer
1922Othello – de Dimitri Buchowetzki avec Werner Krauss
Du sollst nicht toten – de Fritz Hofbauer avec Julia Terry
Pierre le grand ( Peter der große / Peter the great ) de Dimitri Buchowetzki avec Walter Janssen
La tragédie de l’amour I ( tragödie der liebe. Teil 1 ) de Joe May avec Mia May
La tragédie de l’amour II ( tragödie der liebe. Teil 2 ) de Joe May avec Charlotte Ander
La tragédie de l’amour III ( tragödie der liebe. Teil 3 / die gräfin von Paris. Teil 1 ) de Joe May avec Ida Wüst
La tragédie de l’amour IV ( tragödie der liebe. Teil 4 / die gräfin von Paris. Teil 2 ) de Joe May avec Wladimir Gaidarow
1923Tout pour l’argent ( alles für geld ) de Reinhold Schünzel avec Maria Kamradek
    + production
Le cabinet des figures de cire ( das wachsfigurenkabinett ) de Paul Leni & Leo Birinsky avec Conrad Veidt
1924À qui la faute ? ( Nju / Nju – Eine unverstandene frau ) de Paul Czinner avec Elisabeth Bergner
Quo Vadis ? – de Arturo Ambrosio & Georg Jacoby avec Elga Brink
Le dernier des hommes ( der letzte mann ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Max Hiller
DO Der film im film / Ein blick hinter die kulissen – de Friedrich Porges & Stefan Lorant avec Paul Wegener
1925L’amour est aveugle ( liebe macht blind ) de Lothar Mendes avec Conrad Veidt
Variété ( variete / variety / vaudeville ) de Ewald André Dupont avec Lya De Putti
Tartuffe ( herr Tartüff / Tartüff ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Lil Dagover
1926Faust ( Faust, eine deutsche volkssage ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Gösta Ekman
1927Quand la chair succombe ( the way of all flesh ) de Victor Fleming avec Belle Bennett
    Oscar du meilleur acteur, USA

Le crépuscule de la gloire ( the last command ) de Josef von Sternberg avec Evelyn Brent
    Oscar du meilleur acteur, USA

La rue du péché ( street of sin ) de Mauritz Stiller avec Fay Wray
1928Les fautes d’un père ( sins of the fathers ) de Ludwig Berger avec Jean Arthur
Le patriote ( the patriot ) de Ernst Lubitsch avec Florence Vidor
DO Die filmstadt Hollywood – de Max Goldschmidt avec Dolores del Rio
    Seulement apparition
1929Mensonge / Mensonges ( betrayal ) de Lewis Milestone avec Gary Cooper
DO Rund um die liebe – de Oskar Kalbus avec Elisabeth Bergner
    Seulement apparition
1930L’ange bleu ( der blaue engel ) de Josef von Sternberg avec Marlene Dietrich
Le chéri des dieux / Aimé des dieux ( liebling der götter /der große tenor ) de Hanns Schwartz avec Renate Müller
1931Tumultes ( stürme der leidenschaft ) de Robert Siodmak avec Anna Sten
1933Les aventures du roi Pausole ( die abenteuer des königs Pausole / König Pausole ) de Alexis Granowsky avec Josette Day
1934Les deux rois ( der alte und der junge könig / der alte und der junge könig – Friedrichs des grossen jugend ) de Hans Steinhoff avec Werner Hinz
La baleine noire ( der schwarze walfisch ) de Fritz Wendhausenn avec Margarete Kupfer
1935Les vaincus ( Traumulus ) de Carl Froelich avec Hilde Weissner
1936Crépuscule ( der herrscher ) de Veit Harlan avec Marianne Hoppe
    + supervision artistique
    Coupe Volpi du meilleur acteur au festival du cinéma de Venise, Italie
1937La cruche cassée ( der zerbrochene krug ) de Gustav Ucicky avec Lina Carstens
1938La lutte héroïque ( Robert Koch, der bekämpfer des todes / Robert Koch ) de Hans Steinhoff avec Werner Krauss
1939Der letzte appell – de Max W. Kimmich avec Werner Krauss
    Inachevé
1940Le président Kruger ( Ohm Krüger ) de Hans Steinhoff avec Elisabeth Flickenschildt
    + supervision artistique
1941L’abdication ( die entlassung / schicksalswende / Wilhelm II. und Bismarck ) de Wolfgang Liebeneiner avec Werner Hinz
1943Jeune fille sans famille ( altes herz wird wieder jung ) de Erich Engel avec Maria Landrock
    + production
1945Où est monsieur Belling ? ( wo ist herr Belling ? ) Erich Engel avec Alma Seidfer
    Inachevé
Fiche créée le 21 mai 2005 | Modifiée le 29 mai 2016 | Cette fiche a été vue 12151 fois
PREVIOUSDorothy Janis || Emil Jannings || Walter JanssenNEXT