CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lila Lee
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Emile Ardolino



Date et Lieu de naissance : 9 mai 1943 (Maspeth, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 20 novembre 1993 (Bel Air, Californie, USA)
Nom Réel : Emile Ardolino

REALISATEUR
Image
1986 Dirty dancing – de Emile Ardolino avec Patrick Swayze, Jennifer Grey, Jerry Orbach & Jack Weston
Image
1988 Le ciel s’est trompé (chances are) de Emile Ardolino avec Ryan O’Neal & Cybill Shepherd
Image
1990 Tels pères, telle fille (three men and a little lady) de Emile Ardolino avec Tom Selleck & Ted Danson
Image
1991 Sister act – de Emile Ardolino avec Whoopi Goldberg, Maggie Smith, Harvey Keitel & Mary Wickes

Fils d’Emilio et Ester Ardolino, des immigrés italiens, Emile Ardolino voit le jour le 9 mai 1943, dans le quartier new-yorkais du Queens. Son père qu’il aime tant a 54 ans lors de sa naissance, il décède alors que le petit Emile vient d’avoir six ans. Après des études d’anglais, de diction et de théâtre au Queens Collège, il suit des cours de cinéma dans les universités de «City» (CUNY) et de «Columbia» à New York. Il commence sa carrière comme acteur dans des productions off-Broadway, mais s’intéresse très vite à la production et à la mise en scène.

En 1966, Emile Ardolino est engagé comme machiniste sur le premier film de Brian De Palma «The wedding party» où débute également les acteurs Robert De Niro et Jill Clayburgh. L’année suivante, il monte sa propre compagnie de production avec Gardner Compton, la «Compton-Ardolino Films». Jusqu’au milieu des années soixante-dix, tout en poursuivant son travail au théâtre, il participe au tournage de quelques films et documentaires. Il devient célèbre aux Etats-Unis en réalisant pour la chaîne de télévision PBS, une série de documentaires sur la danse intitulés «Great performances: Dance in America», ainsi que plusieurs retransmissions de spectacles en direct du Lincoln Center. Il filme notamment des ballets où l’on voit évoluer Mikhail Baryshnikov, Martha Graham et Rudolf Nureyev. En 1982, il signe une version télévisée du «Songe d’une nuit d’été» de William Shakespeare avec William Hurt, Christine Baranski et Andreas Katsulas. Un an plus tard, il dirige «He make me feel like dancin’», un documentaire sur Jacques d’Ambroise et son école de danse pour lequel il reçoit un Oscar.

Après avoir réalisé pour la télévision en 1985, «The rise and rise of Daniel Rocket», un épisode de la série «American Playhouse», Emile Ardolino se lance dans la réalisation de sa première fiction, «Dirty dancing» (1986), avec Patrick Swayze, Jennifer Grey et Jerry Orbach. Malgré un petit budget et des acteurs presque inconnus à l’époque, ce film musical remporte un immense succès à travers le monde et la bande musicale originale restera longtemps l’une des plus vendues. Le titre «I’ve had, the time of my life» remportera même l’Oscar de la meilleure chanson originale en 1988. La comédie romantique «Le ciel s’est trompé» (1988) avec Cybill Shepherd, Robert Downey, Jr., Ryan O’Neal, et Mary Stuart Masterson, mis en musique par Maurice Jarre, ne remporte pas l’adhésion du public. Il renoue avec le haut du box-office pour «Tels pères, telle fille» (1990) où Tom Selleck, Steve Guttenberg et Ted Danson reprennent les rôles qu’ils avaient tenu dans «Trois hommes et un bébé» (1987), adaptation du film français de Coline Serreau «Trois hommes et un couffin» (1985), réalisée par Leonard Nimoy. La comédie «Sister act» (1991) avec Whoopi Goldberg et Maggie Smith est classée dans le Top-10 des films les plus vus en 1992 avec plus de 230 millions de dollars de recette à travers le monde.

Emile Ardolino qui affichait ouvertement son homosexualité, meurt le 20 novembre 1993, à Bel Air en Californie, des complications du Sida. Il sera inhumé aux côtés de ses parents au cimetière Saint John dans le Queens. Ses derniers films, «Casse-noisettes» (1992), version cinématographique du ballet de George Balanchine, et de la production télévisée «Gypsy» (1993) avec Bette Midler reprenant le rôle créé à Broadway par Ethel Merman, ne seront présentés au public qu’après sa mort.

© Pascal DONALD

copyright
1966The wedding party – de Brian de Palma, Cynthia Munroe & Wilford Leah avec Jill Clayburgh
    Seulement machiniste
DO The responsive eye – de Brian De Palma avec David Hockney
    Seulement assistant caméraman
1971Oh ! Calcutta – de Jacques Lévy avec Raina Barrett
    Seulement chargé de communication avec les médias
1973Teenage tramp – de Anton Holden avec Robin Lane
    Seulement montage deuxième équipe
1977 TV Great performances : Dance in America / Choreography by Balanchine: Part 1 – de Emile Ardolino avec Merrill Ashley
    Série
TV Great performances : Dance in America / Choreography by Balanchine: Part 2 – de Emile Ardolino avec Suzanne Farrell
    Série
1978 TV Baryshnikov at the White House – de Emile Ardolino avec Mikhail Baryshnikov
    + production
1979 TV When hell freezes over, I’ll skate – de Emile Ardolino & Vinnette Carroll avec Reginald VelJohnson
    + production
TV Great performances: Dance in America / Martha Graham dance company: Clytemnestra – de Emile Ardolino avec Christopher Plummer
    Série
1981 TV Alice at the palace – de Emile Ardolino avec Meryl Streep
TV Joseph Papp presents : The dance and the railroad – de Emile Ardolino avec John Lone
1982 TV Faerie tale theatre : Rumpelstiltskin – de Emile Ardolino avec Shelley Duvall
    Série
TV Le songe d’une nuit d’été ( a midsummer night’s dream ) de Emile Ardolino avec William Hurt
1983 TV Great performances : Dance in America / Nureyev and the Joffrey Ballet : In tribute to Nijinsky – de Emile Ardolino avec Rudolf Nureyev
    Série
DO He make me feel like dancin’ – de Emile Ardolino avec Jacques d’Ambroise
    + production
    Oscar du meilleur documentaire, USA
1985 TV American Playhouse : The rise and rise of Daniel Rocket – de Emile Ardolino avec Tom Hulce
    Série
1986Dirty dancing – de Emile Ardolino avec Patrick Swayze
    + apparition
    Amanda du meilleur film étranger au festival international du cinéma de Norvège, Norvège

    Prix de la meilleure première œuvre aux Independent Spirit Awards, USA
1988Le ciel s’est trompé ( chances are ) de Emile Ardolino avec Ryan O’Neal
1990Tels pères, telle fille ( three men and a little lady ) de Emile Ardolino avec Tom Selleck
1991Sister act – de Emile Ardolino avec Whoopi Goldberg
1992Casse-noisettes ( the nutcracker / George Balanchine’s the nutcracker ) de Emile Ardolino avec Macaulay Culkin
1993 TV Gypsy – de Emile Ardolino avec Bette Midler
    + production
Fiche créée le 11 avril 2013 | Modifiée le 13 avril 2013 | Cette fiche a été vue 2167 fois
PREVIOUSPierre Arditi || Emile Ardolino || Carlos ArévaloNEXT