CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rafael Durán
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Enid Bennett



Date et Lieu de naissance : 15 juillet 1893 (York, Australie-Occidentale, Australie)
Date et Lieu de décès : 14 mai 1969 (Malibu, Californie, USA)
Nom Réel : Enid Eulalie Bennett

ACTRICE
Image
1916 Princess of the dark – de Charles Miller avec John Gilbert, Gayne Whitman & Walt Whitman
Image
1917 The keys of the righteous – de Jerome Storm avec George Nichols, Earle Rodney, Josef Swickard & Gertrude Claire
Image
1922 Robin des Bois (Robin Hood) de Allan Dwan avec Douglas Fairbanks, Alan Hale & Wallace Beery
Image
1924 L’aigle des mers (the sea hawks) de Frank Lloyd avec Milton Sills, Lloyd Hughes & Wallace Beery

C’est à York, en Australie, que naît Enid Bennett le 15 juillet 1893. Elle a un frère ainé, Francis, et deux sœurs cadettes, les futures actrices Catherine Bennett et Marjorie Bennett. Après ses études, elle suit des cours de comédie et se produit dans divers théâtres de sa ville natale. D’une grande beauté, cheveux blonds et yeux noisette, elle saisit sa chance en 1915, en postulant pour le rôle de Fanny dans «Get-Rich-Quick Wallingford», la nouvelle production du réalisateur-interprète Fred Niblo tournée en Australie. Photogénique et séduisante, il lui offre ensuite un rôle secondaire dans «Officer 666» (1916).

Puis, Enid Bennett accompagne le réalisateur enthousiasmé par ces débuts prometteurs, et sa femme, quand il repart pour Hollywood. Des premiers films américains, nous pouvons retenir «The little brother» (1917), de Charles Miller, où elle vit un grand amour avec Gérard son copain de jeunesse, incarné par William Garwood, lorsque celui-ci découvre que Jerry, le gamin qui vendait des journaux, est en fait une fille. Dans «Séductrice» (1918) de Jerome Storm, sous son apparence de jeune femme naïve qui travaille dans un théâtre, elle finit par prendre conscience de son pouvoir de séduction sur les hommes, elle se transforme en jeune fille coquine et sensuelle.

Après le décès de sa femme, Fred Niblo épouse Enid Bennet en 1918. Ils resteront mariés jusqu’au décès du cinéaste en 1948. Pour leur première collaboration aux Etats-Unis, elle est vedette du mélodrame «The marriage ring» (1918), elle est l’épouse d’un homme violent, elle lui tire dessus lors d’une dispute, le croyant mort, elle s’enfuit et tombe amoureuse de Jack Holt, propriétaire d’un champ de canne à sucre, c’est dans ce champ que son mari l’ayant retrouvé finira brulé vif. Dans un registre différent, Niblo met l’accent sur les expressions de son visage, dans son film d’épouvante «La chambre hantée» (1919), où elle campe une journaliste qui couvre une enquête sur un homme disparu dans une propriété supposée hantée, elle va découvrir qu’en jouant de l’orgue, que certains accords ouvrent une porte secrète révélant un passage vers une tombe familiale. Toujours sous la coupe de son mari, dans «Hairpins» (1920), elle joue la femme insouciante et négligée qui freine l’évolution de son époux, un jeune avocat, interprété par Matt Moore, qui trompe sa femme avec sa secrétaire, alors qu’elle envisage le suicide elle se reprend en main et devient une femme mondaine. Dans le mélodrame «Le lys rouge» (1924), un couple désargenté s’enfuit à Paris où il vont se retrouver séparés et se voient plongés dans l’enfer de la pauvreté, Marise, Enid Bennett, vend son corps, Jean, Ramon Novarro, succombe à la débauche et à la criminalité et n’est plus que l’ombre de lui-même lorsque Marise le retrouve. Entre-temps, elle est Lady Marianne dans «Robin des Bois» (1922) de Allan Dwan, avec un Douglas Fairbanks sautillant et bondissant dans le rôle-titre.

Au milieu des années 20, Enid Bennett ralentit les tournages préférant se consacrer à sa vie de famille, 3 enfants sont nés de son union avec Fred Niblo. La transition avec le parlant se fait discrète. Elle est notamment la mère de Jackie Cooper, garçon sauvage et turbulent, alias «Skippy», dans le film éponyme réalisé par Norman Taurog. On la voit aussi dans un dernier petit rôle, en 1941, dans un film des Marx Brothers. À 56 ans, elle épouse en deuxième noce le réalisateur Sidney Franklin. À la fin de sa vie, elle réside à Malibu en Californie, où cette pionnière du cinéma décède d’un infarctus à l’âge de 75 ans.

© Gary RICHARDSON

copyright
1915Get-Rich-Quick Wallingford – de Fred Niblo avec Henry Carson Clarke
1916Officer 666 – de Fred Niblo avec Matee Brown
Pour sauver sa race ( the aryan ) de William S. Hart, Reginald Barker & Clifford Smith avec William S. Hart
Princess of the dark – de Charles Miller avec John Gilbert
The little brother – de Charles Miller avec William Garwood
1917Happiness / Seeking happiness – de Reginald Barker avec Charles Gunn
The girl glory – de Roy William Neill avec Walt Whitman
The mother instinct – de Lambert Hillyer & Roy William Neill avec Rowland V. Lee
The keys of the righteous – de Jerome Storm avec George Nichols
Naughty, naughty ! – de Jerome Storm avec Earle Rodney
1918Gladys la dompteuse ( the biggest show on earth / the greatest show on earth ) de Jerome Storm avec Bliss Chevalier
Le cœur dispose ( a desert wooing ) de Jerome Storm avec Jack Holt
Séductrice ( the vamp ) de Jerome Storm avec Douglas MacLean
They’re off / Milady the jockey / Malady the jockey – de Roy William Neill avec Melbourne MacDowell
The marriage ring – de Fred Niblo avec Robert McKim
Coals of fire – de Victor Schertzinger avec Fred Niblo
When do we eat ? – de Fred Niblo avec Albert Ray
La bonne école ( fuss and feathers ) de Fred Niblo avec Douglas MacLean
Le bonheur en ménage ( happy though married ) de Fred Niblo avec Charles K. French
Partners three – de Fred Niblo avec Casson Ferguson
CM Enid Bennett in a Liberty Loan Appeal – de ?
1919The law of men – de Fred Niblo avec Niles Welch
La chambre hantée ( the haunted bedroom ) de Fred Niblo avec William Conklin
The virtuous thief – de Fred Niblo avec Lloyd Hughes
À l’ombre du bonheur ( stepping out ) de Fred Niblo avec Niles Welch
Le vrai visage ( what every woman learns ) de Fred Niblo avec Milton Sills
The woman in the suitcase – de Fred Niblo avec Rowland V. Lee
1920The false road – de Fred Niblo avec Wade Boteler
Hairpins – de Fred Niblo avec Matt Moore
Her husband’s friend – de Fred Niblo avec Robert Dunbar
Silk hosiery – de Fred Niblo avec Geoffrey Webb
CM Screen snapshots, series 1, No. 7 – de ? avec George Beban
    Seulement apparition
1921Keeping up with Lizzie – de Lloyd Ingraham avec Otis Harlan
1922The Bootlegger’s daughter – de Victor Schertzinger avec Donald MacDonald
Robin des Bois ( Robin Hood ) de Allan Dwan avec Douglas Fairbanks
Scandalous tongues – de Victor Schertzinger avec Fred Niblo
Your friend and mine – de Clarence G. Badger avec Huntley Gordon
CM Screen snapshots, series 2, No. 22-F – de ? avec Charles Chaplin
    Seulement apparition
CM Screen snapshots, series 3, No. 17 – de ? avec William Farnum
    Seulement apparition
1923Les étrangers de la nuit ( strangers of the night ) de Fred Niblo avec Matt Moore
The bad man – de Edwin Carewe avec Jack Mulhall
The coutship of Myles Standish / The courtship of Miles Standish – de Frederick Sullivan avec Charles Ray
A fool’s awakening – de Harold M. Shaw avec Lionel Belmore
1924L’aigle des mers ( the sea hawks ) de Frank Lloyd avec Wallace Beery
Le lys rouge ( the red lily ) de Fred Niblo avec Ramon Novarro
CM A tour of the Thomas Ince Studio / A Tour of the Ince Studio – de Hunt Stromberg avec Hobart Bosworth
    Seulement apparition
1925 CM Screen snapshots, series 6, No. 2 – de ? avec Roscoe Fatty Arbuckle
    Seulement apparition
1926A woman’s heart – de Phil Rosen avec Edward Earle
The wrong Mr. Wright – de Scott Sidney avec Jean Hersholt
1927 CM The flag: A story inspired by the tradition of Betsy Ross / The flag – de Arthur Maude avec Francis X. Bushman
1929 CM Good medicine – de Leslie Pearce avec Edward Everett Horton
1931Skippy – de Norman Taurog avec Jackie Cooper
Waterloo Bridge – de James Whale avec Douglass Montgomery
Sooky – de Norman Taurog avec Oscar Apfel
1939La rançon du bonheur / Envol vers le bonheur ( Intermezzo / Intermezzo : A love story / escape to hapiness ) de Gregory Ratoff avec Leslie Howard
Meet Dr. Christian – de Bernard Vorhaus avec Jean Hersholt
1940Tambour battant / En avant la musique ( strike up the band ) de Busby Berkeley avec Mickey Rooney
1941Les Marx Brothers au grand magasin ( the big store ) de Charles Reisner avec Groucho Marx
Fiche créée le 26 février 2017 | Modifiée le 9 décembre 2018 | Cette fiche a été vue 1328 fois
PREVIOUSConstance Bennett || Enid Bennett || Joan BennettNEXT