CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alexandre Mihalesco
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ernest Borgnine



Date et Lieu de naissance : 24 janvier 1917 (Hamden, Connecticut, USA)
Date et Lieu de décès : 8 juillet 2012 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Ermes Effron Borgnino

ACTEUR
Image
1955 Marty – de Delbert Mann avec Betsy Blair, Esther Minciotti, Jerry Paris, Joe Mantell & Karen Steele
Image
1959 La clé des champs (the rabbit trap) de Philip Leacock avec David Brian, Bethel Leslie & Kevin Corcoran
Image
1972 La poursuite sauvage (the revengers) de Daniel Mann avec William Holden, Susan Hayward & Woody Strode
Image
2012 The man who shook the hand of Vicente Fernandez – de Elia Petridis avec Carla Ortiz, Barry Corbin & Tony Plana

D’origines italiennes, Ernest Borgnine est né Ermes Effron Borgnino le 24 janvier 1917, à Hamden dans le Connecticut. Son père est un émigrant du Piémont et sa mère vient de Capri. Peu après sa naissance, il suit sa mère en Italie où ils vivent jusqu’en 1923. De retour dans le Connecticut, il poursuit sa scolarité à l’école publique et se passionne pour le sport. À dix-huit ans, après son diplôme au Lycée de New Haven, il s’engage dans les Marines. Libéré en 1941, il reprend du service après l’attaque de Pearl Harbor. Après dix ans de vie militaire, d’où il sort Lieutenant Artilleur de Première Classe, peu enthousiaste au travail en usine, il décide de tenter sa chance comme comédien.

Ernest Borgnine s’inscrit à l’école d’art dramatique «Randall» à Hartford, puis il rejoint la troupe du Théâtre Barter d’Abingdon en Virginie. Il y reste quatre ans partagé entre les petits boulots et les rôles en tous genres. En 1949, il fait ses débuts à Broadway en jouant un infirmier dans «Harvey». En 1951, il s’installe à Los Angeles pour poursuivre une carrière au cinéma. C’est Robert Siodmak qui lui offre l’un de ses premiers rôles dans «Quand la foule gronde» (1951). Mais c’est sous la direction de Fred Zinnemann qu’il se fait vraiment remarquer en sergent violent dans «Tant qu’il y aura des hommes» (1953). En 1956, il remporte l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle du boucher timide et amoureux de Betsy Blair dans «Marty» (1955) de Delbert Mann et coiffe au poteau James Dean, Frank Sinatra, Spencer Tracy et James Cagney. Cinq ans après son arrivée à Hollywood, il a atteint le sommet.

Dès lors, Ernest Borgnine va s’imposer comme une vedette très appréciée du public dans plus de deux cents productions pour le grand et le petit écran. Pour le cinéma, il est tête d’affiche de succès tels que: «L’homme de nulle part» (1956) avec Glenn Ford, «Les Vikings» (1958) avec Kirk Douglas, «Le vol du Phoenix» (1965) avec James Stewart, «Les douze salopards» (1966) avec Lee Marvin, «La horde sauvage» (1969) avec William Holden, «L’aventure du Poséidon» (1972) avec Gene Hackman, «New York 1997» (1980) avec Kurt Russell, «Bienvenue à Gattaca» (1996) avec Uma Thurman ou «Red» (2010) avec Bruce Willis. Pour la télévision, il apparaît régulièrement dans des séries populaires comme «Laramie», «La grande caravane», «Match contre la vie», «La petite maison dans la prairie», «Magnum» et «Urgences». Deux séries vont lui apporter une immense notoriété: «McHale’s Navy» pour 138 épisodes entre 1962 et 1966 où il incarne un bourru mais sympathique Capitaine de corvette, puis il est le partenaire de Jan-Michael Vincent dans 55 épisodes de «Supercopter» entre 1984 et 1986. En 1996, pour rencontrer ses fans, il fait une tournée en bus à travers les États-Unis qui fera l’objet d’un documentaire.

En 2008, Ernest Borgnine publie «Ernie» son autobiographie où il revient sur des moments marquants de sa carrière d’acteur, sa vie personnelle et plus particulièrement sur ses cinq mariages. En effet il épousa successivement Rhoda Kemins de 1949 à 1958, rencontrée alors qu’il était soldat et mère de sa fille Nancee; les actrices Katy Jurado (1959/63) et Ethel Merman pour à peine un mois en 1964; Donna Rancourt avec qui il eut un fils et deux filles; et enfin la Norvégienne Tova Traesnaes épousée en février 1973, richissime femme d’affaire spécialisée dans les produits de beauté et les parfums et qui sera sa veuve. Ernest Borgnine s’éteint le 8 juillet 2012 dans sa 95ème année, emporté par une insuffisance rénale.

© Pascal DONALD

copyright
1951Corsaire de Chine ( China corsair ) de Ray Nazarro avec Jon Hall
Quand la foule gronde ( the whistle at Eaton Falls / richer than the earth ) de Robert Siodmak avec Dorothy Gish
Dans la gueule du loup ( the mob / remember that face ) de Robert Parrish avec Broderick Crawford
1952Le trésor du Guatemala ( the treasure of the golden condor ) de Delmer Daves avec Anne Bancroft
1953Les massacreurs du Kansas / L’étranger est armé ( the stranger wore a gun ) de André De Toth avec Claire Trevor
Tant qu’il y aura des hommes ( from here to eternity ) de Fred Zinnemann avec Deborah Kerr
1954Johnny Guitar – de Nicholas Ray avec Joan Crawford
Les gladiateurs ( Demetrius and the gladiators ) de Delmer Daves avec Susan Hayward
Terreur à l’Ouest / Traqueur d’hommes ( the Bounty hunter ) de André De Toth avec Marie Windsor
Vera Cruz – de Robert Aldrich avec Gary Cooper
Un homme est passé / Coup dur à Black Rock ( bad day at Black Rock ) de John Sturges avec Spencer Tracy
À l’ombre des potences / Le shérif ( run for cover / Colorado ) de Nicholas Ray avec James Cagney
1955Marty – de Delbert Mann avec Betsy Blair
    Oscar du meilleur acteur, USA

    Golden Globe du meilleur acteur de cinéma catégorie drame, USA

    BAFTA du meilleur acteur étranger aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

    Prix NYFCC du meilleur acteur par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

Quand le clairon sonnera ( the last command / San Antonio de Bexar ) de Frank Lloyd avec Anna Maria Alberghetti
Les inconnus dans la ville ( violent Saturday ) de Richard Fleischer avec Sylvia Sidney
La jungle des hommes ( the square jungle ) de Jerry Hopper avec Tony Curtis
1956L’homme de nulle part ( Jubal ) de Delmer Daves avec Glenn Ford
Le repas de noce ( the catered affair / wedding breakfast ) de Richard Brooks avec Bette Davis
Les rois du jazz ( the best things in life are free ) de Michael Curtiz avec Sheree North
Je ne suis pas un espion ( three brave men ) de Philip Dunne avec Nina Foch
1957 CM Hollywood glamour on ice / Screen snapshots 2851: Hollywood glamour on ice – de Ralph Staub avec June Haver
    Seulement apparition
1958Les Vikings ( the Vikings ) de Richard Fleischer avec Janet Leigh
L’or du Hollandais ( the badlanders ) de Delmer Daves avec Alan Ladd
La dernière torpille ( torpedo run ) de Joseph Pevney avec Dean Jones
1959La clé des champs ( the rabbit trap ) de Philip Leacock avec David Brian
    Prix du meilleur acteur au festival international du cinéma de Locarno, Suisse

Chaque été l’amour renaît ( season of passion / the summer on the seventeenth doll )de Leslie Norman avec Anne Baxter
Contre-espionnage ( man on a string / confessions of a counterspy / ten years a counterspy ) de André De Toth avec Kerwin Mathews
1960La maffia ( pay or die ) de Richard Wilson avec Zohra Lampert
Volupté ( go naked in the world ) de Ranald MacDougall avec Gina Lollobrigida
1961Le roi des truands ( il re di poggioreale ) de Duilio Coletti avec Yvonne Sanson
Le jugement dernier ( il giudizio universale / the last judgement ) de Vittorio De Sica avec Anouk Aimée
Les guérilleros ( i briganti italiani ) de Mario Camerini avec Rosanna Schiaffino
Barabbas ( Barabba ) de Richard Fleischer avec Silvana Mangano
1963La flotte se mouille ( McHale’s navy ) de Edward Montagne avec Tim Conway
1965Le vol du Phoenix ( flight of the Phoenix ) de Robert Aldrich avec James Stewart
Le corrompu / La statue en or massif ( the Oscar ) de Russell Rouse avec Stephen Boyd
1966Les douze salopards ( the dirty dozen ) de Robert Aldrich avec Robert Ryan
1967Chuka, le redoutable ( Chuka / Chuka : The gunfighter ) de Gordon Douglas avec Rod Taylor
Le démon des femmes ( the legend of Lylah Clare ) de Robert Aldrich avec Kim Novak
1968Le crime c’est notre business ( the split ) de Gordon Flemyng avec Julie Harris
Destination Zebra : Station polaire ( ice station Zebra ) de John Sturges avec Rock Hudson
CM The man who makes the difference – de ? avec Jim Brown
    Seulement apparition
1969La horde sauvage ( the wild bunch ) de Sam Peckinpah avec William Holden
Les jeux ( the games ) de Michael Winner avec Olivia de Havilland
Les quatre desperados ( los desperados / quei disperati che puzzano di sudore e di morte / a bullet for Sandoval / desperate men / those desperate men who smell of dirt and death / vengeance is mine ) de Julio Buchs avec George Hilton
1970Un sacré baroud / Trois réservistes en java ( suppose they gave a war and nobody came ? / war games ) de Hy Averback avec Brian Keith
Bunny O’Hare – de Gerd Oswald avec Bette Davis
Rain for a dusty summer / Guns of the revolution / Miguel pro – de Arthur Lubin avec Aldo Sambrell
1971Willard – de Daniel Mann avec Elsa Lanchester
Un colt pour trois salopards ( Hannie Caulder ) de Burt Kennedy avec Raquel Welch
Le coriace / Un homme à la peau dure ( l’uomo dalla pelle dura / the boxer / counter punch / murder in the ring / ripped off / tough guy ) de Franco Prosperi avec Catherine Spaak
1972La poursuite sauvage ( the revengers ) de Daniel Mann avec Susan Hayward
L’aventure du Poseïdon ( the Poseidon adventure ) de Ronald Neame avec Shelley Winters
DO The world of sport fishing – de Bud Morgan avec Bing Crosby
    Seulement apparition
CM The return of the movie movie – de Andrew J. Kuehn avec Gene Hackman
    Seulement apparition
DO Film portrait – de Jerome Hill avec Brigitte Bardot
    Seulement apparition
1973L’empereur du Nord ( emperor of the North / emperor of the North Pole ) de Robert Aldrich avec Lee Marvin
L’odyssée sous la mer / L’odyssée sous-marine ( the Neptune factor / the Neptune disaster / an underwater odyssey ) de Donald Petrie avec Yvette Mimieux
1974La loi et la pagaille ( law and disorder ) de Ivan Passer avec Karen Black
Vengeance is mine / Blood for blood / Sunday in the country – de John Trent avec Michael J. Pollard
1975La pluie du diable ( the devil’s rain ) de Robert Fuest avec Ida Lupino
La cité des dangers ( Hustle ) de Robert Aldrich avec Catherine Deneuve
Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
1976Shoot – de Harvey Hart avec Cliff Robertson
Jésus de Nazareth ( Jesus of Nazareth / Gesù di Nazareth ) de Franco Zeffirelli avec Robert Powell
Allô madame ( natale in casa d’appuntamento ) de Armando Nannuzzi avec Françoise Fabian
Le plus grand ( the greatest ) de Tom Gries avec Mohammad Ali
Le prince et le pauvre ( crossed swords / the prince and the pauper ) de Richard Fleischer avec Oliver Reed
1977Horizons en flammes ( fire ! ) de Earl Bellamy avec Vera Miles
Le convoi ( convoy ) de Sam Peckinpah avec Kris Kristoffersen
1978The double McGuffin – de Joe Camp avec Elke Sommer
Le trou noir ( the black hole ) de Guy Nelson avec Anthony Perkins
1979Ravagers – de Richard Compton avec Richard Harris
Le jour de la fin du monde ( when time ran out / the day the world ended / earth’s final fury ) de James Goldstone avec Paul Newman
1980Un drôle de flic ( poliziotto superpiù / super fuzz / super-snooper ) de Sergio Corbucci avec Terence Hill
New York 1997 ( escape from New York / John Carpenter’s escape from New York ) de John Carpenter avec Kurt Russell
La ferme de la terreur ( deadly blessing ) de Wes Craven avec Sharon Stone
1981Les risques de l’aventure ( high risk ) de Stewart Raffill avec James Coburn
1983Jeune et hors-la-loi ( young warriors / the graduates of Malibu High ) de Lawrence D. Foldes avec Richard Rountree
Nom de code : Oies sauvages ( codename : Wild geese / acrobaleno selvaggio / geheimcode : wildgänse ) de Antonio Margheriti avec Klaus Kinski
1984Cane arrabbiato / Caccia all’uomo / Mad dog / Man hunt / The manhunt – de Fabrizio De Angelis avec Ethan Wayne
Les douze salopards, nouvelle mission ( the dirty dozen: the next mission ) de Andrew V. McLaglen avec Lee Marvin
1987Bersaglio sull’autostrada / Moving target – de Marius Mattei avec Linda Blair
The big turnaround – de Joe Cranston avec Robert Axelrod
Skeleton Coast ( coast of Skeleton ) de John Bud Cardos avec Oliver Reed
Uppercut man ( qualcuno paghera ? / the opponent ) de Sergio Martino avec Giuliano Gemma
1988Mafia Kid ( spike of bensonhurst / throw back ! ) de Paul Morrissey avec Sylvia Miles
Gummibärchen küßt man nicht / Real men don’t eat gummi bears – de Walter Bannert avec Christopher Mitchum
Oceano – de Ruggero Deodato avec Irene Papas
1989Laser mission / Soldier of fortune – de Bud Davis avec Brandon Lee
Missile ( tides of war ) de Nello Rossati avec David Soul
La mort d’un homme ( any man’s death ) de Tom Clegg avec John Savage
1990L’ultima partita / The last match / Opponent – de Fabrizio De Angelis avec Martin Balsam
1991Hollywood mistress ( mistress ) de Barry Primus avec Robert De Niro
    Seulement apparition
1994The outlaws : Legend of O.B. Taggart – de Rupert Hitzig avec Mickey Rooney
Captiva Island – de John Biffar avec Robert Keith
Spirit of the season – de Steve Searcy avec Bruce Roach
1995Merlin’s shop of mystical wonders – de Kenneth J. Berton avec George Milan
DO The wild bunch : An album in montage – de Paul Seydor avec L.Q. Jones
    Seulement voix & apparition
DA Tous les chiens vont au paradis II / Charlie II ( all dogs go to heaven II ) de Paul Sabella & Larry Leker
    Seulement voix
1996McHale’s navy, y a-t-il un commandant à bord ? ( McHale’s navy ) de Bryan Spicer avec Dean Stockwell
Bienvenue à Gattaca ( Gattaca ) de Andrew Niccol avec Uma Thurman
DO Ernest Borgnine on the bus – de Jeff Krulik avec Tova Borgnine
1997Small soldiers – de Joe Dante avec Kirsten Dunst
    Seulement voix
DA Charlie : Un conte de Noël ( an all dogs Christmas Carol ) de Paul Sabella
    Seulement voix
1998BASEketball – de David Zucker avec Robert Vaughn
    + chansons
Twelve bucks / 12 bucks – de Wayne Isham avec Alexandra Paul
Mel – de Joey Travolta avec Julie Hagerty
1999The last great ride – de Rafe M. Portilo avec Eileen Brennan
Abilene (shadows of the past ) de Joe Camp III avec Kim Hunter
Le trésor perdu ( the lost treasure of Sawtooth Island ) de Richard Brauer avec Seth Bernard
2000Castle Rock – de Craig Clyde avec Frank Gorshin
The kiss of debt – de Derek Diorio avec Peter Michael Dillon
Hoover – de Rick Pamplin avec Cartha D. Deke Deloach
    + producteur exécutif
200111’09’’01 : September 11 – de Youssef Chahine, Amos Gitai, Alejandro González Iñárritu, Shohei Imamura, Claude Lelouch, Ken Loach, Samira Makhmalbaf, Mira Nair, Idrissa Ouedraogo, Sean Penn & Danis Tanovic
    Segment « USA » de Sean Penn
Whiplash – de Douglas S. Younglove avec Kara Connolly
2002The long ride home – de Robert Marcarelli avec Eric Roberts
2003Blueberry / Blueberry, l’expérience secrète ( the adventures of Mike S. Blueberry ) de Jan Kounen avec Vincent Cassel
DO The american Hobbo – de Bobb Hopkins avec Merle Haggard
    Seulement voix & narration
2004Barn red – de Richard Brauer avec Kimberly Guerrero
3 Below – de Bobb Hopkins avec Chip Breault
Rail Kings – de Bobb Hopkins avec Erika Hopkins
2005La cura del gorilla – de Carlo Sigon avec Stefania Rocca
That one summer – de Richard Brauer avec Debra Rich
Oliviero rising – de Riki Roseo avec Vincent Gallo
DO Passion & poetry: The ballad of Sam Peckinpah – de Mike Siegel avec Ali MacGraw
    Seulement apparition
2006 DO The puppeteers – de Lura Calder & Maurizio Rigamonti avec Bernardo Bertolucci
    Seulement voix & narration
2007Frozen stupid – de Richard Brauer avec Joey Albright
Strange wilderness – de Fred Wolf avec Harry Hamelin
DO Mr. Warmth: The Don Rickles project – de John Landis avec Don Rickles
    Seulement apparition
2008Chinaman’s chance / I am somebody : No chance in hell – de Aki Aleong avec Timothy Bottoms
CM The prologue to Houdini magic’s expert at the card table – de Christie Wessling avec John Silvestri
    Seulement voix & narration
2009Enemy mind – de Brennan Reed avec Brian Shotwell
Another harvest moon – de Greg Swartz avec Piper Laurie
2010The Genesis code – de C. Thomas Howell & Patrick Read Johnson avec Louise Fletcher
Red – de Robert Schwentke avec Bruce Willis
Night club – de Sam Borowski avec Sally Kellerman
DA The lion of Judah – de Deryck Broom & Roger Hawkins
    Seulement voix
2011Snatched – de Joe Cacaci avec Andrew McCarthy
DO These amazing shadows – de Paul Mariano & Kurt Norton avec Debbie Reynolds
    Seulement apparition
2012The man who shook the hand of Vicente Fernandez – de Elia Petridis avec Carla Ortiz
    Prix d’interprétation au festival du cinéma de Newport Beach, Californie, USA
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1985 )

    Prix King Vidor Memorial au festival international du cinéma de @San Luis Obispo, Californie, USA ( 1997 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Rhode Island, USA ( 2009 )

    Prix Spécial au festival international du court-métrage de Almería, Espagne ( 2009 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière par la Guilde des acteurs de cinéma, USA ( 2011 )
Fiche créée le 3 février 2009 | Modifiée le 22 juin 2016 | Cette fiche a été vue 6902 fois
PREVIOUSNelly Borgeaud || Ernest Borgnine || Dieter BorscheNEXT