CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Inger Stevens
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Esther Ralston



Date et Lieu de naissance : 17 septembre 1902 (Bar Harbor, Maine, USA)
Date et Lieu de décès : 14 janvier 1994 (Ventura, Californie, USA)
Nom Réel : Esther Louise Worth

ACTRICE
Image
1925 Vénus moderne (the american Venus) de Frank Tuttle avec Lawrence Gray & Ford Sterling
Image
1927 Les enfants du divorce (children of divorce) de Frank Lloyd avec Clara Bow, Gary Cooper & Hedda Hopper
Image
1932 Rome Express – de Walter Forde avec Conrad Veidt, Hugh Williams & Donald Calthrop
Image
1935 Shadows of the Orient – de Burt P. Lynwood avec Regis Toomey, J. Farrell MacDonald & Sidney Blackmer

Esther Ralston est née le 17 septembre 1902, à Bar Harbor dans le Maine; elle est l’aînée d’une famille de cinq enfants. Elle fait ses premiers pas à l’age de deux ans avec ses parents, une famille d’artistes de vaudeville présentée comme «La famille Ralston avec bébé Esther». Adolescente, elle joue les sœurs ou les bonnes copines dans quelques petits films muets. Dans les années 20, elle devient une des étoiles du cinéma muet la mieux payée (jusqu’à 8000 $ par semaine). Polyvalente, elle tourne de nombreux drames, comédies sentimentales et westerns notamment avec Hoot Gibson et Tom Mix.

En 1923, Esther Ralston se démarque des rôles de ses débuts avec «Pure grit» de Nat Ross, un petit western ou elle est Stella qui aide un condamné, Jere Austin, à s’échapper vers le Mexique. Elle attire l’attention dans deux comédies pour enfants de Herbert Brenon «Peter Pan» (1924), où elle est Madame Darling qui propose à Peter Pan, Betty Bronson, de l’adopter, puis dans «Un baiser pour Cendrillon» (1925), elle est la marraine des fées. Elle est un moment surnommé «La vénus américaine» pour avoir interprétée une reine de beauté éblouissante dans le film «Vénus moderne» (1926) de Frank Tuttle. Dans le mélodrame «Les enfants du divorce» (1927) de Frank Lloyd, trois amis d’enfance dont Kitty, Clara Bow, se marie avec Ted, Gary Cooper, mais Kitty comprend que Ted a plus d’affection pour Jean, Esther Ralston, ne supportant pas sa douleur Kitty absorbe du poison, après sa mort, Ted se rapproche de Jean. Dans un autre mélodrame «Le calvaire de Lena X» (1928) de Joseph von Sternberg, elle incarne une jeune paysanne naïve qui a un enfant avec un officier de cavalerie, James Hall, malgré la pression intense de la famille aristocratique, ils se marient, mais lentement elle se sent écrasée et brisée par sa belle famille.

Esther Ralston s’adapte au cinéma parlant avec aisance. Dans «Mensonge» (1929) de Lewis Milestone, un artiste viennois, incarné par Emil Jannings, retrouve Vroni, Esther Ralston, une jeune paysanne qu’il a aimée autrefois, il lui demande de quitter son mari pour lui, sinon il se suicide, elle refuse, au cours d’une course de traîneau, elle perd la vie avec son mari. Dans «Rome Express» (1932) de Walter Forde, elle est la troublante vedette de cinéma, Asta Marvelle, qui est soupçonnée d’un meurtre assez mystérieux commis à bord du train Paris-Rome. À noter aussi un rôle plein de tendresse dans «Beauté noire» (1933) de Phil Rosen, Black Beauty est un splendide étalon qui été mal traité, à force de patience et de volonté, elle réussit à créer une relation de confiance avec le cheval noir, ce qui donne naissance à une belle amitié. En 1935, elle reprend un rôle sombre dans «Monsieur Dynamite» de Alan Crosland, où ne vivant que pour l’argent, elle devient une double meurtrière poursuivit par le détective privé Dynamite, Edmund Lowe.

Après la comédie musicale «Adieu Broadway» en 1940, de Walter Lang, où elle danse et chante, elle termine sa carrière avec un film noir «Les docks de San Francisco» (1940) de Arthur Lubin, elle aide son mari assassin, Edward Pawley, à fuir la loi, il finira par être appréhendé. Dans les années 50, Esther Ralston revient à l’écran dans des séries télévisées, notamment comme commentatrice de documentaires sur les gloires passées du cinéma américain. Elle décède le 14 janvier 1994, à l’age de 91 ans, d’une crise cardiaque, chez elle à Ventura, en Californie. Mariée trois fois, elle était mère de trois enfants.

© Gary RICHARDSON

copyright
1914The deep purple – de James Young avec Edward Kimball
1918The doctor and the woman – de Lois Weber & Phillips Smalley avec Alan Roscoe
For husbands only – de Lois Weber & Phillips Smalley avec Lew Cody
1919Huckleberry Finn – de William Desmond Taylor avec Lewis Sargent
1920The peddler of lies – de William C. Dowlan avec Frank Mayo
The butterfly man – de Louis J. Gasnier & Ida May Park avec Alec B. Francis
Dangerous to men – de Dallas M. Fitzgerald avec Milton Sills
Whispering devils – de John M. Voshell & Harry Garson avec Conway Tearle
To please one woman – de Lois Weber avec Lee Shumway
1921Le kid / Le gosse ( the kid ) de Charles Chaplin avec Jackie Coogan
What do men want ? – de Lois Weber avec J. Frank Glendon
Crossing trails – de Clifford Smith avec John Hatton
CM The good black sheep – de Clifford Smith avec Pete Morrison
1922Daring danger – de Clifford Smith avec William Ryno
Un père ( remembrance ) de Rupert Hughes avec Claude Gillingwater
Pals of the West / Her half brother – de Edwin Middleton avec Lee Hill
Youth to youth – de Emile Chautard avec Billie Dove
The lone hand / False play – de B. Reeves Eason avec Hoot Gibson
Oliver Twist – de Frank Lloyd avec Lon Chaney
L’amour et la raison ( the prisoner ) de Jack Conway avec Boris Karloff
CM Pure and simple – de ?
CM The further adventures of Yorke Norroy – de Duke Worne avec Roy Stewart
CM Unmasked – de Nat Ross avec Art Acord
CM Dead game – de Edward Laemmle & Nat Ross avec Jim Corey
CM Tracked down – de Nat Ross avec Tom London
CM The gypsy trail – de Hugh Hoffman avec Art Acord
CM Timberland treachery – de Duke Worne avec Roy Stewart
1923The phantom fortune – de Robert F. Hill avec William Desmond
Railroaded – de Edmund Mortimer avec Herbert Rawlinson
The victors – de Edward Laemmle avec Frank Currier
Blinky – de Edward Sedgwick avec Charles K. French
The wild party – de Herbert Blaché avec Robert Ellis
Pure grit – de Nat Ross avec Jack Mower
Comédiennes ( the marriage circle ) de Ernst Lubitsch avec Marie Prevost
CM Under secret orders – de Duke Worne avec Jack Perrin
1924Fight and win – de Erle C. Kenton avec Jack Dempsey
Jack O’Clubs – de Robert F. Hill avec Eddie Gribbon
The heart buster – de Jack Conway avec Tom Mix
Wolves of the North – de William Duncan avec Harry Woods
Peter Pan – de Herbert Brenon avec Betty Bronson
$50,000 reward / Winning a woman – de Clifford S. Elfelt avec Ken Maynard
CM All’s swell on the ocean – de Erle C. Kenton & Jess Robbins avec Charles Reisner
CM The title holder – de Erle C. Kenton avec Jack Dempsey
1925Le mât de cocagne ( the goose hangs high ) de James Cruze avec Constance Bennett
The little french girl – de Herbert Brenon avec Neil Hamilton
Jazz ( beggar on horseback ) de James Cruze avec Edward Everett Horton
The lucky devil – de Frank Tuttle avec Richard Dix
Lorsqu’on est trois ( the troubles with wives ) de Malcolm St. Clair avec Tom Moore
The best people – de Sidney Olcott avec Warner Baxter
Un baiser pour Cendrillon ( a kiss for Cinderella ) de Herbert Brenon avec Henry Vibart
Papa spécule ( womanhandled ) de Gregory La Cava avec Edmund Breese
Vénus moderne / La Vénus américaine ( the american Venus ) de Frank Tuttle avec Lawrence Gray
1926The blind goddess – de Victor Fleming avec Jack Holt
The quaterback – de Fred C. Newmeyer avec David Butler
Vaincre ou mourir ( old ironsides / sons of the sea ) de James Cruze avec George Bancroft
Mode pour dames ( fashions for women ) de Dorothy Arzner avec Raymond Hatton
1927Les enfants du divorce ( children of divorce ) de Frank Lloyd avec Gary Cooper
Ten modern commandments – de Dorothy Arzner avec Neil Hamilton
Figures don’t lie – de A. Edward Sutherland avec Richard Arlen
Le double visage ( the spotlight ) de Frank Tuttle avec Neil Hamilton
Love and learn – de Frank Tuttle avec Lane Chandler
CM A trip through the Paramount Studio – de ? avec W.C. Fields
    Seulement apparition
1928Mariage à l’essai ( half a bride ) de Gregory La Cava avec Gary Cooper
Epouvante ( something always happens ) de Frank Tuttle avec Roscoe Karns
Foraine ( sawdust paradise ) de Luther Reed avec Hobart Bosworth
Le calvaire de Lena X ( the case of Lena Smith ) de Joseph von Sternberg avec James Hall
1929Mensonge / Mensonges ( betrayal ) de Lewis Milestone avec Emil Jannings
La roue éternelle ( the wheel of life ) de Victor Schertzinger avec Richard Dix
Force ( the mighty ) de John Cromwell avec George Bancroft
1930Lonely wives – de Russell Mack avec Laura La Plante
The prodigal / The southerner – de Harry A. Pollard avec Lawrence Tibbett
1932Rome Express – de Walter Forde avec Conrad Veidt
After the ball – de Milton Rosmer avec Basil Rathbone
1933Beauté noire ( black beauty ) de Phil Rosen avec Don Alvarado
Jusqu’au dernier homme ( to the last man / law of vengeance ) de Henry Hathaway avec Randolph Scott
Court-circuit ( by candlelight ) de James Whale avec Nils Asher
1934Vivre et aimer ( Sadie McKee ) de Clarence Brown avec Gene Raymond
    + chansons
Romance in the rain – de Stuart Walker avec Roger Pryor
The marines are coming – de David Howard avec William Haines
Une famille collante ( strange wives ) de Richard Thorpe avec Ralph Forbes
1935Monsieur Dynamite ( Mister Dynamite / Mr. Dynamite ) de Alan Crosland avec Edmund Lowe
Shadows of the Orient – de Burt P. Lynwood avec Regis Toomey
La joyeuse aventure ( ladies crave excitement ) de Nick Grinde avec Norman Foster
Together we live – de Willard Mack avec Ben Lyon
Streamline Express – de Leonard Fields avec Victor Jory
Forced landing – de Melville W. Brown avec Onslow Stevens
1936La femme de Mandalay / La dame de Mandalay ( the girl from Mandalay ) de Howard Bretherton avec Conrad Nagel
Hollywood Boulevard – de Robert Florey avec Robert Cummings
Reunion – de Norman Taurog avec Jean Hersholt
We’re in the legion now – de Crane Wilbur avec Reginald Denny
1937J’arrange le fisc ( as good as married ) de Edward Buzzell avec Walter Pidgeon
Menace dans la jungle ( jungle menace ) de Harry L. Fraser & George Melford avec Charlotte Henry
    Sérial en 15 épisodes (Seulement 5 épisodes)
    1 : River Pirates
    3 : Flame of hate
    6 : Shanghaied
    7 : Tiger eyes
    15 : Give’em rope
The spy ring / International spy / Somewhere in Paris – de Joseph H. Lewis avec Jane Wyman
Les pirates de l’air ( the mysterious pilot ) de Spencer Gordon Bennet avec Frank Hawks
    Sérial en 15 épisodes (Seulement 2 épisodes)
    10 : Whirlpool of death
    11 : The haunted hill
1938Lettre d’introduction ( letter of introduction ) de John M. Stahl avec Adolphe Menjou
Slander house – de Charles Lamont avec Craig Reynolds
1940Adieu Broadway / Une nuit à Broadway ( Tin Pan Alley ) de Walter Lang avec John Payne
Les docks de San Francisco/ L’évadé de la colonie pénitentiaire d’Alcatraz ( San Francisco docks ) de Arthur Lubin avec Burgess Meredith
1993 DO The silent feminists : America’s first women directors – de Jeffrey Goodman & Anthony Slide avec Simone Blaché
    Seulement apparition
Fiche créée le 11 février 2010 | Modifiée le 1 septembre 2018 | Cette fiche a été vue 4645 fois
PREVIOUSClaude Rains || Esther Ralston || Jobyna RalstonNEXT