CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Julie London
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Esther Williams



Date et Lieu de naissance : 8 août 1921 (Inglewood, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 6 juin 2013 (Beverly Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Esther Jane Williams

ACTRICE
Image
1944 Le bal des sirènes (bathing beauty) de George Sidney avec Red Skelton, Xavier Cugat & Basil Rathbone
Image
1949 La fille de Neptune (Neptune’s daughter) de Edward Buzzell avec Ricardo Montalban & Red Skelton
Image
1952 La première sirène (million dollar mermaid) de Mervyn LeRoy avec Victor Mature & Walter Pidgeon
Image
1961 La fontaine magique (la fuente mágica) de Fernando Lamas avec Fernando Lamas & Fernando Sancho

Née le 8 août 1921, Esther Williams est la benjamine des cinq enfants de Louis Stanton Williams, peintre d’affiches publicitaires, et de son épouse Bula Myrtle, née Gilpin, psychologue. Elle est la seule de la fratrie à voir le jour dans la petite maison d’Inglewood, dans la région de Los Angeles, où ses parents se sont installés au début des années vingt. Dès sa plus tendre enfance, elle se passionne pour la natation et fréquente assidument les plages de Manhattan Beach ou la piscine locale et ne tarde pas à battre des records avec son équipe. À seize ans, elle remporte trois championnats nationaux en brasse et en nage libre. Elle devient championne du 100 mètres nage libre en 1 minute 09 secondes. Sélectionnée pour participer aux Jeux Olympiques d’été de 1940 qui doivent se tenir à Tokyo, ses espoirs s’effondrent quand la Seconde Guerre Mondiale entraîne l’annulation des Olympiades.

Engagée dans des exhibitions aquatiques de music-hall, Esther Williams se produit notamment dans le «Billy Rose Aquacade» en compagnie de Johnny Weissmuller, elle est remarquée par les talents-scouts de la MGM. La très belle jeune femme fait un essai auprès de Clark Gable et se voit aussitôt engagée pour tourner aux côtés de Mickey Rooney dans «La double vie de Anfy Hardy» (1942). L’année suivante, elle apparaît dans «Un nommé Joe» de Victor Fleming, entourée par Spencer Tracy, Irene Dunne et Van Johnson. En 1944, elle devient une immense vedette avec «Le bal des sirènes», une comédie aquatique de George Sidney où elle a Red Skelton et Basil Rathbone pour partenaires.

Esther Williams poursuit sans éclipse sa carrière à l’écran, spécialisée dans des films sur mesure où son charme se marie avec son professionnalisme à toute épreuve. Elle s’affirme excellente actrice dans des œuvres légères signées par Richard Thorpe, Edward Buzzell, Norman Taurog, Busby Berkeley, Robert Z. Leonard ou Mervyn LeRoy. Après quinze ans passés à la Metro-Goldwyn-Mayer, son contrat est rompu avec le studio pour avoir refusée de tourner dans la nouvelle version du film de 1939 de «The opposite sex». June Allyson accepte le rôle et Esther Williams part chez Universal où elle révèle aussi un certain don dramatique dans le thriller de Harry Keller, «L’enquête de l’inspecteur Graham» (1956) avec John Saxon et George Nader, puis dans le drame romantique «Orage au paradis» (1958) de Richard Wilson avec Jeff Chandler et Carlos Thompson.

Après ce film, Esther Williams prend ses distances avec le cinéma. Elle apparaît régulièrement en guest-star dans des séries et des shows télévisés, tourne encore deux films dont le dernier «La fontaine magique» en 1961, sous la direction du comédien argentin Fernando Lamas qui devient son troisième époux le 31 décembre 1969. L’actrice avait été brièvement mariée pendant la guerre avec Leonard Kovner, un amour de jeunesse, puis avec l’acteur Ben Cage entre 1945 et 1959, le père de ses trois enfants. Après avoir dit adieu à Hollywood, elle consacre sa retraite prématurée à sa famille, avant de se lancer dans la promotion de sa propre ligne de maillots de bain. Après la mort de Fernando Lamas, elle se marie une dernière fois avec un autre acteur, Edward Bell. En 1984, Esther Williams réussit à imposer la natation synchronisée aux Jeux Olympiques de Los Angeles. Celle qui fût l’unique vedette des fabuleux ballets nautiques de l’âge d’or du cinéma américain, s’éteint dans sa 91ème année, le 6 juin 2013.

© Pascal DONALD

copyright
1942La double vie de Andy Hardy ( Andy Hardy’s double life ) de George B. Seitz avec Mickey Rooney
CM Personalities – de ? avec Richard Ney
    Seulement apparition
CM Inflation – de Cy Endfield avec Edward Arnold
1943Un nommé Joe ( a guy named Joe ) de Victor Fleming avec Spencer Tracy
1944Le bal des sirènes ( bathing beauty ) de George Sidney avec Red Skelton
Frisson d’amour ( thrill of a romance ) de Richard Thorpe avec Van Johnson
1945Ziegfeld Follies – de George Sidney, Vincente Minnelli, Norman Taurog, Marill Pye, Robert Lewis, Roy Del Ruth & Lemuel Ayers avec William Powell
The Hoodlum Saint – de Norman Taurog avec Lewis Stone
1946Eve éternelle ( easy to wed ) de Edward Buzzell avec Lucille Ball
    + chansons
La pluie qui chante ( till the clouds roll by ) de Richard Whorf avec Judy Garland
    Seulement apparition
1947Senorita Toréador ( fiesta ) de Richard Thorpe avec Mary Astor
Le souvenir de vos lèvres ( this time for keeps ) de Richard Thorpe avec Jimmy Durante
1948Dans une île avec vous ( on an island with you ) de Richard Thorpe avec Peter Lawford
    + chansons
1949Match d’amour ( take me out to the ball game / everybody’s cheering ) de Busby Berkeley avec Gene Kelly
    + chansons
La fille de Neptune ( Neptune’s daughter ) de Edward Buzzell avec Ricardo Montalban
    + chansons
1950Chanson païenne ( pagan love song ) de Robert Alton avec Howard Keel
    + chansons
Jamais deux sans toi ( duchess of Idaho ) de Robert Z. Leonard avec John Lund
CM Screen actors – de Hal Elias avec Gene Autry
    Seulement apparition
1951Carnaval au Texas ( Texas carnival ) de Charles Walters avec Ann Miller
Une vedette disparaît ( callaway went that away ) de Melvin Frank & Norman Panama avec Fred MacMurray
1952Jupons à l’horizon ( skirts ahoy ! ) de Sidney Lanfield avec Barry Sullivan
    + chansons
La première sirène ( million dollar mermaid / the one piece bathing suit ) de Mervyn LeRoy avec Victor Mature
1953Traversons la Manche ( dangerous when wet ) de Charles Walters avec Jack Carson
    + chansons
Désir d’amour ( easy to love ) de Charles Walters avec Tony Martin
    + chansons
1954La chérie de Jupiter ( Jupiter’s darling ) de George Sidney avec George Sanders
    + chansons
Au fond de mon cœur ( deep in my heart ) de Stanley Donen avec Walter Pidgeon
    Scènes coupées au montage – Non créditée
1955 CM 1955 Motion Picture Theatre Celebration – de avec George Murphy
    Seulement apparition
1956L’enquête de l’inspecteur Graham / Traquée dans la nuit ( the unguarded moment / the gentle web ) de Harry Keller avec George Nader
CM Screen snapshots : Hollywood, city of stars – de Ralph Staub avec Alan Ladd
    Seulement apparition
1958Orage au paradis / Ouragan au paradis ( raw wind in eden ) de Richard Wilson avec Jeff Chandler
    + chansons
1960Les rois du cirque ( the big show ) de James B. Clark avec Cliff Robertson
1961La fontaine magique ( la fuente mágica / magic fountain ) de Fernando Lamas avec Fernando Sancho
1975Hollywood, Hollywood ( that’s entertainment, part II ) de Gene Kelly avec Fred Astaire
    Seulement chansons
1994That’s entertainment ! III – de Bud Friedgen & Michael J. Sheridan avec June Allyson
    + chansons
AUTRES PRIX :
      
    Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA ( 1951 )

    Prix Henrietta de la femme favorite dans le monde aux Golden Globes, USA ( 1952 )

    Prix pomme acide de l’actrice la moins coopérative par les Golden Apple Awards, USA ( 1953 )

    Prix Hollywood Citizenship aux Golden Globes, USA ( 1956 )
Fiche créée le 10 février 2009 | Modifiée le 7 juin 2013 | Cette fiche a été vue 5243 fois
PREVIOUSEmlyn Williams || Esther Williams || Guy WilliamsNEXT