CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Fay Holden
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Eve Arden



Date et Lieu de naissance : 30 avril 1908 (Mill Valley, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 12 novembre 1990 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Eunice Quedens

ACTRICE
Image
1947 Le chant de Shéhérazade (song of Scheherazade) de Walter Reisch avec Jean-Pierre Aumont
Image
1956 La pêche aux maris (our Miss Brooks) de Al Lewis avec Gale Gordon, Don Porter & Richard Crenna
Image
1959 Autopsie d’un meurtre (anatomy of a murder) de Otto Preminger avec James Stewart & Lee Remick
Image
1978 Grease – de Randal Kleiser avec John Travolta, Olivia Newton-John, Stockard Channing & Joan Blondell

Eve Arden naît le 30 avril 1908 sous le nom de Eunice Quedens à Mill Valley en Californie. Elle n’est qu’une enfant quand ses parents divorcent, un événement qui la marquera tout le reste de sa vie. Elle étudie dans un couvent catholique puis intègre une compagnie théâtrale à seize ans. C’est en 1929, sous son vrai nom, qu’elle tourne son premier film «Song of love» dont Belle Baker est la vedette. En 1934, elle entre aux Ziegfeld Follies et adopte définitivement Eve Arden comme nom de scène.

Sa carrière cinématographique débute réellement en 1937 avec les films «Oh Doctor!» de Ray McCarey et «Pension d’artistes» avec Adolphe Menjou. En 1939, Eve Arden est aux côtés des Marx Brothers dans le film «Un jour au cirque» réalisé par Edward Buzzell. L’année suivante Hebert Wilcox fait appel à elle pour «No, no Nanette», adaptation d’une célèbre comédie musicale. Alors que les Etats-Unis entrent en guerre, Robert Z. Leonard réalise «La danseuse des Ziegfeld Follies» (1941), réunissant James Stewart, Judy Garland, Hedy Lamarr, Lana Turner et Eve Arden. En 1943, elle rejoint le casting qui rassemble des stars sous contrat avec Republic Pictures pour «Hit parade of 1943» de Albert S. Rogell. Eve Arden est devenue en une dizaine d’années une vedette sur qui il faut compter. En 1945, elle obtient son plus beau succès personnel aux côtés de Joan Crawford dans «Le roman de Mildred Pierce» de Michael Curtiz. Pour ce film noir, elle est nommée à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, mais la statuette sera finalement décernée à Anne Revere. Au cours des années quarante, elle travaille sous la direction de cinéastes aussi prestigieux que Curtis Bernhardt, Michael Curtiz, Irving Rapper ou William Dieterle. Par la suite, on la voit dans «L’homme à tout faire» (1950) de Charles Lamont et «Cinq mariages à l’essai» (1951) de Edmund Goulding, puis elle se fait de plus en plus rare au cinéma. Cependant c’est à la télévision qu’elle obtient son plus grand succès. En effet, la série «Our Miss Brooks», dans laquelle elle incarne Connie Brooks, rassemble les meilleures audiences entre 1952 et 1957. Elle enchaîne avec vingt-six épisodes de sa propre émission, le «Eve Arden Show», mais faute de public la série est arrêtée un an plus tard. En 1959, Otto Preminger lui offre l’un de ses meilleurs rôles dans «Autopsie d’un meurtre» où elle est la partenaire de James Stewart, Lee Remick et Ben Gazzara.

En 1978, Eve Arden fait son come-back au cinéma auprès de John Travolta et Olivia Newton-John dans «Grease» de Randal Kleiser. Un triomphe au box-office qui permet à l’actrice de revenir sur le devant de la scène. Egalement au générique de cette comédie musicale moderne, une autre gloire du cinéma américain, Joan Blondell. Quatre ans plus tard, elle retrouve le personnage de Madame McGee, la principale de collège, dans «Grease 2» de Patricia Birch, point final de son parcours cinématographique. Sa carrière se poursuit sur le petit écran et sur scène jusqu’à la fin des années 1980.

Eve Arden a été marié à Ned Bergen, de 1939 à 1947, puis avec l’acteur Brooks West de 1952 jusqu’à sa mort en 1984. West était le père de ses quatre enfants, un naturel et trois adoptés. Atteinte d’un cancer du colon et de problèmes cardiaques, elle meurt le 12 novembre 1990 à 82 ans d’un infarctus à son domicile de Los Angeles. L’actrice laisse derrière elle une carrière de presque soixante ans et de nombreux films de qualité. Son élégance, sa voix et son talent ont fait d’elle une légende du cinéma américain.

© Mickael EPITALON

copyright
1929Song of love – de Erle C. Kenton avec Ralph Graves
1933Le tourbillon de la danse ( dancing lady ) de Robert Z. Leonard avec Clark Gable
1937Oh, doctor – de Ray McCarey avec Edward Everett Horton
Pension d’artistes ( stage door ) de Gregory La Cava avec Adolphe Menjou
1938Noix-de-Coco Bar / À la Noix-de-Coco Bar ( Cocoanut Grove ) de Alfred Santell avec Fred MacMurray
Vacances payées ( having wonderful time / having a wonderful time ) de Alfred Santell avec Douglas Fairbanks Jr.
Lettre d’introduction ( letter of introduction ) de John M. Stahl avec George Murphy
Women in the wind – de John Farrow avec William Gargan
1939Big Town Czar – de Arthur Lubin avec Tom Brown
Une femme oubliée / Refaire sa vie / Sa seconde vie ( the forgotten woman ) de Harold Young avec William Lundigan
Divorcé malgré lui ( eternally yours ) de Tay Garnett avec David Niven
Un jour au cirque ( at the circus / the Marx Brothers at the circus ) de Edward Buzzell avec Groucho Marx
Donnez-moi un enfant / Quand la vie commence ( a child is born ) de Lloyd Bacon avec Jeffrey Lynn
Le poignard mystérieux / Le peu honorable Mr… ( slightly honorable ) de Tay Garnett avec Broderick Crawford
1940She couldn’t say no – de Williams Clemens avec Roger Pryor
No, no Nanette – de Herbert Wilcox avec Victor Mature
    + chansons
Camarade X ( comrad X ) de King Vidor avec Clark Gable
1941Illusions perdues ( that uncertain feeling ) de Ernst Lubitsch avec Melvyn Douglas
La danseuse des Ziegfeld Follies ( Ziegfeld girl ) de Robert Z. Leonard avec James Stewart
Allô, je t’aime ( she knew all the answers ) de Richard Wallace avec Franchot Tone
San Antonio Rose – de Charles Lamont avec Lon Chaney Jr.
    + chansons
Alerte sur les ondes / Emission S.O.S. ( whistling in the dark ) de S. Sylvan Simon avec Conrad Veidt
L’entraîneuse fatale ( manpower ) de Raoul Walsh avec Edward G. Robinson
Le derniers des Duanes ( the last of the Duanes ) de James Tinling avec George Montgomery
Sing for your supper – de Charles Barton avec Charles Buddy Rogers
J’ai épousé ma femme ( bedtime story ) de Alexander Hall avec Fredric March
Obliging young Lady – de Richard Wallace avec Edmond O’Brien
1942Hit parade of 1943 / Change of heart – de Albert S. Rogell avec John Carroll
1943En vadrouille ( let’s face it ) de Sidney Lanfield avec Bob Hope
1944La reine de Broadway ( cover girl ) de Charles Vidor avec Gene Kelly
The Doughgirls – James V. Kern avec Jack Carson
    + chansons
Pan-American – de John H. Auer avec Phillip Terry
Earl Carroll vanities / Moonstruck melody – de Joseph Santley avec Dennis O’Keefe
    + chansons
1945Patrick the great – de Frank Ryan avec Donald O’Connor
Le roman de Mildred Pierce ( Mildred Pierce ) de Michael Curtiz avec Joan Crawford
Le droit d’aimer ( my reputation ) de Curtis Bernhardt avec George Brent
1946Le laitier de Brooklyn /Le kid de Brooklyn ( the kid from Brooklyn ) de Norman Z. McLeod avec Danny Kaye
Jour et nuit ( night and day ) de Michael Curtiz avec Cary Grant
    + chansons
L’affaire Arnelo ( the Arnelo affair ) de Arch Oboler avec John Hodiak
Le chant de Shéhérazade / Les amours de Shéhérazade ( song of Scheherazade ) de Walter Reisch avec Jean-Pierre Aumont
    + chansons
1947L’infidèle ( the unfaithful ) de Vincent Sherman avec Zachary Scott
Aventures à deux ( the voice of the turtle / one for the book ) de Irving Rapper avec Ronald Reagan
CM Screen snapshots : Off the air – de Ralph Staub avec Al Jolson
    Seulement apparition
1948Vénus / Un caprice de Vénus ( on touch of Venus ) de William A. Seiter avec Robert Walker
    + chansons
Sous le fouet ( whiplash ) de Lewis Seiler avec Dane Clark
Il y a de l’amour dans l’air ( my dreams is yours ) de Michael Curtiz avec Doris Day
1949Amour en plongée ( the lady takes a sailor ) de Michael Curtiz avec Robert Douglas
La rue de traverse ( paid in full ) de William Dieterle avec Robert Cummings
1950L’homme à tout faire ( curtain call at Cactus Creek / take the stage ) de Charles Lamont avec Vincent Price
No, no Nanette ( tea for two ) de David Butler avec Gordon MacRae
Trois maris ( three husbands / letter to three husbands ) de Irving Reis avec Emlyn Williams
1951La flamme du passé / Au revoir, mon amour ( goodbye, my fancy ) de Vincent Sherman avec Robert Young
Cinq mariages à l’essai ( we’re not married ! ) de Edmund Goulding avec Ginger Rogers
1952Madame veut un vison / Madame voulait un manteau de vison ( the lady wants mink ) de William A. Seiter avec Dennis O’Keefe
1954 CM Screen snapshots : Hollywood life – de Ralph Staub avec Art Linkletter
    Seulement apparition
1956La pêche aux maris ( our Miss Brooks ) de Al Lewis avec Richard Crenna
1959Autopsie d’un meurtre ( anatomy of a murder ) de Otto Preminger avec James Stewart
1960Ombre sur notre amour ( the dark at the top of the stairs ) de Delbert Mann avec Robert Preston
1964Deux cinglés à l’armée ( Sergeant Deadhead / Sergeant Deadhead, the astronut ) de Norman Taurog avec Frankie Avalon
1975L’homme le plus fort du monde ( the strongest man in the world ) de Vincent McEveety avec Cesar Romero
1978Grease – de Randal Kleiser avec John Travolta
1980Under the rainbow – de Steve Rasch avec Chevy Chase
1981Pandemonium – de Alfred Sole avec Judge Reinhold
Grease II – de Patricia Birch avec Michelle Pfeiffer
Fiche créée le 19 janvier 2011 | Modifiée le 1 juin 2017 | Cette fiche a été vue 3238 fois
PREVIOUSMichel Ardan || Eve Arden || Giorgio ArdissonNEXT