CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean-Paul Paulin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Evelyn Brent



Date et Lieu de naissance : 20 octobre 1894 (Tampa, Floride, USA)
Date et Lieu de décès : 4 juin 1975 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Mary Elizabeth Riggs

ACTRICE
Image
1927 Les nuits de Chicago (underworld) de Josef von Sternberg avec George Bancroft & Clive Brook
Image
1931 L’avocat de la défense (attorney for the defense) de Irving Cummings avec Edmund Lowe & Constance Cummings
Image
1941 Alerte au service secret (Holt of the secret service) de James W. Horne avec Jack Holt & C. Montague Shaw
Image
1947 Robin des Bois de Monterey (Robin Hood of Monterey) de Christy Cabanne avec Gilbert Roland

Mary Elizabeth Riggs voit le jour à Tampa, aux Etats-Unis, un 20 octobre. L’année varie selon les sources. Elle débute à l’écran en 1914 sous le nom de Betty Riggs, vite abandonné au profit du pseudonyme: Evelyn Brent. Mais la jeune femme n’arrive pas à s’imposer dans son pays natal durant les années qui suivent et, à la fin de la décennie, les opportunités de progresser se font rares. Heureusement, après un succès théâtral à Londres en 1920, dans la pièce de Frances Nordstrom «The ruined Lady», elle devient une vedette du cinéma anglais et est notamment l’interprète de «The shuttle of life» (1920) de D.J. Williams, «Sonia» (1921) de Denison Clift, «Sybil» (1921) de Jack Denton, «Pages of life» (1922) de Adelqui Migliar, «Married to a Mormon» (1922) de H. B. Parkinson, …

Evelyn Brent retourne ensuite aux U.S.A. et reprend contact avec le monde cinématographique américain grâce à «Held to answer» (1923) pour la Metro et «Loving lies» (1923) pour la Associated Authors. Après plusieurs films pour la Fox, elle devient, dès la fin de 1924, une des principales étoiles des studios F.B.O., pour qui elle tourne, entre autres, «Silk stocking Sal» (1924) de Tod Browning, «Midnight Molly» (1925) de Lloyd Ingraham, «Lady Robinhood» (1925) de Ralph Ince, «Flame of the Argentine» (1926) de Edward Dillon, «Queen o’ Diamonds» (1926) de Chester Withey… Elle signe ensuite en 1926 avec la plus prestigieuse Paramount et prend ainsi sa place parmi leurs stars. On la voit alors dans, notamment aux côtés de Lawrence Gray et Louise Brooks dans «Le galant étalagiste» (1926), puis de Thomas Meighan dans «Blind Alleys» (1927), Adolphe Menjou dans «Le figurant de la gaieté» (1928), Gary Cooper et William Powell dans «Spahi» (1927), George Bancroft dans «The showdown» (1928), … Elle est en outre dirigée par Josef von Sternberg dans «Les nuits de Chicago» (1927) et «La rafle» (1928), dans lesquels elle retrouve George Bancroft, ainsi que dans «Le crépuscule de la gloire», auprès de Emil Jannings.

Evelyn Brent se montre bien adaptée au parlant dans des films comme «Interférences» (1928), ou encore «Fast company» (1929). Néanmoins, en 1930, son contrat avec la Paramount n’est pas renouvelé. Elle tient encore quelques rôles principaux dans, par exemple, «Framed» (1930) de George Archainbaud, «Madonna of the Streets» (1930) de John S. Robertson ou «Pagan Lady» (1931) de John Francis Dillon, mais le déclin s’amorce. «The crusader» (1933) de Frank R. Strayer et «The world gone mad» (1933) de Christy Cabanne, deux productions de la Majestic, une firme de Poverty Row, présagent la suite de sa carrière. En effet, désormais, elle travaillera d’avantage pour des compagnies spécialisées dans les séries B à petit budget que pour les grands studios. Elle continue cependant à tourner jusqu’en 1950. On la reverra plus tard brièvement à la télévision avant qu’elle n’abandonne complètement le métier d’actrice.

La comédienne meurt à Los Angeles d’une crise cardiaque le 4 juin 1975. La grande chance de Evelyn Brent aura été d’avoir travaillé avec ce génial directeur d’actrices qu’était Josef von Sternberg. Sans doute n’a-t-elle jamais autant brillé que dans les trois films qui les ont réunis. En petite amie de gangster dans «Les nuits de Chicago» et «La rafle» et en révolutionnaire russe dans «Le crépuscule de la gloire», elle a bien gagné sa place parmi les héroïnes marquantes du cinéma muet américain.

© Marlène PILAETE

copyright
1914A gentleman from Mississippi – de George L. Sargent avec Thomas A. Wise
Le cœur d’une femme ( the heart of a painted woman ) de Alice Guy avec Olga Petrova
Le spéculateur ( the pit ) de Maurice Tourneur avec Chester Barnett
1915The shooting of Dan McGrew – de Herbert Blaché avec Edmund Breese
The lure of heart’s desire – de Francis J. Grandon avec John Mahon
CM When love laughs – de ? avec Matt Moore
CM The iron Will – de J. Farrell MacDonald avec Jack Mulhall
1916The soul market – de Francis J. Grandon avec Charles Brandt
The spell of the Yukon – de Burton L. King avec William Sherwood
The iron woman – de Carl Harbaugh avec Nance O’Neil
Playing with fire – de Francis J. Grandon avec Arthur Hoops
The weakness of strength / The evil men do – de Harry Revier avec Clifford Grey
1917Raffles ( Raffles, the amateur cracksman ) de George Irving avec John Barrymore
To the death – de Burton L. King avec Mahlon Hamilton
Who’s your neighbor ? – de S. Rankin Drew avec Anders Randolph
The millionaire’s double – de Harry Davenport avec Lionel Barrymore
1918La réconciliation ( daybreak ) de Albert Capellani avec Emily Stevens
1919The other man’s wife – de Carl Harbaugh avec Stuart Holmes
Fool’s gold / Fools’ gold – de Laurence Trimble avec Mitchell Lewis
Help ! help ! police ! – de Edward Dillon avec George Walsh
The glorious lady – de George Irving avec Matt Moore
CM Border River / Into the river – de ? avec Edgar Jones
1920The shuttle of life – de D.J. Williams avec C. Aubrey Smith
The law divine – de H.B. Parkinson & Challis Sanderson avec Eva Moore
Demos / Why men forget – de Denison Clift avec Milton Rosmer
1921Sybil – de Jack Denton avec Cowley Wright
Laughter an tears / Circus Jim / Een lach en een traan / De schilder en zijn Pierrette – de B.E. Doxat-Pratt avec Adelqui Migliar
The door that has no key – de Frank Hall Crane avec George Relph
Sonia – de Denison Clift avec Clive Brook
1922Married to a Mormon – de H.B. Parkinson avec Clive Brook
The experiment – de Sinclair Hill avec Clive Brook
Sous le soleil d’Espagne ( the spanish jade ) de John S. Robertson avec David Powell
Pages of life – de Adelqui Migliar avec Jack Trevor
Trapped by the Mormons / The Mormon peril – de H.B. Parkinson avec Louis Willoughby
1923Held to answer – de Harold M. Shaw avec House Peters
Le remorqueur Chief ( loving lies ) de W.S. Van Dyke avec Monte Blue
The shadow of the East / The shadow of the desert – de George Archainbaud avec Norman Kerry
1924Arizona Express – de Tom Buckingham avec David Butler
The cyclone rider – de Tom Buckingham avec Eugene Pallette
The desert outlaw – de Edmund Mortimer avec Buck Jones
The lone chance – de H.M. Mitchell avec John Gilbert
Les femmes de mon mari ( my husband’s wives ) de Maurice Elvey avec Shirley Mason
Silk stocking Sal – de Tod Browning avec Robert Ellis
The plunderer – de George Archainbaud avec Frank Mayo
The dangerous flirt / A dangerous flirtation – de Tod Browning avec Edward Earle
1925Smooth as satin – de Ralph Ince avec Bruce Gordon
Alias Mary Flynn – de Ralph Ince avec Malcolm McGregor
La danseuse de Broadway ( Broadway Lady ) de Wesley Ruggles avec Joyce Compton
Forbidden cargo / Dangerous cargo – de Tom Buckingham avec Boris Karloff
Lady Robinhood – de Ralph Ince avec Boris Karloff
Midnight Molly – de Lloyd Ingraham avec John T. Dillon
Three wise crooks / Three of a kind – de F. Harmon Weight avec John Gough
Queen o’diamonds – de Chester Withey avec William Bailey
Le galant étalagiste ( love’em and leave’em ) de Frank Tuttle avec Louise Brooks
1926Flame of the Argentine – de Edward Dillon avec Orville Caldwell
The impostor – de Chester Withey avec Carroll Nye
Secret orders – de Chester Withey avec Robert Frazer
The jade cup – de Frank Hall Crane avec Jack Luden
Blind Alleys – de Frank Tuttle avec Thomas Meighan
1927Love’s greatest mistake – de A. Edward Sutherland avec William Powell
Woman’s wares / Women’s wares – de Arthur Gregor avec Larry Kent
Les nuits de Chicago ( underworld / paying the penalty ) de Josef von Sternberg avec George Bancroft
Le crépuscule de la gloire ( the last command ) de Josef von Sternberg avec Emil Jannings
A night of mystery / The code of honour – de Lothar Mendes avec Adolphe Menjou
Spahi ( Beau Sabreur ) de John Waters avec Gary Cooper
The showdown – de Victor Schertzinger avec George Bancroft
1928La rafle ( the dragnet ) de Josef von Sternberg avec George Bancroft
Le figurant de la gaieté ( his tiger wife / his tiger lady / a night of mystery ) de Hobart Henley avec Adolphe Menjou
L’infidèle ( the mating call ) de James Cruze avec Renée Adorée
Interférences ( interference ) de Lothar Mendes avec Doris Kenyon
1929Broadway – de Paul Fejos avec Glenn Tyron
Darkened rooms – de Louis J. Gasnier avec Neil Hamilton
Chimères ( fast company ) de A. Edward Sutherland avec Jack Oakie
Woman trap – de William A. Wellman avec Chester Morris
Les deux corbeaux ( why bring that up ? ) de George Abbott avec George Moran
Dark skies / Darkened skies – de Harry S. Webb avec Wallace MacDonald
1930Framed – de George Archainbaud avec Regis Toomey
Madonna of the streets – de John S. Robertson avec Robert Ames
La horde d’argent ( the silver horde ) de George Archainbaud avec Jean Arthur
Paramount on parade – de Edmund Goulding, Ernst Lubitsch, Otto Bower, Dorothy Arzner, A. Edward Sutherland, Victor Heerman, Rowland V. Lee, Edwin H. Knoff, Lothar Mendes, Victor Schertzinger & Frank Tuttle avec Maurice Chevalier
L’énigmatique monsieur Parkes ( slightly scarlet ) de Louis J. Gasnier & Edwin H. Knopf avec Paul Lukas
1931The mad parade / Forgotten women – de William Beaudine avec Irene Rich
The pagan lady – de John Francis Dillon avec Conrad Nagel
Travelling husbands – de Paul Sloane avec Frank Albertson
High pressure – de Mervyn LeRoy avec William Powell
L’avocat de la défense / Le procureur accusé / L’avocat ( attorney for the defense) de Irving Cummings avec Edmund Lowe
1932The crusader / Should a woman tell ? – de Frank R. Strayer avec Arthur Hoyt
1933The world gone mad / Public be damned / The public be hanged – de Christy Cabanne avec Pat O’Brien
1934Without children / Penthouse party – de William Nigh avec Bruce Cabot
Speed limited – de Albert Herman avec Ralph Graves
La loi de l’Ouest ( home on the range ) de Arthur Jacobson avec Randolph Scott
1935The nitwits – de George Stevens avec Betty Grable
Symphony of living – de Frank R. Strayer avec Albert Conti
1936It couldn’t have happened : But it did / It couldn’t have happened – de Phil Rosen avec Reginald Denny
Song of the trail – de Russell Hopton avec Kermit Maynard
Feu Jim Blake / Le mystère du Président / Meurtrier de lui-même (the president’s mystery / one for all ) de Phil Rosen avec Henry Wilcoxon
Le retour de Cassidy ( Hopalong Cassidy returns ) de Nate Watt avec William Boyd
Jim la Jungle ( Jungle Jim ) de Ford Beebe & Clifford Smith avec Bryant Washburn
    Sérial en 12 épisodes
    1 : Into the lion’s den
    2 : The cobra strikes
    3 : The menacing herd
    4 : The killer’s trail
    5 : The bridge of terror
    6 : Drums of doom
    7 : The earth trembles
    8 : The killer lion
    9 : The devil bird
    10 : Descending doom
    11 : In the cobra’s coils
    12 : The last safari
1937Le crime du docteur Tindal ( night club scandal ) de Ralph Murphy avec John Barrymore
Sudden Bill Dorn – de Ray Taylor avec Buck Jones
L’homme qui terrorisait New York ( king of gamblers / czar of the slot machines ) de Robert Florey avec Lloyd Nolan
La fille de Shanghai ( daughter of Shanghai / daughter of the Orient ) de Robert Florey avec Charles Bickford
Le dernier train de Madrid ( the last train from Madrid ) de Frank Tuttle avec Lew Ayres
1938Mr. Wong, detective – de William Nigh avec Boris Karloff
Vénus de la route ( tip-off girls ) de Louis King avec Lloyd Noland
Law West of Tombstone – de Glenn Tyron avec Tim Holt
1939Daughter of the Tong – de Bernard B. Ray avec Dave O’Brien
Panama Lady – de Jack Hively avec Lucille Ball
The mad empress / Carlotta the mad empress / Juarez and Maximilian – de Miguel Contreras Torres avec Lionel Atwill
1940Voyage sans retour ( till we meet again ) de Edmund Goulding avec George Brent
Le régiment des bagarreurs ( the fighting 69th ) de William Keighley avec James Cagney
Emergency landing / Robot pilot – de William Beaudine avec Forrest Tucker
1941Forced landing – de Gordon Wiles avec Richard Arlen
Terreur sur la ville ( wide open town ) de Lesley Selander avec Victor Jory
Femme dangereuse ( dangerous lady ) de Bernard B. Ray avec Jimmy Aubrey
Alerte au service secret ( Holt of the secret service ) de James W. Horne avec Jack Holt
    Sérial en 15 épisodes
    1 : Chaotic Creek
    2 : Ramparts of revenge
    3 : Illicit wealth
    4 : Menace by fate
    5 : Exit to terror
    6 : Deadly doom
    7 : Out of the past
    8 : Escape to peril
    9 : Sealed in silence
    10 : Named to die
    11 : Ominous warnings
    12 : The stolen signal
    13 : Prisoner of jeopardy
    14 : A fire afloat
    15 : Yielded hostage
CM Meet the stars #2: Baby stars – de Harriet Parsons avec Dolores del Rio
    Seulement apparition
1942Wrecking crew – de Frank McDonald avec Chester Morris
Westward Ho ! – de John English avec Tom Tyler
The payoff – de Arthur Dreifuss avec Lee Tracy
1943La septième victime ( the seventh victim ) de Mark Robson avec Tom Conway
Spy train – de Harold Young avec Richard Travis
Silent witness – de Jean Yarbrough avec Milburn Stone
1944Bowery champs / Mr. Muggs meets a deadline – de William Beaudine avec Leo Gorcey
1946Les vengeurs du Sud ( raiders of the south ) de Lambert Hillyer avec Raymond Hatton
1947Robin des Bois de Monterey ( Robin Hood of Monterey ) de Christy Cabanne avec Gilbert Roland
Stage struck – de William Nigh avec Ralph Byrd
1948Charlie Chan au Texas ( the golden eye / Charlie Chan and the golden eye ) de William Beaudine avec Roland Winters
1950Again... pioneers – de William Beaudine avec Regis Toomey
Fiche créée le 6 décembre 2006 | Modifiée le 16 mars 2017 | Cette fiche a été vue 5395 fois
PREVIOUSEve Brent || Evelyn Brent || George BrentNEXT