CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de George C. Scott
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Evelyn Keyes



Date et Lieu de naissance : 20 novembre 1916 (Port Arthur, Texas, USA)
Date et Lieu de décès : 4 juillet 2008 (Montecito, Californie, USA)
Nom Réel : Evelyn Louise Keyes

ACTRICE

Evelyn Keyes voit le jour le 20 novembre 1916, à Port Arthur au Texas. Orpheline de père à deux ans, elle est élevée, avec son frère et ses trois sœurs, par sa mère et sa grand-mère à Atlanta en Géorgie. Très tôt, elle exprime le désir de devenir ballerine et, parallèlement à sa scolarité, elle prend des cours de danse, de chant et de piano. Après ses études, elle gagne sa vie en dansant dans des night-clubs, puis s’installe en Californie. Peu de temps après son arrivée à Los Angeles, elle rencontre le déjà légendaire Cecil B. DeMille qui lui fait signer un contrat à la Paramount et lui offre un petit rôle dans sa superproduction «Les flibustiers» (1938) auprès de Fredric March incarnant le pirate Jean Lafitte. Elle fait quelques apparitions dans des films de série B et épouse Barton Bainbridge, un homme d’affaires qui se suicidera deux ans plus tard pendant leur séparation.

En 1939, la jeune starlette retrouve Cecil B. DeMille pour un rôle plus consistant dans son épopée ferroviaire «Union Pacific», avec Barbara Stanwyck et Joel McCrea en vedettes. Elle est également choisie par David O. Selznick pour incarner Suellen O’Hara, la sœur de Scarlett, alias Vivien Leigh, dans «Autant en emporte le vent». L’année suivante, Evelyne Keyes signe avec les studios Columbia et tourne «The lady in question» de Charles Vidor. L’actrice et le réalisateur retravaillent ensemble pour «Ladies in retirement» (1941) et «Les desperados» (1942). Parallèlement ils vivent une histoire d’amour qui se concrétise par un mariage en 1943. Le divorce est prononcé en 1945, suite aux infidélités du cinéaste.

Sans jamais accéder au statut de star de premier plan, Evelyn Keyes n’en reste pas moins une vedette appréciée et une bonne comédienne, à la beauté féline non dénuée d’humour. Tantôt brune, tantôt blonde, elle essaie de changer de style pour chacune de ses prestations. Parmi les principaux films qu’elle interprète, nous pouvons citer: «Aladin et la lampe merveilleuse» (1945) avec Cornel Wilde, «Le roman d’Al Jolson» (1946) avec Larry Parks, «Une femme sans amour» (1947) avec Glenn Ford, «Le port des pirates» (1950) avec Jeff Chandler, «Poings d’acier» (1951) avec Rock Hudson, «C’est arrivé à Paris» (1952) avec Henri Vidal et «Sept ans de réflexion» (1955) avec Marilyn Monroe. Sa vie privée alimente copieusement les tabloïds américains: en effet, après deux mariages désastreux, elle convole une troisième fois avec John Huston, qui, le lendemain de leur union en juillet 1946, se pose déjà la question si ce mariage est une réussite. Le cinéaste en tournage au Mexique adopte un petit garçon et le ramène à Los Angeles. Evelyn, peu enchantée de cette maternité forcée, s’éloigne de l’enfant et par la même occasion de son nouvel époux, dont elle divorce en 1950. En 1953, elle devient la compagne du flamboyant producteur Michael Todd, qui quitte l’actrice pour les beaux yeux de Elizabeth Taylor en 1956. En 1957, elle trouve malgré tout un certain équilibre sentimental en devenant la huitième et dernière femme, pour presque trente ans, du célèbre chef d’orchestre Artie Shaw.

Evelyn Keyes s’éloigne du cinéma en 1956. Par la suite, elle travaille pour la télévision, le théâtre et se consacre à l’écriture avec un premier roman en 1971 et deux autobiographies croustillantes: «Scarlet O’Hara’s younger sister» (1977) and «I’ll think about that tomorrow» (1991). Elle meurt à son domicile de Montecito en Californie, le 4 juillet 2008, des suites d’un cancer de l’utérus.

© Philippe PELLETIER

copyright
1937Dangereux à connaître ( dangerous to know ) de Robert Florey avec Lloyd Nolan
1938Les flibustiers / Les boucaniers ( the buccaneer ) de Cecil B. DeMille avec Fredric March
Les hommes volants ( men with wings ) de William A. Wellman avec Ray Milland
Les fils de la légion ( sons of the legion ) de James P. Hogan avec Tim Holt
Les américains à Paris ( artists and models abroad / stranded in Paris ) de Mitchell Leisen avec Jack Benny
Paris honeymoon – de Frank Tuttle avec Bing Crosby
1939Sudden money – de Nick Grinde avec Charles Ruggles
Pacific Express ( Union Pacific ) de Cecil B. DeMille avec Robert Preston
Autant en emporte le vent ( gone with the wind ) de Victor Fleming avec Clark Gable
Le poignard mystérieux / Le peu honorable Mr… ( slightly honorable ) de Tay Garnett avec Broderick Crawford
1940Before I hang – de Nick Grinde avec Boris Karloff
The lady in question – de Charles Vidor avec Brian Aherne
Beyond the Sacramento / Power of justice – de Lambert Hillyer avec Bill Elliott
1941The face behind the mask / Behind the mask – de Robert Florey avec Peter Lorre
Le défunt récalcitrant ( here comes Mr. Jordan ) de Alexander Hall avec Claude Rains
Le crime d’Ellen Creed / La maison dans la brume ( ladies in retirement ) de Charles Vidor avec Louis Hayward
CM Hedda Hopper’s Hollywood No. 2 – de Herbert Moulton avec Joe E. Brown
    Seulement apparition
1942Le pilote de la mort ( flight lieutenant ) de Sidney Salkow avec Glenn Ford
Les aventures de Martin Eden ( the adventures of Martin Eden / high seas ) de Sidney Salkow avec Stuart Erwin
Les desperados ( the desperadoes ) de Charles Vidor avec Randolph Scott
1943Dangerous blondes – de Leigh Jason avec Edmund Lowe
There’s something about a soldier – de Alfred E. Green avec Tom Neal
Neuf jeunes filles / Crime au pensionnat / Neuf jeunes filles cherchent un assassin ( nine girls ) de Leigh Jason avec Ann Harding
1944Strange affair – de Alfred E. Green avec Edgar Buchanan
1945Aladin et la lampe merveilleuse / Les mille et une nuits ( a thousand and one nights / 1001 nights ) de Alfred E. Green avec Cornel Wilde
Les indomptés ( renegades ) de George Sherman avec Larry Parks
1946Rio, rythme d’amour ( the thrill of Brazil ) de S. Sylvan Simon avec Keenan Wynn
Le roman d’Al Jolson ( the Jolson story ) de Alfred E. Green avec William Demarest
    + chansons
1947L’heure du crime ( Johnny O’Clock ) de Robert Rossen avec Lee J. Cobb
Une femme sans amour ( the mating of Millie ) de Henry Levin avec Glenn Ford
1948Enchantement / Vous qui avez vingt ans ( enchantment ) de Irving Reis avec Farley Granger
CM Screen snapshots: Hawaii in Hollywood – de Ralph Staub avec Danny Kaye
    Seulement apparition
CM Screen snapshots: Photoplay Gold Medal Awards – de Ralph Staub avec Mary Livingstone
    Seulement apparition
1949Cinq millions dans une poubelle ( Mr. Soft touch / house of settlement ) de Gordon Douglas & Henry Levin avec John Ireland
Une femme dans le grand Nord / L’odyssée de Kathy ( Mrs. Mike ) de Louis King avec Dick Powell
1950La cité de l’épouvante ( the killer that stalked New York / frightened city ) de Earl McEvoy avec Whit Bissell
Le port des pirates / Les pirates de Macao ( smuggler’s island ) de Edward Ludwig avec Jeff Chandler
1951Le rôdeur ( the prowler ) de Joseph Losey avec Van Heflin
Poings d’acier ( iron man ) de Joseph Pevney avec Rock Hudson
1952C’est arrivé à Paris – de Henri Lavorel avec Henri Vidal
One big affair – de Peter Godfrey avec Dennis O’Keefe
1953Coup de feu au matin ( shoot first / rough shoot ) de Robert Parrish avec Joel McCrea
L’affaire de la 99ème rue / Du cœur au ventre ( 99 River Street / Crosstown ) de Phil Karlson avec John Payne
Les bas-fonds d’Hawaii ( hell’s half acre ) de John H. Auer avec Wendell Corey
1954 CM Screen snapshot : Hula from Hollywood – de Ralph Staub avec Danny Kaye
    Seulement apparition
1955Sept ans de réflexion ( the seven year itch ) de Billy Wilder avec Marilyn Monroe
L’île flottante ( top of the world ) de Lewis R. Foster avec Dale Robertson
1956Le tour du monde en quatre-vingts jours ( around the world in eighty days ) de Michael Anderson avec Cantinflas
1972Meurtres dans la 110ème rue ( across 110th Street ) de Barry Shear avec Anthony Quinn
    Seulement apparition
1985 DO Artie Shaw: Time is all you’ve got – de Brigitte Berman avec John Wexley
    Seulement apparition
1987Les enfants de Salem ( a return to Salem’s lot ) de Larry Cohen avec Samuel Fuller
1988 DO Going Hollywood: The war years – de Julian Schlossberg avec Jackie Cooper
    Seulement apparition
DO John Huston ( John Huston : The man, the movie, the Maverick ) de Frank Martin avec Burgess Meredith
    Seulement apparition
1989Ma belle-mère est une sorcière ( wicked stepmother ) de Larry Cohen avec Bette Davis
Fiche créée le 21 juillet 2008 | Modifiée le 16 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5061 fois
PREVIOUSGeneviève Kervine || Evelyn Keyes || Irwin KeyesNEXT