CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Giorgio Albertazzi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Farrah Fawcett



Date et Lieu de naissance : 2 février 1947 (Corpus Christi, Texas, USA)
Date et Lieu de décès : 25 juin 2009 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Mary Farrah Leni Fawcett

ACTRICE

Mary Farrah Leni Fawcett naît le 2 février 1947 à Corpus Christi, au Texas. Son père est entrepreneur, et sa mère, femme au foyer. En 1966, Farrah Fawcett entre à l’université du Texas à Austin, où elle étudie la microbiologie, puis l’art. Déjà, elle rêve de devenir actrice. Remarquée lors d’un concours de beauté dans le cadre de l’université, elle commence à poser à la télévision comme mannequin pour des publicités. Dès la fin des années soixante, elle débute comme actrice dans des séries télévisées, parmi lesquelles «I dream of Jeannie», «The flying nun», «Harry O» ou «The six million dollar man». En 1969, elle tourne son premier film de cinéma, sous la direction de Claude Lelouch, «Un homme qui me plaît», avec Jean-Paul Belmondo et Annie Girardot, où elle tient un second rôle.

En 1973, Farrah Fawcett se marie avec l’acteur-producteur Lee Majors, et prend désormais le nom de Farrah Fawcett-Majors. Elle divorcera en 1982, et elle entamera une liaison avec l’acteur Ryan O’Neal. Parallèlement, l’actrice continue sa carrière à la télévision, et, en 1976, accepte de tourner un épisode pilote d’une série produite par Aaron Spelling et Leonard Goldberg, «Drôles de dames». Elle est Jill Munroe, jeune femme glamour travaillant pour une agence de détectives privés, où un mystérieux patron, Charlie, lui confie des missions. Farrah Fawcett mène alors des enquêtes mouvementées en compagnie de ses deux équipières, jouées par Kate Jackson et Jaclyn Smith. La série télévisée obtient un immense succès, et lance Farrah, devenue une vedette internationale. Le public adule l’actrice et en fait un véritable sex-symbol. Toutefois, elle décide d’abandonner le rôle au bout de la première saison, contre l’avis des producteurs. Finalement, Cheryl Ladd la remplace et interprète la sœur de Jill Munroe.

Si la télévision lui apporte la gloire et la célébrité, force est de reconnaître que sa contribution au septième art reste des plus minces. «Saturn 3» (1979), film de science-fiction de Stanley Donen, est un échec cuisant, tout comme ses deux films précédents, «Mais qui a tué son mari ?» (1978) et «Sunburn» (1979). Ses autres films restent des œuvres mineures, sans aucun lien avec sa brillante carrière télévisuelle. En 1984, elle retrouve le succès grâce au téléfilm «The burning bed» (1984), où elle interprète une femme battue. Sa performance est alors saluée par le public et la critique. Un an auparavant, elle avait déjà triomphé à Broadway, dans «Extremities» de William Mastrosimone, avec un rôle de jeune femme victime d’une tentative de viol. Un film homonyme, qu’elle interprète, est adapté de cette pièce en 1986. Avec ces rôles plus sérieux et dramatiques, l’actrice montre l’étendue de son registre.

En 1989, elle continue sa carrière à la télévision, avec le téléfilm «Small sacrifies», pour lequel la critique la couvre à nouveau d’éloges. Encore une fois, elle est nominée aux Emmy Awards et aux Golden Globe Awards. Dans les années qui suivent, sa carrière stagne un peu, jusqu’en 1997. Cette année-là, elle est choisie par Robert Duvall pour jouer à ses côtés dans «Le prédicateur», film qu’il réalise également. Elle a Richard Gere comme partenaire dans «Dr T et les femmes» (1999) de Robert Altman. La télévision la redemande pour «Spin City» (2001) et «The guardian» (2003), retrouvant les faveurs du public. Mais la maladie la guette bientôt, et sa carrière s’interrompt. Après des années de traitement, Farrah Fawcett décède des suites d’un cancer du colon, le 25 juin 2009, à Santa Monica, en Californie.

© Simon BENATTAR-BOURGEAY

copyright
1969Un homme qui me plaît – de Claude Lelouch avec Jean-Paul Belmondo
1970Myra Breckinridge ( Gore Vidal’s Myra Breckinridge ) de Michael Sarne avec Mae West
1975L’âge de cristal ( Logan’s run ) de Michael Anderson avec Peter Ustinov
1977Mais qui a tué son mari ? / Qui a tué mon cher mari ? ( somebody killed her husband ) de Lamont Johnson avec Jeff Bridges
1978Thorvald le viking ( the norseman ) de Charles B. Pierce avec Lee Majors
    Seulement productrice exécutive – Non créditée
An almost perfect affair – de Michael Ritchie avec Raf Vallone
    Seulement apparition
1979Sunburn, coup de soleil ( sunburn ) de Richard C. Sarafian avec Art Carney
Saturn 3 – de Stanley Donen avec Kirk Douglas
1980L’équipée du Cannonball ( the Cannonball run ) de Hal Needham avec Burt Reynolds
1986Extremities – de Robert M. Young avec James Russo
1988À demain mon amour ( see you in the morning ) de Alan J. Pakula avec Jeff Bridges
1994Le maître des lieux ( man of the house ) de James Orr avec Chevy Chase
1996The lovemaster – de Michael Goldberg avec Craig Shoemaker
1997Le prédicateur ( the apostle ) de Robert Duvall avec Billy Bob Thornton
1999Docteur T et les femmes ( Dr. T & the women / Dr T and the women ) de Robert Altman avec Richard Gere
2000The Flunky – de Vincent Van Patten avec Dean Stockwell
    Seulement apparition
2003Barbecue party ( the cookout ) de Lance Rivera avec Jonathan Silverman
AUTRES PRIX :
      
    Prix People’s Choice de l’actrice favorite dans un nouveau programme de télévision aux Prix People’s Choice, USA ( 1977 )
Fiche créée le 25 juin 2009 | Modifiée le 29 mai 2010 | Cette fiche a été vue 4162 fois
PREVIOUSLeonardo Favio || Farrah Fawcett || Alice FayeNEXT