CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Leonard Nimoy
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Felix Bressart



Date et Lieu de naissance : 12 mars 1892 (Eydtkuhnen, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 17 mars 1949 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Felix Breslauer

ACTEUR
Image
1930 Le chaste Joseph (der keusche Joseph) de Georg Jacoby avec Harry Liedtke & Ossi Oswalda
Image
1935 Quatre mousquetaires et demi (viereinhalb musketiere) de Leslie Kardos avec Annemarie Sörensen
Image
1941 Le célibataire marié (married bachelor) de Edward Buzzell avec Robert Young & Ruth Hussey
Image
1944 La septième croix (the seventh cross) de Fred Zinnemann avec Spencer Tracy & Signe Hasso

Fils d’une famille de commerçants juifs, Felix Bressart voit le jour le 12 mars 1892, à Eydtkuhnen, ville de la Prusse Orientale de l’Empire Allemand (maintenant Chernyshevskoe en Russie). Très tôt, il se passionne pour le théâtre et s’installe à Berlin. En 1914, il entame sa carrière théâtrale, sur les scènes allemandes et autrichiennes, et travaille pour Max Reinhardt au Josefstadt Theater de Vienne. Il acquiert rapidement une certaine popularité (en interprétant des notables, des bourgeois ou des soldats timides et maladroits) dans plusieurs vaudevilles et pièces de boulevard.

En 1928, Felix Bressart débute sa carrière cinématographique dans «Liebe und kuhstall» aux côtés de Henny Porten, seul long métrage muet de sa filmographie. Avec l’arrivée du cinéma parlant, son talent comique et son bégaiement vont l’imposer dans une vingtaine de productions où il reprend le genre de rôles qui ont fait son succès au théâtre. Il côtoie alors les plus grandes stars de l’écran germanique, parmi lesquelles: Lil Dagover dans «Das alte lied» (1930), Ossi Oswalda dans «Der keusche Joseph» (1930), Lilian Harvey dans «Nie wieder liebe» (1931), Martha Eggerth dans «Trara um liebe» (1931) et Anny Ondra dans «Eine freundin so goldig wie du» (1931). Mais l’arrivée au pourvoir d’Adolf Hitler en 1932, va bouleverser sa carrière.

En effet, l’année suivante, devant l’antisémitisme grandissant, Felix Bressart émigre vers la Suisse puis vers l’Autriche où il tourne quelques films. Puis en 1938, l’anschluss l’oblige à fuir de nouveau. Après un bref passage en France, Felix Bressart, comme tant d’autres artistes pourchassés, traverse l’Atlantique et s’intalle définitivement en Californie. Parlant l’anglais couramment et avec l’aide de son ami Ernst Lubitsch, il décroche rapidement des petits rôles dans plusieurs productions des studios hollywoodiens. On le remarque notamment en professeur de musique dans «Les trois jeunes filles ont grandi» (1939) avec Deanna Durbin. Puis, il incarne successivement: Buljanoff, l’hilarant espion soviétique, face à Greta Garbo dans «Ninotchka» (1939) de Ernst Lubitsch; Igor Yahupitz, alias Vanya le valet dans «Camarade X» (1940) de King Vidor; le Professeur Ladislas Milic dans «Married bachelor» (1941) d’Edward Buzzell ; le Docteur Max Breslar dans «Les oubliés» (1941) de Mervyn LeRoy et le Docteur André Tessier dans «Le mystérieux ambassadeur» (1942) de Jack Conway.

En 1942, Ernst Lubitsch lui offre le magnifique rôle de Greenberg, dans «Jeux dangereux», une comédie burlesque aux côtés de Carole Lombard et de Jack Benny. Une interprétation quasi autobiographique: celle d’un acteur de composition juif dans la Pologne occupée par les nazis. Par la suite, il apparaît notamment dans «La septième croix» (1944), un drame de guerre de Fred Zinnemann; puis dans les comédies musicales : «Montmartre à New York» (1944) de Walter Lang, «Ding Dong Williams» (1946) de William A. Berke et «Si bémol et fa dièse» (1947) de Howard Hawks.

En 1949, très malade, Felix Bressart abandonne le tournage de «Ma bonne amie Irma», réalisé par George Marshall et avec Jerry Lewis. Il meurt le 17 mars, cinq jours après son cinquante-septième anniversaire, emporté par une leucémie. C’est Hans Conried qui reprend son rôle dans le film précité.

© Philippe PELLETIER

copyright
1928Liebe und Kuhstall – de Carl Froelich avec Henny Porten
1929Il y a une femme qui ne t’oublie jamais / Derrière la rampe ( es gibt eine frau, die dich niemals vergißt ) de Leo Mittler avec Helene Fehdmer
CM Alte kleider – de Johannes Guter avec Else Reval
1930Die zärtlichen verwandten – de Richard Oswald avec Harald Paulsen
Le chaste Joseph ( der keusche Joseph ) de Georg Jacoby avec Ossi Oswalda
La vieille chanson ( das alte lied / zu jedem kommt einmal die liebe ) de Erich Waschneck avec Lil Dagover
Le fils de la montagne blanche ( der sohn der weißen berge ) de Mario Bonnard & Luis Trenker avec Renate Müller
Le chemin du paradis ( die drei von der tankstelle ) de Wilhelm Thiele avec Heinz Rühmann
Trois jours d’arrêt ( drei tage mittelarrest ) de Carl Boese avec Max Adalbert
Anny chauffeur / Une amie comme toi ( eine freundin so goldig wie du ) de Carl Lamac avec Anny Ondra
La secretaire privée ( die privatsekretärin ) de Wilhelm Thiele avec Renate Müller
CM Der kampf mit dem drachen / Die tragödie des untermeiers – de Robert Siodmak avec Hedwig Wangel
1931Plus jamais d’amour ( nie wieder liebe ) de Anatole Litvak avec Lilian Harvey
Sex-appeal / L’appel du sexe ( der wahre Jakob / das mädchen vom variete ) de Hans Steinhoff avec Anny Ahlers
Tapage sur l’amour ( trara um liebe ) de Richard Eichberg avec Martha Eggerth
Le cauchemar de la garnison ( der schrecken der garnison ) de Carl Boese avec Adele Sandrock
Der herr bürovorsteher – de Hans Behrendt avec Alfred Abel
Excursion dans la vie ( ausflug ins leben / hirsekorn greift ein / die dame und der chauffeur ) de Rudolf Bernauer avec Charlotte Susa
1932Holzapfel sait tout ( Holzapfel weiß alles / goldonkel ) de Victor Janson avec Theodor Loos
Pour une blonde ( goldblondes mädchen, ich schenk’ dir mein herz : Ich bin ja so verliebt... / der glückszylinder ) de Rudolph Bernauer avec Charlotte Ander
Hirsekorn greift ein / Ausflug ins leben – de Rudolf Bernauer avec Rosa Valetti
1933Wie d’warret würkt – de Walter Lesch avec Mathilde Danegger
...Und wer küßt mich ? – de E.W. Emo avec Margo Lion
C’était un musicien – de Frederic Zelnik & Maurice Gleize avec Josette Day
Un dimanche d’été à Vienne ( salto in die seligkeit / ein sonntag im sommer in Wien ) de Fritz Schulz avec Rosi Barsony
1934Bleeke bet – de Richard Oswald avec Clara Vischer
Peter ( Peter, das mädchen von der tankstelle ) de Henry Koster avec Franciska Gaal
Bal au Savoy / Bal à Savoyban ( Ball im Savoy ) de Steve Sekely avec Gitta Alpar
1935Quatre mousquetaires et demi ( viereinhalb musketiere ) de Leslie Kardos avec S.Z. Sakall
Alles für die firma – de Rudolf Meinert avec Otto Wallburg
1936Le plus beau jour de ma vie ( heut’ ist der schönste tag in meinem leben ) de Richard Oswald avec Lizzi Natzler
1939Les trois jeunes filles ont grandi ( three smart girls grow up ) de Henry Koster avec Deanna Durbin
Ninotchka – de Ernst Lubitsch avec Greta Garbo
Swanee River / The life of Stephen Foster – de Sidney Lanfield avec Al Jolson
Bridal suite / Maiden voyage – de Wilhelm Thiele avec Annabella
Rendez-vous ( the shop around the corner ) de Ernst Lubitsch avec Margaret Sullavan
1940Un mari imaginaire ( third finger, left hand ) de Robert Z. Leonard avec Myrna Loy
Le rendez-vous de minuit ( it all came true ) de Lewis Seiler avec Ann Sheridan
La vie de Thomas Edison ( Edison, the man ) de Clarence Brown avec Spencer Tracy
Evasion ( escape / when the door opened ) de Mervyn LeRoy avec Norma Shearer
Douce amère ( bitter sweet ) de W.S. Van Dyke avec Jeanette MacDonald
Camarade X ( comrade X ) de King Vidor avec Hedy Lamarr
1941Mr. and Mrs. North – de Robert B. Sinclair avec Gracie Allen
Le célibataire marié / Un célibataire marié ( married bachelor ) de Edward Buzzell avec Robert Young
Kathleen – de Harold S. Bucquet avec Shirley Temple
Les oubliés ( blossoms in the dust ) de Mervyn LeRoy avec Greer Garson
La danseuse des Ziegfeld Follies ( Ziegfeld girl ) de Robert Z. Leonard avec Lana Turner
1942Mariage sur la glace ( Iceland / Katina ) de H. Bruce Humberstone avec Sonja Henie
Le mystérieux ambassadeur ( crossroads ) de Jack Conway avec William Powell
Jeux dangereux ( to be or not to be ) de Ernst Lubitsch avec Carole Lombard
Isle of the missing men – de Richard Oswald avec Helen Gilbert
1943Three hearts for Julia – de Richard Thorpe avec Ann Sothern
Ames russes ( song of Russia ) de Gregory Ratoff avec Robert Taylor
Un espion a disparu ( above suspicion ) de Richard Thorpe avec Joan Crawford
CM Don’t be a sucker – de ? avec Paul Lukas
1944Montmartre à New York / L’histoire de Greenwich Village ( Greenwich Village ) de Walter Lang avec Carmen Miranda
Blonde fever – de Richard Whorf avec Mary Astor
La septième croix ( the seventh cross / the seven crosses ) de Fred Zinnemann avec Signe Hasso
Sans amour ( without love ) de Harold S. Bucquet avec Katharine Hepburn
CM Secrets in the dark – de ? avec Minor Watson
1945Dangerous partners – de Edward L. Cahn avec James Craig
1946Je vous ai toujours aimé ( I’ve alway loved you / concerto ) de Frank Borzage avec Catherine McLeod
Ding Dong Williams – de William A. Berke avec Anne Jeffreys
Rio, rythme d’amour ( the thrill of Brazil ) de S. Sylvan Simon avec Evelyn Keyes
Her sister’s secret – de Edgar G. Ulmer avec Regis Toomey
1947Si bémol et fa dièse / Une chanson est née ( a song is born ) de Howard Hawks avec Virginia Mayo
Le portrait de Jenny ( the portrait of Jennie / tidal wave / Jennie ) de William Dieterle avec Jennifer Jones
1949Le faux pas ( take one false step ) de Chester Erskine avec Shelley Winters
Ma bonne amie Irma / Mon amie Irma ( my friend Irma ) de George Marshall avec Diana Lynn
    Inachevé – Rôle repris par Hans Conried
Fiche créée le 23 mai 2005 | Modifiée le 18 février 2017 | Cette fiche a été vue 6404 fois
PREVIOUSGeorge Brent || Felix Bressart || Robert BressonNEXT