CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Guy Grosso
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Fernand Ledoux



Date et Lieu de naissance : 24 janvier 1897 (Tirlemont, Belgique)
Date et Lieu de décès : 21 septembre 1993 (Villerville, France)
Nom Réel : Jacques Joseph Félix Fernand Ledoux

ACTEUR

Fernand Ledoux voit le jour le 24 janvier 1897 à Tirlemont, à une cinquantaine de kilomètres de Bruxelles, dans les dernières années du règne de Léopold II, deuxième roi des Belges. Fils d’un commerçant, c’est au petit séminaire de Saint-Trond où il fait ses études secondaires qu’il découvre le théâtre. Mobilisé pendant la première guerre mondiale, il rencontre son compatriote, Jacques Feyder et sa jeune épouse Françoise Rosay qui se produisent pour le théâtre aux armées et l’encouragent à devenir comédien. Naturalisé français, il entre à la Comédie Française, en 1921, et joue les rôles secondaires du répertoire avant de devenir sociétaire en 1931.

Côté cinéma, Fernand Ledoux débute avec Jacques Feyder en 1918, mais il préfère se consacrer au théâtre. Il ne retrouve le grand écran qu’à l’approche de la quarantaine en devenant l’adjudant Flick qui persécute Fernandel dans «Le train de 8h47» (1934) de Henry Wulschleger d’après Georges Courteline. C’est le début d’une longue carrière cinématographique où Fernand sera tantôt un doux rêveur, tantôt un être ambigu et inquiétant, dans les environnements les plus variés: l’empire austro-hongrois pour «Mayerling» (1936) de Anatole Litvak avec Charles Boyer, le music hall dans «Folies Bergères» (1935) avec Maurice Chevalier, dans une double version de Marcel Achard et Roy Del Ruth, la marine pour «Alerte en Méditerranée» (1938) de Léo Joannon, avec Pierre Fresnay ; un train dans «La bête humaine» (1938) de Jean Renoir d’après Emile Zola avec Jean Gabin qu’il retrouve à Brest aux côtes de Madeleine Renaud et Michèle Morgan pour le film maritime «Remorques» (1939) de Jean Grémillon et la Venise de la Renaissance reconstituée par Maurice Tourneur dans «Volpone» (1939), avec Louis Jouvet.

Pendant l’occupation, Fernand Ledoux, montre tout son talent dans quinze films à grands succès dont «Premier Rendez-vous» (1940) de Henri Decoin, où il est l’amoureux transi de Danielle Darrieux réprimandée par Gabrielle Dorziat, sous le regard amusé de Jean Tissier. En 1942, année de son départ de la Comédie française, il excelle dans de drame paysan de Jacques Becker «Goupi Mains Rouges » avec un Robert Le Vigan toujours aussi exalté et la douce Blanchette Brunoy. Après la guerre, Fernand Ledoux qui sera pendant dix ans professeur au conservatoire d’art dramatique de Paris, interprète encore près de cinquante personnages. Citons une histoire de baraterie dans «La rose de la mer» (1946) de Jacques de Baroncelli, une comédie familiale avec Gaby Morlay et Robert Lamoureux dans «Papa, Maman, la bonne et moi…» (1954) de Jean-Paul Le Chanois, des aventures exotiques dans «Fortune carré» (1955) de Bernard Borderie d’après Joseph Kessel avec Paul Meurisse, le dernier péplum de Carmine Gallone, un dessin animé, deux «Misérables» dont celui de Robert Hossein avec Lino Ventura en 1981. Il travaille également avec Jules Dassin, Orson Welles, John Huston. Dirigé par Henri Verneuil, il interprète un dernier rôle à quatre-vingt cinq ans aux côtés de Patrick Dewaere dans «Mille milliards de dollars».

Marié depuis 1931 à Fernande Trabuy qui lui a donné quatre enfants, Fernand Ledoux se retire définitivement dans sa propriété perchée sur une falaise, dans la petite commune normande de Villerville, près de Honfleur où il s’adonne à la peinture. C’est là que cet excellent comédien aux rôles souvent ingrats, décède presque centenaire le 21 septembre 1993.

© Caroline HANOTTE

copyright
1918 CM La faute d’orthographe – de Jacques Feyder avec Marcel Vallée
1919Le fils de monsieur Ledoux – de Henry Krauss avec Berthe Jalabert
1920Le carnaval des vérités – de Marcel L’Herbier avec Jaque Catelain
1921L’Atlantide – de Jacques Feyder avec Stacia Napierkowska
Villa Destin – de Marcel L’Herbier avec Alice Field
1922Molière, sa vie son œuvre – de Jacques de Féraudy avec Berthe Bovy
1933 CM L’homme à la barbiche – de Louis Valray avec Robert Le Vigan
1934Le train de huit heures quarante-sept – de Henry Wulschleger avec Bach
CM Un soir à la Comédie Française – de Léonce Perret avec Madeleine Renaud
1935Le vagabond bien-aimé – de Kurt Bernhardt avec Betty Stockfeld
Folies-Bergère – de Marcel Achard & Roy Del Ruth avec Maurice Chevalier
Mayerling – de Anatole Litvak avec Charles Boyer
CM Les souliers – de Maurice Cloche avec Raymond Cordy
1936Tarass Boulba – de Alexis Granovsky avec Danielle Darrieux
1937Altitude 3200 – de Jean-Benoît Lévy & Jean Epstein avec Odette Joyeux
Métropolitain – de Maurice Cam avec Ginette Leclerc
1938Alerte en Méditerranée – de Léo Joannon avec Pierre Fresnay
La bête humaine – de Jean Renoir avec Simone Simon
1939Volpone – de Maurice Tourneur avec Jacqueline Delubac
Remorques – de Jean Grémillon avec Michèle Morgan
1940Untel père et fils – de Julien Duvivier avec Raimu
Premier rendez-vous – de Henri Decoin avec Louis Jourdan
1941L’assassinat du Père Noël – de Christian-Jaque avec Harry Baur
Premier bal – de Christian-Jaque avec Marie Déa
CM La loi du 21 juin 1907 – de Sacha Guitry avec Marguerite Pierry
1942Le lit à colonnes – de Roland Tual avec Valentine Tessier
La grande marnière – de Jean de Marguenat avec Pierre Magnier
Les visiteurs du soir – de Marcel Carné avec Arletty
Goupi Mains Rouges – de Jacques Becker avec Georges Rollin
Des jeunes filles dans la nuit – de René Le Hénaff avec Gaby Morlay
CM Etoiles de demain – de René-Guy Grand avec Suzy Carrier
    Seulement apparition
1943Béatrice devant le désir / Béatrice – de Jean de Marguenat avec Renée Faure
L’homme de Londres – de Henri Decoin avec Suzy Prim
1944Sortilèges – de Christian-Jaque avec Lucien Coëdel
La fille du diable / La vie d’un autre – de Henri Decoin avec Pierre Fresnay
1945La fille aux yeux gris – de Jean Faurez avec Line Noro
1946La rose de la mer – de Jean de Baroncelli avec Noël Roquevert
1947Danger de mort – de Gilles Grangier avec Micheline Francey
Eternel conflit – de Georges Lampin avec Annabella
1948L’ombre – de André Berthomieu avec Pauline Carton
Pattes blanches – de Jean Grémillon avec Suzy Delair
Le mystère Barton – de Charles Spaak avec Georges Lannes
1949Monseigneur – de Roger Richebé avec Nadia Gray
Histoires extraordinaires – de Jean Faurez avec Suzy Carrier
CM Symphonie d’un destin – de Georges Ferry avec Georges Ulmer
1951Les loups chassent la nuit – de Bernard Borderie avec Jean-Pierre Aumont
DO Albert 1er et son règne – de William Magnin
    Seulement voix & narration
DA La bergère et le ramoneur – de Paul Grimault
    Seulement voix
1952Monsieur Scrupule gangster – de Jacques Daroy avec Yves Vincent
1953Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( an act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
DO Moïse – de Bernard De Pré
    Seulement voix & narration
DO Masques et visages de James Ensor – de Paul Haaserts
    Seulement voix & narration
1954Napoléon – de Sacha Guitry avec Orson Welles
    Scènes coupées au montage
Papa, maman, la bonne et moi – de Jean-Paul Le Chanois avec Robert Lamoureux
Fortune carrée / Chaïtane, le diable du désert – de Bernard Borderie avec Pedro Armendariz
CM On ne badine pas avec l’amour – de Jean Desailly avec Simone Valère
CM La barrique d’Amontillado – de Jean Faurez
1955Papa, maman, ma femme et moi – de Jean-Paul Le Chanois avec Gaby Morlay
Les hommes en blanc – de Ralph Habib avec Raymond Pellegrin
1956Les aventures de Till l’Espiègle – de Gérard Philipe & Joris Ivens avec Gérard Philipe
La loi des rues – de Ralph Habib avec Silvana Pampanini
1957Celui qui doit mourir – de Jules Dassin avec Roger Hanin
Les violents – de Henri Calef avec Françoise Fabian
Les misérables – de Jean-Paul Le Chanois avec Bourvil
    Film en 2 parties
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
1958J’irai cracher sur vos tombes – de Michel Gast avec Daniel Cauchy
1959Christine – de Pierre Gaspard-Huit avec Romy Schneider
Carthage en flammes ( Cartagine in fiamme ) de Carmine Gallone avec Anne Heywood
1960Recours en grâce – de Laslo Benedek avec Raf Vallone
La vérité – de Henri-Georges Clouzot avec Brigitte Bardot
1961Le jour le plus long ( the longest day ) de Bernhard Wicki, Ken Annakin, Andrew Marton & Gerd Oswald avec John Wayne
Le grand risque ( the big gamble ) de Richard Fleischer avec Stephen Boyd
1962Freud, passions secrètes ( Freud / Freud : The secret passion ) de John Huston avec Montgomery Clift
Le procès ( the trial ) de Orson Welles avec Jeanne Moreau
1963Le glaive et la balance – de André Cayatte avec Anthony Perkins
1964Le jour d’après ( up from the beach ) de Robert Parrish avec Clift Robertson
1965La communale – de Jean L’Hôte avec Didier Haudepin
1968Sous le signe du taureau – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
1970Peau d’Âne – de Jacques Demy avec Catherine Deneuve
1973Moi y’en a vouloir des sous – de Jean Yanne avec Bernard Blier
Bel ordure – de Jean Marbœuf avec Claude Brasseur
1974Les Granges Brûlées – de Jean Chapot avec Simone Signoret
Les Chinois à Paris – de Jean Yanne avec Michel Serrault
1977À chacun son enfer – de André Cayatte avec Annie Girardot
Alice ou la dernière fugue / Alice – de Claude Chabrol avec Charles Vanel
1981Les misérables – de Robert Hossein avec Lino Ventura
1982Mille milliards de dollars – de Henri Verneuil avec Patrick Dewaere
Fiche créée le 13 novembre 2006 | Modifiée le 2 mai 2017 | Cette fiche a été vue 9392 fois
PREVIOUSHeath Ledger || Fernand Ledoux || Anna LeeNEXT