CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jacques Monod
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Fernando Lamas



Date et Lieu de naissance : 9 janvier 1915 ( Buenos Aires, Argentine)
Date et Lieu de décès : 8 octobre 1982 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Fernando Alvaro Lamas

ACTEUR

C’est à Buenos Aires, en Argentine, que Fernando Alvaro Lamas voit le jour le 9 janvier 1915. Orphelin à trois ans, il est élevé par une grand-mère fantasque, avec laquelle il va parcourir le monde. En 1932, il revient définitivement dans son pays natal et entame des études de droit. Parallèlement, il rejoint la compagnie théâtrale du Theatro Experimental de la capitale argentine. Sportif accompli, il pratique assidûment la boxe et, excellent nageur, il trouve sa place dans l’équipe de natation qui représente son pays aux jeux panaméricains.

Dans la deuxième moitié des années trente, sa fougue, son charme et son allure athlétique lui valent un engagement comme chanteur dans un cabaret. À la même époque, Fernando Lamas anime aussi quelques émissions radiophoniques. En 1937, il fait ses premiers pas professionnels au théâtre.

Fernando Lamas entame sa carrière cinématographique en 1942. Très vite, il devient la coqueluche du public argentin et décroche son premier rôle important en 1945, dans «Villa Rica del Espíritu Santo» de Benito Perojo. Il joue dans plusieurs productions locales et, en 1948, il tourne au Mexique dans «Histoire d’une mauvaise femme» de Luis Saslavsky, un drame où il donne la réplique à la grande Dolores del Rio. Cette production fait de lui une des vedettes les plus populaires d’Amérique Latine qui attire sur lui l’attention des grands studios Hollywoodiens.

En 1950, Fernando Lamas signe finalement un contrat de sept ans avec la prestigieuse Metro Goldwyn Mayer, mais c’est pour la compagnie Associate Producer qu’il interprète un rôle secondaire, dans «Le mousquetaire de la vengeance», un film de cape et d’épée de John H. Auer. L’année suivante, il apparaît aux côtés de Jane Powell et de Danielle Darrieux dans «Riche, jeune et jolie», une comédie musicale de Norman Taurog et dans «L’amant de Lady Loverley» avec Greer Garson. Mais c’est son rôle auprès de Lana Turner, dans «La veuve joyeuse», qui l’installe définitivement dans la liste des vedettes de premier plan de la capitale du cinéma. Les années suivantes, il partage la tête d’affiche avec les plus belles stars du studio, parmi lesquelles : Elizabeth Taylor pour «La fille qui avait tout» (1952), Rhonda Fleming pour «L’appel de l’or» (1953), Arlene Dahl pour «Le diamant bleu» (1953), Ann Blyth pour «Rose Marie» (1953) et Rosalind Russell pour «L’héritière de Las Vegas» (1955).

Sacré latin lover des écrans de cinéma, Fernando Lamas est aussi un grand séducteur à la ville. Après avoir épousé une actrice argentine et une riche héritière uruguayenne dans les années quarante, il épouse en troisièmes noces la très belle actrice Arlene Dahl, le 25 juin 1954. Un fils, Lorenzo, naît de cette union en 1958, mais le couple ne résiste pas aux nombreuses conquêtes de Fernando et ils divorcent en 1960. En 1961, il rencontre Esther Williams qu’il dirige dans «La fontaine magique». Ils se marieront le jour de la Saint-Sylvestre de 1969.

Le reste de sa carrière, Fernando Lamas se reconvertit comme réalisateur de télévision. Il meurt prématurément le 8 octobre 1982, à Los Angeles, emporté par un cancer généralisé.

© Philippe PELLETIER – Source Ciné Télé Revue

copyright
1942Frontera sur – de Belisario García Villar avec Inés Edmonson
En el último piso – de Catrano Catrani avec Zully Moreno
1943Stella – de Benito Perojo avec Elina Colomer
1945Villa Rica del Espíritu Santo – de Benito Perojo avec Silvana Roth
1947Evasion – de Ignacio Domínguez Riera avec Margarita Corona
Navidad de los probes – de Manuel Romero avec Niní Marshall
El tango vuelve a Paris – de Manuel Romero avec Alberto Castillo
1948La rubia mireya – de Manuel Romero avec Mecha Ortiz
Lo otra y yo – de Antonio Momplet avec Mercedes Simone
Histoire d’une mauvaise femme ( historia de una mala mujer ) de Luis Saslavsky avec Dolores del Rio
Corrientes, calle de ensueños – de Román Viñoly Barreto avec Judith Julián
1949Vidalita – de Luis Saslavsky avec Analía Gadé
De padre desconocido – de Alberto de Zavalia avec Delia Garcés
La historia del tango – de Manuel Romero avec Magali Drexel
1950Le mousquetaire de la vengeance ( the avengers ) de John H. Auer avec Adele Mara
1951Riche, jeune et jolie ( rich, young and pretty ) de Norman Taurog avec Danielle Darrieux
L’amant de Lady Loverley ( the law and the lady ) de Edwin H. Knopf avec Greer Garson
1952La veuve joyeuse ( the merry widow ) de Curtis Bernhardt avec Lana Turner
La fille qui avait tout ( the girl who had everything ) de Richard Thorpe avec Elizabeth Taylor
Traversons la Manche ( dangerous when wet ) de Charles Walters avec Jack Carson
1953L’appel de l’or ( lost treasure of the Amazon / Jivaro ) de Edward Ludwig avec Rhonda Fleming
Sangaree – de Edward Ludwig avec Patricia Medina
Le diamant bleu ( the diamond queen ) de John Brahm avec Arlene Dahl
Rose Marie – de Mervyn LeRoy avec Ann Blyth
1955L’héritière de Las Vegas ( the girl rush ) de Robert Pirosh avec Rosalind Russell
1960Le monde perdu ( the lost world ) de Irwin Allen avec Claude Rains
1961La fontaine magique ( la fuente mágica / magic fountain ) de Fernando Lamas avec Esther Williams
Seul contre sept ( duello nella sila ) de Umberto Lenzi avec Lisa Gastoni
1963La revanche de d’Artagnan ( d’Artagnan contro i tre moschettieri ) de Fulvio Tului avec Gloria Milland
1965L’enfer du Manitoba ( die hölle von Manitoba / un lungar llamado glory ) de Sheldon Reynolds avec Lex Barker
    Seulement scénario
1966The violent ones – de Fernando Lamas avec Aldo Ray
1967Trafic dans la terreur ( kill a dragon ) de Michael Moore avec Jack Palance
La vallée du mystère ( valley of mystery / stranded ) de Joseph Lejtes avec Julia Adams
TV Mannix – de Fernando Lamas avec Mike Connors
    Seulement réalisation – Série
1968Backtrack ! – de Earl Bellamy avec Rhonda Fleming
Les cent fusils ( 100 rifles ) de Tom Gries avec Raquel Welch
1969 TV The lawyers / The bold ones : The lawyers – Shriek of silence – de Fernando Lamas & Alexander Singer avec James Farentino
    Seulement réalisation – Série
1971 TV Alias Smith and Jones – de Fernando Lamas avec Ben Murphy
    Seulement réalisation – Série
1972 TV The Rookies – de Fernando Lamas avec Kate Jackson
    Seulement réalisation – Série
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
TV Starsky and Hutch – de Fernando Lamas avec David Soul
    Seulement réalisation – Série
1977 TV The hard boys mysteries – de Fernando Lamas avec Jack Kelly
    Seulement réalisation – Série
1978Le privé de ces dames ( the cheap detective / Neil Simon’s the cheap detective ) de Robert Moore avec Louise Fletcher
TV Spiderman / The amazing spider-man – de Fernando Lamas avec Nicholas Hammond
    Seulement réalisation – Série
1979 TV House Calls – de Fernando Lamas avec Deedy Peters
    Seulement réalisation – Série
1980 TV Bret Maverick – de Fernando Lamas avec Stuart Margolin
    Seulement réalisation – Série
1981 TV Falcon Crest – de Fernando Lamas avec Jane Wyman
    Série
Fiche créée le 12 octobre 2005 | Modifiée le 4 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 7352 fois
PREVIOUSHedy Lamarr || Fernando Lamas || Henri LambertNEXT