CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Sophie Daumier
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Fernando Sancho



Date et Lieu de naissance : 7 janvier 1916 (Saragosse, Espagne)
Date et Lieu de décès : 31 juillet 1990 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Fernando Sancho Les

ACTEUR

Fernando Sancho (identité complète Fernando Sancho Les) est un acteur espagnol né le 7 janvier 1916 à Saragosse (Aragon). Pendant la Guerre Civile il se range du côté des troupes dites nationales puis sert dans la police militaire, avant d’être réformé pour blessure. Il arrive au cinéma par hasard ou presque, grâce à un autre Aragonais célèbre, Florián Rey, qui l’invite à fouler le plateau d’un film qu’il est en train de réaliser au début des années quarante. S’en suivront pendant une dizaine d’années de la figuration et des tout petits passages à l’écran dans des œuvres où les cinéphiles d’aujourd’hui se font une joie de redécouvrir l’acteur dont le nom n’est pas toujours au générique.

Les rôles avec des répliques de plus en plus longues vont néanmoins lui être proposés au fil du temps et on retrouve Fernando Sancho par exemple comme artiste transformiste de théâtre de variétés, aux multiples personnages y compris féminins et aux accents étrangers très réussis, dans «El último día» (1952) de Antonio Román avec José Isbert en efficace commissaire de police. Notons aussi dans «Cuerda de presos» (1956) de Pedro Lazaga, son interprétation de tueur en série campagnard escorté par deux braves gardes civils de l’époque d’Isabelle II, joués respectivement par Antonio Prieto, et le tout jeune premier Germán Cobos qui retrouvera d’ailleurs brièvement Fernando Sancho en caporal allemand dans un «Un Taxi pour Tobrouk» (1960)! L’acteur assure aussi des doublages dont celui de Stan Laurel. À partir des années soixante, le technicolor et la grande vague des westerns européens vont donner à ses compositions de grosse brute patibulaire et frustre (moustachue et mal rasée) à l’accent mexicain, une reconnaissance planétaire, bien loin dit-on de sa vraie personnalité d’homme cultivé et plutôt extravagant. On le verra alors de plus en plus en vedette dans des rôles variés, en Espagne bien sûr, mais aussi en Italie, en Allemagne et même en Grèce dans «28 Oktovriou, ora 5:30» (1971) de Kostas Karagiannis, où il interprète un villageois hellène à la forte personnalité alors que les armées nazies occupent son pays.

Nous manquons de place pour évoquer les plus de 200 personnages joués par Fernando Sancho en 45 ans de carrière pour le grand écran mais aussi quelques passages à la télévision et sur les planches. Malgré un physique ingrat, il aura été présent dans des péplums, des coproductions hollywoodiennes comme «Lawrence d’Arabie» (1962) de David Lean ou «Les 55 jours de Pékin» (1962) de Nicholas Ray, des films de pirates ou d’aventures, des reconstitutions historiques comme «Simon Bolivar» (1969), des classiques de la littérature espagnole, des policiers, des films de zombies, des navets aux starlettes dévêtues et libérées, des comédies déjantées comme «Al este del oeste» (1983) de Mariano Ozores, ou d’humour plus caustique dans l’immédiate post-période franquiste comme «De camisa vieja a chaqueta nueva» (1981) de Rafael Gil, avec notamment Maite Pardo, Madame Fernando Sancho à la ville, rencontrée à l’époque du cinéma en noir et blanc et dont l’acteur aura une fille, elle aussi prénommée Maite.

Âgé de soixante-treize ans, Fernando Sancho tourne son dernier film (d’horreur) de Imanol Uribe, «Lune noire» (1989). Il décède le 31 juillet 1990, à l’Hôpital Militaire Gómez Ulla de Madrid, des suites d’une crise cardiaque, alors qu’il y avait été hospitalisé souffrant d’un cancer généralisé. C’est un pilier d’un demi-siècle de cinéma espagnol qui disparaît.

© Caroline HANOTTE

copyright
1941¡Polizón a bordo! – de Florián Rey avec María Luisa Gerona
1943Una mujer en un taxi – de José Fogués avec Silvia Morgan
Orosia – de Florián Rey avec María Brú
1944Ni probe, ni rico, sino todo lo contrario – de Ignacio F. Iquino avec Mary Santpere
1945Estaba escrito – de Alejandro Ulloa avec Mary Lamar
Leyenda de feria – de Juan de Orduña avec Paola Barbara
1946Les inquiétudes de Shanti Andía ( la inquietudes de Shanti Andía ) de Arturo Ruiz Castillo avec Josita Hernán
Héroes del 95 – de Raúl Alfonso avec María Eugenia Rodríguez
Abel Sánchez – de Carlos Serrano de Osma avec Mercedes Mariño
Mariona Rebull – de José Luis Sáenz de Heredia avec Sara Montiel
Embrujo – de Carlos Serrano de Osma avec Lola Flores
1947La muralla feliz – de Enrique Herreros avec Isabel de Pomés
Cuando los ángeles duermen – de Ricardo Gascón avec Clara Calamai
El ángel gris – de Ignacio F. Iquino avec Rafael Luis Calvo
Si te hubieses casado conmigo – de Victor Tourjansky avec Mercedes Gisbert
Alma baturra – de Antonio Sau Olite avec Carolina Jiménez
Mi enemigo el doctor – de Juan de Orduña avec Alicia Palacios
1948Campo Bravo – de Pedro Lazaga avec Rafael Bruguera
La récolte est abondante ( las mies es mucha ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Fernando Fernán Gómez
Vida en sombras – de Lorenzo Llobet Gracia avec María Dolores Pradera
El tambor de Bruch – de Ignacio F. Iquino avec Ana Mariscal
Canción mortal – de Ignacio F. Iquino avec Mario Cabré
Don Juan de Serrallonga – de Ricardo Gascón avec Amedeo Nazzari
1949Aquellas palabras – de Luis Arroyo avec Isabel de Pomés
La niña de Luzmela – de Ricardo Gascón avec Irene Caba Alba
Cita con mi viejo corazón – de Ferruccio Cerio avec Miriam di San Servolo
1950Augustina d’Aragon ( Agustina de Aragón ) de Juan de Orduña avec Aurora Bautista
La mujer de nadie – de Gonzalo Delgrás avec Adriana Benetti
Andalousie – de Robert Vernay avec Luis Mariano
Andalousie ( el sueño Andalucía ) de Luis Lucia avec Carmen Sevilla
    Version espagnole de « Andalousie»
1951Servicio en la mar – de Luis Suárez de Lezo avec Rafel Bardem
La dame de Fatima ( la señora de Fátima ) de Rafael Gil avec Ines Orsini
El gran galeoto – de Rafael Gil avec Helga Liné
Alba de América – de Juan de Orduña avec Antonio Vilar
1952De Madrid al cielo – de Rafael Gil avec María de los Ángeles Morales
L’emprise du destin / L’emprise du désir ( los ojos dejan huellas ) de José Luis Sáenz de Heredia avec Raf Vallone
L’orpheline de la sierra ( la estrella de la Sierra Morena ) de Ramón Torrado avec Lola Flores
Sœur Intrépide ( Sor Intrépida ) de Rafael Gil avec Dominique Blanchar
Último día – de Antonio Román avec Francisco Bernal
CM Cincuenta años del Real Madrid – de Rafael Gil avec Fernando Fernán Gómez
    Seulement apparition
1953María Dolores – de José María Elorrieta avec Ana Esmeralda
La alegre caravana – de Ramón Torrado avec Paquita Rico
Aeropuerto – de Luis Lucia avec María Asquerino
Hommes en détresse / La guerre de dieu ( la guerra de Dios ) de Rafael Gil avec Claude Laydu
Intriga en el escenario – de Feliciano Catalán avec Margarete Genske
La belle de Cadix – de Raymond Bernard avec Thérèse Dorny
Hold-up à minuit / Personne ne le saura ( nadie lo sabrá ) de Ramón Torrado avec Fernando Fernández de Córdoba
Le baiser de Judas ( el beso de Judas ) de Rafael Gil avec Gérard Tichy
L’aventurier de Séville ( aventuras del barbero de Sevilla ) de Ladislao Vajda avec Danielle Godet
Châteaux en Espagne ( el torero ) de René Wheeler avec Danielle Darrieux
1954La patrouille des sables – de René Chanas avec Dany Carrel
Tres hombres van a morir – de Feliciano Catalán avec Emma Penella
    Version espagnole de « La patrouille des sables »
Murió hace quince años – de Rafael Gil avec Lila Rocco
La otra vida del capitán Contreras – de Rafael Gil avec Maria Piazzai
La princesse d’Eboli ( that Lady ) de Terence Young avec Olivia de Havilland
1955Mort d’un cycliste ( muerte di un ciclista ) de Juan Antonio Bardem avec Lucia Bosé
Le feu des passions / L’île des désespérés ( pasión en el mar ) de Arturo Ruiz Castillo avec Pascale Roberts
Suspenso en comunismo – de Eduardo Manzanos Brochero avec Alfredo Mayo
1956Cuerda de presos – de Pedro Lazaga avec Germán Cobos
Torrepartida – de Pedro Lazaga avec Rosita Yarza
1957Horas de pánico – de Donald Taylor avec Rubén Rojo
El inquilino – de José Antonio Nieves Conde avec Mercedes Muñoz Sampedro
L’ultime sacrifice / L’étoile d’Afrique ( der stern von Afrika ) de Alfred Weidermann avec Marianne Koch
Susanna à la crème ( Susanna tutta panna / Susana, pura nata ) de Steno avec Nino Manfredi
Femmine tre volte – de Steno avec Sylva Koscina
J’ai… choisi l’enfer ( ...Y eligió el infierno ) de César Fernández Ardavin avec Carlos Larrañaga
¡ Viva lo imposible ! – de Rafael Gil avec Paquita Rico
1958Entierro de un funcionario en primavera – de José María Zabalza avec Rosa Palomar
Io, mammetta e tu – de Carlo Ludovico Bragaglia avec Marisa Merlini
Le faux célibataire ( una mujer para Marcelo / gli zitelloni ) de Giorgio Bianchi avec Vittorio De Sica
La ragazza di piazza San Pietro – de Piero Costa avec Susana Canales
La caravane des esclaves ( die sklavenkarawane ) de Georg Marischka & Ramón Torrado avec Georg Thomalla
Patio andaluz – de Jorge Griñán avec Laura Valenzuela
Camarote de lujo – de Rafael Gil avec Celia Foster
Deux hommes sont arrivés ( they came two men / llegaron dos hombres / det kom två män ) de Euselio Fernández Ardavín & Arne Mattsson avec Ulla Jacobsson
1959El secreto de papá – de José C. Mérida avec María Isbert
Le lion de Babylone ( en las ruinas de Babilonia / der löwe von Babylon / il leone di babilonia ) de Johannes Kai & Ramón Torrado avec Helmuth Schneider
Les salauds / De sang froid / Les salopards ( a sangre fría ) de Juan Bosch avec Gisia Paradis
Toro bravo / Fiesta brava – de Vittorio Cottafavi & Domingo Viladomat avec Matilde Muñoz Sampedro
1960Un taxi pour Tobrouk – de Denys de La Patellière avec Lino Ventura
Le petit colonel ( el pequeño coronel ) de Antonio del Amo avec Joselito
La paz empieza nunca – de León Klimovsky avec Concha Velasco
El indulto – de José Luis Sáenz de Heredia avec Pedro Armendariz
Goliath contre les géants ( Goliath contro i giganti / Goliat contra los gigantes ) de Guido Malatesta avec Brad Harris
1961La parade de l’adieu ( alerta en el cielo ) de Luis César Amadori avec Pablito Calvo
El pobre García – de Tony Leblanc avec Lina Morgan
Le roi des rois ( king of kings ) de Nicholas Ray avec Jeffrey Hunter
Madame Sans-Gêne – de Christian-Jaque avec Sophia Loren
Les titans ( arrivano i titani / the titans / my son, the hero ) de Duccio Tessari avec Antonella Lualdi
Zorro le vengeur ( la venganza del Zorro / Zorro / Zorro the avenger / el Zorro vengador ) de Joaquín Luis Romero Marchent avec Frank Latimore
La fontaine magique ( la fuente mágica / magic fountain ) de Fernando Lamas avec Esther Williams
1962Le fils du capitaine Blood ( il figlio del capitano Blood ) de Tulio Demicheli avec Sean Flynn
Terreur dans la nuit / Espions sur la Tamise ( der teppich des grauens /il terrore di notte ) de Harald Reinl avec Karin Dor
Les dernières aventures de Fra Diavolo ( diavolo / Fra Diávolo / i tromboni de Fra Diavolo ) de Giorgio Simonelli & Miguel Lluch avec Ugo Tognazzi
Lawrence d’Arabie ( Lawrence of Arabia ) de David Lean avec Peter O’Toole
Les cavaliers sans peur ( José María / cabalgando sin miedo ) de Josep Maria Forn avec Víctor Valverde
Trois cavaliers noirs ( tres hombres buenos ) de Joaquín Luis Romero Marchent avec Geoffrey Horne
Les cinquante-cinq jours de Pékin ( fifty-five days at Peking ) de Nicholas Ray avec Ava Gardner
Les trois implacables ( el sabor de la venganza ) de Joaquín Luis Romero Marchent avec Aldo Sambrell
1963Le cave est piégé / La chasse à l’homme ( no tenas a la ley ) de Víctor Merenda avec Dario Moreno
La griffe du coyote / Le signe du coyote ( il segno del coyote ) de Mario Caiano avec Fernando Casanova
El precio de un asesino – de Miguel Lluch avec Silvia Solar
Le secret de la veuve noire ( das geheimnis der schwarzen witwe ) de Franz Josef Gottlieb avec O.W. Fischer
La cérémonie ( the ceremony ) de Laurence Harvey avec Sarah Miles
Le sabre de la vengeance ( el sabor de la vengeance / gunfight at high noon / sons of vengeance ) de Joaquín Luis Romero Marchent avec Richard Harrison
1964Due mafiosi nel Far West / Dos pistoleros – de Giorgio Simonelli avec Hélène Chanel
Echappement libre – de Jean Becker avec Jean Seberg
L’ange noir du Mississippi / Lynchage à Golden City ( bienvenido, padre Murray / black angel of the Mississippi ) de Ramón Torrado avec René Muñoz
Le rossignol de Castille ( la nueva cenicienta / the new Cinderella ) de George Sherman avec Robert Conrad
Crimen – de Miguel Lluch avec Margarita Lozano
Sept du Texas ( antes llega la muerte / hora de morir/ hour of death / i sette del Texas seven from Texas ) de Joaquín Luis Romero Marchent avec Paul Piaget
L’homme du Minnesota / Le justicier du Minnesota ( Minnesota Clay ) de Sergio Corbucci avec Cameron Mitchell
Duel à Rio Bravo ( sfida a Rio Bravo / dasafío en Río Bravo / duel at Rio Bravo / gunmen of Rio Bravo / Jennie Lees ha una nuova pistola ) de Tulio Demicheli avec Guy Madison
Historias de la televisión – de José Luis Sáenz de Heredia avec Alfredo Landa
Un pistolet pour Ringo ( una pistola per Ringo ) de Duccio Tessari avec Giuliano Gemma
Agent 3S3, passeport pour l’enfer ( agente 3S3 : passaporto per l’inferno / agent 3S3 : passport to hell / Agente S3S : pasaporte para el infierno ) de Sergio Sollima avec Georges Rivière
L’homme qui venait de Canyon-City ( l’omo che viene da Canyon City / Viva Carrancho / man from Canyon City – de Alfonso Balcázar avec Robert Woods
Totò d’Arabie ( Totò d’Arabia ) de José Antonio de la Loma avec Totò
Les deux toréadors / Deux corniauds toréadors (i due toreri ) de Giorgio Simonelli avec Elisa Montés
CM Visitando a las estrella – de Julián de La Flor avec Stephen Boyd
    Seulement apparition
1965Les pistoleros de l’Arizona ( los pistoleros de Arizona / cinquemilla dollari sull’asso / five thousand dollars on one ace / die gejagten der Sierra Nevada / el rancho de los implacables / für 1.000 dollar pro tag ) Alfonso Balcázar avec Robert Woods
Texas Jim ( los cuatreros ) de Ramón Torrado avec Edmund Purdom
Les deux sergents du général Custer ( i due sergenti del generale Custer ) de Giorgio Simonelli avec Margaret Lee
Fureur sur le Bosphore / Pleins pouvoirs à Istanbul ( agente 077 dall‘oriente con furore / SOS agente 017 plenos poderes en Estambul / Paris-Estambul, sin regreso ) de Sergio Grieco avec Ken Clark
Mission dangereuse au Kurdistan ( el salvaje Kurdistán / wild Kurdistan / durchs wilde Kurdistan ) de Franz Josef Gottlieb avec Lex Barker
Cent mille dollars pour Ringo ( centomila dollari per Ringo / 100,000 dollari per Ringo / $100,000 for Ringo / one hundred thousand dollars for Ringo / sangre sobre Texas ) de Alberto de Martino avec Eleonora Bianchi
Un colt pour McGregor ( l’uomo dalla pistola d’oro / Doc, manos de plata / Doc, hands of steel / man with the golden pistol / The man who came to kill – de Alfonso Balcázar avec Gloria Milland
Le retour de Ringo ( il ritorno di Ringo / el retorno de Ringo ) de Duccio Tessari avec Lorella De Luca
Au royaume des lions d’argent ( im reich des silbemen löwen / el ataque de los kurdos ) de Franz Josef Gottlieb avec Marie Versini
Sept écossais au Texas ( sette pistole per i MacGregor / seven guns for the MacGregors / siete pistolas para los Mac Gregor ) de Franco Giraldi avec Perla Cristal
Gringo joue le rouge ( sette dollari sul rosso / seven dollars on the red / seven dollars to kill / siete dólares al rojo ) de Alberto Cardone avec Elisa Montés
Rapt à Damas / Meurtre presque parfait ( delitto quasi perfetto ) de Mario Camerini avec Pamela Tiffin
Agent 3S3, massacre au soleil ( agente 3S3, massacro al sole / 3S3, agente especial / agent 353, massacre in the sun / agente 3S3 enviado especial / hunter of the unknown ) de Sergio Sollima avec Frank Wolff
Surcouf, le tigre des sept mers ( Surcouf, d’eroe dei sette mari / el tigre de los siete mares / the fighting corsair / the sea pirate ) de Sergio Bergonzelli & Roy Rowland avec Antonella Lualdi
Tonnerre sur l’Océan Indien / Tonnerre sur l’océan/ La vengeance de Surcouf / Le retour de Surcouf ( il grande colpodi di Surcouf / tormenta sobre el Pacífico ) de Sergio Bergonzelli avec Gérard Barray
Dynamite Jim ( Dinamite Jim / Dinamita Jim ) de Alfonso Balcázar avec Rosalba Neri
El rostro del asesino – de Pedro Lazaga avec Georges Rigaud
1966Sept colts du tonnerre ( sette magnigiche pistole / siette pistolas para Timoty ) de Romolo Girolami avec Sean Flynn
Lanky, l’homme à la carabine ( per il gusto di uccidere ) de Tonino Valerii avec George Martin
Il vostro superagente Flit – de Mariano Laurenti avec Raffaella Carrà
Colorado, un maudit de plus ( la resa dei conti / account rendered / the big gundown / el halcón y la presa ) de Sergio Sollima avec Lee Van Cleef
Gringo jette ton fusil ( el aventurero de guaynas / calibre 38 / duro de pelar / el tresoro del padre O’Hara / Gringo, getta il fucile ! ) de Joaquim Luis Romero Marchent avec Roberto Rey
Arizona Colt ( il pistolero di Arizona / man from nowhere ) de Michele Lupo avec Corinne Marchand
T’as le bonjour de Trinita ( Rita nel West / crazy westerners / little Rita nel West / Rita of the West ) de Ferdinando Baldi avec Terence Hill
Django tire le premier ( Django spara per primo ) de Alberto De Martino avec Glenn Saxson
Clint, le solitaire ( Clint el solitario / Clint il solitarion / Clint the stranger / Clint, the lonely Nevadan / Clint, the Navada’s loner / Nevada Clint / tal der hoffnung / una tomba para Johnny Ringo ) de Alfonso Balcázar avec Marianne Koch
Le temps des vautours ( 10.000 dollari per un massacro / como lobos sedientos) de Romolo Guerrieri avec Gianni Garko
Johnny Texas ( wanted Johnny Texas ) de Emimmo Salvi avec James Newman
Un homme, un colt ( un hombre y un colt / Dakota Joe / un uomo e una colta / man an a colt ) de Tulio Demicheli avec Claudio Undari
Gringo joue et gagne ( tutto per tutto / la hora del coraje / all out / copperface / go for broke / one for all ) de Umberto Lenzi avec Mark Damon
CM La gorra – de Jesús Ordax avec José Isbert
1967Killer Kid – de Leopoldo Savona avec Luisa Baratto
Come rubare un quintale di diamanti in Russia – de Guido Malatesta avec Ingrid Schoeller
Haine pour haine ( odio per odio ) de Domenico Paolella avec John Ireland
Un fusil pour deux colts ( voltati... ti uccido / Winchester Bill ) de Alfonso Brescia avec Richard Wyler
Hypnose ou la folie du massacre ( Hipnos / Hypnos follia di un massacro) de Paolo Bianchini avec Giovanni Cianfriglia
Quinze potences pour un salopard ( quindici forche per un assassino / quince horcas para un asesino ) de Nunzio Malasomma avec Craig Hill
La nuit du grand massacre ( crónica de un atroco / la lunga notte di Tombstone ) de Jaime Jesús Balcázar avec Anita Ekberg
El Sancho… c’est le temps de mourir ( sangue chiama sangue ) de Luigi Capuano avec Stephen Forsyth
Le jour de la haine ( per 100,000 dollari ti ammazzo ) de Giovanni Fago avec Piero Lulli
Requiem pour un Gringo ( requiem para el Gringo / requiem per un Gringo ) de José Luis Merino avec Lang Jeffries
Ramdam à Amsterdam ( el magnífico Tony Carrera / il magnifico Tony Carrera ) de José Antonio de la Loma avec Thomas Hunter
1968Sartana ( se incontri Sartana prega per le tua morte / Sartana – Bete um deinen tod ) de Gianfranco Parolini avec Sydney Chaplin
Les sept enragés du Texas ( l’ira di dio / hasta la ultima gota de sangre ) de Alberto Cardone avec Brett Halsey
Ciccio perdona... Io no ! – de Marcello Ciorciolini avec Ciccio Ingrassia
Le roi de la jungle ( Tarzán en la gruta del oro / Zan, re della giungla ) de Manuel Caño avec Steve Hawkes
Simon Bolivar ( Simón Bolívar / la epopeya de Bolívar ) de Alessandro Blasetti avec Maximilian Schell
Carogne si nasce / Cry of death / Lynching / If one is born a swine... kill him – de Alfonso Brescia avec Philippe Hersent
CM Flash 25 – de Félix Martialay avec Marisa Paredes
    Seulement apparition
1969Franco, Ciccio e il pirata Barbanera – de Mario Amendola avec Franco Franchi
Kidnapping ( 20.000 dollari sporchi di sangue ) de Alberto Cardone avec Aurora Bautista
Sti mahi tis Kritis / Aquel maldito día / Quei dannati giorni dell’odio e dell’inferno – de Vasilis Georgiadis & Siro Marcellini avec Hristos Politis
Amor a todo gas – de Ramón Torrado avec José Sazatornil
Le clan des gangsters ( la banda de los tres crisantemos / 3 per uccidere ) de Ignacio F. Iquino avec Dean Reed
Les enragés du pont de la dernière chance ( golpe de mano [Explosión] ) de José Antonio de la Loma avec Patty Shepard
1970Libido / Dans les replis de la chair ( nelle pieghe della carne / las endemoniadas ) de Sergio Bergonzelli avec Eleanora Rossi Drago
Ni Sabata, ni Trinità, moi c’est Sartana ( la diligencia de los condenados / prima ti perdono … poi t’ammazzo ) de Juan Bosch avec Erika Blanc
La vie amoureuse de l’homme invisible / Orloff et l’homme invisible ( Dr. Orloff’s invisible monster / the invible dead / love life of the invisible man / Orloff against the invisible man / Orloff and the invisible man / Orloff y el hombre invisible ) de Pierre Chevalier avec Howard Vernon
Creuse ta tombe Garringo, Sabata revient / Sur la tombe de Sabata ( abre tu fosa amigo... llega Sabata / sei già cadavere amigo... ti cerca Garringo ) de Juan Bosch avec Richard Harrison
1971X 312 Vol pour l’enfer ( X312 : Flug zur Hölle / vuelo al infierno ) de Jesus Franco avec Gila von Weitershausen
I megali stigmi tou ’21 : Papaflessas / O papaflessas – de Erricos Andreou avec Dimitris Papamichael
Hold-up à Sun Valley ( el más fabuloso golpe del Far-West ) de José Antonio de la Loma avec Carmen Sevilla
Souliotes – de Dimitris Papakonstadis avec Giannis Katranis
Gringo, les aigles creusent ta tombe ( los buitres cavarán tu fosa ) de Juan Bosch avec Dominique Boschero
Gare-toi Gringo... V’là Sabata ( attento gringo, è tornato Sabata / Judas ¡ toma tus monedas! / watch out Gringo ! Sabata will return ) de Alfonso Balcázar & Pedro Luis Ramírez avec George Martin
Miss Dynamite ( tutti fratelli nel West… Per parte di padre ) de Sergio Grieco avec Lionel Stander
Fabuleux Trinita ( los fabulosos de Trinidad / alla larga amigos… oggi ho il grilletto facile ) de Ignacio F. Iquino avec Fanny Grey
28i Oktovriou, ora 5,30 / Troppo tardi per vivere – de Kostas Karagiannis avec Lakis Komninos
1972Timanfaya / Amor prohibido – de José Antonio de la Loma avec Frank Braña
La guerrilla – de Rafael Gil avec Francisco Rabal
    Prix CEC du meilleur second rôle masculin par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

Il n’y a plus de saints au Texas ( la caza del oro / lo credevano uno stinco di santo / they believed he was no Saint / too much gold for one gringo ) de Juan Bosch avec Tania Alvarado
Las juergas de « El Señorito » – de Alfonso Balcázar avec Diana Lorys
Oi teleftaioi tou Rupel – de Grigoris Grigoriou avec Vera Krouska
Il ritorno du Clint el solitario / Ti attende una corda… Ringo – de Alfonso Balcázar avec Klaus Kinski
Les charognards meurent à l’aube ( una cuerda al amancer / sei una carogna, e t’ammazzo ! ) de Manuel Esteba avec Pierre Brice
1973Trois supermen dans l’Ouest ( ...e così divennero i 3 supermen del West / los tres superhombres en el Oeste ) de Italo Martinenghi avec Salvatore Borghese
Le retour des morts-vivants ( el ataque de los muertos sin ojos ) de Amando de Ossorio avec Tony Kendall
El mejor alcalde, el rey – de Rafael Gil avec Analía Gadé
Storia di karatè, pugni e fagioli / La ley del karate en el Oeste / Siete contra todos – de Tonino Ricci avec Alfredo Mayo
Le fils de Zorro ( il figlio di Zorro / el hijo del Zorro ) de Gianfranco Baldanello avec Alberto Dell’Acqua
El pantano de los cuervos – de Manuel Caño avec Marcia Bichette
La vengeance du zombie ( Vudú sangriento ) de Manuel Caño avec Aldo Sambrell
Cet emmerdeur de Charly (what changed Charley Farthing ? / the bananas boat ) de Sidney Hayers avec Hayley Mills
1974Los caballeros del botón de ancla – de Ramón Torrado avec Peter Lee Lawrence
Los casados y la menor – de Joaquín Coll Espona avec Pilar Velázquez
La última jugada – de Aldo Sambrell avec Georges Rigaud
Les fiancés de la mort ( novios de la muerte ) de Rafael Gil avec Helga Liné
La endemoniada – de Amando de Ossorio avec Marián Salgado
La cruz del diablo – de John Gilling avec Adolfo Marsillach
Dallas ( il mio nome è Scopone e faccio sempre cappotto / ten killers came from Afar ) de Juan Bosch avec Antonio De Teffè
1975Canciones de nuestra vida – de Eduardo Manzanos Brochero avec Imperio Argentina
Halt die luft an alter gauner : Der stockfisch und das stinktier – de Günter Goldhammer & Peter Harlos avec Heidi Schaffrath
1976Las alimañas – de Amando de Ossorio avec Helga Liné
La légion aime les femmes et… les femmes, la légion ( a la legión le gustan las mujeres... y a las mujeres, les gusta la legión ) de Rafael Gil avec Manolo Codeso
El alijo – de Ángel del Pozo avec Juan Luis Galiardo
Le tueur parfait ( quel pomeriggio maledetto / objetivo : Matar / the perfet killer / power kill / the satanic mechanic / venaro sangriento ) de Mario Siciliano avec Lee Van Cleef
La mujer es un buen negocio – de Valerio Lazarov avec Manolo Escobar
Cambio de sexo – de Vincente Aranda avec Lou Castel
1977Doña Perfecta – de César Fernández Ardavín avec Victoria Abril
Estimado Sr. juez... – de Pedro Lazaga avec María Elena Flores
1978Venus de fuego – de Germán Lorente avec Simón Andreu
Memoria – de Francisco Macián avec Pedro Díez del Corral
Trampa sexual – de Manuel Esteba avec Silvia Aguilar
Deux coccinelles à l’attaque ( zwei tolle Käfer räumen auf ) de Rudolf Zehetgruber avec Salvatore Borghese
La boda del señor cura – de Rafael Gil avec José Sancho
1979Las siete magníficas y audaces mujeres – de Darío Herreros avec Blanca Estrada
…Et à la troisième année, il ressuscita ( ...y al tercer año, resucitó ) de Rafael Gil avec Mary Begoña
Hijos de papá – de Rafel Gil avec Irene Gutiérrez Caba
1980Duel à mort ( duelo a muerte / la venganza del lobo negro ) de Rafael Romero Marchent avec Esperanza Roy
Le loup noir ( el lobo negro ) de Rafael Romero Marchent avec Fernando Allende
Black Jack / Panique au casino / Brigade spéciale ( asalto al casino ) de Max H. Boulois avec Claudine Auger
1981De la vieille chemise à la veste neuve ( de camisa vieja a chaqueta nueva ) de Rafael Gil avec José Luis López Vázquez
Fredy el croupier – de Álvaro Sáenz de Heredia avec Ana Obregón
Othello ( Othello, el comando negro / black commando / Othello, the black commando ) de Max H. Boulois avec Tony Curtis
1982Las autonosuyas – de Rafael Gil avec Alfredo Landa
Mar brava / Dios, el niño y el mar – de Angelino Fons avec Jorge Sanz
Hiver à Marbella ( invierno en Marbella ) de José Luis Madrid avec Karin Schubert
19831919, crónica del alba – de Antonio José Betancor avec Emma Suárez
Al este del oeste – de Mariano Ozores avec Pilar Bardem
Las alegres chicas de Colsada – de Rafael Gil avec Tania Doris
1984La vaquilla – de Luis García Berlanga avec José Sacristán
1986Los presuntos – de Mariano Ozores avec José Yepes
1987Police ( policía ) de Álvaro Sáenz de Heredia avec Agustín González
1989Lune noire ( la luna negra / Sabbath : La luna negra ) de Imanol Uribe avec Lydia Bosch
Fiche créée le 23 mars 2013 | Modifiée le 19 novembre 2017 | Cette fiche a été vue 3336 fois
PREVIOUSOlga San Juan || Fernando Sancho || José SanchoNEXT