CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Coleen Gray
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Folke Sundquist



Date et Lieu de naissance : 4 novembre 1925 (Falum, Suède)
Date et Lieu de décès : 13 janvier 2009 (Malmö, Suède)
Nom Réel : Folke Sundquist

ACTEUR

Folke Sundquist naît le 4 novembre 1925 à Falun, ville des rives nord du lac Runn dans le centre de la Suède. Après ses études secondaires, il décide de devenir comédien et étudie l’art dramatique au Théâtre de Göteborg au début des années quarante. C’est dans ce même théâtre qu’il fait c’est débuts professionnels sur scène en 1947.

En 1950, Folke Sundquist quitte Göteborg et intègre la troupe du Théâtre de Malmö. Pendant plus de trente ans, il va s’imposer comme l’un des meilleurs acteurs de son pays. Il mène une brillante carrière en jouant les premiers rôles, dans des pièces telles que: «La dame aux camélias» de Alexandre Dumas fils, «La nuit des rois» de William Shakespeare, «Faust» de Goethe, «Andromaque» de Racine et «L’orchestre» de Jean Anouilh. L’année 1954 est marquée par sa première collaboration avec Ingmar Bergman pour la pièce de August Strindberg «Spöksonaten». Egalement excellent chanteur, il tient l’affiche avec succès dans les adaptations des comédies musicales «My fair Lady» de Alan Jay Lerner et Frederick Loewe et «Irma la douce» de Alexandre Breffort et Marguerite Monnot.

Pour le cinéma, c’est Arne Mattsson qui lui offre son premier rôle en 1951, celui du jeune et bel universitaire épris de la ravissante Ulla Jacobsson dans «Elle n’a dansé qu’un seul été». Un drame sur une histoire d’amour d’adolescents, contrarié par un pasteur rigoriste et des villageois puritains, qui se terminera tragiquement dans un accident de moto. Présenté dans plusieurs festivals, le film est un succès international qui ouvre les portes de la célébrité aux deux protagonistes. Son succès est dû en grande partie par le scandale qu’il provoque pour ses audacieuses scènes de nu et d’amour entre les jeunes amants, magnifiquement photographié par Göran Strindberg. Folke Sundquist poursuit sa collaboration avec Arne Mattsson dans neuf autres productions, parmi lesquelles: «Pour les ardentes amours de ma jeunesse» (1952) avec Aino Taube, «Le pain de l’amour» (1953) avec Georg Rydeberg, «Le printemps de la vie» (1957) avec Nicole Berger et son dernier film «Bamse» (1968) où il retrouve Ulla Jacobsson.

Au cours de son bref parcours cinématographique, Folke Sundquist travaille avec Victor Tourjansky pour «Die toteninsel» (1955) tourné en Allemagne avec Willy Birgel et Karin Hardt, mais aussi avec Kenne Fant pour «Så tuktas kärleken» (1955) et Sven Nykvist pour «Le pont des lianes» (1965). Son ami Ingmar Bergman, qui l’a déjà mis plusieurs fois en scène au théâtre, lui offre un rôle auprès de Victor Sjöström, Bibi Andersson et Ingrid Thulin, en 1957, dans «Les fraises sauvages», puis un autre plus secondaire, dix ans plus tard, dans «L’heure du loup», aux côtés de Liv Ullmann et Max von Sydow. Pour le cinéaste, il apparaît également dans deux productions télévisées en 1958. En 1968, il met un terme à son parcours d’acteur à l’ écran et se consacre essentiellement à la scène.

En 1983, après une présentation triomphale de la pièce de Molière «Tartuffe» au Théâtre de la Ville de Malmö, Folke Sundquist abandonne sa carrière artistique pour s’occuper d’œuvres humanitaires en Grèce. C’est au cours d’un séjour à Malmö qu’il décède à quatre-vingt-trois ans, le soir du mardi 13 janvier 2009, à la suite d’une brève maladie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1951Elle n’a dansé qu’un seul été ( hon dansade en sommar ) de Arne Mattsson avec Ulla Jacobsson
1952Pour les ardentes amours de ma jeunesse ( för min heta ungdoms skull ) de Arne Mattsson avec Aino Taube
1953Le pain de l’amour ( kärlekens bröd ) de Arne Mattsson avec Sissi Kaiser
1954Förtrollad vandring – de Arne Mattsson avec Edvin Adolphson
Salka Valka – de Arne Mattsson avec Gunnel Broström
1955Die toteninsel – de Victor Tourjansky avec Karin Hardt
Så tuktas kärleken – de Kenne Fant avec Karin Ekelund
1956Litet bo – de Arne Mattsson avec Maj-Britt Nilsson
Flickan i frack – de Arne Mattsson avec Sigge Fürst
1957Les fraises sauvages ( smultronstället ) de Ingmar Bergman avec Victor Sjöström
Le printemps de la vie ( livets vår ) de Arne Mattesson avec Nicole Berger
1958Nuit de noces ( noc poslubna / bröllopsnatten / hääyö ) de Stanislaw Mozdzenski & Erik Blomberg avec Harriet Andersson
1960Ljuvlig är sommarnatten – de Arne Mattesson avec Christina Carlwind
1965Le pont de lianes ( lianbron ) de Sven Nykvist avec Mai Zetterling
1967L’heure du loup ( vargtimmen ) de Ingmar Bergman avec Ingrid Thullin
1968Je veux savoir / Teddy bear ( Bamse ) de Arne Mattsson avec Ulla Jacobsson
Fiche créée le 20 janvier 2009 | Modifiée le 6 mai 2013 | Cette fiche a été vue 4893 fois
PREVIOUSSlim Summerville || Folke Sundquist || Hélène SurgèreNEXT