CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ann Blyth
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

François Cadet



Date et Lieu de naissance : 5 janvier 1932 (Rosny-sous-Bois, France)
Date et Lieu de décès : 24 septembre 2009 (Montreuil, France)
Nom Réel : François Lucien Cadet

ACTEUR
Image
1966 Le grand bidule – de Raoul André avec Darry Cowl, Francis Blanche, Michel Serrault & Jean Poiret
Image
1972 Les fous du stade – de Claude Zidi avec Jean-Guy Fechner, Gérard Filipelli, Gérard Rinaldi & Jean Sarrus
Image
1976 On a retrouvé la septième compagnie ! – de Robert Lamoureux avec Pierre Mondy & Pierre Tornade
Image
1992 Justinien Trouvé, ou le bâtard de dieu – de Christian Fechner avec Roland Blanche & Bernard-Pierre Donnadieu

Né le 5 janvier 1932 à Rosny-sous-Bois, François Cadet est d’origine vosgienne. Sportif accompli, il pratique la boxe, la natation, le judo et l’équitation: sa carrure large et robuste en atteste. Après deux années de cours d’art dramatique aux «Cours Simon», il obtient le prix du jury et fait quelques figurations dans les théâtres parisiens. Plusieurs années à courir le cachet sans grand succès et à pratiquer plusieurs petits boulots. Il débute au cinéma en agent de police dans «Le caïd» (1960) de Bernard Borderie avec Fernandel. Rôle prémonitoire suivi d’une autre apparition non créditée dans «Cherchez l’idole» (1963) de Michel Boisrond avant de jouer un rôle plus conséquent dans une adaptation de San Antonio «Sale temps pour les mouches» (1966) de Guy Lefranc avec Gérard Barray et Jean Richard.

Après quelques apparitions au cinéma, François Cadet décroche en 1967 le rôle du brigadier Lucas dans la série «Les enquêtes du Commissaire Maigret» interprété par Jean Richard. Il apparaît dans le premier épisode «Cécile est morte» de Claude Barma diffusé le 14 octobre 1967. L’année suivante, il passe inspecteur dans «L’ombre chinoise» dirigé par René Lucot. Plus d’un soixantaine d’épisodes jusqu’à «Stan le tueur» de Philippe Laik diffusé le 25 octobre 1990, qui font de lui une figure familière de la télévision, un succès qui occultera largement le reste de son parcours professionnel.

Pour le grand écran, François Cadet se trouve cantonné à des rôles de «troisième couteaux»: cocher dans «Les mariés de l’an II» (1970) de Jean-Paul Rappeneau avec Jean-Paul Belmondo et Marlène Jobert, gangster dans «La grande nouba» (1973) de Christian Caza avec Jacques Dufilho et Sim, faux inspecteur dans «Verdict» (1974) de André Cayatte avec Jean Gabin et Sophia Loren, brigadier dans «La course à l’échalote» (1975) de Claude Zidi avec Pierre Richard et Jane Birkin ou hôtelier dans «Les ripoux» (1984) de Claude Zidi avec Philippe Noiret et Thierry Lhermitte. Dans sa carrière, il côtoie à trois reprises Jacques Brel. La première fois dans «Les assassins de l’ordre» (1970) de Marcel Carné, puis dans «Franz» (1971) et «Le Far West» (1973) les deux films réalisés par le chanteur. On le retrouve également aux génériques de productions construites autour du groupe «Les Charlots»: «Les fous du stade» (1971) de Claude Zidi, «Les Charlots font l’Espagne» (1972) de Jean Girault et «Le grand bazar» (1973) de Claude Zidi. Pour le théâtre, Il est notamment à l’affiche en 1982 de «Spéciale dernière» de Pierre Desfons mis en scène par Pierre Mondy au Théâtre de la Renaissance.

Assimilé au personnage de Lucas des «Maigret», la carrière de François Cadet s’arrête à la fin de la série. Néanmoins, il apparaît une dernière fois dans «Justinien Trouvé ou le bâtard de Dieu» (1992) adaptation navrante de l’excellent roman de Michel Folco «Dieu et nous seuls pouvons» par le producteur Christian Fechner qui signe ici son unique réalisation. L’intérêt de cette reconstitution historique de la province française du XVIIème siècle et de retrouver des «Gueules» du cinéma français, tels que Roland Blanche, Bernard-Pierre Donnadieu, Zouc, Bernard Haller, Ticky Holgado et Didier Pain. À la fin des années quatre-vingts, il s’installe à Rosny-sous-Bois où il donne des cours de théâtre et fait de la mise en scène à «L’espace Georges Simenon». François Cadet décède le 28 septembre 2009 à l’hôpital de Montreuil et sera inhumé au cimetière de la petite ville de Charme, dans les Vosges.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1960Le caïd – de Bernard Borderie avec Fernandel
1963Le bluffeur – de Sergio Gobbi avec Dany Carrel
Cherchez l’idole – de Michel Boisrond avec Johnny Hallyday
1964Comment épouser un premier ministre – de Michel Boisrond avec Pascale Petit
1966Sale temps pour les mouches / Commissaire San Antonio – de Guy Lefranc avec Gérard Barray
Le grand bidule – de Raoul André avec Darry Cowl
1967Coup de gong à Hong Kong ( lotosblüten für Miss Quon ) de Jürgen Roland avec Lang Jeffries
1969Le temps des loups – de Sergio Gobbi avec Virna Lisi
1970Les assassins de l’ordre – de Marcel Carné avec Jacques Brel
Les mariés de l’an II – de Jean-Paul Rappeneau avec Marlène Jobert
1971Franz – de Jacques Brel avec Barbara
1972Les Charlots font l’Espagne – de Jean Girault avec Jean Sarrus
Les fous du stade – de Claude Zidi avec Gérard Rinaldi
1973Le Far West – de Jacques Brel avec Danièle Evenou
Le grand bazar – de Claude Zidi avec Michel Galabru
Nada – de Claude Chabrol avec Viviane Romance
La grande nouba – de Christian Caza avec Rosy Varte
Les guichets du Louvre – de Michel Mitrani avec Christine Pascal
1974Verdict / Le testament – de André Cayatte avec Sophia Loren
Dupont-Lajoie – de Yves Boisset avec Jean Carmet
Les murs ont des oreilles – de Jean Girault avec Chantal Nobel
1975La course à l’échalote – de Claude Zidi avec Jane Birkin
1976On a retrouvé la septième compagnie ! – de Robert Lamoureux avec Pierre Mondy
CM Leurre du loup – de Yvette Michaud
1977Attention les enfants regardent – de Serge Leroy avec Alain Delon
1978L’amour en question – de André Cayatte avec Bibi Andersson
1981Qu’est-ce qui fait craquer les filles ? – de Michel Vocoret avec Katia Tchenko
1984Les ripoux – de Claude Zidi avec Philippe Noiret
1988Génération oxygène – de Georges Trillat avec Corinne Touzet
1992Justinien Trouvé, ou le bâtard de dieu – de Christian Fechner avec Roland Blanche
Fiche créée le 10 décembre 2009 | Modifiée le 14 mai 2017 | Cette fiche a été vue 6154 fois
PREVIOUSMichael Cacoyannis || François Cadet || Rita CadillacNEXT