CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Silvana Pampanini
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

François Périer



Date et Lieu de naissance : 10 novembre 1919 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 28 juin 2002 (Paris, France)
Nom Réel : François Gabriel Marie Pillu

ACTEUR

François Périer naît François Gabriel Marie Pillu, le 10 novembre 1919 à Paris. Son père travaille dans le négoce du vin. Mais François rêve de gloire et, âgé de quinze ans, il écrit à Louis Jouvet pour devenir comédien. Il entre alors au cours Simon puis au conservatoire. En 1938, François Périer joue son propre rôle dans le film de Marc Allégret, «Entrée des artistes» (1938) avec Louis Jouvet, Odette Joyeux, Claude Dauphin et Bernard Blier. La même année il reçoit le prix Réjane pour son interprétation des «Jours heureux» (1938) de Claude-André Puget. Trois ans plus tard, il sera de son adaptation filmée avec Pierre Richard-Willm. Brièvement mobilisé le jeune comédien retrouve Paris après l’armistice. Il a alors pour compagne puis épouse Jacqueline Porel, elle aussi comédienne. Un petit garçon Jean-Marie est né en 1940, il apprendra par la suite que son vrai père est Henri Salvador. Un autre garçon, Jean-Pierre et une fille Anne-Marie, complèteront la fratrie.

Pendant l’occupation, François Périer se produit au théâtre mais fait une petite dizaine de films dont «L’enfant de l’amour» (1944) de Jean Stelli, où il partage l’affiche avec Gaby Morlay. Après la guerre, il devient l’interprète de grands auteurs comme Jean Anouilh, Jean-Paul Sartre pour qui il crée notamment, aux côtés de André Luguet, «Les Mains sales» (1948), mais aussi André Roussin et sa pièce «Bobosse» (1950) qui devient en 1958 un film avec Micheline Presle et Jacques Dufilho. François Périer codirige également avec Pierre Fresnay pendant une quinzaine d’années le théâtre parisien de la Michodière. Ce qui ne l’empêche pas d’ajouter à sa filmographie encore une trentaine de titres aux sujets variés: des comédies comme «Mon phoque et elles» (1951) où il a pour partenaire sa nouvelle et charmante épouse Marie Daëms, mais aussi un mammifère marin très affectueux; des drames comme «Gervaise» d’après Emile Zola, avec Maria Schell ou la coproduction «Nous sommes tous coupables» (1959) avec José Suárez, Ana Mariscal et Claudia Cardinale; sans oublier des films de cape et d’épée comme «Cadet Rousselle» (1954) avec Bourvil et «La Bigorne», un roman de Pierre Nord.

À partir du milieu des années soixante, François Périer (remarié avec Colette Boutouland) se fait plus rare au cinéma mais il travaille toujours avec de grands metteurs en scène comme Henri Verneuil, Jean-Pierre Melville, Alain Resnais, Claude Sautet, Alain Corneau, Claude Chabrol. Il n’hésite pas non plus à s’engager auprès de réalisateurs comme Jorge Semprún ou Costa-Gavras qui tourne «Z» (1968) avec lui et Yves Montand. Il est également dirigé par son fils Jean-Marie Périer pour «Tumuc Humac» (1970) filmé en Guyane, mais aussi par Alain Delon pour «Le Battant» (1984), par Gérard Depardieu et Jacques Lasalle (1986) pour une adaptation du «Tartuffe» de Molière, pour ne citer que ces quelques titres. Les téléspectateurs peuvent aussi le voir dans des séries française ou italienne comme «Mazarin» (1978), «La pieuvre» (1987) sur la mafia, «Le gorille» (1990).

François Périer reprend quelques tournées théâtrales dans les années quatre-vingt dix et il apparaît dans son centième et dernier long métrage en 1995. Puis il écrit ses mémoires («Profession menteur» - 1998). Ce très grand homme de théâtre et de cinéma décède des suites d’un infarctus dans sa ville natale le 28 juin 2002.

© Caroline HANOTTE

copyright
1938Entrée des artistes – de Marc Allégret avec Odette Joyeux
    Seulement figuration
La chaleur du sein – de Jean Boyer avec Arletty
L’entraîneuse – de Albert Valentin avec Michèle Morgan
Hôtel du Nord – de Marcel Carné avec Annabella
Le veau gras – de Jean Boyer avec Elvire Popesco
1939La fin du jour – de Julien Duvivier avec Victor Francen
Le duel – de Pierre Fresnay avec Yvonne Printemps
Bifur trois – de Maurice Cam avec Martine Carol
    Inachevé
1940La grande leçon – de Robert Péguy
    Inédit
Premier bal – de Christian-Jaque avec Marie Déa
1941Les jours heureux – de Jean de Marguenat avec Pierre Richard-Willm
Mariage d’amour – de Henri Decoin avec Paul Meurisse
1942Lettre d’amour – de Claude Autant-Lara avec Simone Renant
Le camion blanc – de Léo Joannon avec Fernand Charpin
1943Bonsoir mesdames, bonsoir messieurs – de Roland Tual avec Gaby Sylvia
La ferme aux loups – de Richard Pottier avec Martine Carol
1944La tentation de Barbizon – de Jean Stelli avec Pierre Larquey
L’enfant de l’amour – de Jean Stelli avec Gaby Morlay
1945Sylvie et le fantôme – de Claude Autant-Lara avec Odette Joyeux
Au petit bonheur – de Marcel L’Herbier avec Danielle Darrieux
1946Un revenant / Le revenant – de Christian-Jaque avec Louis Jouvet
Une jeune fille savait – de Maurice Lehmann avec André Luguet
1947Le silence est d’or – de René Clair avec Maurice Chevalier
La vie en rose – de Jean Faurez avec Louis Salou
1948Jean de la lune – de Marcel Achard avec Michel Simon
Femme sans passé – de Gilles Grangier avec Sophie Desmarets
1949Retour à la vie – de Henri-Georges Clouzot, André Cayatte, Jean Dréville & Georges Lampin avec Patricia Roc
    Segment « Le retour d’Antoine » de Georges Lampin
Au p’tit zouave – de Gilles Grangier avec Dany Robin
La souricière – de Henri Calef avec Danielle Godet
Orphée – de Jean Cocteau avec Jean Marais
DO Ce siècle a cinquante ans – de Roland Tual avec Marie Daëms
    Seulement apparition
CM Un chien et madame – de Marcel Martin
    Seulement voix
1950Les anciens de Saint-Loup – de Georges Lampin avec Serge Reggiani
Souvenirs perdus – de Christian-Jaque avec Suzy Delair
    Segment « Une couronne mortuaire »
Sous le ciel de Paris / Sous le ciel de Paris coule la Seine – de Julien Duvivier avec Brigitte Auber
    Seulement commentaires
Mon phoque et elles – de Pierre Billon avec Jeanne Fusier-Gir
1951L’amour, madame – de Gilles Grangier avec Josette Day
Elle et moi – de Guy Lefranc avec Jacqueline Gauthier
CM L’affaire Manet – de Jean Aurel
    Seulement narration
CM Vedettes sans maquillage – de Jacques Guillon avec Michel Simon
    Seulement apparition
1952Un trésor de femme – de Jean Stelli avec Renée Cosima
Quelques pas dans la vie ( tempi nostri / Zibaldone N. 2 ) de Alessandro Blasetti avec Vittorio De Sica
Jeunes mariés – de Gilles Grangier avec Anne Vernon
1953Capitaine Pantoufle – de Guy Lefranc avec Marthe Mercadier
Secrets d’alcôve ( il letto / the bed ) de Henri Decoin, Gianni Franciolini, Jean Delannoy & Ralph Habib avec Martine Carole
    Segment « Le lit de La Pompadour » de Jean Delannoy
Les amants de la Villa Borghese ( Villa Borghese ) de Gianni Franciolini & Vittorio De Sica avec Anna Maria Ferrero
1954Cadet-Rousselle – de André Hunebelle avec Bourvil
Les évadés – de Jean-Paul Le Chanois avec Pierre Fresnay
Scènes de ménage – de André Berthomieu avec Sophie Desmarets
1955Escale à Orly ( zwischenlandung in Paris ) de Jean Dréville avec Simone Renant
Gervaise – de René Clément avec Maria Schell
    BAFTA du meilleur acteur étranger aux British Academy Awards, Grande-Bretagne
1956Que les hommes sont bêtes – de Roger Richebé avec Dany Carrel
Je reviendrais à Kandara – de Victor Vicas avec Julien Carette
Les nuits de Cabiria ( le notti di Cabiria ) de Federico Fellini avec Giulietta Masina
1957Les louves / Démoniaque – de Luis Saslavsky avec Micheline Presle
Charmants garçons – de Henri Decoin avec Zizi Jeanmaire
La Bigorne / La Bigorne, caporal de France – de Robert Darène avec Robert Hirsch
Tous peuvent me tuer – de Henri Decoin avec Eleonora Rossi Drago
DO Les étoiles ne meurent jamais – de Roger Richebé
    Seulement narration
1958Bobosse – de Etienne Périer avec Jean Tissier
CM L’américain se détend – de François Reichenbach
    Seulement récitant & voix
DA La création du monde – de Edouard Hofman
    Seulement voix
1959La corde raide – de Jean-Charles Dudrumet avec Annie Girardot
Nous sommes tous coupables ( il magistrato ) de Luigi Zampa avec Claudia Cardinale
Le testament d’Orphée / Le testament d’Orphée, ou ne me demandez pas pourquoi ! – de Jean Cocteau avec Maria Casarès
1960L’amant de cinq jours – de Philippe de Broca avec Jean Seberg
Chien de pique – de Yves Allégret avec Raymond Pellegrin
Les amours de Paris – de Jacques Poitrenaud avec Nicole Courcel
La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Annie Girardot
    Segment « Le divorce » de Christian-Jaque
1961Réveille-toi, chérie – de Claude Magnier avec Geneviève Cluny
Les petits matins / Mademoiselle Stop – de Jacqueline Audry avec Pierre Brasseur
1962Les veinards – de Philippe de Broca, Jean Girault & Jacques Pinoteau avec Mireille Darc
    Segment « Le vison » de Jean Girault
Coup de bambou – de Jean Boyer avec Noël Roquevert
Les camarades ( i compagni ) de Mario Monicelli avec Marcello Mastroianni
1963Dragées au poivre – de Jacques Baratier avec Jean Richard
Annonces matrimoniales ( la visita ) de Antonio Pietrangeli avec Sandra Milo
1964Week-end à Zuydcoote – de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
1966Un homme de trop – de Costa-Gavras avec Michel Piccoli
1967Le samouraï – de Jean-Pierre Melville avec Alain Delon
DO Le temps des doryphores – de Dominique Rémy & Jacques de Launay
    Seulement voix & commentaires
1968Z – de Costa-Gavras avec Irene Papas
Les gauloises bleues – de Michel Cournot avec Annie Girardot
1969Les caprices de Marie – de Philippe de Broca avec Marthe Keller
La nuit bulgare – de Michel Mitrani avec Charles Vanel
1970Le cercle rouge – de Jean-Pierre Melville avec Yves Montant
Tumuc humac – de Jean-Marie Périer avec Marc Porel
Max et les ferrailleurs – de Claude Sautet avec Romy Schneider
1971 DO La première année ( primer año ) de Patricio Guzmán
    Seulement voix & narration de la version française
Juste avant la nuit – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
1972L’attentat – de Yves Boisset avec Gian Maria Volonté
Nous voulons les colonels ( vogliamo i colonnelli ) de Mario Monicelli avec Ugo Tognazzi
1973 DO Les deux mémoires – de Jorge Semprún avec Yves Montand
    Seulement apparition
Stavisky… / L’empire d’Alexandre ( Stavisky, il grande truffatore ) de Alain Resnais avec Charles Boyer
1974Antoine et Sébastien – de Jean-Marie Périer avec Jacques Dutronc
DO La spirale – de Armand Matellart, Valérie Mayoux & Jacqueline Meppiel
    Seulement narration
1975Docteur Françoise Gailland – de Jean-Louis Bertucelli avec Annie Girardot
Police python 357 – de Alain Corneau avec Simone Signoret
1976Baxter, Véra Baxter – de Marguerite Duras avec Delphine Seyrig
DO Sartre par lui-même – de Alexandre Astruc, Michel Contat & Guy Seligmann avec Jean-Paul Sartre
    Seulement apparition
1977La raison d’état – de André Cayatte avec Monica Vitti
DO Le fond de l’air est rouge – de Chris Marker
    Seulement voix & narration
1979La guerre des polices – de Robin Davis avec Marlène Jobert
1980Le bar du Téléphone – de Claude Barrois avec Raymond Pellegrin
1982Le battant – de Alain Delon avec Pierre Mondy
1983 DO Zoom su Fellini – de Gianfranco Angelucci avec Anouk Aimée
    Seulement apparition
1984Le Tartuffe – de Jacques Lassalle & Gérard Depardieu avec Gérard Depardieu
1986 DO Mémoires pour Simone – de Chris Marker
    Seulement voix & narration
1987Soigne ta droite / Une place sur la terre comme au ciel – de Jean-Luc Godard avec Pauline Lafont
1989Lacenaire / L’élégant criminel – de Francis Girod avec Daniel Auteuil
1990La pagaille – de Pascal Thomas avec Patrick Chesnais
1991Madame Bovary – de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert
    Seulement narration
1992Voyage à Rome – de Michel Lengliney avec Gérard Jugnot
1995Mémoires d’un jeune con – de Patrick Aurignac avec Daniel Russo
2000 DO Salut sex ! – de Jean-Marie Périer avec Jacques Dutronc
    Seulement apparition
Fiche créée le 6 janvier 2008 | Modifiée le 14 septembre 2017 | Cette fiche a été vue 7456 fois
PREVIOUSPeret || François Périer || Jean PérierNEXT