CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Georges Deneubourg
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Francis Blanche



Date et Lieu de naissance : 20 juillet 1921 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 6 juillet 1974 (Paris, France)
Nom Réel : Francis Jean Blanche

ACTEUR
Image
1961 La planque – de Raoul André avec Louise Carletti, Marcel Mouloudji, Yves Vincent & Jacques Dumesnil
Image
1961 Snobs ! – de Jean-Pierre Mocky avec Jacques Dufilho, Elina Labourdette, Michael Lonsdale et Henri Poirier
Image
1963 Les tontons flingueurs – de Georges Lautner avec Lino Ventura, Bernard Blier, Claude Rich & Robert Dalban
Image
1969 Ces messieurs de la gâchette – de Raoul André avec Michel Serrault, Jean Poiret & Darry Cowl

Francis Jean Blanche naît le 20 juillet 1921 à Paris. Il gagne sa vie dès dix-sept ans en interprétant des chansons de sa composition dans un cabaret de la butte Montmartre. Il écrit très vite pour des artistes renommés comme Léo Marjane, André Claveau, Charles Trénet, Edith Piaf. Pendant l’occupation, nul doute que des officiers allemands, en permission dans la capitale française, ont rêvassé en entendant chanter ses complaintes. En 1942, il est figurant dans le film de Jean Boyer «Frédérica» (1942) avec Charles Trénet et Elvire Popesco.

Après la guerre Francis Blanche se produit dans les cabarets et continue à composer les textes pour les autres (il fera près de sept cents chansons). Il travaille aussi à la radio et anime aux côtés de Pierre Dac, à partir de 1950, le feuilleton farfelu «Signé Furax». Le moment venu les deux compères se déchaîneront à la télévision en noir et blanc. Francis met aussi son talent d’écrivain au service du septième art. Il élabore le scénario et les dialogues de deux films réalisés par Raoul André «L’assassin est à l’écoute» (1948) avec Marguerite Moreno et Robert Dalban et «Une fille à croquer» (1951) avec Louise Carletti en Rouge Chaperon. En 1954 il peaufine les dialogues de «Ah, les belles bacchantes» la célébrissime comédie de Robert Dhéry. Un classique à voir et revoir absolument avec Colette Brosset, Raymond Bussières, Jacqueline Maillan, Jacques Legras et un Louis de Funès encore chevelu.

Mais Francis Blanche c’est aussi l’acteur de près de cent-vingt films dans lesquels, avec sa petite silhouette rondouillarde et sa voix peu harmonieuse, il se fait militaire teuton, caïd cynique, homme de la rue égrillard et graveleux, voire pépé pervers! Il a souvent comme partenaire le bégayant Darry Cowl. Il est également l’un des acteurs de prédilection de Georges Lautner, qu’il sert au mieux sur des dialogues de Michel Audiard, pour évidemment «Les tontons flingueurs» (1963) mais aussi «Des pissenlits par la racine» (1963) avec Michel Serrault et «La grande sauterelle» (1966) avec Mireille Darc. Il apparaît même, auprès de Catherine Deneuve, dans «Belle de Jour» (1967) de Luis Buñuel. Son humour décalé et caustique en fait l’acteur idéal de l’iconoclaste Jean-Pierre Mocky dès son premier film «Un couple» (1960). Francis tourne de nombreux titres en Italie dont un péplum «Le rapt des Sabines» (1961) avec Roger Moore en Romulus! Fort de ces différentes expériences, l’artiste passe derrière la caméra, en 1962, pour réaliser une adaptation des prodigieuses aventures de «Tartarin de Tarascon», héros provençal vantard né de l’imagination de Alphonse Daudet en 1872. Mais le film est boudé par le public.

Dans les années soixante-dix, Francis Blanche joue la comédie sur les planches et à la télévision. Il participe à l’écriture des dialogues du film très contesté de Marco Ferreri «La grande bouffe» (1973). Il tourne avec les Charlots, Aldo Maccione ou Annie Cordy mais fait également partie de la distribution du très inquiétant «Dites-le avec des fleurs» (1973) de Pierre Grimblat, aux côtés de l’actrice et chanteuse espagnole Rocío Dúrcal dans un rôle inhabituel. En 1974, il retrouve Mocky mais il décède d’une crise cardiaque le 6 juillet avant que ne sorte son dernier film «Une baleine qui avait mal aux dents» (1974) de Jacques Bral. Un très beau titre comme épitaphe pour Francis Blanche, étonnant artiste plein de dérision et second rôle à la française comme on n’en fait plus.

© Caroline HANOTTE

copyright
1942Frédérica – de Jean Boyer avec Elvire Popesco
1948 CM Un curieux cas d’amnésie – de Henri Verneuil avec Pierre Dac
L’assassin est à l’écoute – de Raoul André avec Louise Carletti
    + scénario
1949Tire au flanc – de Fernand Rivers avec Maurice Baquet
1950Ils ont vingt ans – de René Delacroix avec Philippe Lemaire
Une fille à croquer / Le petit chaperon rouge – de Raoul André avec Serge Reggiani
    + scénario
1951Minuit… Quai de Bercy – de Christian Stengel avec Erich von Stroheim
1953Faites-moi confiance – de Gilles Grangier avec Jeanne Fusier-Gir
    + scénario
1954Ah ! Les belles Bacchantes ! / Femmes de Paris – de Jean Loubignac avec Robert Dhéry
    + scénario
Le tzarevitch ( der zarewitsch ) de Arthur Maria Rabenalt avec Luis Mariano
1956Honoré de Marseille – de Maurice Regamey avec Fernandel
La vie est belle – de Roger Pierre & Jean-Marc Thibault avec Jean-Marc Thibault
1957La polka des menottes – de Raoul André avec Elga Andersen
Tous peuvent me tuer – de Henri Decoin avec Anouk Aimée
Parisien malgré lui ( Totò a Parigi / Totò innamorato ) de Camillo Mastrocinque avec Fernand Gravey
1958À pied, à cheval et en Spoutnik – de Jean Dréville avec Noël-Noël
Le train de huit heures quarante-sept – de Jacques Pinoteau avec Jean Richard
Babette s’en va-t-en guerre – de Christian-Jaque avec Brigitte Bardot
Les motards – de Jean Laviron avec Roger Pierre
Le petit prof – de Carlo Rim avec Rosy Varte
L’increvable – de Jean Boyer avec Line Renaud
1959Pourquoi viens-tu si tard ? – de Henri Decoin avec Michèle Morgan
La jument verte – de Claude Autant-Lara avec Sandra Milo
Match contre la mort – de Claude Bernard-Aubert avec Gérard Blain
Vive le duc ! – de Jean-Marc Landier & Michel Romanoff avec Marie-José Nat
Certain l’aime froide / Les râleurs font leur beurre… – de Jean Bastia avec Pierre Dudan
Un couple – de Jean-Pierre Mocky avec Nadine Basile
1960Petites femmes et haute finance ( anonima cocottes ) de Camillo Mastrocinque avec Sophie Desmarets
La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Annie Girardot
    Segment « Le divorce » de Christian-Jaque
Les pique-assiette – de Jean Girault avec Darry Cowl
L’ours – de Edmond Séchan avec Renato Rascel
Les pilules d’hercule ( le pillole di Ercole ) de Luciano Salce avec Sylva Koscina
Vive Henri IV, vive l’amour ! – de Claude Autant-Lara avec Simone Renant
Le olimpiadi dei mariti – de Giorgio Bianchi avec Gino Cervi
1961L’enlèvement des Sabines ( il ratto delle Sabine / the mating of the Sabine women / the rape of the Sabine women / the rape of the Sabine / el rapto de las Sabinas / Romulus and the Sabines / the shame of the Sabine women ) de Richard Pottier avec Roger Moore
Le chat miaulera trois fois ( a noi piace freddo… ! ) de Steno avec Yvonne Furneaux
Défense d’y toucher ( la ragazza di mille mesi ) de Steno avec Ugo Tognazzi
Les petits matins / Mademoiselle Stop – de Jacqueline Audry avec Pierre Brasseur
Les livreurs – de Jean Girault avec Claire Maurier
Snobs ! – de Jean-Pierre Mocky avec Jacques Dufilho
En plein cirage – de Georges Lautner avec Martine Carol
En pleine bagarre ( mani in alto ) de Giorgio Bianchi avec Magali Noël
Accroche-toi y’a du vent ( il segugio ) de Bernard-Roland avec Henri Salvador
Les menteurs – de Edmond T. Greville avec Dawn Addams
La planque – de Raoul André avec Marcel Mouloudji
1962L’abominable homme des douanes – de Marc Allégret avec Marcel Dalio
Tartarin de Tarascon – de Francis Blanche avec Paul Préboist
    + scénario
La vendetta – de Jean Chérasse avec Charles Blavette
Les bricoleurs – de Jean Girault avec Elke Sommer
Le septième juré – de Georges Lautner avec Bernard Blier
Les vierges – de Jean-Pierre Mocky avec Charles Aznavour
Clémentine Chérie – de Pierre Chevalier avec France Anglade
1963Des pissenlits par la racine – de Georges Lautner avec Louis De Funès
Les veinards – de Jean Girault, Philippe de Broca & Jacques Pinoteau avec Claudine Coster
    Segment « Le repas gastronomique » de Jean Girault
Les plus belles escroqueries du monde – de Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, Roman Polanski & Hiromichi Horikawa avec Jean-Pierre Cassel
    Segment « L’homme qui vendit la Tour Eiffel » de Claude Chabrol
Dragées au poivre – de Jacques Baratier avec Simone Signoret
Les bricoleurs – de Jean Girault avec Darry Cowl
La tulipe noire – de Christian-Jaque avec Alain Delon
Un drôle de paroissien – de Jean-Pierre Mocky avec Jean Poiret
Les tontons flingueurs – de Georges Lautner avec Lino Ventura
Les gros bras – de Francis Rigaud avec Darry Cowl
1964La bonne occase – de Michel Drach avec Jean-Claude Brialy
La grande frousse / La cité de l’indicible peur – de Jean-Pierre Mocky avec Jean-Louis Barrault
Le repas des fauves – de Christian-Jaque avec France Anglade
Les gorilles – de Jean Girault avec Maria Pacôme
Les barbouzes – de Georges Lautner avec Noël Roquevert
Requiem pour un caïd – de Maurice Cloche avec Pierre Mondy
Jaloux comme un tigre – de Darry Cowl avec Dany Saval
La chasse à l’homme – de Edouard Molinaro avec Françoise Dorléac
Les Pieds Nickelés – de Jean-Claude Chambon avec Jean Rochefort
La chance et l’amour – de Charles L. Bitsch, Eric Schlumberger, Bertrand Tavernier & Claude Berri avec Roger Dumas
    Segment « La chance du guerrier » de Claude Berri
Les baratineurs – de Francis Rigaud avec Michel Galabru
1965La tête du client – de Jacques Poitrenaud avec Michel Serrault
Galia – de Georges Lautner avec Venantino Venantini
Les malabars sont au parfum – de Guy Lefranc avec Henri Salvador
Pas de caviar pour tante Olga – de Jean Becker avec Sophie Daumier
La sentinelle endormie – de Jean Dréville avec Noël-Noël
Les enquiquineurs / Bon week-end – de Roland Quignon avec Marthe Mercadier
1966Les compagnons de la marguerite – de Jean-Pierre Mocky avec Claude Rich
Le plus vieux métier du monde / L’amour à travers les âges ( the oldest profession / the oldest profession in the world/ l’amore attraverso i secoli / love trough the centuries / das älteste gewerbeder welt ) de Michel Pfleghar, Franco Indovina, Jean-Luc Godard, Mauro Bolognini, Philippe de Broca & Claude Autant-Lara avec Marcel Dalio
    Segment « Aujourd’hui » de Claude Autant-Lara
Le canard en fer blanc – de Jacques Poitrenaud avec Lila Kedrova
La grande sauterelle – de Georges Lautner avec Hardy Kruger
Du mou dans la gâchette – de Louis Grospierre avec Jean Lefebvre
1967Ces messieurs de la famille – de Raoul André avec Jean Yanne
Belle de jour – de Luis Buñuel avec Catherine Deneuve
Le grand bidule – de Raoul André avec Jean Poiret
Salut Berthe ! – de Guy Lefranc avec Fernand Raynaud
La grosse pagaille ( la feldmarescialla / Rita fugge… lui corre… egli scappa ) de Steno avec Rita Pavone
1968Faites don plaisir aux amis / Prête-moi ta femme ! – de Francis Rigaud avec Roger Pierre
Les gros malins / Le champion du tiercé – de Raymond Leboursier avec Michel Galabru
Erotissimo – de Gérard Pirés avec Annie Girardot
Un merveilleux parfum d’oseille – de Renaldo Bassi avec Françoise Rosay
La grande lessive [!] – de Jean-Pierre Mocky avec Bourvil
1969Le bourgeois gentil mec – de Raoul André avec Bella Darvi
Ces messieurs de la gâchette – de Raoul André avec Michel Serrault
Je. Tu. Elles – de Peter Foldes avec Monique Lejeune
Aux frais de la princesse – de Roland Quignon avec Roger Nicolas
L’étalon – de Jean-Pierre Mocky avec Michael Lonsdale
Poussez pas grand-père dans les cactus – de Jean-Claude Dague avec Marielle Goitschell
Etes-vous fiancée à un marin grec ou à un pilote de ligne ? – de Jean Aurel avec Françoise Fabian
1970 La grande java – de Philippe Clair avec Gérard Rinaldi
Le député plaît aux femmes ( all’ onorevole piacciono le donne ) de Lucio Fulci avec Lando Buzzanca
Les jambes en l’air ( César grand Blaise ) de Jean Dewever avec Sylva Koscina
Mais qu’est ce qui fait courir les crocodiles ? – de Jacques Poitrenaud avec Mario David
1971La grande maffia – de Philippe Clair avec Sydney Chaplin
L’odeur des fauves – de Richard Balducci avec Vittorio De Sica
La grosse combine ( il furto è l’anima del commercio ! ? ) de Bruno Corbucci avec Bernard Blier
1972Don Pepes ( racconti romani di una ex-novizia / i racconti romani di Pietro l’Aretino ) de Pino Tosini avec Tanya Lopert
J’ai mon voyage ! / Quand c’est parti, c’est parti ( enuff is enuff ) de Denis Héroux avec Dominique Michel
La terreur qui louche ( il terrore con gli occhi storti ) de Steno avec Enrico Montesano
1973France société anonyme – de Alain Corneau avec Michel Bouquet
La grande bouffe – de Marco Ferreri avec Philippe Noiret
    Seulement scénario & dialogues
Dites-le avec des fleurs ( díselo con flores ) de Pierre Grimblat avec Fernando Rey
Colinot / L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise – de Nina Companeez avec Brigitte Bardot
Le solitaire – de Alain Brunet avec Raymond Pellegrin
La dernière bourrée à Paris – de Raoul André avec Tony Randall
Par le sang des autres – de Marc Simenon avec Georges Géret
1974Un linceul n’a pas de poches – de Jean-Pierre Mocky avec Michel Constantin
O.K. patron – de Claude Vital avec Jacques Dutronc
Une baleine qui avait mal aux dents – de Jacques Bral avec Eddie Constantine
Fiche créée le 4 août 2006 | Modifiée le 30 juin 2017 | Cette fiche a été vue 11558 fois
PREVIOUSMari Blanchard || Francis Blanche || Roland BlancheNEXT