CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ramón Fernández
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Franck-Olivier Bonnet



Date et Lieu de naissance : 21 juin 1946 (Tournai, Belgique)
Date et Lieu de décès : 25 mars 2013 (Paris, France)
Nom Réel : Jean-Paul Maurice Ghislain Bonnet

ACTEUR
Image
1982 Un chien dans un jeu de quilles – de Bernard Guillou avec Pierre Richard, Jean Carmet & Julien Guiomar
Image
1983 Charlots connection – de Jean Couturier avec Jean Sarrus, Gérard Rinaldi, Gérard Filipelli & Henri Garcin
Image
1986 Twist again à Moscou – de Jean-Marie Poiré avec Philippe Noiret, Bernard Blier & Christian Clavier
Image
1999 Le fils du français – de Gérard Lauzier avec Fanny Ardant, Josiane Balasko & Thierry Frémont

Né le 21 juin 1946 à Tournai en Belgique, Franck-Olivier Bonnet effectue son service militaire à Düren en Allemagne en 1965 mais décide de ne pas regagner ses terres natales pour s’installer à Paris où il veut devenir comédien. Après une période de vaches maigres, il décroche son premier engagement professionnel dans un épisode de la série «Chapeau melon et bottes de cuir» (1977), en production avec TF1. Au cinéma, il débute dans une comédie antillaise tournée à Paris «O Madiana» (1978) de Constant Gros-Dubois avec Darling Légitimus. Rapidement à l’instar de son compatriote Francis Lemaire, il va se spécialiser dans des comédies.

Franck-Olivier Bonnet enchaîne les troisièmes rôles qui exploitent son gabarit de gros bras dans «C’est pas moi, c’est lui» (1979) de Pierre Richard, «Les hommes préfèrent les grosses» (1981), «Papy fait de la résistance» (1983), «Twist again à Moscou» (1986) ou «Les visiteurs 2» (1997) de Jean-Marie Poiré, «Le quart d’heure américain» (1982) de Philippe Galland, «Black mic mac» (1985) de Thomas Gilou, «Mon père ce héros» (1991) de Gérard Lauzier, «Astérix et Obélix contre César» (1998) de Claude Zidi ou «La crise» (1992) de Coline Serreau. Il participe à des nanars franchouillards: «Voulez-vous un bébé Nobel?» (1980) avec Darry Cowl, «Le gendarme et les gendarmettes» (1982) de Jean Girault avec Louis de Funès, «Le retour des bidasses en folie» (1982) et «Charlots connection» (1983) avec Les Charlots ou «Tout le monde peut se tromper» (1982) avec Francis Perrin. Des réalisateurs prestigieux le dirigent comme Claude Sautet pour «Un mauvais fils» (1980), Jean-Jacques Annaud pour «La guerre du feu» (1981), Serge Gainsbourg pour «Equateur» (1983) ou Jean-Jacques Beineix pour «37°2 le matin» (1985). En 2004, il obtient son dernier rôle dans «Angel-A» de Luc Besson auprès de Jamel Debbouze.

Au théâtre, Franck-Olivier Bonnet joue dans des pièces de boulevard: «Silence! On aime» (1980) de Michel Lengliney avec Sabine Azéma ou «Le bluffeur» (1984) de Marc Camoletti avec Jean Lefebvre. Il intègre la distribution de «L’avare» (1989) de Molière avec Michel Bouquet dans le rôle d’Harpagon. Il participe à la reprise de la pièce «Les Palmes de Monsieur Schutz» (1993) de Jean-Noël Fenwich où il compose Rodolphe Schutz, rôle joué par Philippe Noiret au cinéma. Pour sa dernière apparition sur les planches, il est le partenaire de Claude Brasseur dans «Conversations avec mon père» (2002) de Herb Gardner mis en scène par Marcel Bluwal.

Pour la télévision, Franck-Olivier Bonnet multiplie les rôles dès le début des années quatre-vingt où il se fait remarquer dans la série comique «Palace» (1988) de Jean-Michel Ribes. Devenu figure familière du petit écran, il participe à des épisodes de «Une femme d’honneur» avec Corinne Touzet, «Commissaire Moulin» avec Yves Rénier ou «Joséphine, ange gardien» avec Mimie Mathy. Il obtient un rôle récurrent dans «Père et maire» (2001) avec Christian Rauth et Daniel Rialet remplacé par Sébastien Knafo au moment de son décès. Dans cette série diffusée sur TF1 jusqu’en 2008, il joue un employé municipal ce qui demeure son dernier engagement. Gravement malade, Franck-Olivier Bonnet décède le 25 mars 2013 dans un hôpital parisien, sa disparition n’est annoncée dans la presse qu’une quinzaine de jours plus tard.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1978O Madiana – de Constant Gros-Dubois avec Darling Légitimus
1979Bête mais discipliné – de Claude Zidi avec Jacques Villeret
La guerre des polices – de Robin Davis avec Marlène Jobert
C’est pas moi, c’est lui – de Pierre Richard avec Aldo Maccione
1980Un mauvais fils – de Claude Sautet avec Patrick Dewaere
Voulez-vous un bébé Nobel ? – de Robert Pouret avec Jean-Pierre Marielle
Est-ce bien raisonnable ! – de Georges Lautner avec Miou-Miou
Rendez-moi la clé ! – de Gérard Pirès avec Jane Birkin
1981Les hommes préfèrent les grosses – de Jean-Marie Poiré avec Josiane Balasko
La guerre du feu ( quest for fire ) de Jean-Jacques Annaud avec Ron Perlman
T’empêches tout le monde de dormir – de Gérard Lauzier avec Daniel Auteuil
Le choc – de Robin Davis avec Alain Delon
1982Le gendarme et les gendarmettes – de Jean Girault & Tony Aboyantz avec Louis de Funès
Le quart d’heure américain – de Philippe Galland avec Jean-Pierre Bisson
Un chien dans un jeu de quilles – de Bernard Guillou avec Jean Carmet
Le retour des bidasses en folie – de Michel Vocoret avec Paulette Dubost
Tout le monde peut se tromper – de Jean Couturier avec Francis Perrin
S.A.S. à San Salvador – de Raoul Coutard avec Dagmar Lassander
1983Équateur – de Serge Gainsbourg avec Barbara Sukowa
Papy fait de la résistance – de Jean-Marie Poiré avec Jacqueline Maillan
P’tit con – de Gérard Lauzier avec Caroline Cellier
Charlots connection – de Jean Couturier avec Gérard Rinaldi
Une américaine à Paris ( american dreamer ) de Rick Rosenthal avec JoBeth Williams
1984Le fou du roi – de Yvan Chiffre avec Michel Lebb
Ave Maria – de Jacques Richard avec Pascale Ogier
Le téléphone sonne toujours deux fois – de Jean-Pierre Vergne avec Clémentine Célarié
198537°2 le matin – de Jean-Jacques Beineix avec Béatrice Dalle
Black Mic Mac – de Thomas Gilou avec Isaach De Bankolé
1986Suivez mon regard – de Jean Curtelin avec Andréa Ferréol
Twist again à Moscou – de Jean-Marie Poiré avec Philippe Noiret
1990Mon père ce héros – de Gérard Lauzier avec Gérard Depardieu
1992La crise – de Coline Serreau avec Vincent Lindon
1996 CM Tu veux ou tu veux pas – de Lorenza Anna Ceretti avec Niels Tavernier
1997Les visiteurs 2 / Les couloirs du temps : Les visiteurs 2 – de Jean-Marie Poiré avec Jean Reno
CM Nous habitons tous une île déserte – de Jennifer Devoldère avec Malcolm Conrath
1998Ça n’empêche pas les sentiments – de Jean-Pierre Jackson avec Régis Laspalès
Cuisine américaine – de Jean-Yves Pitoun avec Eddy Mitchell
Astérix et Obélix contre César – de Claude Zidi avec Christian Clavier
DA Babar, roi des éléphants ( Babar : King of the elephants ) de Raymond Jafelice
    Seulement voix dans le version française
1999La taule – de Alain Robak avec Claude Brasseur
Le fils du français – de Gérard Lauzier avec Fanny Ardant
2000Quand on sera grand – de Renaud Cohen avec Amira Casar
Le fabuleux destin d’Amélie Poulain – de Jean-Pierre Jeunet avec Audrey Tautou
    Seulement voix
2004Angel-A – de Luc Besson avec Jamel Debbouze
CM 600 secondes pour refaire le monde – de Etienne Labroue avec Françoise Dubois-Flavien
2005 DA Azur et Asmar – de Michel Ocelot
    Seulement voix
2011 CM La téléformation – de Guillaume de Ginestel avec Fabienne Galula
Fiche créée le 10 avril 2013 | Modifiée le 17 mars 2017 | Cette fiche a été vue 2162 fois
PREVIOUSMario Bonnard || Franck-Olivier Bonnet || Richard BooneNEXT