CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Liliane Bert
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Frank Braña



Date et Lieu de naissance : 24 février 1934 (Pola de Allande, Espagne)
Date et Lieu de décès : 13 février 2012 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Francisco Braña Pérez

ACTEUR
Image
1964 Le dernier des Mohicans (der letzte Mohikaner) de Harald Reinl avec Karin Dor & Joachim Fuchsberger
Image
1970 Les léopards de Churchill (i leopardi di Churchill) de Maurizio Pradeaux avec Klaus Kinski & Helga Liné
Image
1971 Gringo, les aigles creusent ta tombe (los buitres cavarán tu fosa) de Juan Bosch avec Dominique Boschero
Image
1978 Supersonic man – de Juan Piquer Simón avec Cameron Mitchell, Antonio Cantafora & José María Caffarel

Issu d’une famille paysanne très pauvre, Frank Braña voit le jour le 24 février 1934, à Pola de Allande, un petit village des Asturies. Après une brève scolarité, il devient berger à onze ans puis, pour subvenir aux besoins de la famille, il travaille dans les mines de charbon du Nord de l’Espagne, mais très vite on lui diagnostique une silicose. Il part faire son service mais se voit réformer pour cause de maladie, il décide alors d’aller en Angleterre pour apprendre la langue de Shakespeare. De retour en Espagne, il s’installe à Madrid et trouve un travail dans un restaurant.

Alors qu’il exerce le métier de chauffeur privé, c’est presque par hasard, que ce grand gaillard aux yeux bleus, blond et athlétique, aborde le milieu du cinéma quand un de ses clients l’incite à se présenter à un casting pour être cascadeur. Sans réfléchir à deux fois, Frank Braña fait des essais, n’hésitant pas à mentir sur ses véritables capacités afin d’obtenir le poste. Le test est concluant et amorce l’une des carrières les plus prolifiques du cinéma espagnol avec plus de 180 apparitions pour le grand et le petit écran répartis sur cinq décennies. Des films où son nom varie en fonction du genre ou de l’origine des productions : Frank Blank, Francisco Brama, Francisco Brana, Franck Brana, Frank Brana, Frank Branya, Francisco Braña, Paco Braña. En 1960, il débute avec un petit rôle dans «Café de Chinitas» de Gonzalo Delgrás. L’année suivante, sa parfaite maîtrise de l’anglais lui permet de jouer un soldat romain dans «Le roi des rois» de Nicholas Ray produit par la MGM.

Le visage de Frank Braña devient très vite familier du public notamment grâce à ses participations à trois westerns-spaghetti réalisés à Almeria par Sergio Leone avec Clint Eastwood en vedette, «Pour une poignée de dollars» (1964), «Et pour quelques dollars de plus» (1965) et «Le bon, la brute et le truand» (1966). Au cours de son parcours cinématographie, l’acteur va aborder tous les genres (western, horreur, science-fiction, épopée historique, drame, comédie, film de guerre) et donner la réplique à des stars internationales, parmi lesquelles: Jeffrey Hunter et Arthur Kennedy dans «Joaquín Murrieta» (1964); Terence Hill dans «Dieu pardonne, pas moi!» (1967); Henry Fonda, Charles Bronson et Claudia Cardinale dans «Il était une fois dans l’Ouest» (1968); Louis de Funès et Yves Montand dans «La folie des grandeurs» (1971); William Holden dans «La chasse sanglante» (1973); Peter Cushing dans «Le mystère de l’île aux monstres» (1981) ou Jodie Foster, Martin Sheen et Isabella Rossellini dans «Siesta» (1987). En 2004, Frank Braña joue son dernier rôle au cinéma dans «Tiovivo c. 1950» de José Luis Garci. Il fait encore quelques apparitions pour la télévision avant de se retirer définitivement du monde du spectacle en 2008.

En 2007, Frank Braña publie un livre de souvenirs, «Morir con dignidad en el cine» (Mourir dans la dignité au cinéma), en référence aux nombreuses fois où il est mort à l’écran. La même année, le festival international du western d’Almería lui rend un hommage bien mérité. Le vieil acteur meurt le 13 février 2012, à hôpital madrilène de Puerta de Hierro-Majadahonda, des suites de complications pulmonaires, héritage de ses années passées dans la mine. Il est inhumé au cimetière municipal de Collado-Villalba, ville de la région de Madrid où il a passé les dernières années de sa vie.

© Pascal DONALD

copyright
1960Café de Chinitas – de Gonzalo Delgrás avec Delia Luna
Les boucaniers des Caraïbes / Les corsaires des Caraïbes ( il conquistatore di Maracaibo / los corsarios del Caribe ) de Eugenio Martín avec Helga Liné
1961Le roi des rois ( king of kings ) de Nicholas Ray avec Jeffrey Hunter
Horizontes de luz – de León Klimovsky avec Marta Padovan
1962Accidente 703 / Los culpables – de José María Forqué avec Nuria Torray
Juego de hombres – de José Luis Gamboa avec Frank Latimore
1963Chasse à la mafia / Vous souvenez-vous de Paco ? ( rififi en la ciudad ) de Jesus Franco avec Jean Servais
Percée l’invincible ( Perseo l’invincibile / Perseo e Medusa ) de Alberto De Martino avec Elisa Cegani
Han robado una estrella – de Javier Setó avec Matilde Muñoz Sampedro
Les conquérants du pacifique ( los conquistadores del Pacífico/ il leggendario conquistatore ) de José María Elorrieta avec Pilar Cansino
Monsieur de la Salle ( el señor de la Salle ) de Luis César Amadori avec Mel Ferrer
Pour un whisky de plus / Brandy ( cavalca e uccidi / Brandy, el sheriff de Lasatumba ) de Mario Caiano & José Luis Borau avec Alex Nicol
1964La charge des tuniques rouges ( la carga de la policía montada / Watabanga ! ) de Ramón Torrado avec Diana Lorys
Los siete bravísimos – de León Klimovsky avec Elena María Tejeiro
Pour une poignée de dollars ( per un pugno di dollari ) de Sergio Leone avec Clint Eastwood
La furie des Apaches / La fureur des Apaches / Furie Apache ( el hombre de la diligencia / la furia degli Apache ) de José María Elorrieta avec Frank Latimore
Les deux violents ( i due violenti ) de Primo Zeglio avec Paola Barbara
Les pistoleros ( la tumba del pistolero / attento gringo... ora si spara ) de Amando de Ossorio avec Mercedes Alonso
Joaquin Murrieta, la chevauchée des maudits ( Murrieta / Joaquín Murrieta / vendetta ) de George Sherman avec Arthur Kennedy
Jandro – de Julio Coll avec Georges Rigaud
L’attaque de Fort Grant ( fuerte perdido ) de José María Elorrieta avec Aldo Sambrell
Le dernier des Mohicans / La vallée des ombres rouges ( der letzte Mohikaner ) de Harald Reinl avec Karin Dor
Django le proscrit ( el proscrito del Río Colorado / outlaw of Red River ) de Maury Dexter avec George Montgomery
1965La frontera de Dios – de César Fernández Ardavín avec Mercedes Barranco
Et pour quelques dollars de plus ( per qualche dollaro in più ) de Sergio Leone avec Lee Van Cleef
Adios Gringo ( adiós gringo ) de Giorgio Stegani avec Giuliano Gemma
Un cercueil pour le sheriff ( una bara per lo sceriffo / una tumba para el sheriff ) de Mario Caiano avec Antonio De Teffè
Jugando a morir – de José H. Gan avec Alicia Hermida
Jess ne pardonne pas / Terre de feu ( tierra de fuego / vergeltung in Catano ) de Jaime Jesús Balcázar & Mark Stevens avec Marianne Koch
Django ne pardonne pas ( Mestizo / Django non perdona ) de Julio Buchs avec Armando Calvo
Les deux filleuls du parrain ( due mafiosi contro Al Capone / dos contra Al Capone ) de Giorgio Simonelli avec José Calvo
Les dollars du Nebraska ( Ringo del Nebraska / el rancho maldido / Nebraska il pistolero ) de Antonio Román avec Ken Clark
Le secret du capitaine O’Hara ( el secreto del capitán O’Hara / il segreto di Ringo) de Arturo Ruiz Castillo avec Germán Cobos
1966Comando de asesinos / Fin de semana con la muerte – de Julio Coll avec Letícia Róman
Lanky, l’homme à la carabine ( per il gusto di uccidere / Cazador de recompensas ) de Tonino Valerii avec Craig Hill
Texas Kid ( the Texican / el Tejano ) de Lesley Selander avec Audie Murphy
Le bon, la brute et le truand ( il buono, il brutto, il cattivo ) de Sergio Leone avec Eli Wallach
Colorado, un maudit de plus ( la resa dei conti / account rendered / the big gundown / el halcón y la presa ) de Sergio Sollima avec Tomas Milian
Les tueurs de l’Ouest ( el precio de un hombre ) de Eugenio Martín avec Richard Wyler
L’homme qui a tué Billy le Kid ( el hombre que mató a Billy el Niño / ...e divenne il più spietato bandito del sud ) de Julio Buchs avec Peter Lee Lawrence
Sugar Colt – de Franco Giraldi avec Soledad Miranda
Gringo joue et gagne ( tutto per tutto / la hora del coraje / all out / copperface / go for broke / one for all ) de Umberto Lenzi avec Mark Damon
1967Una bruja sin escoba / A witch without a broom – de José María Elorrieta avec Maria Perschy
Tire encore si tu peux ( se sei vivo spara / Gringo uccidi ! / oro hondo / oro maldito ) de Giulio Questi avec Ray Lovelock
L’homme qui venait pour tuer / Celui qui est venu pour tuer ( un hombre vino a matar / l’uomo venuto per uccidere ) de León Klimovsky avec Brad Harris
Le faucon de Castille ( el halcón de Castilla ) de José María Elorrieta avec Mari Luz Real
Dieu pardonne, pas moi ! ( dio perdonna… io no ! / blood river / god forgives… / god forgives… I don’t ! / tú perdonas... yo no ) de Giuseppe Colizzi avec Terence Hill
Le dernier face à face / Il était une fois en Arizona ( faccia a faccia / cara a cara / face to face ) de Sergio Sollima avec Gian Maria Volonté
Quinze potences pour un salopard ( quindici forche per un assassino / quince horcas para un asesino ) de Nunzio Malasomma avec Susy Andersen
Ringo le vengeur ( dos hombres van a morir / Ringo, il cavaliere solitario ) de Rafael Romero Marchent avec Piero Lulli
Trois supermen à Tokyo ( tre supermen a Tokyo ) de Bitto Albertini avec Paul Müller
CM Silencio – de Rafael Moreno Alba avec Antonio Jiménez Escribano
1968Clayton l’implacable ( lo voglio morto / lo quiero muerto ) de Paolo Bianchini avec Lea Massari
La malle de San Antonio / Pistolets pour un massacre ( una pistola per cento bare / el sabor del odio / a gun for one hundred graves / pistol for a hundred coffins ) de Umberto Lenzi avec John Ireland
Commando suicide ( comando suicida / comandos / commando suicida / man without mercy / suicide commando / suicide commandos ) de Camillo Bazzoni avec Aldo Ray
Les quatre de l’Ave Maria / Les quatre tueurs de l’Ave Maria / Deux honnêtes crapules (i quattro dell’Ave Maria / ace high / four gumen of Ave Maria / have gun will travel / revenge at El Paso / revenge in El Paso ) de Giuseppe Colizzi avec Kevin McCarthy
Il était une fois dans l’Ouest ( c’era una volta il West / once upon a time in the West ) de Sergio Leone avec Henry Fonda
La fille du Nil ( la muchacha del Nilo / el misterio del Nilo ) de José Maria Elorrieta avec Rory Calhoun
Les pistolets de l’Ouest ( la morte sull’alta collina / sin aliento ) de Fernando Cerchio avec Agnès Spaak
Django ne prie pas (i vigliacchi non pregano / el vengador del Sur ) de Mario Siciliano avec Gianni Garko
1969Zorro le justicier ( el Zorro justiciero / e continuavano a chiamarlo figlio di... ) de Rafael Romero Marchent avec Fabio Testi
Santo frente a la muerte – de Fernando Orozco avec Santo
La résidence / Horreur au pensionnat ( la residencia ) de Narciso Ibáñez Serrador avec Lilli Palmer
Garringo ( Garringo: I morti non si contano / dead are countless ) de Rafael Romero Marchent avec Peter Lee Lawrence
Johnny Ratón – de Vincente Escrivá avec Luis Induni
Texas ( il prezzo del potere / muerte de un presidente / the price of power ) de Tonino Valerii avec Fernando Rey
Les diables de la guerre ( i diavoli della guerra / los diablos de la guerra / war devils ) de Bitto Albertini avec Pascale Petit
Trois supermen dans la jungle ( che fanno i nostri supermen tra le vergini della giungla ? ) de Bitto Albertini avec George Martin
El Santo contre les tueurs de la mafia ( Santo contra los asesinos de la maffia ) de Manuel Bengoa & Enrique López Eguiluz avec Mara Cruz
Quand Santana empoigne le colt ( manos torpes ) de Rafael Romero Marchent avec Alberto de Mendoza
Persecución hasta Valencia / The narco men / Il sapore della vendetta – de Julio Coll avec Tom Tryon
Les enragés du pont de la dernière chance ( golpe de mano [Explosión] ) de José Antonio de la Loma avec Fernando Sancho
1970Une traînée de poudre … les pistoleros arrivent ! ( una nuvola di polvere... un grido di morte... arriva Sartana / llega Sartana ) de Giuliano Carnimeo avec Massimo Serato
Les léopards de Churchill ( i leopardi di Churchill ) de Maurizio Pradeaux avec Klaus Kinski
Robin des Bois le magnifique / Le magnifique Robin des Bois / Le fils de Sherwood ( il magnifico Robin Hood / las nuevas aventuras de Robin de los Bosques ) de Roberto Bianchi Montero avec Spela Rozin
El bosque del lobo – de Pedro Olea avec Alfredo Mayo
Et… Sabata les tua tous ( un par de asesinos / lo irritarono... e Sartana fece piazza pulita ) de Rafael Romero Marchent avec María Silva
1971Una chica casi decente – de Germán Lorente avec Rocío Jurado
Allons tuer Sartana ( vamos a matar Sartana / demasiados muertos para Tex ) de George Martin & Mario Pinzauti avec Gordon Mitchell
Requiem pour un tueur / Le rescapé de la vallée de la mort ( gli fumavano le colt... lo chiamavano Camposanto ) de Giuliano Carnimeo avec William Berger
Necrophagus ( el descuartizador de Binbrook / tráfico de cadáveres ) de Miguel Madrid avec Bill Curran
Nicolas et Alexandra ( Nicholas and Alexandra ) de Franklin J. Schaffner avec Laurence Olivier
La folie des grandeurs / Les sombres héros – de Gérard Oury avec Louis de Funès
Hold-up à Sun Valley ( el más fabuloso golpe del Far-West ) de José Antonio de la Loma avec Carmen Sevilla
Gringo, les aigles creusent ta tombe ( los buitres cavarán tu fosa ) de Juan Bosch avec Dominique Boschero
Razzia ( la redada / Barcelona kid ) de José Antonio de la Loma avec John Justin
Poker d’as pour un gringo / Dynamite Johnson ( hai sbagliato... dovevi uccidermi subito ! / la muerte llega arrastrándose ) de Mario Bianchi avec Robert Woods
Tu seras la proie des vautours / La proie des vautours ( un dólar de recompensa / la preda e l’avvoltoio / la presa y la buitre ) de Rafael Romero Marchent avec Peter Lee Lawrence
Au nom du père, du fils et du colt… ( in nome del Padre, del Figlio e della colt / la máscara de cuero ) de Mario Bianchi avec Craig Hill
Requiem pour un tueur / Le rescapé de la vallée de la mort ( mi chiamavano Requiescat... ma avevano sbagliato ) de Mario Bianchi avec Alan Steel
1972Timanfaya / Amor prohibido – de José Antonio de la Loma avec Christian Roberts
Les amazones font l’amour et la guerre / Les amazones filles d’amour et de guerre ( le amazzoni : Donne d’amore e di guerra ) de Alfonso Brescia avec Lucrecia Love
Je signe avec du plomb... Garringo ( una bala marcada / Dio in cielo... Arizona in terra ) de Juan Bosch avec Maria Pia Conte
Campeones del ring – de José A. Venegas avec Rosa de Castilla
La guerrilla – de Rafael Gil avec Francisco Rabal
Crimen de amor / Crime de Amor / Triángulo – de Rafael Moreno Alba avec Núria Espert
Perversions sexuelles / Le sang des autres / Les chemins de la violence ( el secreto de la momia egipcia / love brides of the blood mummy ) de Alejandro Martí avec Catherine Franck
Oi teleftaioi tou Rupel – de Grigoris Grigoriou avec Hristos Politis
La tumba de la isla maldita / Crypt of the living dead / Vampire woman / Vampire women / Young Hannah, queen of the vampires – de Julio Salvador & Ray Danton avec Patty Shepard
1973Trois supermen dans l’Ouest ( ...e così divennero i 3 supermen del West / los tres superhombres en el Oeste ) de Italo Martinenghi avec Salvatore Borghese
La banda de Jaider / Verfluecht, dies Amerika / Jaider’s gang/ Yankee dudler – de Volker Vogeler avec Geraldine Chaplin
Le retour des morts-vivants ( el ataque de los muertos sin ojos ) de Amando de Ossorio avec Tony Kendall
Santo contra el doctor Muerte / Dr. Death / The saint vs. Dr. Death – de Rafael Romero Marchent avec Helga Liné
El último viaje – de José Antonio de la Loma avec Gabriel Moll
La chasse sanglante ( open season / los cazadores / the recon game ) de Peter Collinson avec William Holden
1974El último proceso en París – de José Canalejas avec Lina Canalejas
Tarzan et les mystères de la jungle ( Tarzán y el tesoro Kawana ) de José Truchado avec José Luis Ayestarán
Las violentas – de Fernando Miranda avec Loreta Tovar
Los fríos senderos del crimen – de Carlos Aured avec Georges Rigaud
Vacaciones sangrientas – de Juan Jaime Bernos avec Ágata Lys
Si quieres vivir... dispara – de José María Elorrieta avec James Philbrook
Metralleta « Stein » – de José Antonio de la Loma avec John Saxon
Ordre de tuer ( el clan de los inmorales / mission : To kill / orden de matar / order to kill / ordine di uccidere / la testa del serpente ) de José Gutiérrez Maesso avec José Ferrer
La última jugada – de Aldo Sambrell avec Cándida López
1975Muerte de un quinqui – de León Klimovsky avec Paul Naschy
Kilma ( Kilma, reina de las amazonas / Kilma la regina della jungla ) de Miguel Iglesias avec Blanca Estrada
Dallas ( il mio nome è Scopone e faccio sempre cappotto / ten killers came from Afar ) de Juan Bosch avec Fernando Sancho
Fantasmas en el oeste / Whisky and ghosts / Whisky e fantasmi / Whisky y fantasmas – de Antonio Margheriti avec Alberto Terracina
Perros callejeros – de José Antonio de la Loma avec Lyn May
Le fils de Scaramouche ( los hijos de Scaramouche ) de George Martin avec Francisco Calatrava
1976Le continent fantastique ( viaje al centro de la tierra / fabulous journey to the center of the earth / journey to the center of the earth / where time began ) de Juan Piquer Simon avec Kenneth More
Las alimañas – de Amando de Ossorio avec Helga Liné
Mission secrète aux Caraïbes ( el misterio de la perla negra / Santo en el misterio de la perla negra ) de Fernando Orozco avec Antonio Pica
El alijo – de Ángel del Pozo avec Juan Luis Galiardo
1977Train spécial pour SS – de Alain Payet avec Christine Aurel
La llamada del sexo / Dulcimente moriras por amor – de Tulio Demicheli avec George Hilton
Missile X ( missile X: Geheimauftrag neutronenbombe / allarme nucleare / cruise missile / La geurra de los misiles / misile X, orden secreta bomba de neutrones / Missile X: The neutron bomb incident/ Teheran incident ) de Leslie H. Martinson avec Curd Jürgens
1978Supersonic man – de Juan Piquer Simón avec Cameron Mitchell
1979Savana violenza carnale / Infierno en la selva – de Roberto Bianchi Montero avec Edward Clark
Los Cántabros – de Paul Naschy avec Alfredo Mayo
1980Buites sobre la ciudad / Avvolti sulla città – de Gianni Siragusa avec Mel Ferrer
Le loup noir ( el lobo negro ) de Rafael Romero Marchent avec Fernando Allende
Duel à mort ( duelo a muerte / la venganza del lobo negro ) de Rafael Romero Marchent avec Esperanza Roy
Les diables de la mer ( los diablos del mar ) de Juan Piquer Simón avec Patty Shepard
1981Gorilas a todo ritmo – de Sebastián Almeida avec Frankie Mann
Le mystère de l’île aux monstres ( monster island / misterio en la isla de los monstruos / mystery on monster island ) de Juan Piquer Simón avec Peter Cushing
Las muñecas del King Kong – de Alfredo B. Crevenna avec Diana Torres
1982Martes y trece, ni te cases ni te embarques – de Javier Aguirre avec Lola Bayo
Le sadique à la tronçonneuse ( pieces / mil gritos tiene la noche / one thousand cries has the night ) de Juan Piquer Simón avec Edmund Purdom
Hundra – de Matt Cimber avec Laurene Landon
1983L’éclosion des monstres / Les nouveaux extraterrestres ( los nuevos extraterrestres ) de Juan Piquer Simón avec Nina Ferrer
À la poursuite du soleil d’or ( yellow hair and the Pecos Kid / yellow hair y Pecos Kid / pelo amarillo y Pecos Kid / yellow hair and the fortress of gold ) de Matt Cimber avec Ken Roberson
Killing machine ( la máquina de matar / goma-2 ) de José Antonio de la Loma avec Margaux Hemingway
1984Guerra sucia – de Juan Piquer Simón avec Carole James
Histoire d’O : Chapitre 2 / Histoire d’O : Numéro 2 – de Eric Rochat avec Sandra Wey
Yo, « El Vaquilla » – de Juan Antonio de la Loma avec Teresa Giménez
1985Tex et le seigneur des abysses ( Tex e il signore degli abissi ) de Duccio Tessari avec Giuliano Gemma
1986Luna de lobos – de Julio Sánchez Valdés avec Antonio Resines
1987Siesta – de Mary Lambert avec Isabella Rossellini
Fine gold / Oro fino – de José Antonio de la Loma avec Stewart Granger
1988Mutations ( slugs, muerte viscosa ) de Juan Piquer Simón avec Michael Garfield
1989L’abîme ( the rift / endless descent / la grieta ) de Juan Piquer Simón avec R. Lee Ermey
Don Juan, my love ( Don Juan, mi querido fantasma ) de Antonio Mercero avec María Barranco
1990Superagentes en Mallorca – de Antonio Cornejo & José Luis Merino avec Marta Valverde
1991Dyningar – de Saeed Assadi avec Viviane Vives
Magie noire ( la mansión de los Cthulhu ) de Juan Piquer Simón avec Frank Finlay
1998Manoa, la cité de l’or ( Manoa, la ciudad de oro ) de Juan Piquer Simón avec Juan Carlos Lee
1999El escarabajo de oro – de Vicente J. Martín avec Antonio Mayans
Maestros – de Óscar del Caz avec Manuel Alexandre
2000El invierno de las anjanas [De amor y de sombras] – de Pedro Telechea avec Eduardo Noriega
2004Tiovivo c. 1950 – de José Luis Garci avec Fernando Fernán Gómez
2008 CM Carla – de K. Prada avec Judith Viloria
Fiche créée le 15 février 2012 | Modifiée le 20 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 3247 fois
PREVIOUSYves Brainville || Frank Braña || Neville BrandNEXT