CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de André Roanne
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Fransined



Date et Lieu de naissance : 21 octobre 1914 (Marseille, France)
Date et Lieu de décès : 17 octobre 2012 (Marseille, France)
Nom Réel : Francis Laurent Contandin

ACTEUR

Fransined, de son vrai nom Francis Contandin, fils de Désirée Bedoin et Denis Contantin, est né le 21 octobre 1914 à Marseille. Son père, employé de bureau, est comédien occasionnel sous le pseudonyme de Sined, anagramme de Denis. Ses frères aînés suivent la tradition familiale sur les scènes de la capitale phocéenne. Si la carrière de Marcel Sined est éphémère, Fernand sous le nom de Fernandel va devenir une star du comique français.

Encouragé par le succès de son frère, Fransined se lance dans une carrière de comique troupier à Marseille qui lui permet de côtoyer Andrex. Néanmoins, il ne figure à aucun spectacle ou aucun film dont Fernandel est tête d’affiche mais se contente de reprendre les succès de son frère sur un 33 tours, seule trace discographique connue à ce jour. Après ces premiers pas dans sa ville natale, il monte à Paris et fréquente Charles Aznavour ou Gilbert Bécaud qui débutent leur carrière. À l’époque, il participe à des tournées qui dépassent nos frontières dans des pays francophones comme le Canada ou le Liban.

Au cinéma, Fransined débute dans «Un soir de bombe» (1935) de Maurice Cammage avec Pierre Larquey et Alice Field. Il enchaîne avec trois films de André Hugon, connu pour avoir réalisé le premier film parlant français. Parfois orthographié Francined, ses apparitions se limitent à des compositions teintées d’accent méridional à l’image de la comédie musicale «Trois de la Canebière» (1955) de Maurice de Canonge avec Marcel Merkès et Henri Genès. À deux reprises, il est le partenaire de Tino Rossi dans «Le gardian» (1944) de Jean Marguenat et «Au pays du soleil» (1951) de Maurice de Canonge. En 1952, il obtient un de ses rôles les plus importants dans la comédie «Le club des 400 coups» de Jacques Daroy, réalisateur qui l’avait déjà dirigé dans «Inspecteur Sergil» (1946) avec Paul Meurisse et «Rumeurs» (1946) avec Jacques Dumesnil. Il tourne auprès des vedettes comiques telles que Fernand Raynaud dans «Arènes joyeuses» (1957) de Maurice de Canonge ou Louis de Funès dans «Les tortillards» (1959) de Jean Bastia et «Sur un arbre perché» (1970) de Serge Korber. En 1969, il figure dans «Borsalino» de Jacques Deray aux côtés de Jean-Paul Belmondo et Alain Delon. Au théâtre, il participe au spectacle «L’élixir du révérend Père Gaucher» (1967), nouvelle extraite des «Lettres de mon moulin» de Alphonse Daudet.

Après le décès de son frère Fernandel en 1971, les prestations de Fransined se raréfient. On l’aperçoit successivement dans «La grande java» (1970) de Philippe Clair qui marque la première apparition des «Charlots» sur le grand écran et «Il était une fois un flic...» (1971) de Georges Lautner avec Michel Constantin. Pour la télévision, il joue dans un épisode de la série «Commissaire Maigret» (1972) où Jean Richard enquête à Porquerolles sur le meurtre d’un ancien repris de justice. Il figure également au générique du feuilleton «Le passe montagne» (1974) de Jean Vernier, production d’une station régionale de Marseille. En 1985, Claude Berri lui donne le rôle d’un fleuriste dans le dyptique «Jean de Florette» et «Manon des sources» au casting prestigieux Yves Montand, Gérard Depardieu et Daniel Auteuil. Affecté par la mort de son neveu Franck Fernandel en 2011, il finit ses jours dans une maison de retraite. Entouré de sa fille Jocelyne et de ses petits-enfants, Fransined décède à l’âge de 98 ans à Marseille le 17 octobre 2012. Il est inhumé au Cimetière Saint-Pierre de sa ville natale.

© Olivier SINQSOUS – Remerciements à http://fransined.com

copyright
1935Un soir de bombe – de Maurice Cammage avec Alice Field
1938Le héros de la Marne / La famille Lefrançois / Jean Lefrançois, le héros de la Marne – de André Hugon avec Raimu
1940Chambre 13 – de André Hugon avec Josseline Gaël
1944Le gardian – de Jean de Marguenat avec Tino Rossi
1945L’affaire du Grand Hôtel – de André Hugon avec Henri Alibert
1946L’inspecteur Sergil – de Jacques Daroy avec Paul Meurisse
Rumeurs – de Jacques Daroy avec Jany Holt
1948La bataille de feu / Les joyeux conscrits – de Maurice de Canonge avec Pierre Larquey
1949La belle que voilà – de Jean-Paul Le Chanois avec Michèle Morgan
1951Le garçon sauvage – de Jean Delannoy avec Madeleine Robinson
Musique en tête – de Georges Combret & Claude Orval avec Jacques Hélian
Duel à Dakar – de Claude Orval & Georges Combret avec Lysiane Rey
Au pays du soleil – de Maurice de Canonge avec Tino Rossi
1952La minute de vérité – de Jean Delannoy avec Jean Gabin
L’île aux femmes nues – de Henri Lepage avec Lili Bontemps
Le club des quatre cents coups – de Jacques Daroy avec Michèle Philippe
1953Monsieur Scrupule gangster – de Jacques Daroy avec Tilda Thamar
La route Napoléon – de Jean Delannoy avec Pierre Fresnay
Adam est… Eve – de René Gaveau avec Thérèse Dorny
1955Trois de la Canebière – de Maurice de Canonge avec Jeannette Batti
1956La joyeuse prison – de André Berthomieu avec Michel Simon
Pas de grisbi pour Ricardo / Folies parisiennes – de Henri Lepage avec Dora Doll
1957Arènes joyeuses – de Maurice de Canonge avec Fernand Raynaud
Paris clandestin – de Walter Kapps avec Claudine Dupuis
1958La môme aux boutons – de Georges Lautner avec Lisette Lebon
1959Visa pour l’enfer / Passeport pour l’enfer – de Alfred Rode avec Jean Gaven
Les tortillards – de Jean Bastia avec Jean Richard
1960Le pain des Jules – de Jacques Séverac avec Bella Darvi
1961À rebrousse poil / Les piqués / Les mordus – de Pierre Armand avec Noël Roquevert
1969Borsalino – de Jacques Deray avec Jean-Paul Belmondo
1970 La grande java – de Philippe Clair avec Francis Blanche
Sur un arbre perché – de Serge Korber avec Louis de Funès
1971Il était une fois un flic – de Georges Lautner avec Mireille Darc
1977Julie était belle – de Jacques-René Saurel avec Christine Laurent
1985Jean de Florette – de Claude Berri avec Daniel Auteuil
Manon des sources – de Claude Berri avec Emmanuelle Béart
Fiche créée le 11 novembre 2012 | Modifiée le 12 janvier 2014 | Cette fiche a été vue 4367 fois
PREVIOUSPaul Frankeur || Fransined || Jean FranvalNEXT