CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Herbert Mundin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Fred MacMurray



Date et Lieu de naissance : 30 août 1908 (Kankakee, Illinois, USA)
Date et Lieu de décès : 5 novembre 1991 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : Fredrick Martin MacMurray

ACTEUR

Fredrick Martin MacMurray est né dans l’Illinois le 30 Août 1908 dans la petite ville de Kankakee. Le jeune Frederik a tous les talents avec une préférence très marquée pour la peinture. Dans les années trente, il est à Broadway, joue au théâtre et a déjà enregistré trois disques comme chanteur, il est aussi un excellent joueur de saxo. De plus, il a fait la rencontre d’un mannequin, la très belle et très élégante Lillian LaMont. Entre eux, le coup de foudre est immédiat. Nous sommes en 1935 et un talent scout de la Paramount invite Fred à tenter sa chance à Hollywood. Il signe un contrat, reçoit un cachet toutes les semaines mais n’ose pas croire à sa chance. La belle Lillian seule à New-York, le beau Fred seul à Hollywood, personne n’aurait parié sur leur belle histoire, pourtant, en 1936, ils vont se marier.

Fred MacMurray est devenu un jeune premier très en vogue et pourvu d’un solide sens des affaires doublé d’un flair infaillible. Il tourne tant et si bien, qu’un jour, croisant Marlene Dietrich devant sa loge elle s’exclame: «Fred MacMurray? Encore? Mais il est dans tous les films ma parole!». En quelques années, le couple MacMurray roule sur l’or et peut s’offrir le ranch de leurs rêves à Healdsburg dans le conté de Conoma. Ils adopteront deux enfants, Susan et Robert. Fred joue inlassablement le même rôle de brave type. Billy Wilder va changer la donne en lui confiant le rôle principal de «Assurance sur la mort» (1944) avec Barbara Stanwyck, l’actrice qu’il admire le plus. Il incarne un escroc assassin, le rôle de sa carrière. Il continue malgré tout à se considérer meilleur golfeur, cuisinier, musicien, peintre, chanteur, pêcheur ou chasseur que bon comédien. Malheureusement, la santé de son épouse périclite, en 1953, après une lente et longue agonie, Lillian LaMont décède. Fred est détruit, inconsolable. C’est son ami John Wayne qui va presque le forcer à reprendre le travail. Une autre personne à Hollywood vient de vivre des heures difficiles: l’actrice June Haver. Son fiancé est décédé après une longue et pénible maladie, June, anéantie, a abandonné sa carrière et décidé de se retirer au couvent. Un an plus tard ils se mariaient à la faveur d’un voyage au Brésil pour le carnaval de Rio. Billy Wilder va de nouveau offrir un rôle d’anthologie à Fred: celui du patron coureur de jupons dans «La Garçonnière » (1960) avec le tandem Jack Lemmon et Shirley MacLaine.

Le temps va passer et devenu un des hommes les plus riches du monde, Fred MacMurray va conserver une popularité intacte au fil des années. Il décide de pendre sa retraite, mais la chasse et la pêche ne lui suffisent pas comme distractions. Il appelle ses amis d’Hollywood: «Est-ce qu’il y aurait du boulot pour un vieux renard qui s’est fait choper par une poule? Je m’emmerde!». Il ralentira le rythme, ne tournera plus qu’un film par an. Le public Américain lui voue une sorte d’amitié indéfectible que Walt Disney va exploiter dans plusieurs films. La télévision va prendre la relève et Fred va jouer le même rôle de père de famille dans «Moi et mes trois fils» (1960/72) durant douze ans!

La leucémie aura finalement raison de ce pilier du cinéma Américain le 5 Novembre 1991, sa femme June Haver était à ses côtés et le rejoindra dans la mort en 2005. Fred MacMurray avait vu d’un mauvais œil le fait d’être admis au Saint John hospital de Santa Monica, là où il avait fermé les yeux de son amie de toujours Barbara Stanwyck.

© Céline COLASSIN

copyright
1928Folle jeunesse ( girls gone wild ) de Lewis Seiler avec Sue Carol
1929Why leave home ? – de Raymond Cannon avec Dixie Lee
La tigresse ( Tiger Rose ) de George Fitzmaurice avec Lupe Velez
1934Grande dame / Madame sans peur ( grand old girl ) de John S. Robertson avec Mary Carlisle
L’infernale poursuite / La poursuite infernale ( car 99 ) de Charles Barton avec Ann Sheridan
1935Aller et retour ( the gilded lily ) de Wesley Ruggles avec Claudette Colbert
Brigade spéciale / Les hommes sans nom ( men without names ) de Ralph Murphy avec Madge Evans
Désirs secrets ( Alice Adams ) de George Stevens avec Katharine Hepburn
Jeux de mains ( hands across the table ) de Mitchell Leisen avec Carole Lombard
Je veux me marier ( the bride comes home ) de Wesley Ruggles avec Robert Young
La fille du bois maudit ( the trail of the Lonesome Pine ) de Henry Hathaway avec Sylvia Sidney
1936Treize heures dans l’air ( thirteen hours by air ) de Mitchell Leisen avec Joan Bennett
Une princesse est à bord ( the princess comes across ) de William K. Howard avec Mischa Auer
La légion des damnés ( the Texas rangers ) de King Vidor avec Jean Parker
Champagne valse ( champagne waltz ) de A. Edward Sutherland avec Gladys Swarthout
Le démon sur la ville / La vierge de Salem ( maid of Salem ) de Frank Lloyd avec Gale Sondergaard
1937Trompette Blues ( swing high, swing low ) de Mitchell Leisen avec Dorothy Lamour
La folle confession ( true confession ) de Wesley Ruggles avec John Barrymore
Exclusive – de Alexander Hall avec Frances Farmer
1938Noix-de-Coco Bar / À la Noix-de-Coco Bar ( Cocoanut Grove ) de Alfred Santell avec Harriet Hilliard
Bébés turbulents ( sing you sinners ) de Wesley Ruggles avec Bing Crosby
Les hommes volants ( men with wings ) de William A. Wellman avec Ray Milland
1939Invitation au bonheur ( invitation to happiness ) de Wesley Ruggles avec Irene Dunne
Honeymoon in Bali / Husbands or lovers / My love for yours – de Edward H. Griffith avec Madeleine Carroll
Femme du monde / Café Société ( Cafe Society ) de Edward H. Griffith avec Shirley Ross
L’aventure d’une nuit ( remember the night ) de Mitchell Leisen avec Barbara Stanwyck
Les révoltés du Clermont ( little old New York ) de Henry King avec Alice Faye
1940Trop de maris ( too many husbands / my two husbands ) de Wesley Ruggles avec Jean Arthur
Le mystère de Santa Marta ( rangers of fortune ) de Sam Wood avec Patricia Morison
Virginia – de Edward H. Griffith avec Helen Broderick
CM Screen snapshots series 19, No. 5: Art and artists – de Ralph Staub avec Tony Martin
    Seulement apparition
1941Une nuit à Lisbonne ( one night in Lisbon ) de Edward H. Griffith avec Billie Burke
Bombardiers en piqués ( dive bomber ) de Michael Curtiz avec Alexis Smith
New York town – de Charles Vidor avec Mary Martin
DO Popular science – de ?
    Seulement apparition
CM Hedda Hopper’s Hollywood No. 1 – de Herbert Moulton avec Kay Kyser
    Seulement apparition
1942Madame veut un bébé ( the lady is willing ) de Mitchell Leisen avec Marlene Dietrich
Mon secrétaire travaille la nuit ( take a letter, darling / green-eyed woman ) de Mitchell Leisen avec Rosalind Russell
Au pays du rythme ( star spangled rhythm ) de George Marshall avec Veronica Lake
    Seulement apparition
La fille de la forêt / Cœurs en flammes ( the forest rangers ) de George Marshall avec Susan Hayward
Une dangereuse aventure ( no time for love ) de Mitchell Leisen avec June Havoc
1943Perdue sous les tropiques / L’étape décisive ( flight for freedom ) de Lothar Mendes avec Herbert Marshall
Un espion a disparu ( above suspicion ) de Richard Thorpe avec Joan Crawford
DO Show business at war / The march of time volume IX, issue 10 – de Louis de Rochemont avec Darryl F. Zanuck
    Seulement apparition
DO The last will and testament of Tom Smith / War information n°76 – de Harold S. Bucquet avec Lionel Barrymore
    Seulement narration – Non crédité
1944L’amour cherche un toit ( standing room only ) de Sidney Lanfield avec Paulette Goddard
Quatre flirts et un cœur ( and the angels sing ) de George Marshall avec Betty Hutton
Assurance sur la mort ( double indemnity ) de Billy Wilder avec Edward G. Robinson
Une femme sur les bras / Bienvenue à la maison ( practically yours ) de Mitchell Leisen avec Jane Frazee
1945Drôle d’histoire ( where do we go from here ? ) de Gregory Ratoff avec Joan Leslie
Capitaine Eddie ( captain Eddie ) de Lloyd Bacon avec Lynn Bari
Un héritage sur les bras ( murder, he says ) de George Marshall avec Marjorie Main
Oublions le passé ( pardon my past ) de Leslie Fenton avec Marguerite Chapman
    + production
1946Smoky – de Louis King avec Anne Baxter
L’œuf et moi ( the egg and I ) de Chester Erskine avec Claudette Colbert
1947Ma femme le capitaine ( suddenly, it’s spring ) de Mitchell Leisen avec Arleen Whelan
Singapour ( Singapore ) de John Brahm avec Ava Gardner
1948La folle enquête / Sur notre joyeux chemin ( on our merry way / a miracle can happen ) de King Vidor & Leslie Fenton avec Burgess Meredith
Le miracle des cloches ( the miracle of the bells ) de Irving Pichel avec Alida Valli
Tous les maris mentent ( don’t trust your husband / an innocent affair ) de Lloyd Bacon avec Charles Buddy Rogers
1949Ma femme et ses enfants ( family Honeymoon ) de Claude Binyon avec Gigi Perreau
Father was a fullback – de John M. Stahl avec Maureen O’Hara
CM Screen snapshots : Motion picture mothers, inc. – de Ralph Staub avec Gary Cooper
    Seulement apparition
1950Poison blanc ( bordeline ) de William A. Seiter avec Claire Trevor
Mon cow-boy adoré ( never a dull moment / come share my love ) de George Marshall avec Natalie Wood
1951Je veux un millionnaire ( a millionaire for Christy / golden goose / no room for the groom) de George Marshall avec Una Merkel
Une vedette disparaît ( Callaway went thataway / the star said no ) de Melvin Frank & Norman Panama avec Dorothy McGuire
1952Toutes voiles sur Java ( fair wind to Java ) de Joseph Kane avec Vera Ralston
1953Le voleur de minuit ( the moonlighter ) de Roy Rowland avec Barbara Stanwyck
1954Du plomb pour l’inspecteur / L’assassin du 423 ( pushover ) de Richard Quine avec Kim Novak
Ouragan sur le Caine ( the Caine mutiny ) de Edward Dmytryk avec Humphrey Bogart
Les femmes mènent le monde ( a woman’s world / woman’s world ) de Jean Negulesco avec Lauren Bacall
1955La mousson ( the rains of Ranchipur ) de Jean Negulesco avec Lana Turner
Le doigt sur la gâchette / À bout portant ( at gunpoint / gunpoint ! ) de Alfred L. Werker avec Dorothy Malone
Horizons lointains ( the far horizons / untamed West ) de Rudolph Maté avec Donna Reed
Il y a toujours un lendemain / Demain est un autre jour ( there’s always tomorrow ) de Douglas Sirk avec Jane Darwell
1956Une arme pour un lâche / Frères ennemis ( gun for a coward ) de Abner Biberman avec Jeffrey Hunter
1957Quantez, leur dernier repaire / Quantez, le dernier repaire ( Quantez ) de Harry Keller avec John Gavin
CM Hollywood glamour on ice / Screen snapshots 2851: Hollywood glamour on ice – de Ralph Staub avec Louella Parsons
    Seulement apparition
1958Terre de violence ( good day for a hanging ) de Nathan Juran avec Margaret Hayes
La journée des violents ( day of the bad man / decision at Durango / law of the trigger / point of decision ) de Harry Keller avec Marie Windsor
1959Quelle vie de chien ( the shaggy dog ) de Charles Barton avec Annette Funicello
Le salaire de la haine ( face of a fugitive ) de Paul Wendkos avec James Coburn
Les Comanches passent à l’attaque / L’attaque de Fort Laramie ( the Oregon trail ) de Gene Fowler Jr. avec Gloria Talbott
DO Disneyland’59 / Kodak presents Disneyland’59 – de Marshall Dirkin & Hamilton Luske avec Guy Williams
    Seulement apparition
1960La garçonnière ( the apartment ) de Billy Wilder avec Shirley MacLaine
Mont’là-dessus ( the absent-minded professor ) de Robert Stevenson avec Nancy Olson
1961Bon Voyage ! – de James Nelson avec Jane Wyman
1963Après lui le déluge ( son of Flubber ) de Robert Stevenson avec Tommy Kirk
1964Un mari à tout faire ( kisses for my president ) de Curtis Bernahrdt avec Polly Bergen
1965Demain des hommes / Suivez-moi les gars ! ( follow me, boys ! ) de Norman Tokar avec Lillian Gish
1967Le plus heureux des milliardaires ( the happiest millionaire ) de Norman Tokar avec Geraldine Page
1972Charley et l’ange ( Charley and the angels ) de Vincent McEveety avec Cloris Leachman
1978L’inévitable catastrophe ( the swarm ) de Irwin Allen avec Olivia de Havilland
AUTRES PRIX :
      
    Prix pomme acide de l’acteur le moins coopératif par les Golden Apple Awards, USA ( 1945 )

    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1986 )
Fiche créée le 23 mars 2009 | Modifiée le 23 avril 2016 | Cette fiche a été vue 5847 fois
PREVIOUSAline MacMahon || Fred MacMurray || Patrick MacneeNEXT